Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est Qui ? C'est Quoi ?

  • : Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • : Blog du Syndicat CGT Culture de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris.
  • Contact

Qui sommes nous ?

Nous sommes des personnels de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris, travaillant dans les bibliothèques, conservatoires, musées, ateliers des beaux-arts, services centraux...

Nous militons au sein de la CGT pour défendre les droits des salariés, la qualité du service public rendu aux Parisiens.

Pour vous syndiquer, demander conseil, faire des réclamations, envoyer des informations, une seule adresse : daccgtculturegmail.com


Recherche

Pages

20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 08:31

 

                                                          precaires 1-copie-1

                                                                                 " Rejoignez le collectif ! "


                      Un collectif des non titulaires à la Ville de Paris, pour quoi faire ?

La création du Collectif est partie d'un constat : « C'est ensemble, les non titulaires réunis (près de 20 000 à la Ville de Paris dont + de 70 % de femmes), et avec nos collègues fonctionnaires, que nous pouvons véritablement opposer une force et faire valoir nos droits ».

Pourquoi rejoindre le Collectif des non titulaires ? Pour ne pas rester isolé et trouver de la solidarité.  Pour connaître ses droits et se défendre. Pour réagir à la pression continue du travail sans reconnaissance. Pour ne pas se laisser convaincre qu'il suffit de passer les concours pour régler la question de la précarité; Pour avoir le droit d'aller à une assemblée générale sans craindre des réactions de sa hiérarchie. Pour manifester sans pression ou représailles.

Une actualité riche !

Agir pour qu'aucun non titulaire ne soit au bord de la route de la titularisation et pour plus de droits !

Soutenir les reconductions des contrats jusqu'à la mise en place d'un véritable accord local de déprécarisation. Non aux mises au chômage systématiques !

Exiger que la Ville titularise le maximum de non titulaires en s'appuyant sur les besoins permanents auxquels répondent la majorité d'entre eux, dont les collègues des caisses des écoles travaillant dans les cantines de la ville de Paris.

Obtenir une liste détaillée et transparente sur l'ensemble des non titulaires avec leur ancienneté, quels que soient leurs contrats : vacataires, contrats aidés, CDD, CDI (réunion DRH de novembre 2011).

Batailler pour plus d'effectifs et d'emplois statutaires car la Ville en limitant les emplois dans son budget pour 2012, profite massivement des collègues fortement précarisés pour faire le boulot à moindre coût.

 

                                        précaire 3

                                           " Et, oui ! Avec moi c'est toujours à moindre coût "

 

Des mobilisations :

Mobilisation du 29 novembre 2011 pour les emplois précaires de la Mairie de Paris, voir photos ici.

Le 20 janvier 2011 Manifestation de Jussieu à la Préfecture de MORLAND, voir photos ici

Des revendications :
Plan de résorption de l 'emploi précaire :
Renouvellement du contrat jusqu'à titularisation ou CDI.
Stagiairisation immédiate des contractuels de catégorie C.

Programme d'Amélioration des Droits :
Requalification des faux contrats de vacations, de contrats aidés, de cdd.
Parité des droits sur les rémunérations, les droits sociaux.
Réelle instance de suivi et transparence de gestion.

Création des conditions de la résorption de l 'emploi précaire.
Dont la création de postes par une remise à niveau des effectifs dans chaque direction et des équipes de remplacement.

                                                     précaire 2

                                             Une adresse désormais bien connue à Paris

 

Un fonctionnement :

Un Collectif de l'union de tous les syndicats CGT de la Ville de Paris accueillant aussi des non syndiqués.

Un Collectif qui comprend des agents non titulaires et titulaires, de tous secteurs, de toutes catégories, de tous types de contrats.

Un noyau dynamique qui se réunit régulièrement pour définir les actions à mener. 

Nos actions :

Permanence auprès des agents non titulaires ayant des difficultés.

Intervention juridique avec avocat et devant les prud'hommes ou le tribunal administratif pour requalifier les contrats et faire respecter la loi.

Elaboration de courriers individuels (renouvellement de contrats, questions relatives à la rémunération... ).

Assemblées générales des non titulaires pour les informer de la loi, de leurs droits, en proposant des actions.

Formations syndicales sur l'emploi et la précarité : « quels sont mes droits, comment les défendre et en gagner d'autres ? »

Interpellations régulières de l'administration ( lors des instances de dialogue social, CTP centraux et de directions, et des Comités Hygiène et Sécurité ).

Lettre ouverte à M. Delanoë sur la précarité et de nos revendications.

Réalisation d'un film sur les précaires de la ville de Paris : « Sortir de l'ombre ».

Bande Annonce n°1 du film.                  

Bande Annonce n°2 du film

Elaboration d'un guide sur les droits des non titulaires.

Mise en ligne d'une enquête sur les précaires pour agir sur le nombre de titularisations. Cliquez là                       

 

                                        précaires 1

                                     A la Mairie de Paris, c'est toujours Génération Précaires*

 

Venez nous rencontrer pour connaître et faire valoir vos droits avec vos contrats de travail !

Permanences les Lundis de 12h15 à 13h50 et vendredi de 17h00 à 18h00, au 19 rue du Renard ( 6ème étage ), à un pas du M° Hôtel de ville.

Contacts : cgtusnontitut@paris.fr et 01 53 01 41 55 aux heures de permanence. Et pour en savoir plus cliquer sur

 

* Voir le site du véritable mouvement "Génération Précaire" que nous remerciont pour leur inspiration.

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans précaires
commenter cet article

commentaires