Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est Qui ? C'est Quoi ?

  • : Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • : Blog du Syndicat CGT Culture de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris.
  • Contact

Qui sommes nous ?

Nous sommes des personnels de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris, travaillant dans les bibliothèques, conservatoires, musées, ateliers des beaux-arts, services centraux...

Nous militons au sein de la CGT pour défendre les droits des salariés, la qualité du service public rendu aux Parisiens.

Pour vous syndiquer, demander conseil, faire des réclamations, envoyer des informations, une seule adresse : daccgtculturegmail.com


Recherche

Pages

18 mars 2016 5 18 /03 /mars /2016 17:35
La Ville de Paris oblige des bibliothèques à acheter les DVD dont les prix sont au-dessus du marché

Quand des bibliothécaires se sont adressés à l'administration pour soulever ce problème on leur a dit « faites au mieux »

Il fallait y penser ! Alors qu’auparavant les bibliothèques municipales parisiennes avaient le choix de leur fournisseur pour commander leurs DVD, désormais celui-ci leur est imposé en fonction de leur zone géographique. Pour les établissements situés du Ier au Xème arrondissement le prestataire sera l’ADAV, du XIe au XVe, CVS et du XVIe au XXe, RDM.

Problème : certains établissements payeront leur DVD plus cher que leurs collègues. Parfois vraiment plus cher. Par exemple pour la société CVS, on constate des prix plus élevés de un à six euros (voire plus) sur les mêmes DVD que ceux proposés chez l'ADAV ! Du coup, les bibliothèques qui ont hérité de CVS cette année (Faidherbe, Parmentier, Hélène Berr, Melville, Brassens, Andrée Chedid ou encore Yourcenar) sont pénalisées alors que les budgets sont déjà en baisse.

Autre problème, tous ces prestataires ne proposent pas le même catalogue. Évidemment ce serait trop simple. Par exemple l'ADAV est très complet dans sa proposition de DVD de documentaires alors que du côté CVS (encore une fois) l’offre est nettement insuffisante. Encore pas de pot, car il y a justement, entre les XIe et XVe arrondissements, des bibliothèques qui sont un peu pointues dans ce domaine. A croire que ceux qui ont inventé cette nouvelle forme de marché public l’on fait exprès.

D’ailleurs, la Ville de Paris est dans ses petits souliers car lorsque des bibliothécaires se sont adressés à l'administration pour soulever ce problème on leur a dit « faites au mieux » ! A part changer les numéros des arrondissements, on ne voit pas trop comment…Certes, chaque bibliothèque peut dépenser un tiers de son budget chez les autres prestataires mais les établissements n’iront pas très loin malgré cet arrangement au vu du prix des DVD.

Ceci dit, que les bibliothèques qui ont héritées de l’ADAV ou de RDM ne se réjouissent pas trop vite, car l’année prochaine les prestataires…. changent d’arrondissement. Un scénario tout droit sorti d’un cerveau diabolique !

Notre syndicat demande donc à la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris de revenir au mode de fonctionnement précédent et laisser les bibliothécaires passer librement leurs commandes auprès de l’un ou l’autre de ces trois prestataires avec pour seul critère le prix de vente ou la qualité des titres proposés.

 

La Ville de Paris oblige des bibliothèques à acheter les DVD dont les prix sont au-dessus du marché

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans bibliothèques
commenter cet article

commentaires

Anonyme 19/03/2016 20:53

oui