Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est Qui ? C'est Quoi ?

  • : Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • : Blog du Syndicat CGT Culture de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris.
  • Contact

Qui sommes nous ?

Nous sommes des personnels de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris, travaillant dans les bibliothèques, conservatoires, musées, ateliers des beaux-arts, services centraux...

Nous militons au sein de la CGT pour défendre les droits des salariés, la qualité du service public rendu aux Parisiens.

Pour vous syndiquer, demander conseil, faire des réclamations, envoyer des informations, une seule adresse : daccgtculturegmail.com


Recherche

Pages

4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 09:09

 

                                                               dsti-copie-1

                                                               La Mairie de Paris à la pointe de la technologie

 

                                Bibliothèques spécialisées : PortFolio ma non tropo.

Les problèmes informatiques dans les bibliothèques continuent, après V.Smart, nous apprenons que des pannes récurrentes affectent PortFolio. 

PortForlio est le logiciel des bibliothèques patrimoniales de la Ville de Paris dites « spécialisées » (Bibliothèque Historique, Bibliothèque de l’Hôtel de Ville, Forney, BiliPo, Bibliothèque du Cinéma, …..) et son fonctionnement ne semble guère être plus satisfaisant que celui des bibliothèques de prêt du réseau parisien. Nos collègues des bibliothèques spécialisées commencent à manifester leur exaspération face à ces pannes répétitives. Comme on les comprend. 

Alors à qui la faute ? Est-ce le logiciel ? Les fournisseurs de PortFolio  et de V.Smart sont pourtant différents, bien que les problèmes soient identiques. Est-ce la  Direction des Affaires Culturelles ? Celle-ci doit s’assurer que les prestations soient correctement fournies. Force est de constater que ce n’est pas le cas. Faudra t-il encore renforcer le Bureau des Bibliothèques ?

Alors ne serait ce pas la faute de la DSTI (Direction des Services Informatiques) ? En tout cas son rôle est de fournir un matériel de qualité et s’assurer que les connexions soient régulières. Il semble que cette obligation ne soit pas remplie, mais on va encore nous accuser d’être mauvaise langue. A moins qu’il faille chercher du côté de la Direction des Finances dont la politique de restriction budgétaire nuit gravement au fonctionnement du service public ? 

Bon, puisque il n’y a aucun coupable au sein de l’administration, tenaces comme nous le sommes, nous avons trouvé le responsable après une recherche de (très) longue haleine, c’est ….

                                            Ramtatammratatammmmrrrrrattatammm

                                   Cozy 1

                                                                         C'est .......

 

…….Bertrand Delanoë, le Maire de Paris, l’héritier d’Etienne Marcel en personne. Il est vrai que celui-ci est connu à l’ l’Hôtel de Ville pour tout centraliser et tout contrôler. Exit les adjoints concernés. Renvoyées aux pelotes les administrations qui pourraient se plaindre. Sa responsabilité est clairement engagée face à ces défaillances continuelles. En matière de connexion informatique, la Ville de Paris n’est même pas capable de fournir le très haut débit (par la fibre optique) à ses services. Dans le genre technologique, Paris, la première ville de la quatrième puissance mondiale est reléguée au rang d’une simple sous préfecture.

                                                    delanoe-copie-2

                                         " Hé, oui ! Et peut être même un chef lieu de canton ! "

 

La CGT demande au Maire de prendre immédiatement toutes les mesures pour le bon fonctionnement du service public parisien et des conditions de travail normales pour ses agents. En attendant, nous lui suggérons que la Secrétaire Générale de la Ville de Paris, qui est la seule personne qui veille à la mise en application de sa politique et les directeurs et directrices des secteurs concernés renoncent à la totalité de leur (grosse)  prime départementale jusqu’à résolution du problème. Au vu des sommes mises en cause (près de 300 milles euros tout de même) ça pourrait (au moins) soulager les finances de la Ville qui seraient en grandes difficultés murmure t-on dans les couloirs de l’Hôtel de Ville ? 

Au fait, la semaine dernière nous avions pu retrouver la trace de l’adjoint chargé des nouvelles technologies. Nous avons retrouvé sa page de présentation dur Internet. La voici:

                             dsti 1

                                                             Bon, quand ça veut pas....                                             

                                          

 

Sur le même sujet

Défaillances informatiques dans les bibliothèques de la Ville de Paris

Projet d’établissement. Bientôt des fermetures de bibliothèques à la Mairie de Paris ?

 

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans bibliothèques
commenter cet article

commentaires