Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est Qui ? C'est Quoi ?

  • : Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • : Blog du Syndicat CGT Culture de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris.
  • Contact

Qui sommes nous ?

Nous sommes des personnels de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris, travaillant dans les bibliothèques, conservatoires, musées, ateliers des beaux-arts, services centraux...

Nous militons au sein de la CGT pour défendre les droits des salariés, la qualité du service public rendu aux Parisiens.

Pour vous syndiquer, demander conseil, faire des réclamations, envoyer des informations, une seule adresse : daccgtculturegmail.com


Recherche

Pages

11 décembre 2015 5 11 /12 /décembre /2015 12:25
Fermeture de bibliothèques : Avec Rémi Féraud et Bruno Julliard la parole politique tombe à l’eau

                                             …Et même dans le château d’Eau !

La Ville de Paris veut fermer une bibliothèque, celle de Château d’Eau, située dans la mairie du Xe arrondissement. Évidemment, personne n’a été consulté pour fermer cet équipement culturel de proximité. Ni les usagers, ni les membres des Conseils de Quartier du Xe, pas plus que les élus du Conseil d’arrondissement. Il paraît qu’il y a dans le Xe un adjoint chargé de la démocratie locale. On ne rit pas….

Une fermeture qui lorsque elle a été dévoilée au grand jour par les syndicats a embarrassé nos élus progressistes, lesquels pour justifier l’injustifiable n’ont pas hésité à affirmer n’importe quoi. Et sans vergogne. « Il a toujours été envisagé que l’ouverture de la médiathèque Françoise Sagan s’accompagnerait de la fermeture de Château d’Eau », a ainsi osé déclarer au Parisien, le maire du Xe Rémi Féraud (lire ici).

Problème, rien n’est plus faux. En effet, Il n’a jamais été question, lorsque le projet de nouvelle médiathèque été mis sur les rails, que cela « s’accompagne de la fermeture de Château d’Eau ». Mais alors, jamais! Pour preuve, les déclarations…. du même Rémi Féraud en 2012 alors que le projet de Françoise Sagan était déjà bien avancé. « Je suis très attaché à l’existence de la bibliothèque Château d’Eau au sein de la mairie et ne souhaite pas récupérer ses locaux ». Un véritable grand écart à 180 degrés. Certes, c’est nouveau comme figure de style mais Rémi Ferraud viens de la réaliser avec brio.

 

               Parole politique : Rémi Féraud viens d'inventer une nouvelle figure de style

Fermeture de bibliothèques : Avec Rémi Féraud et Bruno Julliard la parole politique tombe à l’eau

                                        - Le grand écart à 180 dégrés, c'est maintenant

Par ailleurs, à une question écrite du groupe Europe Écologie-Les Verts (EELV) sur l’avenir de cette même bibliothèque, à l’occasion du Conseil de Paris du mois de juin dernier, le premier adjoint à la maire, en charge de la culture, monsieur Bruno Julliard n’a jamais annoncé, ni même évoqué cette fermeture. Donc, là encore, personne de véritablement honnête ne peux soutenir qu’« il a toujours été envisagé que l’ouverture de la médiathèque Françoise Sagan s’accompagnerait de la fermeture de Château d’Eau ». Une bibliothèque qui, rappelons-le, abrite un fonds unique en son genre, de 3 000 livres sur la photographie. Certains très rares et tous disponibles pour le prêt. Sa disparition serait une véritable perte.

C’est peut être pour rester un homme de gauche que Rémi Féraud, toujours dans le Parisien souhaite « que le fonds photo  reste dans le réseau des bibliothèques de la Ville » ? Malheureusement pour notre élu, cette incantation semble relever de la simple posture politicienne (une de plus ?) car de son côté la Direction des Affaires Culturelles sait pertinemment qu’aucune bibliothèque du réseau parisien n’est en mesure d’accueillir ce fonds.

On laissera le mot de la fin à Bruno Julliard, lequel n’a pas hésité à s’exposer politiquement le 3 décembre lors de la remise du prix Livres-Hebdo des bibliothèques. « Aujourd'hui, les bibliothèques en France sont tellement intégrées qu'elles sont considérées comme une évidence. Mais plus que jamais, nous devons les préserver et les renforcer. C'est, en ces jours dramatiques, un défi collectif que le pari de la lecture et des livres ». Et l’adjoint à la culture d’Anne Hidalgo, probablement grisé par l’événement, de lâcher sans prévenir : « Je souhaite longue vie à toutes les bibliothèques parisiennes et françaises ». Il a visiblement changé d’avis en décidant de fermer sans préavis la bibliothèque Château d’Eau.

Une bibliothèque qui attire pourtant encore un nombreux public (voir ici) et qui pourrait même en calant ses jours et horaires d’ouvertures sur la mairie du Xe, offrir une véritable complémentarité à l'offre de lecture publique à Paris (lire ici). Hélas, tous ces arguments laissent de marbre la Ville de Paris qui ne s'intérèsse plus qu'à des concepts aussi fumeux de bibliothèques métropolitaines ou remixées. Le plus triste dans tout ça, c’est qu’avec cet épisode de fermeture à marche forcée d’une bibliothèque, on ne peut que constater que la parole politique de Rémi Féraud et Bruno Julliard est tombée à l’eau. Et même dans le château d’Eau.

 

                              La mairie de Paris à la recherche de sa parole politique perdue

Fermeture de bibliothèques : Avec Rémi Féraud et Bruno Julliard la parole politique tombe à l’eau

                                                - Mince, je crois qu'elle vient d'exploser en plein vol

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans bibliothèques
commenter cet article

commentaires