Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est Qui ? C'est Quoi ?

  • : Syndicat PACS-DAC de la Ville de Paris
  • : Blog du syndicat PACS de la Direction des Affaires Culturelles (DAC) de la Ville de Paris.
  • Contact

Qui sommes nous ?

Nous sommes des personnels de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris, travaillant dans les bibliothèques municipales, conservatoires d'arrondissement, ateliers des beaux-arts, services centraux...

Nous militons au sein du syndicat des personnels administratifs, de la culture et de service (PACS) pour défendre les droits des salariés, la qualité du service public

Pour vous syndiquer, demander conseil, faire des réclamations, envoyer des informations, une seule adresse : daccgtculturegmail.com

 

 

 

Recherche

11 juillet 2019 4 11 /07 /juillet /2019 16:06
Paris : des crèches toujours polluées au plomb, au benzène et au mercure selon des élus du CHSCT de la petite enfance
Paris : des crèches toujours polluées au plomb, au benzène et au mercure selon des élus du CHSCT de la petite enfance

Reste maintenant à avertir les parents. Mais peut être que la mairie de Paris estime qu'il serait bon de faire rentrer « un peu de plomb dans la tête » des bambins parisiens

« Alerte sols pollués ». C'est ainsi que commence le communiqué du syndicat CGT de la petite enfance à destination de leurs collègues des crèches parisiennes, lesquelles sont gérées par la Mairie de Paris. C'est qu'entre le discours rassurant, voire lénifiant, de l'équipe dirigée par Anne Hidalgo et les représentants des personnels il y a comme une divergence sur la gravité de la situation et pas des moindres....

En effet selon le communiqué de nos collègues de la petite enfance « une campagne de diagnostic des sols pollués a démarré en 2014 » laquelle avait détecté « deux types de pollution : une au plomb, suite à des terres rapportées et la seconde au trichloroéthylène, au mercure et au benzène à cause, cette fois, des gaz de sol ! ». Une véritable bombe chimique à retardement pour les petits parisiens et les personnels en charge de les garder tout au long de l'année puisque ces premiers résultats ont été connus il y a cinq ans et repris ensuite en 2017 par la presse.

Aujourd'hui force est de constater que de nombreux établissements de la petites enfance ont toujours des taux de pollution supérieurs à la réglementation (voire la liste dans la rubrique commentaire) d'où l'alerte lancée par les représentants des personnels des crèches municipales parisiennes. En effet, malgré la demande de la CGT de la petite enfance lors du dernier Comité Hygiène et Sécurité (CHSCT) et l’appui de l’inspecteur du travail de la ville, la Direction de la Petite Enfance (DFPE) n’a toujours pas communiqué le taux des polluants. Plutôt gênant alors que dans le même temps la CGT précise que « ces différents polluants sont très nocifs et cancérogènes, d’ailleurs le trichloroéthylène (un des polluants recensé) est selon le Haut Conseil de la Santé Publique un cancérogène avéré et qu’il est sans seuil d’innocuité, c'est-à-dire qu’aucune dose n’est sans risque ». On ne saurait être plus clair pour la santé de nos bambins.

Et la CGT de la petite enfance de s’interroger « sur la pertinence de laisser ouvertes ces structures polluées qui présentent un risques potentiel pour la santé des professionnels et des enfants ». Et comme si ça ne suffisait pas une décision hallucinante vient d'être prise en les laissant ouvertes pour cet été car selon les personnels « la question se pose également pour certaines de ces crèches polluées qui vont accueillir les enfants et le personnel des crèches voisines durant la période de regroupement d’été ». Pas de chance.

D'ailleurs acculée, la direction de la Petite enfance de Ville de Paris a finalement été obligée selon le même communiqué « à délivrer une attestation comportant le polluant et son taux à tous les agents ayant travaillé dans un ou plus plusieurs de ces établissements et à mettre cette attestation dans leur dossier médical ». Du lourd ! Un peu comme leurs métaux concernés. Reste maintenant à avertir les professionnels et les parents. Ce que commence à faire la CGT de la petite enfance. Pour ce qui est des services de la mairie on ne sait pas encore. Peut être attendent-ils d'êtres contactés par les médias ?

 

 

         Pollution dans les crèches municipales : Un peu plomb dans la tête des petits parisiens....

            -  Alors madame la puéricultrice, c'est pas trop lourd de porter tout ces métaux ?

Partager cet article

Repost0

commentaires

CGT Petite enfance 11/07/2019 17:37

Liste des établissements ayant des taux supérieurs à la réglementation:

Pollution de l’air par transmission de gaz de sols vers l’air intérieur:
Halte Garderie Malte Brun XXème:Mercure + Trichloréthylène
Crèche Collective Malte Brun XXème:Trichloroéthylène
Crèche Dagorno XXème:Trichloréthylène
Crèche Longues Raies XIIIème:Trichloroéthylène
Crèche Rouen XIXème: Mercure
Halte Garderie Gravilliers IIIème:Benzène + Trichloroéthylène + Mercure
Turot XIXème:Trichloroéthylène

Pollution des terres végétales:
Crèche Petites Écuries Xème:Plomb
Crèche Masséna XIIIème:Plomb
Crèche Glacière XIIIème:Plomb
Mathurin Moreau XIXème:Plomb