Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est Qui ? C'est Quoi ?

  • : Syndicat PACS-DAC de la Ville de Paris
  • : Blog du syndicat PACS de la Direction des Affaires Culturelles (DAC) de la Ville de Paris.
  • Contact

Qui sommes nous ?

Nous sommes des personnels de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris, travaillant dans les bibliothèques municipales, conservatoires d'arrondissement, ateliers des beaux-arts, services centraux...

Nous militons au sein du syndicat des personnels administratifs, de la culture et de service (PACS) pour défendre les droits des salariés, la qualité du service public

Pour vous syndiquer, demander conseil, faire des réclamations, envoyer des informations, une seule adresse : daccgtculturegmail.com

 

 

 

Recherche

27 septembre 2019 5 27 /09 /septembre /2019 10:44
Bibliothèque Marguerite Durand : Coup de théâtre pendant le CHSCT de la direction des affaires culturelles de la Ville de Paris !

L’adjointe à la maire de Paris en charge du Patrimoine, Karen Taieb, débranche son administration en pleine séance plénière…

La direction des affaires culturelles et le bureau des bibliothèques y ont cru jusqu’au bout. S’attaquer à l’intégrité de la bibliothèque Marguerite Durand. Un symbole lourd de sens pourtant après les mobilisations d'il y a deux ans (voir ici). Une attitude que tous les observateurs avisés trouvaient  non seulement complètement idiote mais surtout très périlleuse dans la perspective des prochaines échéances municipales.

En effet l’ouverture du dimanche de la médiathèque Melville, prévue pour le début de l’année prochaine devait permettre à la Ville de Paris d’annexer les locaux de Marguerite Durand. Ainsi chaque dimanche, cet espace exclusivement patrimonial, avec ses collections et son matériel dédié, se transformerait fissa en un vague espace de co-working obligeant au passage les bibliothécaires de Marguerite Durand à passer une partie de leur samedi pour faire place nette en déménageant périodiques, documents précieux ou encore matériels informatiques. Et puis rebelote le mardi, il faudrait alors tout réinstaller. On comprend  que le personnel le prenne mal. Ceci-dit, les agents de la bibliothèque Jean-Pierre Melville sont eux aussi vent debout contre ce projet. « Cela nous fera un espace en plus à surveiller alors que l’on n’a pas les moyens pour ça » ont-ils fait valoir (voir ici).

Ce funeste projet devait être présenté hier jeudi 26 septembre devant le comité d’hygiène et sécurité (CHSCT) de la direction des affaires culturelles (DAC) de la ville de Paris. Un préalable avant d’être soumis au Comité Technique de la même direction puis au Conseil de Paris. Et ce qui était certain c’est qu'il serait rejeté à l’unanimité par l’ensemble des syndicats représentatifs (CFDT, CGT, FO, SUPAP-FSU et UCP). Face à cette fronde, qui ne pouvait que s’amplifier, la présidente de l’instance et adjointe en charge du patrimoine, a dû prendre une décision rapide quitte à débrancher son administration. Ce qu’elle fit en pleine séance en annonçant urbi et orbi que « devant l’opposition unanime des personnels et de leur représentants, la bibliothèque des Femmes garderait ses espaces et n’ouvrirait pas le dimanche à un autre public ».Une victoire pour tous les défenseurs du patrimoine

 

 

                           Karen Taieb, adjointe à la maire de Paris en charge du Patrimoine

 

Partager cet article

Repost0

commentaires