Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est Qui ? C'est Quoi ?

  • : Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • : Blog du Syndicat CGT Culture de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris.
  • Contact

Qui sommes nous ?

Nous sommes des personnels de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris, travaillant dans les bibliothèques, conservatoires, musées, ateliers des beaux-arts, services centraux...

Nous militons au sein de la CGT pour défendre les droits des salariés, la qualité du service public rendu aux Parisiens.

Pour vous syndiquer, demander conseil, faire des réclamations, envoyer des informations, une seule adresse : daccgtculturegmail.com


Recherche

Pages

10 décembre 2009 4 10 /12 /décembre /2009 13:12

  Et les automates de retour alors ?

Le souhait de la Ville est donc d'en implanter notamment à Chaptal. Examinons les différents système existant.
1. Il y a les automates "légers" que certains ont pu voir à l'oeuvre à Calais. Ce sont les mêmes machines que les automates de prêt. L'usager peut faire les deux opérations dessus. Il place ensuite ses retours sur un chariot, et on l'incite à "pré-trier" ses documents.



2. Et puis il y a les carrousels de retour : on peut en voir à la très belle Médiathèque Malraux de Strasbourg. Ici c'est la machine qui trie elle-même les documents et les place dans des bacs que les bibliothécaires viennent chercher ensuite.


Peut-on (raisonnablement) installer ces systèmes dans nos bibliothèques parisiennes ?

1. les automates "légers" nécessitent un très fort accompagnement du lecteur surtout au début. Pour que le lecteur pré-trie ses documents il faut que le classement soit clair, et bien souvent ce n'est pas le cas dans os établissements étriqués et sur plusieurs niveaux. La question des réservations devient délicate, comment assurer ce service sérieusement ? Dans un tel système, comment vérifier l'état et la complétude des documents : sans humain, les livres déchirés, tâchés, les CD et DVD manquants vont se multiplier rapidement... Enfin, ce système est quasiment inevisageable dans les très grandes bibliothèques : l'importance des flux et l'hétérogénéité du public rend impossible d'organiser une telle discipline.

2. pour les carrousels, outre leur prix astronomique, ils ont un inconvénient insurmontable pour nos bibliothèques parisiennes : un carrousel mesure 3 mètres de diamètre, sans compter l'espace à prévoir autour pour les dégagements des chariots... Quelle bibliothèque dispose d'autant de place ?

En conséquence, et pour éviter un gâchis en temps, en argent, en énergie, en salive et moyens humains, la CGT demande qu'une évaluation sérieuse et concertée soit réalisée avant que le système soit étendu à d'autres établissements.

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans Informations
commenter cet article

commentaires