Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est Qui ? C'est Quoi ?

  • : Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • : Blog du Syndicat CGT Culture de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris.
  • Contact

Qui sommes nous ?

Nous sommes des personnels de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris, travaillant dans les bibliothèques, conservatoires, musées, ateliers des beaux-arts, services centraux...

Nous militons au sein de la CGT pour défendre les droits des salariés, la qualité du service public rendu aux Parisiens.

Pour vous syndiquer, demander conseil, faire des réclamations, envoyer des informations, une seule adresse : daccgtculturegmail.com


Recherche

Pages

30 octobre 2020 5 30 /10 /octobre /2020 16:48
Confinement : les bibliothèques parisiennes restent fermées jusqu'à nouvel ordre !

La mairie de Paris s'est, une nouvelle fois, comportée comme une bande de branquignols en voulant ouvrir les bibliothèques « coûte que coûte ». Mais le décret gouvernemental et la fronde des bibliothécaires de la capitale l'ont contrainte à revoir sa copie

Nous posions hier la question : "après les annonces d'un nouveau confinement, est-ce que la Mairie de Paris allait renouveler son incompétence du mois de mars lors du premier confinement sur les ouvertures des bibliothèques ? " La réponse est hélas oui. Alors que le premier ministre annonçait hier soir jeudi 29 octobre, « une fermeture totale des bibliothèques » sur tout le territoire national , fermeture confirmée dans la foulée par l'article 45 du décret gouvernemental, les directeurs et directrices des soixante bibliothèques municipales parisiennes ont reçu l'étrange message qui suit de la part de leur tutelle.

« A ce stade la fermeture des bibliothèques n’est pas envisagée, nous nous orientons vers une ouverture en mode comptoir de prêt/retour dès demain » annonça tout de go, et à une heure plus que tardive, le chef du bureau des bibliothèques aux encadrants du réseau parisien. Panique chez ces derniers qui n'eurent donc que quelques heures pour appliquer cette mesure dans une impréparation totale qui les laissait en première ligne pour informer les agents concernés. Une méthode qui montrait soit une incompétence crasse ou bien une soumission totale aux désidérata d'Anne Hidalgo d'ouvrir « coûte que coûte » les bibliothèques.

Et puis les ennuis ont commencé : outre que le décret s’impose à la Ville de Paris et que si le mode « comptoir de prêt » est possible, il n'est en aucun cas rendu obligatoire par le décret. Mais c'est surtout des chefs d'établissements qu'est venue la fronde sur l’impossibilité de mettre en place une mesure qui n'avait jamais été envisagée jusqu'alors.

De quoi mettre à mal le chef de bureau qui dû se justifier encore plus tard dans la soirée : « Je comprends bien toutes les inquiétudes exprimées dans les différentes questions qui commencent à remonter. les réunions de demain vont permettre de préciser le process d’adaptation.comptoir de prêt/retour ne signifie pas forcément « click and collect » et pour cette modalité spécifique (qui n’est pas activée immédiatement, et qui n’est possible que pour les bibliothèques automatisées), nous pouvons envisager avec vous des allègements significatifs » C'est que l'on pourrait appeler un premier rétropédalage. Chute à l'arrière !

 

 

Puis la Bérezina s'est poursuivie ce matin. Alors que le chef de bureau s'entretenait via Skype avec les chefs d'établissements, il a reconnu, contrit « que la maire souhaite une ouverture des bibliothèques malgré que l’autorisation de déplacement ne prévoit pas que les usagers puissent y venir ». Sûr que ça complique les choses. Et d'ajouter penaud « qu'Il est possible que les élus, pour finir, ferment les bibliothèques ». Nouvelle chute à l'arrière.

Mais alors quid du comptoir de prêt ? Qu'il soit ou pas en mode « cliquer et retirez » ?. Et le chef de bureau d'être interpellé sur l’existence d'un nouveau plan de continuation d'activité (PCA) obligatoire dans cette situation. Ignorant la réponse un ange est passé... A une autre question de savoir quand ce PCA serait activé, le chef de bureau, toujours dans ses petits souliers, déclare que celui-ci doit d'abord être présenté au comité hygiène et sécurité (CHSCT) mais craint toutefois« qu'il soit bloqué » par les représentants des personnels !

Rassurons-le, sa crainte est plus que justifiée. Pas parce que le CHSCT bloquerait quoique ce soit puisque ce dernier est seulement consultatif mais parce qu'il faudrait d'abord que le PCA soit rédigé, ce qui est improbable si on se réfère au contenu indigent de la communication municipale. De plus, il faudrait que ce PCA soit décliné bibliothèque par bibliothèque. Pas une mince affaire vu la situation très hétérogène des soixante établissements du réseau en surface, en effectifs ou encore par leur configuration: certains accessibles depuis la rue, d'autres situés dans des étages de bâtiment municipaux aussi variés que des piscines, des mairies ou des centres mêlant habitations et salles pour associations. Bref, il faudra une bonne dizaine de jours pour aboutir à quelque chose qui puisse fonctionner de façon pragmatique et en respectant les règles sanitaires.

Et puis badaboum pour chef de bureau : ce PCA devra aussi, et surtout, être présenté au Comité Technique de la direction des affaires culturelles de la Ville de Paris. Lequel n'est toujours pas programmé à l'heure où nous écrivons ces lignes ! Autant dire que son rêve d’ouvrir certaines bibliothèques dès mercredi prochain, même en mode très réduit, semble tomber à l'eau....En tout cas sur ce sujet, et comme en mars, la mairie de Paris s'est, une nouvelle fois, comportée comme une bande de branquignols !

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Antoine Dubois 05/11/2020 08:53

C'est bien beau de vouloir ouvrir coûte que coûte les bibliothèques, mais comment vont faire les usagers (qui n'habitent pas forcément à côté, ni même dans un rayon de 1 km) pour justifier leur déplacement jusqu'à une bibliothèque ?

En effet, dans le dernier formulaire d'attestation dérogatoire, aucun cas ne permet un déplacement pour aller dans ce type d'établissement.

Risquer une amende de 135 € pour emprunter ou rapporter un document, ce n'est pas dans les moyens de tout le monde (d'autant que les contrôles des déplacements vont certainement être renforcés avec la progression de l'épidémie).

La moindre des choses pour les usagers serait que toutes les bibliothèques annulent les pénalités de retard, jusqu'à au moins 10 jours après la levée de ce 2ème confinement.

Gouvernement 04/11/2020 09:39

Depuis l'annonce du reconfinement, le Ministère de la Culture l'avait verbalement autorisé mais ce n'était pas encore inscrit dans la loi. C'est chose faite : les bibliothèques, centres de documentation et médiathèques ont désormais l'autorisation légale de mettre en place un service de retrait de commandes et de réception de retours. Certains l'appeleront drive, d'autre click & collect, d'autres encore prêts/retours sur réservation.

Le décret n° 2020-1331 du 2 novembre 2020 modifiant le décret n°2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire prévoit en effet que :

Les établissements de type S : Bibliothèques, centres de documentation ne peuvent accueillir du public, sauf pour le retrait et la restitution de documents réservés.
L'accueil des usagers dans les établissements d'enseignement supérieur mentionnés au livre VII de la troisième partie du code de l'éducation est autorisé aux seules fins de permettre l'accès aux bibliothèques et centres de documentation, sur rendez-vous, ainsi que pour le retrait et la restitution de documents réservés.

Ces activités peuvent toutefois être interdites par décision préfectorale dans les zones de circulation active du virus.

Lecteur01 03/11/2020 15:21

Bonjour !

Merci pour votre mise à jour dans le commentaire ! Je suis toujours étonné du peu de cas que l'on fait, dans les médias, des bibliothèques. Ça doit pourtant concerner pas mal de monde à Paris. C'est dommage que vous soyez les seuls à nous informer sur la situation.

Auriez-vous des nouvelles plus fraiches depuis vendredi ?
Avant le confinement, un prolongement des prêts actuels était suggéré a minima : j'ai toujours des livres à rendre aujourd'hui 3 novembre alors que tout est fermé (sans possibilité de prolonger pour certains, car réservés). Prolonger les livres de tout le monde (comme cela avait été fait au 1er confinement) semble la mesure la plus compatible avec le confinement et la situation sanitaire présente. Ca concerne beaucoup plus d'abonnés que le "click and collect", c'est sûr.

Au-delà de la sécurité du personnel (clairement, vu le nombre de personnes que vous voyez passer, c'est vous qui craignez le plus) et des lecteurs à l'intérieur des locaux, on occulte tout le reste. Aussi bien pour le personnel que pour les lecteurs (j'avais vu une fois des stats, il faudrait les ressortir), beaucoup de monde n'habitent pas juste à côté des médiathèques qu'ils fréquentent, ne serait-ce qu'à cause des spécialisations de certaines d'entre elles ou pour d'autres raisons (je fréquente plutôt celle à côté de mon boulot... et je suis en télétravail, assez loin).

Bref, même si le guichet est juste à côté de l'entrée, que l'on respecte toutes les règles sanitaires et les distances, qu'on fait tout bien, on ajoutera quand même du risque pour tous en amenant davantage de monde à sortir de chez eux, à emprunter les transports en commun, bref à dépasser la limite des 1km pour se rendre en bibliothèque.

CGT Culture DAC Ville de Paris 12/11/2020 17:37

Cher lecteur01
Pour répondre à votre question, voici les dernières infos
http://daccgtculture.over-blog.com/2020/11/confinement-pour-ouvrir-certaines-de-ses-bibliotheques-la-mairie-de-paris-se-met-clairement-dans-l-illegalite.html

CGT Culture DAC Ville de Paris 05/11/2020 09:55

Bonjour lecteur01

Nous allons probablement bientôt écrire un nouvel article qui détaillera ce qui se passera pour les bibliothèques à partir de la semaine prochaine lesquelles n'auront pas toutes le même fonctionnement, loin de là

CGT DAC 31/10/2020 12:20

La confusion règne toujours au bureau des bibliothèques. En tout cas, c'est sût ça tâtonne. Verbatim


"La réflexion demeure à approfondir sur des modalités d’offre compatibles avec le décret.

Les sélections restreintes de document, les lots d’albums par tranche d’âge, les lots thématiques,… tout ce qui peut être emprunté rapidement sans stagnation du public me semblent pour ma part une extension non abusive du domaine de la lutte des clicks and collect."


"Retour sur la réunion cet a-m au Ministère de la Culture avec les associations et le Service du livre et de la lecture :

Suite à parution décret du 29 octobre :

- Les bibliothèques sont fermées

- On peut mettre en œuvre dès à présent des clicks and collect. Mais les préfets ont la possibilité d'interdire des choses dans leur territoire en fonction de situations locales.

(On peut ouvrir les locaux pour faire du click and collect ; ca peut se faire dans la bibliothèque, mais ne pas installer le guichet trop loin de l'entrée. )

- Le service de portage est permis dans l'actuel décret.

- Pas d'accueils de groupes et d'accueils de classes en bibliothèques"




" Compléments issus de la 2nde réunion :

- Discussion sur contradiction entre le décret et la conférence de presse de R. Bachelot évoquant les possibilités restreintes mais encore floues offertes aux librairies et bibliothèques. Une réunion au MC avec les assos professionnelles cet a-m pourrait aider à les lever.

- Prolongation des emprunts : 3 semaines en plus du temps actuel à compter des emprunts faits le samedi 17 octobre / échéances glissantes

- Petites équipes / Petits établissements : situations à voir au cas par cas, des accueils sur rdv ou des réservations par tél. ou mail sont souhaités"


" Bonjour,

Voici les propositions qui ressortent de la première réunion :

- Bibliothèques fermées (sans prendre les retours des usagers) jusqu’à mardi 3 novembre inclus, pour pouvoir ranger les très nombreux retours enregistrés ces derniers jours à l’annonce du confinement + organiser l’espace d’accueil pour le nouveau fonctionnement en mode guichet

- Attente du CHSCT pour valider la proposition de roulement d’équipes avec travail en présentiel à organiser 3 jours sur 5

- Proposition d’horaires réduits pour permettre cette rotation et tenir compte de l’absence des agents fragiles :

14h-18h en semaine, samedi 5h d’amplitude d’ouverture (12-17 ou 13-18) ; pas d’ouverture le dimanche ; jours d’ouverture limités pour les toutes petites équipes (en privilégiant mercredi – samedi)

- Système de guichet : pas d’inscriptions ; proposition de sélections

Click and collect sans rendez-vous : à la carte selon la situation des bibliothèques automatisées ; paramétrage très bas (limiter les réservations à 3 ?)

- Affichage et communication d’urgence : un nouveau protocole sanitaire est en cours et nous nous efforçons de vous permettre d’emprunter des documents dans le courant de la semaine prochaine

- Pas d’accueil de groupes ni de classes, pas d’action culturelle

- Etudiants des bibliothèques ouvertes le dimanche en temps normal : viennent le samedi (contrat inchangé en termes salarial)

- Maintien du portage et réorienter les mission des services civiques sur le dépôt de livres auprès des partenaires"

Lecteur02 30/10/2020 18:54

Le clic and collect à été oublié dans le 1er décret, mais cela devrait être corrigé très rapidement. Ainsi vous pourrez vraiment militer : "pour défendre la qualité du service public rendu aux Parisiens (et Parisiennes)"

CGT Culture DAC Ville de Paris 31/10/2020 13:06

Certes cher lecteur02 et néanmoins anonyme (vous ne travaillerez pas à la direction du BBL par par hasard ?) mais la qualité du service publique passe aussi par les moyens octroyés par notre administration, la Ville de Paris ou une bonne organisation du travail, n'est ce pas ?

C'est également notre mission en tant que représentants des personnels et ces derniers sont très majoritairement d'accord avec nous, y compris dans l'encadrement des bibliothèques parisiennes. En tout cas merci de nous lire preuve que nos informations intéressent le plus grand nombre comme vous.

Lecteur01 30/10/2020 16:30

Sur le portail des bibliothèques :
-----------------------------------------------
Cher.ère.s usager.ère.s,

Un nouveau confinement a été décrété sur tout le territoire national à partir du vendredi 30 octobre. Un dispositif est en cours d'élaboration dans les bibliothèques afin de pouvoir vous permettre d'emprunter et de rendre des documents dès la semaine prochaine.

En attendant, toutes les bibliothèques du réseau sont fermées.

Merci de votre compréhension.
-----------------------------------------------

Et comme d'habitude, pour mal de médiathèques, les horaires ne sont pas mis à jour :
https://www.paris.fr/equipements/bibliotheques/tous-les-horaires

Lecteur fidèle, vous avez tout mon soutien !