Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est Qui ? C'est Quoi ?

  • : Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • : Blog du Syndicat CGT Culture de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris.
  • Contact

Qui sommes nous ?

Nous sommes des personnels de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris, travaillant dans les bibliothèques, conservatoires, musées, ateliers des beaux-arts, services centraux...

Nous militons au sein de la CGT pour défendre les droits des salariés, la qualité du service public rendu aux Parisiens.

Pour vous syndiquer, demander conseil, faire des réclamations, envoyer des informations, une seule adresse : daccgtculturegmail.com


Recherche

Pages

11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 10:00

 

                                                             du 4

 

La Mairie de Paris va bientôt inaugurer de nouveaux bâtiments, Avenue de France dans le 13ème, sur une parcelle dénommée T8, pour y accueillir (?) les Directions de la Voirie et de l’Urbanisme auparavant logées dans le Centre Morland (4è). A la vue du projet, c’est une prison d’un nouveau genre que propose Bertrand Delanoë à ses agents. Il parle même « d’architecture innovante ». Regardez ce chef d’œuvre !

 

 

                                100 5050-1-[1]

                                    Le T8 :  Une prison modèle dont on ne s'échappe pas !

 

         

Comme on peut le constater l’immeuble est entouré de barreaux interdisant l'ouverture des fenêtres ! Pour empêcher tout risque d’évasion sans doute. 

Un gros problème toutefois : cette prison certes moderne ne sera pas écologique (mais alors pas du tout), ce nouvel immeuble risque de ne pas obternir la certification « Qualiparis » ! Et là, ça la fout plutôt mal.

 

                                                Fa-ade rue fort ensoleillement-1-[1]

                                        " Hé le service compta ! Vous êtes appelés au parloir "

 

  

Bureau fait ton office !!  Grâce au génie parisien, avec cet espace de bureaux enfermés derrière des barreaux, les employés n’auront d’autre possibilité que d’allumer la lumière toute la journée…. été comme hiver ! EdF se prépare déjà à rouvrir ses centrales (à charbon?) pour permettre l’approvisionnement électrique de la Capitale.

 

Autre conséquence de ces désormais fameux barreaux, les fenêtres ne s’ouvrent pas (elles sont mêmes condamnées). Pour palier ce très léger inconvénient, la Ville de Paris prévoit une climatisation permanente et obligatoire. EdF se frotte les mains et prévoit une seconde centrale !

 

                                          du 3

                                     - " Ca y est, ils allument la lumière, vas y, envoie la sauce ! "

                                          - " Ah les cons, ils viennent aussi d'allumer la clim' "

 

              

Compte tenu des dispositions envisagées (résille, climatisation et éclairage artificiel permanent, fenêtres non ouvrantes), le Plan climat adopté par le Conseil de Paris et opposable aux constructeurs dans la Capitale ne sera pas respecté. Gênant pour un bâtiment abritant une Administration parisienne (sic) et revendiqué par celle-ci comme « en adéquation avec l’image que souhaite donner à voir la Ville de Paris » !!!  Et oui, Paris, capitale du réchauffement climatique, il fallait y penser !

 

Bon, si le soleil risque de taper fort sur le T8, les locaux sociaux eux vont briller mais par leur absence (alors que la Mairie les a déclarés…prioritaires ! Un ange passe). Ni infirmerie, ni locaux syndicaux, alors qu’ils existaient dans le précédent service et une cantine bien plus petite qu’à Morland. Un formidable progrès.                                   

 

La Ville de Paris  rappelée à l’ordre par la cour des comptes de surface ?  Et, oui certains cadres de la Direction du Permis de Construire (des spécialistes) ont effectué quelques calculs de leur propre chef *, et qu’ont t-il découvert ? Il manque entre 20 et 25% de surface pour accueillir le personnel dans des conditions correctes. En principe, la Mairie de Paris ne va pas installer des « Open stress ». Anne Hidalgo a dit qu’elle était contre !. Maline, elle évoque tout de même des « cloisons de moindre hauteur ». A moins que la prison modèle T8 qui peut aussi être comparée (de loin) à un nid, ne soit en fait une batterie de poulets "spécial agents municipaux"? Aïe, tous les accords annoncés à grand coup de clairon piétinés en un instant.

 

                                            du 7

                                  - " Bon, vous me mettrez des barreaux et vous m'enlevez aussi 25% ! "

                                                     - " A votre service, monsieur le Maire ! "

 

  …. La Ville de Paris  en plein plan social ? Mais peut être que la Mairie, en pleine planification administrative, a t elle prévu de diminuer les effectifs de 25 % d’ici 2014, ce qui permettrait de caser tout le monde dans des conditions tout juste correctes. Une vraie RGPP (le nom pour supprimer des fonctionnaires) à la sauce parisienne.

 

Mais pourquoi déménager des milliers d’agents du Centre Morland (encore très fonctionnel) vers ce T8 de l’avenue de France, me direz vous ? Bonne question. Il se murmure que la Mairie de Paris pour palier l’échec du nouveaux quartier –Seine Rive Gauche- se voit dans l’obligation de bâtir. Et  que bâtir sinon des locaux publics ! Il se murmure également très fort que la Ville pourrait dans le même temps réaliser une opération immobilière (très) juteuse : La transformation du Centre Morland en hôtel de luxe. Il est vrai que son emplacement fait rêver plus d’un investisseur, à l'instar de la "Samaritaine". Delanoë a-t-il reçu une offre de LVMH ?

 

La CGT demande à la Mairie de Paris de revoir sa copie et de (re)mettre en place : Des fenêtres qui s’ouvrent, des stores extérieurs, des bureaux qui respectent les normes (et sans open space,Svp), des locaux sociaux et un effectif comparable à celui qui était en activité au Centre Morland. Elle doit s'attaquer aussi à ces inutiles barreaux et à cette climatisation permanente.

                        

                                            delanoe 2 

                                                                         " Attendez ! Là, ça fait beaucoup ! "

                                                  

 

* Les calculs s’appuient sur la norme X35-102 datant de 1998 qui prévoit entre autres 9,78 m2 pour un agent et 22,08 m2 pour deux agents….

 

                                            

 

                                                           du 2

                                                " Pour QualiParis c'est raté, mais pour l'electricité on peut s'arranger "

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans santé au travail
commenter cet article

commentaires

Mairie de Paris 03/07/2012 11:27

Quand la Mairie de Paris est obligée de se justifier (le 2 juillet)

Le point sur le 121 avenue de France

Dans le prolongement de l’installation de la DEVE et de la DPE au 103, avenue de France, l’immeuble du 121 avenue de France, dit « T8 », est actuellement en cours de construction. Sa réalisation va
permettre de poursuivre le regroupement des directions centrales du pôle Espace public dans le quartier Paris Rive Gauche. Innovante, sa conception en fera l’un des bâtiments de bureaux les plus
performants de sa génération.

Son aménagement fait aujourd’hui l’objet d’une concertation approfondie avec les directions concernées, DU et DVD, leurs agents et les représentants du personnel. Les avancées du projet et la
poursuite du dialogue social permettent de faire un point à date et de répondre aux principales interrogations qu’une telle opération suscite naturellement.

La concertation va se poursuivre, aussi bien dans les directions qu’au niveau central. Des réunions d’échanges continueront à se tenir tout au long du projet, avec les agents et les représentants
syndicaux. Le projet sera régulièrement inscrit à l’ordre du jour des CHS des directions concernées. A la rentrée, un comité de suivi sera organisé au niveau central avec les représentants du
personnel.

1. Situation du bâtiment et temps de transport des agents

Le bâtiment du 121 avenue de France est situé dans un quartier en plein essor, très bien desservi par les transports en commun (ligne 14, RER C, différentes lignes de bus).

L’étude pilotée par la DILT avec une forte implication de la DVD et de la DU fait apparaître, d’une part, que le temps de transport moyen des agents passe de 45 mn à 42 mn et, d’autre part, que le
pourcentage des agents ayant un temps de transport inférieur à 50 mn passe de 65 % à 72 %. Les quelques personnes voyant leur trajet augmenter sensiblement feront l’objet d’une attention
particulière et, si nécessaire, d’un accompagnement personnalisé par la DRH.

2. Conception du bâtiment : résille et luminosité

Conçue par l’architecte Rudy Riciotti, la résille en bois qui enveloppe le bâtiment a suscité différentes interrogations quant au ressenti par les occupants et quant à son impact sur la luminosité
intérieure.

En fait, la résille possède une visée protectrice dans un environnement urbain. Elle constitue en effet un dispositif pare soleil, dont la densité varie en fonction de l’exposition au soleil de la
façade, visant notamment à en éviter les effets négatifs tels que l’éblouissement et l’effet de serre. D’autres bâtiments à Paris bénéficient d’une résille similaire (Ministère de la Culture,
Auberge de Jeunesse du Bassin de la Villette, Quai de Seine, …). Comparativement à la superficie d’éclairement naturel offerte par les baies vitrées d’un bureau à Morland, celle du 121 avenue de
France sera supérieure.

Au 121 avenue de France, l’éclairement des locaux sera assuré naturellement, d’une part, par les façades sur rue et, d’autre part, par les façades sur jardin central (sans résille du fait d’une
moindre exposition au soleil). Les façades bénéficieront de stores intérieurs manuels pour se protéger d’un ensoleillement trop fort.

L’éclairage naturel sera en outre complété par des luminaires disposés en plafond, contrôlables par zones et bureaux.

è Au 121, des visites de l’espace témoin seront programmées dès que le chantier le permettra dans les semaines à venir.

è Des visites de bâtiments réalisés avec résille seront également proposées aux agents et aux représentants du personnel afin qu’ils puissent juger directement de la luminosité et de l’effet
produit.

è En réponse à la demande des organisations syndicales, la question d’un allégement de la résille sera soumise au promoteur (Nexity) et à l’architecte afin d’en évaluer l’impact énergétique et la
faisabilité technique.

3. Ventilation-chauffage-rafraîchissement

Les locaux seront équipés d’un dispositif de ventilation/chauffage/ rafraîchissement basse consommation, avec télécommandes individuelles pilotées dans le cadre de la gestion technique du bâtiment.
Ce dispositif garantit un apport permanent d’air neuf extérieur insufflé à température adéquate et filtré conformément aux recommandations de l’Institut National de Recherche et de Sécurité.

En outre, le réseau urbain (chaud et froid) sera utilisé pour le chauffage- rafraîchissement. Enfin, des panneaux solaires thermiques permettront le préchauffage de l’eau chaude sanitaire du
restaurant.

4. Certification HQE /performance énergétique

Le bâtiment de bureaux vise une certification Haute Qualité environnementale (HQE) conduisant notamment à une consommation d’énergie primaire (CEP) de 99kwh/m2.an. Ce qui lui permettra d’être
labellisé THPE (très haute performance énergétique). D’autres objectifs, tels que le confort visuel, acoustique et sanitaire, sont également visés. Les documents d’étude et résultats d’essai
fournis par Nexity dans le cadre de la certification HQE seront également communiqués aux agents et aux représentants du personnel.

5. Ouvrants

Pouvoir ouvrir les fenêtres donne assurément le sentiment d’une certaine maîtrise sur son environnement, mais objectivement, le système de façade installé au 121 permettra d’assurer, dans un
environnement urbain, un meilleur confort acoustique et une très grande qualité sanitaire de l’air.

è La question est cependant posée à Nexity afin d’examiner les possibilités techniques et juridiques d’ouvertures ponctuelles des fenêtres.

6. Capacité d’accueil du bâtiment et aménagement des espaces intérieurs

Le projet initial, avec un potentiel de 1480 postes de travail déclaré par Nexity, n’a jamais été à l’étude. Le premier scénario envisagé par la Ville était basé sur un capacitaire de 1020 postes,
respectant le référentiel d’aménagement de la Ville, soit des ratios comparables à ceux du 103 avenue de France.

La prise en compte des spécificités des métiers de la DU et de la DVD a conduit à réduire ce capacitaire. Le capacitaire définitif sera connu fin juillet. Les surfaces par poste de travail seront
conformes aux recommandations en vigueur (norme NF X35-102 de 1998), soit 10 m² au poste de travail. Avec les surfaces communes (salles de réunion, espaces de convivialité, ...), la surface à
aménager par poste sera d’environ 18 m².

è Le capacitaire et la répartition globale des services dans les étages du bâtiment (macrozoning) seront communiqués aux agents et aux organisations syndicales dès qu’ils seront validés.
L’aménagement détaillé (microzoning) sera ensuite réalisé puis soumis au maître d’œuvre missionné par la DPA pour la phase de travaux, qui sera accompagnée de l’acquisition d’un mobilier
ergonomique et adapté. Le microzoning sera également communiqué aux agents et aux représentants du personnel, a priori fin septembre.

7. Les espaces de travail

La perspective d’espaces ouverts (« open space ») est régulièrement évoquée depuis le début du projet. Il est confirmé qu’il n’y aura pas d’« open space » au 121 avenue de France.

Des études techniques ont permis de vérifier la faisabilité d’un cloisonnement dans le respect des contraintes de ventilation, de sécurité incendie et de faux plafonds. A l’exception de la
Mezzanine, des cloisons toute hauteur permettront d’isoler les espaces de travail, y compris dans la partie courbe.

‪Au sein des bureaux, un cloisonnement à mi-hauteur permettra de préserver l’isolement attendu par les agents.

8. Restaurant administratif

Un restaurant administratif géré par l'ASPP d’une capacité de 650 couverts (260 places assises) pour environ 900 agents sur le site est prévu. Tenant compte des absences pour temps partiels,
congés, RTT, maladie, formation, réunions à l'extérieur, ce dimensionnement est suffisant et conforme aux ratios habituels de la Ville. En outre, une régulation se fera naturellement entre les deux
restaurants du 121 et du 103, dont les tarifs seront sensiblement identiques.

9. Locaux de premiers secours

Les services de médecine sont assurés à la Ville de façon centrale. Cette organisation favorise un mode de fonctionnement en équipe médicale, préférable aux postes isolés comme c’est le cas
aujourd’hui à Morland. En revanche, un local de repos, comme au 103 (avec possibilité d’administration de soins) sera implanté au 121. Enfin, l’agence de gestion du pôle renforcera son service de
sécurité incendie et d’assistance aux personnes.

Conformément à la réglementation, des locaux dits de premiers secours seront aménagés dans le bâtiment dans le respect des contraintes inhérentes à ce type de locaux (accès, …)

10. Locaux syndicaux

En accord avec l'ensemble des organisations syndicales représentatives, les locaux syndicaux sont gérés à la Ville de manière centrale. Dès lors, il n'y pas lieu d'avoir des locaux syndicaux dans
chaque site de l'administration parisienne.

Les organisations syndicales pourront demander à réserver une salle de réunion lorsqu’elles souhaiteront organiser une réunion d’information des personnels des d

Ptérodactyle 01/07/2012 09:48

Ptérodactyle enfin libre !
MARDI 3 JUILLET 9h15 - 12h15 LES PTERODACTYLES PRENNENT LA PLACE DE L’HÔTEL DE VILLE

D’après la chanson de Pierre Perret,
Paroles d’un illustre inconnu
A réviser pour le rassemblement T8 du 3 juillet

Ouvrez ouvrez la cage aux ptéros

Ouvrez ouvrez la cage aux ptéros
Regardez les s’envoler c’est beau
Les élus si vous voyez
Des p’tits agents prisonniers
Ouvrez leur la porte vers la liberté

Ptérodactyle prenant son envol

T8 est un’ bourde
Avec trop d’gens dedans
Un méchant nichoir
Dont faudra r’faire les plans

Sinon les gens tristes, derrière les bâtons
Privés de soleil, dépériront.
C’est quoi la raison
De ce mauvais cauch’mar
Tout en toc, Où on manqu’ra d’air
S’ront hagards ?

Une fois dans vot’ vie,
Vous qui êtes pas peureux,
Faites un truc qui fera des heureux.

Ouvrez ouvrez la cage aux ptéros,
Regardez les s’envoler c’est beau,
Les élus si vous voyez
Des p’tits agents prisonniers
Ouvrez leur la porte vers la liberté !