Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est Qui ? C'est Quoi ?

  • : Syndicat PACS-DAC de la Ville de Paris
  • : Blog du syndicat PACS de la Direction des Affaires Culturelles (DAC) de la Ville de Paris.
  • Contact

Qui sommes nous ?

Nous sommes des personnels de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris, travaillant dans les bibliothèques municipales, conservatoires d'arrondissement, ateliers des beaux-arts, services centraux...

Nous militons au sein du syndicat des personnels administratifs, de la culture et de service (PACS) pour défendre les droits des salariés, la qualité du service public

Pour vous syndiquer, demander conseil, faire des réclamations, envoyer des informations, une seule adresse : daccgtculturegmail.com

 

 

 

Recherche

20 octobre 2017 5 20 /10 /octobre /2017 18:02
Fermetures à répétition de la bibliothèque Saint-Éloi : Bruno Julliard saisi par le CHSCT pour mener une enquête !

Après une nouvelle fuite d'eau sur un compteur électrique qui a provoqué un court-circuit on signale maintenant la présence de souris et de cafards

La bibliothèque Saint-Eloi (XIIe) est victime d’inondations à répétition, entraînant de multiples fermetures (quasiment neuf mois cumulés rien que sur ces quatre dernières années). Ce week-end encore l’établissement avait dû fermer en urgence à cause d'une nouvelle fuite de canalisation. Interrogée par Le Parisien, Catherine Barratti-Elbaz, la maire du XIIe arrondissement avait benoîtement avoué que « Paris Habitat, propriétaire des murs, a déjà pris beaucoup d'engagements pour remédier à ces problèmes. Mais pour l'instant sans succès ». Tellement sans succès d'ailleurs que le lendemain des déclarations de l'édile, la bibliothèque a dû de nouveau fermer ses portes. Cette fois les fuites d'eau ont touché le panneau électrique, entraînant ainsi un court-circuit. Face à cette énième avarie notre syndicat a décidé de saisir Bruno Julliard, lequel en tant que premier adjoint en charge de la Culture est également le président du Comité Hygiène et Sécurité (CHSCT) de la Direction des Affaires Culturelles (DAC) de la Ville de Paris. Voici le courrier officiel que nous lui avons envoyé.

« Monsieur le président, la Bibliothèque Saint-Eloi (XIIe) a été de nouveau fermée ce jeudi 19 octobre suite à une nouvelle fuite d'eau touchant cette fois le panneau électrique de l'établissement. Les problèmes de sécurité de cette bibliothèque sont non seulement récurrents mais aussi de plus en plus rapprochés dans le temps, puisqu'elle avait déjà dû fermer ses portes en urgence le week-end dernier pour la même raison.

Depuis des années cet établissement est victime d'inondation entrainant des fermetures ponctuelles ou prolongées. Beaucoup d’agent public a été dépensé (rénovation des locaux abîmés, remplacement des collections endommagées, …). Depuis la réouverture du printemps 2016, les agents ont du faire face à plusieurs incidents de ce type et en assumer les conséquences comme le déplacement de collections et manutention, le retrait de livres souillés et/ou moisis. De plus, les personnels travaillent dans une ambiance sonore peu supportable, avec des machines servant à assécher les locaux et dans un air dont la qualité n’a pas été vérifiée. Le tout dans des locaux dégradés (une partie des sols et des dalles de plafond a été retirée, le plâtre du plafond est souillé/dégradé…). Sans parler bien sûr de la mobilité forcée des agents lors des fermetures et l'insatisfaction grandissante d’usagers.

Désormais, c'est la présence de souris et de cafards, peut-être liée aux travaux sur les façades de l’immeuble, qui a aussi été signalée. Évidemment les personnels ont rédigé des fiches du registre Sécurité Santé (SST) pour alerter la Direction des Affaires Culturelles (DAC) de la Ville de Paris. Face à cette véritable crise, et comme le prévoient les textes réglementaires en la matière, les mandatés CGT au CHSCT de la DAC vous alertent sur la situation des agents de cet établissement et demandent une réunion d’urgence du Comité pour avoir l’ensemble des informations dont la DAC a la connaissance, en particulier celles touchant aux conditions de santé et de sécurité mais aussi prendre connaissance des fiches SST rédigées ces derniers mois par les agents et les réponses qui leur ont été apportées.

Nous vous demandons également d'organiser le plus rapidement une visite de l’établissement par le Comité. Enfin nous estimons indispensable que la Ville de Paris nous présente un plan d'action qui détaille toutes les mesures de protection de la santé physique et psychique des agents comme par exemple l'analyse de la qualité de l’air, la possibilité d'organisation individuelle de visite médicale ou encore les mesures conservatoires par rapport à certains espaces, etc... En vous remerciant de prendre en compte notre alerte sur ce sujet et de demander à l'administration d'organiser cette réunion et cette visite dans les délais les plus cours.»

 

              Bibliothèque Saint Éloi : le président du CHSCT de la DAC paré pour la visite !

                                      - Attention président, je vous préviens : c'est pas joli joli !

Partager cet article
Repost0

commentaires

Mairie de Paris 02/11/2017 10:38

Suite à votre signalement et comme convenu, nous revenons vers vous avec des éléments de réponse. Vous trouverez dans un premier temps et ci-dessous un état des lieux des problématiques rencontrées ainsi que les réponses apportées par les différents intervenants.

Concernant la réalisation d’une visite sur place, celle-ci peut être organisée courant novembre, nous reviendrons vers vous pour vous proposer une date précise. Aussi, afin d’assurer un suivi avec les membres du CHSCT, un point sera réalisé dans le cadre du CHSCT de décembre afin d’établir un état d’avancement des engagements pris en termes d’améliorations / travaux.

 Point de situation :
Depuis plusieurs années, la bibliothèque Saint-Eloi subit des dégâts des eaux à répétition qui occasionnent des fermetures de l’établissement. Ces sinistres sont occasionnés par :
1 - Des refoulements au niveau des pieds de chutes, encastrés ou en faux plafond, de la bibliothèque. Ces refoulements s’expliquent pour plusieurs raisons :
- La mauvaise utilisation des locataires de leur(s) équipement(s) sanitaire(s) qui provoque des engorgements sur les colonnes. L’entreprise réalisant les dégorgements précise dans ses rapports la présence fréquente de lingettes et autres détritus.
- Une réduction probable du diamètre des canalisations d’évacuation.
2 - Des infiltrations de la terrasse R+1 située au-dessus de la bibliothèque.
Suite à un sinistre en 2015 avaient été effectués :
- le remplacement de plusieurs pieds de colonnes (entrée + espace principal),
- le curage des colonnes,
- des réparations partielles de la terrasse.
Le 22 aout 2017 et suite à un dégât des eaux, une réunion a été organisée en présence des services de Paris Habitat concernés, des responsables de l’équipement, ainsi que des représentants du BBL et du BBR de la DAC.

Ce dégât dû à un engorgement sur une des colonnes EV a provoqué un sinistre important et une fermeture de l’établissement. Au-delà de la gestion du sinistre suivi en direction territoriale, les représentants de la bibliothèque Saint Eloi ont formulé leurs interrogations sur trois sujets que sont : l’étanchéité de la terrasse, le désamiantage des façades et les évacuations.

Les éléments de réponse apportés à ces questions figurent ci-dessous :
1- L’étanchéité de la terrasse R+1 sur la bibliothèque : la réfection avec isolation a été réalisée après dépose de l’échafaudage.
2- Le désamiantage des façades : la méthodologie de dépose, stockage et évacuation des tuiles en fibrociment amianté alimentant le plan de retrait a été validé par l’Inspection du travail au premier trimestre 2017 ; par ailleurs le pignon au-dessus de la bibliothèque sera traité de septembre à décembre 2017.
3- Les évacuations : le remaniement ou dévoiement des évacuations est rendu impossible en raison de la conception architecturale de l’immeuble et de l’emplacement des chutes à l’intérieur de la bibliothèque. Il a ainsi été prévu :
- de traiter 100 % des colonnes EU EV EP par un curage et détartrage par technologie mécanique haute fréquence avec une intervention pour octobre 2017, en priorisant les plus défectueuses.
- l’agence de proximité s’est engagée à réaliser des curages préventifs plus soutenus sur les colonnes d’évacuation. Les curages seront répétés tous les 2/3 mois. Pour information, actuellement les curages préventifs sont réalisés tous les 3 ans sur l’ensemble des groupes de l’Office.

Le jeudi 19 octobre, une réunion a été organisée par la mairie du 12ème en présence des services de Paris Habitat, des responsables de l’équipement, ainsi que des représentants du BBL et du BBR de la DAC. Un certain nombre de décisions et d’engagements ont été pris en séance par les représentants de Paris Habitat dont notamment le remplacement des fontes usées et des éléments endommagés et la réalisation de curages et détartrages sur les colonnes d’évacuation. Le calendrier des interventions se décline comme suit :
- Intervention de l’entreprise ISS pour pompage et dégorgement suite demande de la permanence Paris Habitat
- 17/10/2017 : pompage et désinfection des zones,
- 18/10/2017 : intervention de l’entreprise ISS et SPCP (plomberie) pour passage caméra.
- 24/10/2017 : intervention pour sondage des faux-plafonds et identifier le tronçon de la fonte à remplacer
- 2/11/2017 : dans le cadre des travaux « plan climat » actuellement en cours sur le site, intervention de la société GTM pour un curage et détartrage des colonnes (durée des travaux environ 3 jours)
- En parallèle, SPCP par le biais de l’agence de gestion procèdera au remplacement du coude à l’origine de l’engorgement.
- 17/11/2017 (à confirmer) : réunion pour faire un point sur les interventions réalisées.
- Janvier 2018 et vacances scolaires de février 2018 : travaux d’embellissements dans la bibliothèque (prise en charge par Paris Habitat)

A la demande des représentants de la mairie d’arrondissement, il a également été décidé de mettre en place un comité de suivi mensuel avec l’ensemble des personnes présentes à la réunion.