Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est Qui ? C'est Quoi ?

  • : Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • : Blog du Syndicat CGT Culture de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris.
  • Contact

Qui sommes nous ?

Nous sommes des personnels de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris, travaillant dans les bibliothèques, conservatoires, musées, ateliers des beaux-arts, services centraux...

Nous militons au sein de la CGT pour défendre les droits des salariés, la qualité du service public rendu aux Parisiens.

Pour vous syndiquer, demander conseil, faire des réclamations, envoyer des informations, une seule adresse : daccgtculturegmail.com


Recherche

Pages

6 septembre 2019 5 06 /09 /septembre /2019 13:27
Pôles sourds dans les bibliothèques parisiennes : la mairie s’attaque au droit à la formation…

Si elle se confirmait, cette décision relèverait d’une véritable inégalité de traitement. Inégalité de traitement qui pourrait à très vite porter du tort aux cinq pôles sourds présents dans les bibliothèques de la capitale

C’est un modèle de réussite que beaucoup de bibliothèques en France admirent : l'existence depuis plus d’une dizaine d’années au sein du réseau parisien de cinq « pôles sourds » dans cinq bibliothèques de la capitale - Canopée (Ier), Malraux (VIe) Chaptal (IXe), Saint Eloi (XIIe) et Fessart (XIXe) - lesquels intègrent une dizaine de collègues sourds. Signe de cette vitalité : des formations en LSF (Langue des Signes Française) sont accordées aux agents, et des interprètes sont régulièrement  sollicités, en particulier pour les réunions d’équipe ou des formations. Mais ça c’était avant…

Car quelqu’un au sein de l’administration parisienne a décidé de changer les règles d’accès aux formations en LSF. En effet  jusqu’à présent les agents travaillant dans les pôles sourds avait la même possibilité que leurs autres collègues du réseau des bibliothèques de la capitales en terme de formation, soit de présenter trois vœux, hors formation LSF bien sûr. C’est que cette dernière était jusque-là considérée  forcément comme hors quota vu la spécificité de leurs établissement. Cette particularité ne serait apparemment donc plus reconnue. Si elle se confirmait, cette décision relèverait alors d’une véritable inégalité de traitement.

Inégalité de traitement qui pourrait à très vite porter du tort aux pôles sourds et à leur attractivité. Être motivé pour travailler avec des collègues sourds, avec la culture Sourde mais être dissuadé de le faire parce que l’accès à d’autres formations liées au métier de bibliothécaire serait plus limité qu’ailleurs… Si cette décision relève d’une  banale gestion comptable la mairie de Paris doit donc impérativement revenir dessus. D’autant plus que la majorité municipale est composée d’un adjoint au maire….. chargé du handicap ! Nul doute que ce dernier va se fâcher tout rouge (pour au moins justifier sa délégation) devant cette véritable bourde administrative.

 

 

                               Nicolas Nordman, l'adjoint d'Anne Hidalgo en charge du handicap

                           -  Ouch, faut que j'agisse, pour une fois que je peux m'emparer d'un dossier......

 

Partager cet article

Repost0

commentaires