Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est Qui ? C'est Quoi ?

  • : Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • : Blog du Syndicat CGT Culture de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris.
  • Contact

Qui sommes nous ?

Nous sommes des personnels de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris, travaillant dans les bibliothèques, conservatoires, musées, ateliers des beaux-arts, services centraux...

Nous militons au sein de la CGT pour défendre les droits des salariés, la qualité du service public rendu aux Parisiens.

Pour vous syndiquer, demander conseil, faire des réclamations, envoyer des informations, une seule adresse : daccgtculturegmail.com


Recherche

Pages

13 mai 2016 5 13 /05 /mai /2016 18:48
Ouverture des bibliothèques le dimanche : l'équipe d'Aimé Césaire (XIVe) interpelle à son tour la Mairie de Paris

« Cette ouverture ne doit pas se faire au détriment de la qualité de notre accueil et de nos services, saluée par nos usagers sur le terrain et dans les enquêtes de satisfaction » déclarent les bibliothécaires de la Porte de Vanves

La municipalité parisienne veut ouvrir d'ici 2019 - sans concertation aucune - sept nouvelles bibliothèques le dimanche : Parmentier (XIe), Hélène Berr (XIIe), Melville (XIIIe), Aimé Césaire (XIVe), Germaine Tillion (XVIe), Rostand (XVIIIe) et Sabatier (XVIIIe)... Et ce, sans effectif supplémentaire. Une mesure qui ne passe pas, tant le réseau parisien est actuellement exsangue (fermetures, réductions d'horaire, etc.) et que plusieurs bibliothèques, qui ouvrent déjà le dimanche, comme Sagan (Xe) ou Duras (XXe), sont dans une situation que l’on peut sans exagérer qualifier de critique.

Après les personnels de la bibliothèque Hélène Berr (XIIe) et Edmond Rostand (XVIIe) qui avaient interpellé Bruno Julliard pour préciser les conditions sans lesquelles il ne sera pas possible d’ouvrir le dimanche (lire ici et ), c'est au tour maintenant des agents de la bibliothèque Aimé Césaire située dans le quartier Plaisance, non loin de la porte de Vanves, dans le XIVe arrondissement, de leur emboîter le pas..

Pour l'équipe de la bibliothèque Aimé Césaire, pourtant pas opposé par principe à l'ouverture du dimanche, l'annonce de la mairie de Paris ne passe pas. « Nous regrettons le manque de concertation en amont » déclarent d'emblée dans leur lettre, les personnels. Ceci dit « pas opposé » ne veut pas dire prêt à ouvrir dans n'importe quelles conditions. « Cette ouverture ne doit pas se faire au détriment de la qualité de notre accueil et de nos services, saluée par nos usagers sur le terrain et dans les enquêtes de satisfaction. L’ouverture du dimanche ne doit en aucun cas remettre en cause le dynamisme des agents » préviennent les bibliothécaires.

Ouverture des bibliothèques le dimanche : l'équipe d'Aimé Césaire (XIVe) interpelle à son tour la Mairie de Paris

Et, les personnels de l'établissement de la rue Ridder de mettre les choses au point. « C'est pourquoi le personnel de la bibliothèque Aimé Césaire demande : « un dimanche travaillé sur cinq, suivant les modalités de la délibération votés par le Conseil de Paris » mais aussi « une prime de 100€ net et la mise en place de tickets restaurant ». Autre revendication, « le recrutement de nouveaux agents titulaires », en plus des recrutements de vacataires, « pour assurer dans de bonnes conditions la règle définie par le Conseil de Paris « et maintenir le droit à chacun de prendre des congés ». Un minimum dans une municipalité progressiste, non ?

Enfin, si la mairie de Paris tient vraiment à ouvrir cette petite bibliothèque de 600m2 un jour supplémentaire, il faudra, pour les bibliothécaires, forcément prévoir des travaux « pour pouvoir accueillir dans de bonnes conditions ces nouveaux collègues. L’ouverture du dimanche ne peut se faire non plus sans garantir au personnel de la bibliothèque la permanence de bonnes conditions de travail, notamment en terme d’espaces (bureaux et lieu de repos) pour le personnel. En effet, la bibliothèque a été conçue pour accueillir 12 agents et nous sommes déjà 14 avec le volontaire du service civique et l’emploi d’avenir » sans compter le personnel titulaire nécessaire pour ouvrir sur six jours.

Autre écueil auquel n'avait pas pensé Bruno Julliard, l'adjoint en charge de la culture : ouvrir une bibliothèque le dimanche oblige à lui fournir de quoi satisfaire un éventuel public. Les personnels d'Aimé Césaire demandent donc également « une augmentation de notre budget d’acquisition afin de maintenir un fonds dans un bon état et de tenir compte de la hausse de fréquentation du fait de l’ouverture du dimanche ». Logique! Surtout, ils précisent « qu' à l’heure actuelle notre budget ne permet pas le renouvellement de nos collections ». Plutôt génant pour une bibliothèque de proximité.

Si Anne Hidalgo et Bruno Julliard veulent absolument ouvrir cette bibliothèque le dimanche, le personnel d'Aimé Césaire est on ne peut plus clair « il faut que la Mairie de Paris nous donne les moyens de ses ambitions ». Dans le cas contraire, on se dirigerait tout droit vers un conflit social. Comme à Picpus, Rostand, Parmentier, Melville, Trocadéro ou encore Clignancourt....

Ouverture des bibliothèques le dimanche : l'équipe d'Aimé Césaire (XIVe) interpelle à son tour la Mairie de Paris

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans bibliothèques
commenter cet article

commentaires