Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est Qui ? C'est Quoi ?

  • : Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • : Blog du Syndicat CGT Culture de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris.
  • Contact

Qui sommes nous ?

Nous sommes des personnels de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris, travaillant dans les bibliothèques, conservatoires, musées, ateliers des beaux-arts, services centraux...

Nous militons au sein de la CGT pour défendre les droits des salariés, la qualité du service public rendu aux Parisiens.

Pour vous syndiquer, demander conseil, faire des réclamations, envoyer des informations, une seule adresse : daccgtculturegmail.com


Recherche

Pages

27 octobre 2017 5 27 /10 /octobre /2017 09:55
Anne Hidalgo supprime les colonies de vacances des enfants des personnels pour financer les JO !

                                             Et là, ça n’est pas du fictif !

La décision a beau avoir été prise en catimini, elle n’en a pas moins fait scandale chez les agents de la Mairie de Paris. En effet, on vient d’apprendre qu’Anne Hidalgo a décidé de sucrer deux millions d’euros sur le dos des personnels en diminuant d’autant sa contribution à l’AGOSPAP, l’association en charge des œuvres sociales à la Ville de Paris. Une somme qui représente plus de 20% de son budget annuel. Résultat : les inscriptions pour les colonies de vacances en direction des enfants des personnels municipaux viennent désormais, en urgence, d’être « suspendues » ! Information d’ailleurs confirmée par l’AGOSPAP elle-même sur son site (lire ici).

Pourtant la Mairie de Paris se vantait jusqu’alors que « l’offre de loisirs, de séjours et de centres de vacances pour les jeunes constitue une mission essentielle ». Visiblement plus maintenant. C’est que l'équipe d'Anne Hidalgo cherche désespérément de l’argent frais pour financer ses futurs Jeux Olympiques de 2024… Et c’est sans doute pourquoi elle a dû recourir à cette manœuvre qui lui permet de ponctionner deux millions d’euros, jusque-là réservés pour des mômes qui ne peuvent pas partir en vacances.

Car il faut savoir que la grande majorité des personnels de la Ville de Paris est composée de ce que l’on appelle des agents de catégorie B et C, lesquels ne roulent pas vraiment sur l’or… Beaucoup d’entre eux habitent d’ailleurs en grande banlieue faute de pouvoir se loger dans la Capitale. Et bien sûr, comme une majorité de Français, ils ne partent pas non plus en vacances. Reste alors « la colo » pour les enfants ou les centres de séjour pour famille. Mais ça c’était avant, du temps de « l’ancrage social » de la municipalité parisienne.

Du côté des agents, c’est bien sûr la stupeur. « Pour moi, et pour beaucoup d’autres j’imagine, ça veut dire plus de vacances pour mes enfants et moi, car je n’ai pas les moyens de payer au tarif normal. Qu’est-ce qu’on peut faire ? » s’alarme ainsi une collègue. On savait que la Mairie de Paris n’aimait pas beaucoup ses agents mais là elle franchit des records olympiques. Et ça n’est pas du fictif !  Pour notre syndicat, il est donc impératif que la Mairie de Paris revienne sur cette décision inique pour que les enfants des personnels de la ville puissent continuer à bénéficier des subventions pour les séjours « juniors » et « familiaux ».

En tout cas voici le premier gros dossier chaud à résoudre pour Christophe Girard, fraîchement nommé par Anne Hidalgo « adjoint en charge des personnels et du dialogue social ». Si, si, c’est bien l’intitulé exact ! Et si Christophe Girard dit vrai, le bon sens devrait vite revenir dans les couloirs de l’Hôtel de Ville : « Je n’ai qu’un désir : trouver des solutions pour sortir des conflits. C’est ma ligne de conduite dans la sphère privée comme dans la vie publique »  déclarait récemment au journal Le Parisien celui que l’on surnomme désormais « le DRH de luxe » (lire ici).

 

                 Crise sociale à la mairie de Paris : Christophe Girard déjà sur la brèche

                            - J'ai comme l'impression que ma délégation ne va pas être fictive !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Duteuil 02/07/2019 10:45

Quand on voit les fausses facturations de Paris Habitat et le rackett que les agents exercent sur la population allant de 1000 à 4000 Euros s'ils veulent garder leur logement, surtout dans le quartier Porte de la Chapelle et quartier St Blaise, qu'Anne Hidalgo qui est parfaitement au courant des faits avec Ian Brossart, supprime les subventions des colonies de vacances n'est une infime partie de ce que doivent supporter les quartiers populaires depuis qu'elle a été élue .

fournier 12/12/2017 01:03

Quand est ce que les gens comprendront que le dégagisme ne doit pas être national mais à tous les échelons:municipal, départemental et régional! Echelon où tous ces gens font toujours du cumul de mandat dans différentes présidence intercommunales ou de centre de gestion et commissions en tous genres. Les économies sont pas là où on pense et seront moins importantes faites sur le dos des fonctionnaires C B qui ne gagnent pas beaucoup plutôt que sur ces représentants qui ne défendent plus les intérêts du peuple mais des firmes internationales(Adidas,Nike, Reebook ...etc). Le peuple qui les a élu aura des jeux plutôt que du pain! Enfin si les gens veulent que les infrastructures sportives terminent comme celle de Grèce par manque d'entretien et de finance parce que ça nous guette avec une nouvelle crise éco qui commence à pointer son nez! Allez bon peuple après avoir pleuré notre plus grosse idole d'évasion fiscale, continuez à être crédule en cautionnant le financement de jeux qui occupe l'esprit au lieu de réfléchir à vos problèmes!

CGT Ville de Paris 21/11/2017 18:32

Communiqué de la CGT de la Ville de Paris

La mairie de Paris vient d’annoncer son intention de réduire sa ponction à l’AGOSPAP en 2018. Ainsi ne serait plus prélevé 2 millions d’€ mais 1.3 millions d’€. Si cette mesure va dans le bon sens, elle ne règle rien sur le fond !

L’AGOSPAP devra faire une cure de 1.3 millions d’€ pour servir les personnels de la ville de Paris et leurs enfants. Cela ne change rien, les personnels répondant aux coefficients 1,2,3,4 et 5 seront privés de la possibilité de partir en vacances par le biais de l’aide de l’employeur.

La municipalité parisienne a souhaité que l’année 2018 soit une année de réflexion sur les services à apporter par l’AGOSPAP. Nous prenons celle-ci au rebond !

Que l’année 2018 soit une année de réflexion collective sur l’ensemble des Questions Servies en matière d’action sociale par l’employeur ! Que l’ensemble des prestations servies en régie directe comme le CESU petite enfance ou la prime de rentrée scolaire soit l’objet d’une étude, que la restauration collective pour les agents servis et le chèque restaurant pour la majorité des personnels exclus de ce champs fasse l’objet d’une étude, …

Nous sommes prêts à participer à ce grand mouvement de réflexion qui permettra de toucher du doigt les problèmes récurrents !

Dans l’immédiat et afin de ne rien hypothéquer pour l’avenir, nous demandons que ce point soit retiré du prochain conseil municipal dans l’attente de cette réflexion portée en 2018.

Il faut garantir les œuvres sociales des personnels et ne pas les condamner par manque de moyens financiers pour les faire fonctionner !

Aline 07/11/2017 01:57

"C'est quoi la symbolique de la photo ? Ils nous la mettent bien profondément ?"
Ben oui vaseline je crois que c'est ça pffff ... Et eux pendant ce temps leurs enfants vont à saint tropez ...

Vaseline 31/10/2017 14:05

C'est quoi la symbolique de la photo ? Ils nous la mettent bien profondément ? Serais-ce la nouvelle version du doigt d'honneur en toute discrétion ?

Seigle 31/10/2017 11:36

Est ce qu'elle supprime ses vacances ?

Louise 01/11/2017 09:23

Paraîtrait que c'était pour fêter le 300 millions de visiteurs de la Tour Eiffel. mais d'autres y ont vu un symbole maçonnique.

CUISSARD 31/10/2017 05:07

Pauvre femme vous avez un comportement inconcevable.... Moi quand j'ai 50 euros dans ma poche il me sera impossible de faire l'achat d'un pantalon a 55 euros. Quand on a pas les moyens on ne prive pas des enfants d'un loisir... Vous pouvez vous pavaner a votre place j'aurai honte....

Bea 30/10/2017 18:23

En fin de compte ils attaquent encore les petits salaires et les gros bourges on ne les touchent pas quel gouvernement a la con encore le pouvoir aux riches on a pas fini quels connards et le mot est faible

Dom 30/10/2017 12:44

et pourquoi le contribuable parisien paierait-il pour les enfants du personnel municipal ?

Kgt92 31/10/2017 13:29

Ne vous inquietez pas vous allez payer aussi pour les JO!!!

CGT Culture DAC Ville de Paris 30/10/2017 15:02

Parce que c'est la Loi, laquelle organise les Comités d'Entreprises.
Un peu comme les consommateurs (nous tous) paient pour tous les CE des entreprises privées.

DOCQ 29/10/2017 19:05

c'est du n'importe quoi! il ne gouverne que pour les riches

Clémll 29/10/2017 12:57

Heuu et les animateurs qui bossent pour les colos de la mairie de Paris, ils vont faire quoi ?

henri joel 29/10/2017 10:14

Je suis moi meme agent territorial élu cgt en ct dans la mairie où je travaille. A ce titre je vous apporte tout mon soutien dans votre lutte mais faut pas rever ceci est encore la démonstration de ce que sont capable de faire des élus soit disant de "gauche" toujours au détriment des salaries jamais de leur mandat électoral. Bien fraternellement.

Coco 29/10/2017 10:00

Depuis qu'elle est arrivé au pouvoir la baronne hidalgo c'est là ....

Bassac Colette 28/10/2017 19:12

Il ne faut jamais désespérer des élus.es,sociodemocrates. ...une fois de plus !

Marc 02/12/2017 08:52

La mairie va avoir besoin de bénévoles pour les jeux. Alors que beaucoup de parisiens n’approuvent pas cet engagement , constituons un front de refus d’adherer. De toute façon nos dirigeants ne comprennent que les rapports de force. Après, leurs discours ,c’est du vent. Comment pourront ils faire sans le zèle de milliers de bénévoles ?