Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est Qui ? C'est Quoi ?

  • : Syndicat PACS-DAC de la Ville de Paris
  • : Blog du syndicat PACS de la Direction des Affaires Culturelles (DAC) de la Ville de Paris.
  • Contact

Qui sommes nous ?

Nous sommes des personnels de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris, travaillant dans les bibliothèques municipales, conservatoires d'arrondissement, ateliers des beaux-arts, services centraux...

Nous militons au sein du syndicat des personnels administratifs, de la culture et de service (PACS) pour défendre les droits des salariés, la qualité du service public

Pour vous syndiquer, demander conseil, faire des réclamations, envoyer des informations, une seule adresse : daccgtculturegmail.com

 

 

 

Recherche

23 novembre 2018 5 23 /11 /novembre /2018 16:22
La Ville de Paris contrainte de repousser le tenue des élections professionnelles ?

C'est qu'à quelques jours d'un scrutin uniquement par correspondance, la majorité des soixante mille agents de la municipalité parisienne n'a toujours pas reçu de quoi voter

Les élections professionnelles prévues le 6 décembre à la Ville de Paris vont-elle être reportées, voire annulées ? C'est possible au regard de la suppression du vote à l'urne par la municipalité, contre l'avis des représentants des personnels, au bénéfice du vote uniquement par correspondance puisque à quelques jours du scrutin des dizaines de milliers d'agents n'ont toujours pas reçu à leur domicile le matériel de vote. Voilà comment la ville de Paris pourrait se retrouver prise à son propre piège en ayant changé la nature de ce scrutin. Dans le cas précis le slogan « élections : piège à cons » trouverait un écho très particulier.

Pour entrer dans le détail, le dépouillement des bulletins est donc prévu le jeudi 6 décembre ce qui signifie que les agents ont au maximum, vu les délais postaux, jusqu'au samedi 1er décembre pour poster leur courrier (sachant que celui-ci ne sera pas récupéré par les facteurs avant le lundi 3 décembre). Sans parler de ceux qui seront absents de leur domicile pour cause de congés et donc dans l’impossibilité d'envoyer leurs suffrages.

De son côté, la mairie de Paris ne s’en émeut guère qui considère que quoiqu’il arrive les agents retardataires pourrons glisser leur bulletin le dernier jour d’ouverture du vote dans une boite aux lettres/urnes mise à disposition dans chaque mairie d’arrondissement. Outre le fait que pour le moment aucun service de la ville n'est disponible pour apporter ces dites urnes, ni même les surveiller, les agents ne pourront de toute façon, y déposer que le bulletin envoyé à leur domicile. Mais il y a un autre hic. Et un sacré même !

Car autre très gros problème avec ce système de vote par correspondance imposé par les services d'Anne Hidalgo c'est que des centaines d'agents risquent de ne pas recevoir de matériel de vote, pas même hors délais, car depuis de longs mois, un mouvement de grève touche la distribution du courrier dans le département des Hauts-de-Seine. Et pour ces agents-résidents, il n'existe pas de plan B. Un motif pour annuler les élections ? Pas impossible. Et même quasi certain selon de nombreux juristes... Sauf à repousser la date limite de ce scrutin ?

 

          - Bravo Anne, tu vas arriver avant moi à supprimer les corps intermédiaires !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Agent Ville de Paris 24/11/2018 14:42

Et pour ceux qui n’auraient pas reçu leur kit, je proposerais, comme il est stipulé dans plusieurs écrits, d’interpeller nos UGD et nos responsables RH afin qu’ils soient informés des difficultés rencontrées et qu’ils puissent aussi réagir au plus vite. Personnellement, je le fais. Je trouverais cela complétement inadmissible d’accepter le report ou l’annulation des élections.