Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est Qui ? C'est Quoi ?

  • : Syndicat PACS-DAC de la Ville de Paris
  • : Blog du syndicat PACS de la Direction des Affaires Culturelles (DAC) de la Ville de Paris.
  • Contact

Qui sommes nous ?

Nous sommes des personnels de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris, travaillant dans les bibliothèques municipales, conservatoires d'arrondissement, ateliers des beaux-arts, services centraux...

Nous militons au sein du syndicat des personnels administratifs, de la culture et de service (PACS) pour défendre les droits des salariés, la qualité du service public

Pour vous syndiquer, demander conseil, faire des réclamations, envoyer des informations, une seule adresse : daccgtculturegmail.com

 

 

 

Recherche

18 décembre 2018 2 18 /12 /décembre /2018 19:35
Pouvoir d’achat : Anne Hidalgo sous pression pour mettre en place la prime « Macron »

« Nous demandons à l’exécutif parisien de faire comme les grandes entreprises qui ont décidé d’accorder des primes de plus de mille euros à leurs salarié.e.s. La plus grande et la plus riche des collectivités du pays en a les moyens » déclarent  les syndicats de la Ville de Paris.

Dans le contexte des mobilisations sociales en cours, le président Emmanuel Macron a fermement invité les employeurs des grandes entreprises à accorder des primes exceptionnelles pour la fin de l’année. Plusieurs entreprises, Total, Carrefour, Free (etc.), ont annoncé publiquement ces derniers jours qu’elles allaient distribuer des primes de 1000 à 1500 euros pour l’ensemble de leurs salarié.e.s. Beaucoup d’autres, dont Michelin ou la SNCF, viennent de leur emboîter le pas.

Les syndicats CFDT, CGT, FO, Supap-FSU et SUD de la Ville de Paris ont donc décidé d’interpeller Anne Hidalgo pour qu’elle aussi prenne en compte ce problème de pouvoir d’achat, qui touche les agents municipaux de la Capitale, lesquels, comme l’ensemble des fonctionnaires, ont vu leur rémunération (calculée sur le point d’indice) gelée depuis de nombreuses années.

« Nous demandons à l’exécutif parisien l’obtention d’une prime exceptionnelle de 2000 euros pour les agents de catégorie C, de 1500 euros pour les agents de catégorie B et de 1000 euros pour les agents de catégorie A de la Ville de Paris. La plus grande et la plus riche des collectivités du pays en a les moyens » déclare ainsi l’intersyndicale dans un communiqué diffusé sur les messageries internes de la Ville. « L'exigence d'une telle prime ne dissocie pas les agents de la Ville de tous les citoyens qui se mobilisent actuellement pour leur niveau de vie. C'est une demande d'équité et justice » concluent d’ailleurs les représentants des personnels.

Pour obtenir satisfaction les syndicats ont d’ores et déjà déposé un préavis de grève pour le vendredi 21 décembre avec un rassemblement du côté de l’Hôtel de Ville sur les coups de midi.  Mais on imagine mal que les agents, qu'ils soient titulaires, vacataires ou encore en contrat aidé, puissent avoir une fin de non recevoir. Car Anne Hidalgo, qui se veut à l’avant-garde du progressisme, ne pourrait pas se permettre politiquement d’être débordée sur la question du pouvoir d’achat par Xavier Niel, le patron de Free, et ses amis... N'est ce pas ?

Quand Anne Hidalgo montrait Xavier Niel en exemple pour faire plaisir à Macron
Quand Anne Hidalgo montrait Xavier Niel en exemple pour faire plaisir à Macron

Quand Anne Hidalgo montrait Xavier Niel en exemple pour faire plaisir à Macron

Partager cet article

Repost0

commentaires