Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est Qui ? C'est Quoi ?

  • : Syndicat PACS-DAC de la Ville de Paris
  • : Blog du syndicat PACS de la Direction des Affaires Culturelles (DAC) de la Ville de Paris.
  • Contact

Qui sommes nous ?

Nous sommes des personnels de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris, travaillant dans les bibliothèques municipales, conservatoires d'arrondissement, ateliers des beaux-arts, services centraux...

Nous militons au sein du syndicat des personnels administratifs, de la culture et de service (PACS) pour défendre les droits des salariés, la qualité du service public

Pour vous syndiquer, demander conseil, faire des réclamations, envoyer des informations, une seule adresse : Syndicat-PACS-DAC@paris.fr

 

 

 

Recherche

4 juin 2019 2 04 /06 /juin /2019 15:31
Promotions : les commissions paritaires vues des coulisses

                        Beaucoup pensent qu’il s’y trame des mystères....

C’est un peu une usine à fantasme : mais comment ça se passe vraiment dans une commission administrative paritaire (CAP) ? Et qu’est ce qui peut bien s’y tramer ?

La CAP est l’instance qui est consultée lors des propositions d’avancement ou de promotions de grade mais aussi pour les accueils en détachement, les révisions d’appréciation ou encore les prolongations de stage. Elle regroupe des représentants de l’administration et des représentants des syndicats. Elle est présidée par l’élu (pour la DAC, actuellement, Christophe Girard). Beaucoup de gens pensent qu’il s’y trame des mystères et d’obscures négociations ; la réalité est bien plus prosaïque. En tout cas, pour les corps de la filière culturelle (AASM, ASBM…), ceux pour lesquels nous sommes amenés à siéger avec d’autres représentants des personnels. Voici donc quelques réponses aux éventuelles questions que vous pourriez vous poser.

Mon responsable hiérarchique m’annonce que je suis sur la liste des promouvables, est-ce à dire que je vais être promu ? C’est vrai que parfois les chefs d’établissement font passer ce genre de message, mais en fait non, il n’y a rien d’automatique. Tous d’abord, il faut savoir que pratiquement l’ensemble des agents sont promouvables. Par exemple, en 2018, pour le passage de catégorie C à catégorie B (promotion de « corps »), 433 agents des bibliothèques et des musées de la Ville de Paris étaient promouvables dans cette filière Culture. Il suffit en effet d’avoir neuf ans d’ancienneté pour remplir les critères d’éligibilité. Mais, ensuite il y a très peu d’« élus » par rapport au nombre d’appelés, à peine 5%.... voire moins !

En effet, si l’on reprend l’exemple de 2018, on était dans le cas de figure de seize « élus » pour 433 promouvables, soit... 3,92%. En fait, pour les promotions de corps, le nombre de promus est savamment calculé avec le nombre de postes pourvus par les concours. En revanche pour les promotions de grade, c’est un pourcentage calculé sur le nombre de promouvables. C’est ce qu’on appelle le ratio promus/promouvables. Ce type de ratio est fixé par l’exécutif parisien pour chaque corps (et donc les ratios sont différents d’un métier à l’autre !). Les syndicats, dans leur ensemble, réclament des ratios de 100% : une promotion pour tous-tes, à l’ancienneté.

Est-ce que les représentants des personnels décident de qui « va passer » ? Pas du tout, puisque non seulement les commissions paritaires sont consultatives mais, de plus, c’est l’administration qui établit la liste des promouvables. Les représentants des personnels ne peuvent que vérifier que les propositions ne comportent pas d’injustice flagrante. Par exemple, quelqu’un de très jeune ou avec peu d’ancienneté, qui passerait devant tout le monde, ou, en tout cas, devant des collègues ayant, disons, 15 ans, 25 ans de « Ville » : voilà ce sur quoi il faut faire porter son attention. Ou bien quelqu’un qui aurait été « oublié » par l’administration.

Il arrive donc parfois que la liste soit modifiée, mais c’est toujours à la marge. Et dans le cas où un changement pourrait être fait, ce qui n’est possible qu’à travers un large consensus entre les différents membres élus et l’administration. Et l’agent qui est retiré d’une liste est généralement prioritaire pour la promotion suivante. Puis une fois, la maigre liste établie on vote pour cette liste dans sa totalité. On ne choisit pas les agents un à un.

En conclusion, vérifiez si vous avez assez d’ancienneté, puis offrez un (grand) cierge à sainte Rita, patronne des causes perdues, ou alors syndiquez-vous et mobilisons–nous pour l’augmentation des ratios jusqu’à obtenir des ratios à 100% .

 

 

                   Promotion : vérifiez si vous avez assez d’ancienneté, puis mettez un cierge 

           -  Mais quand même on aimeraient bien savoir ce qui s'y trame dans ces coulisses

Partager cet article
Repost0

commentaires