Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est Qui ? C'est Quoi ?

  • : Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • : Blog du Syndicat CGT Culture de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris.
  • Contact

Qui sommes nous ?

Nous sommes des personnels de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris, travaillant dans les bibliothèques, conservatoires, musées, ateliers des beaux-arts, services centraux...

Nous militons au sein de la CGT pour défendre les droits des salariés, la qualité du service public rendu aux Parisiens.

Pour vous syndiquer, demander conseil, faire des réclamations, envoyer des informations, une seule adresse : daccgtculturegmail.com


Recherche

Pages

14 juin 2013 5 14 /06 /juin /2013 17:19

 

                                                   Bruno Julliard aura-t-il des biscuits dans sa besace ?

                  1580145 julliard

                                                                          " Chuuut, Vous verrez lundi ! "

 

                                       Mais viendra-t-il les mains vides, ou non ?

Ce mercredi 12 juin, les conservatoires municipaux parisiens ont connu un mouvement social « historique » selon les spécialistes du secteur.

A l’appel de toutes les organisations syndicales,  les personnels s’étaient mobilisés pour réclamer les postes nécessaires pour faire face à l’impact qu’aura la réforme des rythmes scolaires sur leurs conditions de travail.

Le lendemain, jeudi 13 juin, les syndicats, là encore unanimes, avaient boycotté le Comité Technique Paritaire (CTP) de la Direction des Affaires Culturelles, présidé par l’adjoint à la culture, Bruno Julliard. Cette réunion devait présenter aux partenaires sociaux la délibération modifiant le temps de travail des personnels des conservatoires parisiens.

Rappelons que l’intersyndicale demande la création d’une « vingtaine » de postes. La Mairie de Paris après une première proposition de trois emplois était finalement montée jusqu’à sept postes. Insuffisant pour les personnels qui se sont donc mobilisés en masse cette semaine.

Pour sortir de cette crise, Bruno Julliard (lui même ancien syndicaliste, rappelons le) reçoit les syndicats lundi 17 juin en fin d’après midi à l’Hôtel de Ville. Question:  viendra-t-il les mains vides, ou non ?

Bien qu’un Comité Technique soit prévu de nouveau le mercredi 19 juin, la réunion de lundi sera donc cruciale pour la suite des évenements.

 

                                                          Social:  Bruno Julliard à la table des négociations

                     20070628_FIG000000295_29814_1.jpg

                                                                 " Mmm, ils sont pas commodes en face ! "

 

 

 

Lire aussi

Paris : Une grève historique dans les conservatoires municipaux !

Grève dans les conservatoires parisiens, le 12 juin : L’intersyndicale maintient son préavis.

Les conservatoires parisiens seront en grève le mercredi 12 juin

Conservatoires: La mairie de Paris joue du pipeau sur l’aménagement des rythmes scolaires !

Retraites : calculez l'impact du rapport Moreau sur vos pensions

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans Conservatoire-ABA
commenter cet article

commentaires

Directrice des Affaires Culturelles 15/06/2013 17:37

La Directrice des Affaires Culturelles de la Ville de Paris a écrit a tous les responsables des conservatoires. Preuve que la situation est grave, car généralement, l'administration se donne
rarement la peine d'apporter des explications à ses agents. Ca aura au mois abouti à ça


Mesdames et Messieurs,


Mon arrivée récente ne m’a pas permis de vous rencontrer ce que je regrette. Je voudrais cependant vous faire part des informations suivantes.

Les discussions sur la réforme du cycle de travail dans les conservatoires n’ont pu aboutir hier, les organisations syndicales n’ayant pas souhaité participer au comité technique paritaire.
Celui-ci est donc reporté au 19 juin prochain .

Par-delà cette situation, je souhaite vous faire part des propositions que nous présentons en faveur d’un cycle de travail qui garantisse mieux les conditions de travail des agents non enseignants
et intègre pleinement le samedi dans leur cycle de travail, compte tenu du transfert de nombreux cours du mercredi matin vers cette journée.

La délibération proposée cadre l’amplitude d’ouverture maximale des conservatoires. Ainsi, leurs activités ne pourront excéder les limites de 9h -22h en semaine et de 9h- 19h30 le samedi. Un
protocole de fermeture en soirées est prévu à cet effet (d’une durée d’1/2h). Au-delà de ces limites, toute activité devra présenter un caractère exceptionnel et sera mise en œuvre sous réserve de
l’accord des agents sollicités. Ceux-ci bénéficieront alors d’heures supplémentaires récupérées ou payées, selon leur choix. Je souligne que le paiement de ces heures supplémentaires n’était pas
possible jusqu’à présent .

Tous les agents non enseignants bénéficieront de 2 jours de repos consécutifs intégrant, à la demande de l’agent, un samedi par mois.

Les contreparties existantes de niveau 1 (soit un temps de travail réduit à 34h30 hebdomadaires en base annuelle) pour sujétion liées au travail en soirée et le samedi, ont été étendues à tous les
agents participant à l’accueil le samedi, au moins un samedi sur quatre, ou au moins à trois fermetures en semaine. Les contreparties de niveau 2 pour les agents travaillant toute la journée du
samedi (soit un temps de travail réduit à 34h selon les bases précitées) ont bien évidemment été maintenues.

Les plannings des agents seront élaborés en tenant compte de ces dispositions qui deviennent normatives.

J’ajoute que ceux d’entre vous qui participeront aux fermetures en soirée ou seront présents le samedi bénéficieront désormais d’indemnités à raison de 20€ bruts par samedi travaillé et 10€ brut
par soirée.

Enfin, afin de conforter la situation de ces établissements d’enseignement et d’accompagner les équipes dans la mise en place des nouveaux plannings, liés notamment au renforcement de l’activité en
soirée et les samedis, un renfort en personnel est prévu pour chaque établissement. La ville de Paris créera en effet 14 emplois qui permettront la mise en place concrète de ces dispositions
nouvelles.

Sept de ces emplois seront tenus par des titulaires à temps plein et sept autres par 14 agents contractuels qui intégreront l’équipe des conservatoires sur la base d’un mi-temps. Ces contractuels
seront tout particulièrement affectés pour compléter les dispositifs de fermeture en soirée et les samedis. Ces 21 personnes seront recrutées au plus vite et seront présentes dès que possible dans
les conservatoires, à compter de la rentrée prochaine. Je précise que les emplois prévus pour la création des nouveaux conservatoires des XIII, XVII et XIIème arrondissements s’ajouteront à ces 14
créations au budget emplois.

Ces dispositions garantissent les agents administratifs et d’accueil de conditions de travail améliorées et dont les spécificités sont pleinement reconnues. Il s’agit là d’avancées majeures dans
l’histoire administrative de nos conservatoires, qui ont été élaborées en concertation avec les organisations syndicales dans le cadre de plusieurs réunions de travail .

Je tenais dans le contexte actuel à vous présenter personnellement ces acquis nouveaux qui conforteront tant le fonctionnement des conservatoires, auxquels je connais votre attachement, que votre
travail qui acquiert là sa pleine reconnaissance.

Bien cordialement à vous


Régine Hatchondo
Directrice des Affaires culturelles