Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est Qui ? C'est Quoi ?

  • : PACS-DAC de la Ville de Paris
  • : Blog PACS de la Direction des Affaires Culturelles (DAC) de la Ville de Paris.
  • Contact

Qui sommes nous ?

Nous sommes des personnels de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris, travaillant dans les bibliothèques municipales, conservatoires d'arrondissement, ateliers des beaux-arts, services centraux...

Recherche

6 décembre 2021 1 06 /12 /décembre /2021 12:46
Social : les bibliothécaires parisiens n'en peuvent plus d'exercer dans des conditions toxiques !

Ils et elles vont rappeler à la ville de Paris ses obligations d'employeur et manifester leur colère le jeudi 9 décembre en marge d'un CHSCT réunissant élu de la majorité et huiles de l'administration. Une réunion dont l'ordre du jour est …l'amélioration des conditions de travail !

Les bibliothèques municipales parisiennes vivent une crise sans précédent (lire ici). Et les personnels n'en peuvent vraiment plus. Preuve de leur colère : la présence vendredi dernier d'une centaine d'entre eux représentant la totalité des bibliothèques de la capitale à l'assemblée générale programmée par les syndicats de la direction des affaires culturelles (DAC) de la Ville de Paris. A l'issue de cette réunion, un appel à la grève pour le jeudi 9 décembre a été voté (l’intégralité de cet appel est disponible dans la rubrique commentaire)

Pourquoi ce jour là ? Simplement parce que c'est le moment fixé par la DAC pour la séance plénière du Comité Hygiène et Sécurité et des Conditions de travail (CHSCT). La tenue de cette réunion en présence de Karen Taïeb, adjointe d'Anne Hidalgo et présidente de cette instance, entourée des huiles de l'administration est censée..... améliorer les conditions de travail des personels ! On ne rit pas. Ce sera donc l'occasion pour les bibliothécaires parisiens de rappeler à leur employeur ses obligations et de faire autre chose que du mauvais théâtre.

Cette réunion se tenant au siège de la direction des affaires culturelles, au cœur du marais, les bibliothécaires ont décidé de venir manifester en nombre durant toute la réunion pour protester contre les conditions exécrables que leur fait subir la municipalité parisienne et les empêcher, encore plus violemment aujourd'hui, d'exercer correctement leurs missions. Plusieurs centaines de personnes sont attendues selon nos informations. La cour de l’Hôtel d'Albret devrait donc être pleine à craquer. Des élu·es du Conseil de Paris et des représentants des médias ont aussi annoncé leur venue. Le rendez-vous est fixé à 9h30.

 

 

                   Calme avant la tempête : la cour de l’hôtel d'Albret le jeudi 9 décembre à 9h25

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

B
Appel de l’Assemblée Générale des bibliothécaires du vendredi 3 décembre 2021<br />  <br />  <br /> Pour défendre un service public de la culture de qualité ouvert à toutes et tous, pas un service public qui fonctionne en permanence en mode dégradé, pour de bonnes conditions de travail et contre toute flexibilité imposée (par les sous-effectifs)  nous demandons :<br />  <br /> -         Que  la centaine de postes vacants soit pourvue<br /> -         Un  plan pluriannuel de créations de postes en A, B et C, un plan permettant de couvrir les besoins créés par l’ouverture de nouveaux établissements, un  recrutement pour remplacer tous les départs en retraite prévus dans les 5 ans à venir et des créations de postes pour  assurer l’ouverture des établissements le dimanche dans de bonnes conditions ( parité entre titulaires et contractuels étudiants au sein des équipes du dimanche, augmentation des promotions de B en A bibliothécaire pour que la direction des établissements le dimanche continue à être assurée par des cadres A)<br /> -     le respect des agent.es contractuel.les : revalorisation de leur salaire (notamment afin de compenser les primes non perçues comme celle du dimanche), information en amont du renouvellement ou non de leur contrat, plan de déprécarisation, prime équivalente à la prime d'installation pour tous les précaires lorsqu'il y a titularisation.<br />  <br /> Contre toute augmentation du temps de travail , nous demandons :<br />  <br /> -         L’augmentation de notre niveau de sujétion (= réduction du temps de travail liée aux contraintes de notre métier (travail du samedi + soir + accueil du public,…)<br /> -          Le respect des horaires prévus dans le règlement cycle de travail soumis en Comité Technique de la Direction des Affaires Culturelles (badgeage possible de 8h55 à 19h15)<br /> -        Le respect de l’organisation temporelle/personnelle de l’agent (pas de primauté impérative du planning de service public sur un départ anticipé habituel en cas de sous-effectif)<br />  <br /> Pour des conditions correctes de restauration, nous demandons :<br />  <br /> - qu'au-delà des 30mn de pause méridienne minimum, 30 à 45 minutes de délai de route comptées comme du temps de travail soient accordées à tout.es les agent.es qui se rendent à un restaurant administratif ou conventionné (temps de trajet + délai d'attente, avec la possibilité d'un temps de trajet supérieur accordé aux agent.es en situation de handicap)<br /> - que des tickets restaurants soient accordés au personnel qui travaille le samedi <br />  <br /> Réunis en Assemblée Générale les personnels de bibliothèques parisiennes appellent tous les collègues du réseau à se rassembler dans la cour de l’Hôtel d’Albret, 31 rue des Francs Bourgeois (siège de la direction des affaires culturelles de la Ville de Paris (DAC) ce jeudi 9 décembre à 9h30 à l’occasion du CHSCT de la DAC.
Répondre