Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est Qui ? C'est Quoi ?

  • : Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • : Blog du Syndicat CGT Culture de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris.
  • Contact

Qui sommes nous ?

Nous sommes des personnels de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris, travaillant dans les bibliothèques, conservatoires, musées, ateliers des beaux-arts, services centraux...

Nous militons au sein de la CGT pour défendre les droits des salariés, la qualité du service public rendu aux Parisiens.

Pour vous syndiquer, demander conseil, faire des réclamations, envoyer des informations, une seule adresse : daccgtculturegmail.com


Recherche

Pages

7 septembre 2017 4 07 /09 /septembre /2017 12:54
Une équipe volante à la rescousse des bibliothèques parisiennes ?

Mais si des conditions minimales ne sont pas réunies, il est à prévoir qu'elle ne tardera pas à se crasher

C’est une idée qui a fusée au printemps : « Et si l’on créait une équipe volante ? ». Les bibliothèques municipales parisiennes étaient alors en plein conflit, notamment sur les conditions de l’ouverture du dimanche de la médiathèque Hélène-Berr (XIIe) et de celles qui doivent lui emboîter le pas d’ici 2020 (lire ici). Les personnels et les syndicats réclamaient notamment des embauches d’agents titulaires pour pouvoir fonctionner normalement avec un jour d’ouverture supplémentaire.

Pour palier les restrictions budgétaires imposées par la Direction des Finances et la DRH centrale, la Direction des Affaires Culturelles (DAC) de la Ville de Paris a alors décidé de tenter un coup pour concilier l’inconciliable. La création d’une « équipe volante » de bibliothécaires titulaires pour aller travailler le dimanche dans les établissements justement en manque de personnel puisque la mairie refuse obstinément de créer des postes. C’est y pas génial ?

Pourtant,  en soi, l’idée d’une « équipe volante » n‘est pas obligatoirement idiote si c'est pour pallier à de véritables absences - plus ou moins longues et sans possibilité de remplacement - comme un congé maternité ou un arrêt maladie de plusieurs semaines, qui peuvent fragiliser le fonctionnement d’un établissement, notamment les plus petits. Donc, si cette équipe doit avoir une utilité, c’est uniquement en cas de problème conjoncturel, et non pas pour pallier un manque d’effectif permanent, afin de pouvoir ouvrir le dimanche…

En fait, ces agents risquent surtout de ne rien remplacer du tout : les objectifs de la municipalité restant très modestes, cette escouade ne sera pour le moment composée que de… huit agents seulement, et principalement de catégorie C. N’ayant pas accordé davantage de créations de postes budgétaires, Anne Hidalgo et Bruno Julliard n’ont apparemment pas les moyens de leur politique… Des créations de postes ? D’après l’administration, promis-juré, ces agents ne seront pas ponctionnés sur les effectifs du réseau. Probablement une promesse de Gascon vu le nombre de postes vacants qui plongent les bibliothèques parisiennes dans une véritable crise (lire ici).

Pour attirer des volontaires la mairie de Paris va essayer de proposer une petite carotte. En fait une « petite » prime, mais dont les modalités ne sont toujours pas connues tant au niveau de son montant que des conditions de versement. Pas très rassurant quand on sait que l’administration veut mettre en place cette équipe volante pour…  janvier prochain ! La seule chose dont on soit sûr, c’est que les agents qui la composeront ne pourront pas poser de congés à leur convenance. Et qu’ils devront bosser le dimanche, l’obsession ultime de la Mairie. Faudra que les volontaires soient très motivés.

Pour le moment  cette « idée » risque de partir assez vite en quenouille vu le postulat de départ et son manque d’ambition. D’autant plus qu’à la Direction de la Petite Enfance, où il existe un dispositif de remplacement pour pallier les absences imprévues dans les crèches, « le dispositif s’est vite enlisé car il fallait plus de recrutements pour que cela soit fluide » affirme ainsi un spécialiste du secteur. Si l’administration veut vraiment mettre en place une équipe volante qui soit vraiment crédible elle doit donc immédiatement la constituer avec un nombre de cinquante agents minimum. Et bien sûr avec des créations de postes nettes ! Ce qui serait juste une remise à niveau par rapport aux suppressions de ces dernières années.

Cette équipe, si elle doit voir le jour, devra bien entendu être composée majoritairement de personnels de catégorie B. Des personnels qui devrons comme tous leurs collègues « sédentaires » avoir bien le libre choix quand à leur prise de congés. Enfin, cette équipe de remplaçant ne doit servir en aucun cas à pallier les futures ouvertures du dimanche. Si la mairie de Paris veut vraiment étendre les jours d’ouverture de certaines de ses bibliothèques, qu’elle s’en donne les moyens. Sinon qu’elle y renonce. Si ces conditions minimales ne sont pas réunies, il est à prévoir que cette équipe volante ne tardera pas à se crasher.

Une équipe volante à la rescousse des bibliothèques parisiennes ?

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans bibliothèques
commenter cet article

commentaires