Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est Qui ? C'est Quoi ?

  • : Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • : Blog du Syndicat CGT Culture de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris.
  • Contact

Qui sommes nous ?

Nous sommes des personnels de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris, travaillant dans les bibliothèques, conservatoires, musées, ateliers des beaux-arts, services centraux...

Nous militons au sein de la CGT pour défendre les droits des salariés, la qualité du service public rendu aux Parisiens.

Pour vous syndiquer, demander conseil, faire des réclamations, envoyer des informations, une seule adresse : daccgtculturegmail.com


Recherche

Pages

2 avril 2014 3 02 /04 /avril /2014 14:34

 

                77407305 o     

 

La direction de Paris-Musées va faire des travaux sans même prévenir le CHS-CT ! Un véritable délit d’entrave passible des tribunaux.

Les agents du musée Bourdelle, dans le quartier de Montparnasse à Paris, sont inquiets et on peut les comprendre. Une partie d’entre eux vient ainsi d’apprendre qu’il y avait de l’amiante dans l’établissement car …..des travaux de désamiantage sont prévus la semaine prochaine !

Le hic, c’est que le Comité Hygiène et Sécurité (CHS-CT) de Paris-Musées, l’établissement public en charge de tous les musées de la Ville de Paris, n’a même pas été prévenu. Un véritable délit d’entrave qui pourrait amener les responsables devant les tribunaux.

Il faut savoir en effet que les travaux de désamiantage donnent lieu à la rédaction d'un plan de retrait (art. 23 du décret 96-98), obligatoire, que l'amiante soit friable ou non. Ce document est ensuite soumis à l'avis de la médecine du travail et du CHSCT. Le tout doit être adressé un mois avant le démarrage des travaux…. Le contenu du plan de retrait doit être apprécié du point de vue du respect des règles, au regard de la réalité du chantier. Pour le moment, la Ville de Paris semble, pour le moins, hors délais.

De son côté le CHSCT de Paris Musées doit accorder une grande attention au plan de prévention établi avec l'entreprise chargée du désamiantage, après inspection commune préalable (décret 92-158, art. 237-1 et suivants du Code du travail). Attention: le plan de prévention ne peut en aucun cas se réduire à un document type, comportant une série de cases à cocher ! Il doit s'appuyer sur une véritable analyse des risques spécifiques au local. Mais peut être que l’administration n’a pas l’expérience nécessaire en la matière ?

 

                                 La présidente de Paris-Musée avait pourtant écrit un livre sur le sujet

                                                    Hidalgo.jpg         

                                                -  Je vois que les syndicalistes ont de saines lectures                    

 

Rappelons à toutes fins utiles à la direction de Paris-Musée (un organe d’ailleurs présidé par …Anne Hidalgo !) que ce plan de retrait établi par l'entreprise chargée d'effectuer le désamiantage doit être annexé au plan de prévention. De ce fait, il est donc important d'apporter un soin particulier à la visite des lieux avant travaux dans le cadre de l'inspection commune et à la formulation des exigences lors de la rédaction du plan de prévention. CQFD.  

Evidemment la direction va se retrancher (maladroitement) derrière le fait que ces travaux vont se dérouler un lundi, jour de fermeture. Et c’est là que leur amateurisme est des plus confondants. Le musée fermé un lundi ? Au public peut être, car ce jour là, seront présents aux abords des travaux les agents du PC de sécurité et à peine un mètre plus loin les personnels de l'action culturelle, censés travailler ce jour là comme de nombreux personnels administratifs.

Les membres du CHS-CT de Paris-Musées demandent donc le report immédiat des travaux, en attendant que toutes les procédures respectant les règlements en vigueurs soient établies.

Il serait dommage, que pour inaugurer son nouveau mandat de Maire de Paris, Anne Hidalgo, ancienne inspectrice du travail, tolère que son administration foule au pied le code du travail et la santé des personnels.

 

 

                        La direction de Paris-Musées va t-elle gacher l'investiture d'Anne Hidalgo ?

              PHO845df7a6-af4a-11e3-92d5-d7ebfa2d472f-805x453.jpg

                                               -   C'est à croire que je suis mal entourée.... 

 

 

 

 

Lire aussi

Pour ne rien laisser passer, syndiquez vous.....

Fermeture de salle record pour les musées de la Ville de Paris en 2013

Bibliothèque Fessard (XIXe) : La Mairie de Paris sourde au handicap ?  

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans santé au travail
commenter cet article

commentaires

Paris-Musée 02/04/2014 14:03

Mesdames, messieurs,

Vous voudrez bien trouver en pièce jointe le plan de retrait relatif aux travaux de traitement de l’amiante au musée Bourdelle. Nous vous proposons d’aborder cette question lors de la commission
issue du CHSCT relative aux travaux, qui se tient vendredi 4 avril à 9h30 et pour laquelle un nouvel ordre du jour va vous être adressé. A cette occasion nous vous apporterons toutes les précisions
nécessaires à la compréhension de ces opérations dont je vous apporte une première description ci-dessous.

Les travaux de désamiantage prévus dans le cadre des travaux de Mise aux normes électriques consisteront en la dépose de la colle des carrelages situés dans le pavillon et le dévissage des plaques
en fibro-ciment constituant l’actuel garde-corps de la galerie longeant l’ancien appartement.

Les modalités de réalisation des-dits travaux de désamiantage ainsi que les installations de protections collective et individuelles ont été décrites dans le plan de retrait réalisé par le
désamianteur, validé par le coordonnateur SPS et transmis par ses soins le 25 février dernier aux organismes de protection des Travailleurs que sont l’Inspection du travail, la CRAMIF et l’OPPBTP.
A ce jour, aucune remarque n’a été formulée par ces organismes sur les dispositions envisagées par le désamianteur.

Les travaux prévus dans le pavillon seront réalisés dans un espace clos, interdit aux agents du musée, le pavillon ainsi que l’appartement adjacent constituant une zone chantier cloturée depuis le
début de la période de préparation de chantier.

Les travaux au droit du garde-corps extérieur tels que prévus dans le plan de retrait validé tacitement par les organismes de protection des travailleurs consistent en la mise sous polyane des
plaques avant dévissage de celles-ci puis mise sous palettes ensachées. L’opération devrait se dérouler sur 1 journée, un lundi pour cause de fermeture du site au public.

Une réunion d’information a été organisée vendredi dernier par la direction du musée en présence du coordonnateur SPS pour expliquer aux agents le déroulé de ces deux opérations, en vue d’un
démarrage des travaux sur le garde-corps lundi prochain. A la demande des agents, le coordonnateur SPS a accepté une mesure de protection supplémentaire : l’installation d’une paroi verticale
érigée entre le garde-corps et l’accès au PC et au bureau de l’action culturelle ; celle-ci sera constituée d’une structure en bois ou acier sur laquelle sera disposée un film en polyane pour
confinement de la zone chantier.