Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est Qui ? C'est Quoi ?

  • : Syndicat PACS-DAC de la Ville de Paris
  • : Blog du syndicat PACS de la Direction des Affaires Culturelles (DAC) de la Ville de Paris.
  • Contact

Qui sommes nous ?

Nous sommes des personnels de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris, travaillant dans les bibliothèques municipales, conservatoires d'arrondissement, ateliers des beaux-arts, services centraux...

Nous militons au sein du syndicat des personnels administratifs, de la culture et de service (PACS) pour défendre les droits des salariés, la qualité du service public

Pour vous syndiquer, demander conseil, faire des réclamations, envoyer des informations, une seule adresse : Syndicat-PACS-DAC@paris.fr

 

 

 

Recherche

24 mai 2019 5 24 /05 /mai /2019 12:40
NBI : La mairie de Paris s’appuie sur les arguments de la CGT

    Bientôt, la prime « politique de la ville » pour de nouveaux établissements ?

C’est que l’on avait appelé une « class action » à la parisienne. C’était il y a cinq ans et à l’époque une centaine de bibliothécaires avait alors saisi le Tribunal Administratif, avec l’aide de la CGT pour obtenir une NBI « Politique de la Ville » même si leur établissement se situait en dehors des limites définies par le ministère de l'Intérieur. Notre argumentaire juridique s’appuyait alors sur une décision du Conseil d’État (lire ici)

Un argumentaire très solide selon les observateurs et qui faisait sacrément peur à la mairie de Paris pour tout dire. Evidemment elle avait tout fait pour s’opposer à notre démarche avec l’aide d’un bataillon d’avocats pour mettre en branle un véritable marathon judiciaire, première instance, appel, seconde instance, re-appel…Faute de moyens pour suivre jusqu’au Conseil d’État, l’affaire était restée en suspens. Et puis patatras !

 Il y a un an, suite aux incidents survenus à la bibliothèque Vaclav Havel (XVIIIe), les personnels ont réclamé, entre autre chose, l’attribution de cette NBI « Politique de la Ville ». Pour sortir de cette crise l’administration parisienne a alors décidé de l’accorder à l’équipe en ne s’appuyant sur rien de moins que sur nos argumentaires ! Lesquels étaient si pertinents qu’ils ont d’ailleurs passé sans coup férir le contrôle de légalité exercé par le Préfet. La voie étant maintenant dégagée, la demande a aussi été faite pour la bibliothèque Assia Djebar (XXe).

A l’occasion de chacune de ces décisions, la CGT a demandé que le dispositif soit étendu à d’autres établissements dans la même configuration, c'est-à-dire à proximité d’un quartier « Politique de la Ville », la Ville s’y étant engagée, c’est désormais en cours ! En effet, la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris  est en train de constituer des dossiers auprès de la DRH pour cinq ou six autres bibliothèques, en fondant sa demande sur des critères élargis (ateliers avec des usagers venant de quartiers QPV, zone de sécurité prioritaire, présence de migrants ou de SDF…). Une procédure qui est prévue sur deux-trois ans à raison de deux bibliothèques chaque année. A suivre.....

 

 

                                    NBI : La mairie de Paris s’appuie sur les arguments de la CGT

- Tu vois Christophe, si j'était entouré à la CGT que de gens de la DAC on serait encore premier 

                   - Je te confirme mon Fifi, ils sont sacrément brillants mais quels soucis !

 

Partager cet article
Repost0

commentaires