Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est Qui ? C'est Quoi ?

  • : Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • : Blog du Syndicat CGT Culture de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris.
  • Contact

Qui sommes nous ?

Nous sommes des personnels de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris, travaillant dans les bibliothèques, conservatoires, musées, ateliers des beaux-arts, services centraux...

Nous militons au sein de la CGT pour défendre les droits des salariés, la qualité du service public rendu aux Parisiens.

Pour vous syndiquer, demander conseil, faire des réclamations, envoyer des informations, une seule adresse : daccgtculturegmail.com


Recherche

Pages

8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 09:46

                                              
                                                        19462984-r 640 600-b 1 D6D6D6-f jpg-q x-20100615 014857

 

En appliquant la « journée de carence », la Mairie de Paris va renforcer l’absence au travail.

La Mairie de Paris, croyant faire une bonne affaire, s’est empressée d’annoncer qu’elle appliquerait désormais la « journée de carence » à tous son personnel. 

La Mairie de Paris obsédée par les arrêts de travail de ses agents, a cru régler le problème en s’emparant de cette mesure votée par le gouvernement Sarkozy. Pourtant à y regarder de plus près, l’application de la journée de carence pourrait bien avoir l’effet inverse ! 

En décidant de ne plus rémunérer le premier jours d’arrêt maladie, nombre d’agents pourraient par soucis financier venir travailler en étant malade, voire, refuser de s’absenter pour aller voir le médecin (souvent le cas de figure lorsque l’on s’arrête qu’une seule journée). 

Résultat : avec des collègues malades, l’environnement au travail risque d’être fortement dégradé d’un point de vue sanitaire avec pour conséquence d’autres personnes malades. Pour lutter contre l’absence au travail, on a vu mieux ! Par contre pour la santé publique, c’est un désastre. 

Pour d’autres, obligés de s’arrêter quant même, le fait de perdre une journée est une incitation à avoir plusieurs jours d’arrêt maladie, histoire de ne pas tout perdre ! Là où auparavant, les agents ne s’arrêtaient qu’une journée, à cause de cette mesure absurde, ils s’arrêterons désormais deux, trois voire quatre jours !! La aussi pour lutter contre l’absence au travail, on a vu mieux. 

 

                                 Bertrand-Delanoe-grimace_pics_390.jpg

                                                               " Franchement, c'est vrai qu'on a vu mieux ! "


Quant aux personnels qui étaient souvent en arrêt maladie, La Mairie de Paris devait sans doute, les considérer comme de méchants simulateurs. 

Mais, la aussi mauvais calcul car le jour de carence n’aura aucun effet sur les personnels qui sont souvent arrêtés pour cause de maladie. 

Par contre, la Mairie de Paris devrait plutôt s’interroger sur les raisons de ces absences. Mauvaises conditions de travail ? Environnement pollué ? Relations de travail détestables ? Métiers à risque ? Quand on voit la façon dont la Mairie de Paris considère l‘ensemble des Comités Hygiène et Sécurité de chaque direction, (sans parler du Central expédié au pas de charge), l’absence de politique de prévention, le manque de moyen et la désorganisation de la médecine de travail il est clair que la municipalité ne se soucie guère de la santé de ses agents. 

Pourtant pour toutes les raisons évoquées, c’est bien parce que les jours de carences ont un effet pervers sur l’absence pour cause de maladie que Bertrand Delanoë ne doit pas appliquer cette mesure, comme le Premier Ministre Jean Marc Ayrault l’a déjà fait dans sa commune à Nantes. 

 

                              2047951_ecae6336-b5a0-11e1-8468-00151780182c.jpg

                                        - "Vas y Bertrand, refuse cette mesure, personne te dira rien ! "

                                    - " T'as raison Jean Marc, il est temps pour moi d'avoir de l'audace ! "


La Mairie de Paris y gagnerait sur tous les tableaux : 

- Refuser d’appliquer une mesure qu’elle combattait pourtant politiquement il y encore quelques mois (quel changement !) lui donnerais (enfin) une image des plus sociales. 

- Elle ferait plaisir à ses agents qui trouvent cette mesure particulièrement rétrograde. C’est tout bon pour le climat social. 

- Enfin elle y gagnerait en efficacité tant sur la santé des personnels que sur le bon fonctionnement des services publics. 

La CGT, comme l’ensemble des organisations d’ailleurs, demande au Maire de Paris, Bertrand Delanoë d’abandonner cette mesure. 

C’est un jour de caresse que nous voulons, pas un jour de carence !!

 

                                               Bertrand Delanoë et Dalida appliquent "le jour de caresse"

                 delanoe

                                     " Allez Bertrand, je te montre comment il faut faire ! "

 

 


Lire aussi notre rubrique: santé au travail

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans santé au travail
commenter cet article

commentaires