Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est Qui ? C'est Quoi ?

  • : Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • : Blog du Syndicat CGT Culture de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris.
  • Contact

Qui sommes nous ?

Nous sommes des personnels de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris, travaillant dans les bibliothèques, conservatoires, musées, ateliers des beaux-arts, services centraux...

Nous militons au sein de la CGT pour défendre les droits des salariés, la qualité du service public rendu aux Parisiens.

Pour vous syndiquer, demander conseil, faire des réclamations, envoyer des informations, une seule adresse : daccgtculturegmail.com


Recherche

Pages

15 septembre 2009 2 15 /09 /septembre /2009 09:47

 

La grippe A est contagieuse ! La rapidité de sa propagation sur les 5 continents en est l’illustration. Le risque de pandémie est envisageable et les moyens mis en œuvre se doivent d’être à la hauteur du risque pour les populations. Malgré tout, cela ne doit pas conduire à instaurer un climat de peur, ni être l’occasion pour certains industriels de flairer la bonne affaire.

Les chiffres annoncés par le ministère de la santé nous laissent perplexes :

Commande de 90 millions de doses de vaccins, distribution massive d’antiviraux dans les officines des pharmacies, commande de milliers de masques supplémentaires, publication de millions d’affiches pour prévenir la propagation du virus. En pareil cas, le citoyen peut se demander si on en fait trop ou si on ne nous dit pas tout !

Pour INDECOSA-CGT et la FNIC CGT, le gouvernement doit jouer la transparence en créant un pôle de santé public composé de représentants des consommateurs, malades, syndicats de salariés, professionnels de santé, service sanitaires et recherche...

Les laboratoires pharmaceutiques profitent outrageusement de la situation. Ils continuent à engranger les bénéfices et à délocaliser en masse les sites de production. Les nouveaux « eldorados » de ces entreprises sont désormais l’Europe de l’Est, la Chine, Bengalore en Inde ou encore l’Amérique Latine. Les derniers chiffres avancés sont éloquents : Sanofi 7 milliards, Pfizzer 17 milliards, GSK 5 milliards, BMS 5 milliards.

Les 10 plus grands laboratoires ont vu leur marge passée de 25 à 30 % entre 2003 et 2008. Durant cette période, ils ont restructuré leurs groupes au travers de fusions, d’acquisitions ou de délocalisations. Le gouvernement doit contraindre les grands laboratoires comme Glaxo à renoncer à leur plan social. Il est inadmissible dans le cadre d’une reprise de l’activité, de maintenir en l’état la fermeture de sites de production. Au lieu de supprimer des effectifs, les entreprises doivent développer leurs capacités de recherche pour répondre à une protection sanitaire plus efficace et à des besoins exprimés par les populations (ex : Médicaments pédiatriques, maladies orphelines, etc.).



Si on ne fait rien, ce seront les salariés au travers de leurs cotisations sociales qui devront payer seuls la note. Pour INDECOSA-CGT et la FNIC CGT le prochain projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) doit être l’occasion de remettre les pendules à l’heure, notamment sur les prix pratiqués par les fabricants et les responsabiliser en matière économique, sociale et de santé publique. Nous demandons également la mise en place d’une commission de contrôle des flux financiers engendrés par la Grippe A. Cette commission serait composée de représentants des salariés, usagers, professionnels de santé, parlementaires et de l’autorité des marchés financiers (AMF).

La FNIC CGT et INDECOSA-CGT réaffirment que le droit à la santé est un droit pour toute la population de la planète. Que le médicament n’est pas un bien marchand mais doit être un bien commun pour tous comme le droit à l’énergie, l’eau et la nourriture. Les choix de gestion de l’industrie pharmaceutique doivent être faits dans une dimension de santé publique et non pour faire de l’argent.


Les pouvoirs publics doivent imposer aux labos les devoirs qui sont les leur en matière de responsabilités économiques et sociales !


Montreuil, le 3 septembre 2009


INDECOSA-CGT : Arnaud FAUCON, Secrétaire National au 06 84 99 16 15

http://www.indecosa.cgt.fr/

FNIC-CGT : Manuel BLANCO, Secrétaire Fédéral FNIC au 01 48 18 85 71

http://www.fnic.cgt.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans Informations
commenter cet article

commentaires