Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est Qui ? C'est Quoi ?

  • : Syndicat PACS-DAC de la Ville de Paris
  • : Blog du syndicat PACS de la Direction des Affaires Culturelles (DAC) de la Ville de Paris.
  • Contact

Qui sommes nous ?

Nous sommes des personnels de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris, travaillant dans les bibliothèques municipales, conservatoires d'arrondissement, ateliers des beaux-arts, services centraux...

Nous militons au sein du syndicat des personnels administratifs, de la culture et de service (PACS) pour défendre les droits des salariés, la qualité du service public

Pour vous syndiquer, demander conseil, faire des réclamations, envoyer des informations, une seule adresse : Syndicat-PACS-DAC@paris.fr

 

 

 

Recherche

4 juin 2021 5 04 /06 /juin /2021 07:38
Droit du travail : cette entreprise qui défie Anne Hidalgo dans son fief malgré de multiples rappels à l'ordre !

La mairie de Paris avait lancé le slogan de « la ville du quart d'heure ». Elle pourrait désormais être contrainte de supprimer cette formule et la remplacer par « la ville du viré en un quart d'heure » !

Franchement ça commence à faire tache pour une ville dirigée par une ancienne inspectrice du travail : la société Nickel, l'entreprise qui a récupéré le marché de prestation de ménage dans les bibliothèques et conservatoires municipaux de la capitale, continue ses méfaits en matière d’infractions au droit du travail, alors que plusieurs scandales ont déjà été mis au grand jour depuis trois ans (voir ici).

Face à ces multiples scandales, la mairie de Paris engagée moralement et politiquement en tant que donneuse d’ordre, avait alors promis de rappeler à l’ordre cette société. Visiblement cette dernière préfère continuer à défier toujours Anne Hidalgo et son équipe en maintenant des pratiques ouvertement illégales telles que l'absence de contrat de travail, le non paiement des heures supplémentaires ou l’emploi de personnes sans papiers (corvéables à merci et moins à cheval sur leurs droits).

Cette fois elle a innové dans la méthode puisque dans plusieurs établissements des employés ont reçus à leur domicile une lettre de démission – vous avez bien lu, pas une lettre de licenciement mais bien une lettre de démission ! – rédigée en leur nom avec pour objet, « démission sans préavis »puis suivi d'un « je soussigné… déclare démissionner immédiatement de mon poste… » (et renoncer à tous mes droits, donc…). Simple,  Après, ils n’avaient plus qu’à signer en bas. Sachant que ces personnes ne maîtrisaient pas bien le français, Nickel a tenté le coup en se disant « il ne va rien comprendre et il va signer, hop ! ». Pas de préavis, pas d’indemnité de licenciement ! Du gâteau...A moins que Nickel ne soit simplement victime de phobie administrative !

Que pense Anne Hidalgo - ou encore Audrey Pulvar, actuelle candidate socialiste pour les élections de juin à Paris - de ces pratiques d'esclavage moderne ? Dans le passé, l'ancien adjoint à la Culture, Christophe Girard, tenait à ce qu'on lui fasse remonter toutes les infractions faites par la société Nickel pour que la direction en charge des prestations de ménage (la DILT) fasse un peu le ménage dans tout ça. Carine Rolland, qui lui a succédé, est donc alertée à son tour sur ce qui se passe dans les bibliothèques…

La mairie de Paris avait lancé le slogan fameux de « la ville du quart d'heure » pour désigner une délégation d’adjoint qui avait été alors prise en charge... par Carine Rolland ! Désormais elle pourrait être contrainte de supprimer cette formule pour la remplacer par « la ville du viré en un quart d'heure ». Cruel !

 

 

     Carine Rolland, adjointe pour une Ville du 1/4 d’heure, bientôt obligée de changer d'intitulé ?

                -  Bon je crois que je vais être obligée de demander conseil à mon prédécesseur

Partager cet article
Repost0

commentaires