Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est Qui ? C'est Quoi ?

  • : Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • : Blog du Syndicat CGT Culture de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris.
  • Contact

Qui sommes nous ?

Nous sommes des personnels de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris, travaillant dans les bibliothèques, conservatoires, musées, ateliers des beaux-arts, services centraux...

Nous militons au sein de la CGT pour défendre les droits des salariés, la qualité du service public rendu aux Parisiens.

Pour vous syndiquer, demander conseil, faire des réclamations, envoyer des informations, une seule adresse : daccgtculturegmail.com


Recherche

Pages

30 mai 2014 5 30 /05 /mai /2014 16:19

 

   5129965-bruno-julliard-je-ne-veux-pas-etre-un-parent-clande

 

« Pour les ouvertures du dimanche, rien ne se fera avant 2015 » nous a déclaré le nouvel homme fort de la municipalité parisienne

 

Bruno Julliard, de nouveau adjoint à la culture au maire de Paris, a entamé un marathon en recevant tour à tour les sept organisations syndicales représentatives de la Direction des Affaires Culturelles.

 

Cette semaine, c’était au tour de la CGT d’être invité par le nouvel homme fort de la mairie de paris, car en plus de la culture, Bruno Julliard, devenu également premier adjoint, est aussi en charge du patrimoine, des métiers d’art, des entreprises culturelles, de la nuit et des relations avec les Mairies d’arrondissement. N’en jetez plus ! 

                     

Si Bruno Julliard a voulu rencontrer les partenaires sociaux, c’est pour leur exposer ses grandes orientations pour la mandature qui s’annonce. Le tout « dans un contexte budgétaire contraint » comme le rappelle sa lettre de mission. Alors voyons voir ce qui nous attend. 

 

 

                  467551

                      La culture, le patrimoine, les mairies, la nuit: les habits neufs du président julliard

 

 

Une des obsessions de cette majorité municipale est l’extension des horaires d’ouverture. Une marotte qui cadre mal avec le fonctionnement actuel des équipements culturels parisiens (ateliers beaux-arts, bibliothèques, Conservatoires ou musées) qui souffrent surtout d’un manque de moyen humain pour fonctionner  simplement normalement.

 

Si pour les conservatoires et les ateliers beaux arts les modifications d’horaire ne sont pas à l’agenda de l’exécutif, en revanche pour les musées et les bibliothèques…

 

« L’extension des horaires d’ouverture est un enjeu majeur, notamment au Musée d’Art Moderne (MAM) et au Petit Palais pour les expositions temporaires phares » martèle ainsi Anne Hidalgo dans la feuille de route envoyée à son premier adjoint. Nous lui avons rappelé que notre syndicat n’est pas favorable aux ouvertures tardives.

 

De plus, vu l’état des effectifs actuels, seul le recours a du personnel précaire, corvéable à merci, est envisagé par la Ville de Paris comme aux Catacombes (lire ici). Tout ça pour satisfaire un public « international » ? On pourrait alors se diriger tout droit vers un conflit. Bruno Julliard émet malgré tout quelques doutes quand à l’intérêt de cette « expérience », se demandant si le fait d’élargir l’amplitude horaire augmentera le nombre de visiteurs. L’adjoint au maire nous a annoncé ensuite qu’il sera (aussi) le prochain président de Paris-Musée, et qu’une fois officiellement désigné, il rencontrera les syndicats de l’établissement public à ce sujet.


 

                 20070628 FIG000000295 29814 1

                  - C'est bizarre mais depuis que je suis en charge de la nuit, je perds mes repères

 

 

« En matière de lecture publique, la refonte des horaires d’ouverture des bibliothèques devra être menée en cohérence avec celle des musées et des équipements sportifs » exige la nouvelle Maire. Une demande assez farfelue pour qui connait l’état du réseau des bibliothèques municipales. D’ailleurs pour ce qui concerne la « cohérence avec les musées et les équipements sportifs », l’adjoint à la culture est resté assez évasif.

 

Arrivent les futurs projets qui fâchent. « A mi mandat, l’objectif de 10 bibliothèques de prêt ouvertes le dimanche devra être atteint. A horizon 2020, je souhaite qu’une bibliothèque par grand arrondissement soit ouverte le dimanche » et là on s’aperçoit que le programme pourrait très vite atteindre ses limites.

 

Tout d’abord, nous avons rappelé à Bruno Julliard que cet objectif était absurde vu le fonctionnement des établissements en semaine où les problèmes de moyens et d’effectifs amènent au contraire à des réductions d’horaire. Inutile de dire qu’un tel projet aura l’opposition de tous les syndicats et des personnels. Le nouvel homme fort est bien conscient que l’ouverture le septième jour ne pourra se faire sans effectifs supplémentaires de personnels titulaires. Rappelons toutefois que la Direction des Finances considère que les bibliothèques parisiennes sont encore en sureffectifs. Absurde, on vous dit. !


 

              anne2-35005

                                                                         - Comment ça absurde ?

 


Autre sujet épineux : La question de la prime dominicale. Entre des agents qui touchent 44 euros, des bibliothécaires qui touchent 100 euros et des syndicats qui réclament 180 euros, va se poser la question du taux des primes du travail le dimanche. Selon nos informations, la municipalité réfléchit à une harmonisation autour de  60 euros ! Explosif !

 

« Il est hors de question que les personnels des bibliothèques voient leurs primes baisser » nous a pourtant assuré Bruno Julliard. « Nous n’entamerons des négociations sur ce sujet  avec les partenaires sociaux qu’après les prochaines élections professionnelles » a déclaré le successeur de Christophe Girard. Soit pas…. avant le premier trimestre 2015. Bref, sur la question, la mairie de Paris temporise légèrement mais ne s’évitera probablement pas un conflit social d’envergure.

 

« Tant que la question de la prime dominicale n’est pas réglée, nous n’engagerons pas de programme pour ouvrir les bibliothèques le dimanche, hormis bien sur les nouveaux établissements déjà prévus dont les agents bénéficierons du taux en vigueur dans les autres bibliothèques ouvertes le dimanche » a ainsi précisé Bruno Julliard. Ce qui renvoie le sujet, au plus tôt, à fin 2015.

 

Avant de nous quitter, l’élu nous informe que le nouveau directeur des affaires culturelles sera Noël Corbin. Est-ce un hasard mais le successeur de Régine Hatchondo a toujours occupé des fonctions ayant trait aux questions budgétaires que ce soit au Louvre ou au ministère de la culture. Preuve de sa constance, il a d’ailleurs commencé  à exercer …au ministère de l’économie ! A notre avis, il devra surtout très vite se spécialiser dans les questions sociales tant celles-ci vont vite devenir explosives. Possible que son arrivée s’avère des plus mouvementées !


 

                 2865539 julliard-new

                                                         -  Je crois même que c'est déjà explosif !

 


 

 

 

 

Lire aussi

Travail du dimanche à la Mairie de Paris : Anne Hidalgo veut ramener la prime à …60 euros (brut)  

Ouvrir les bibliothèques le dimanche à Paris, ça va vraiment être du très grand luxe !

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans bibliothèques
commenter cet article

commentaires

Jean-Jo 05/08/2014 22:43

Il faudrait comprendre au niveau des effectifs. Comment ouvrir des dimanches avec les mêmes effectifs, ou même moins ?

lulu castagoitre 30/05/2014 20:33

Heu...Pour le travail du dimanche, voici nos conditions : prime de 150 euros + prime de panier de 70 euros par dimanche travaillé (prix moyen d'un repas "Chez Benoît,"sans les vins.)

Comprenne qui pourra !...

CGT Culture DAC Ville de Paris 31/05/2014 15:43



Pour la prime de panier pour "Chez Benoit" on s'est compris