Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est Qui ? C'est Quoi ?

  • : Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • : Blog du Syndicat CGT Culture de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris.
  • Contact

Qui sommes nous ?

Nous sommes des personnels de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris, travaillant dans les bibliothèques, conservatoires, musées, ateliers des beaux-arts, services centraux...

Nous militons au sein de la CGT pour défendre les droits des salariés, la qualité du service public rendu aux Parisiens.

Pour vous syndiquer, demander conseil, faire des réclamations, envoyer des informations, une seule adresse : daccgtculturegmail.com


Recherche

Pages

28 juin 2012 4 28 /06 /juin /2012 17:18

 

                                                             14 aout 1

 

          … Et dans ce cas les personnels n’auront à poser ni jour de congé, ni RTT !

Nous avons appris lors du dernier séminaire des chefs d'établissement que les bibliothèques seraient fermées d’office le mardi 14 août. Le Bureau des Bibliothèques exige des agents qu’ils posent ce jour sur leurs congés ou RTT. Ce cher  Bureau prend, malheureusement pour lui, son rêve pour des réalités (une foi de plus). Pourquoi? Car les personnels n’auront à poser ni jour de congé, ni RTT ce jour là, même en cas de fermeture pour au moins trois raisons.

Les jours de congés ou les jours RTT sont à la libre disposition des agents. On peut leur refuser de prendre des congés ou RTT pour raison de service, mais on ne peut pas les obliger à en poser. (ils peuvent même êtres perdus, s’ils ne sont pas pris à temps, ça s’est vu) 

Cette fermeture est à l’initiative de la seule administration et ne peut donc pas être imputée aux personnels. On ignore la raison profonde de cette fermeture, car la Mairie de Paris n’a guère l’habitude de donner des ponts (et là, c’est carrément le Viaduc de Tolbiac). Si elle décide de fermer les bibliothèques ce jour là, cela sera considéré comme un jour férié exceptionnel. L’administration accordant aux agents ce qu’on appelle vulgairement en sabir DRH, une ASA (Autorisation Spéciale d’Absence)

 

                                15 aout 4

                                 " Ah fichtre, le Bureau des bibs profite du viaduc pour me suivre ! "

                                      

Parce que la DAC fait (justement) le contraire dans les musées. Le Musée d’Art Moderne va fermer partiellement ou totalement ses portes pendant quelques jours cet été. Lors d’une réunion entre les syndicats et la Direction des Affaires Culturelles, celle-ci a réaffirmé que les agents n’étaient pas obligés de poser  de congés, ni  de RTT à l’occasion de ces travaux, et qu’en cas d’impossibilité d’employer les personnels ceux-ci se verraient accorder une ….Autorisation Spéciale d’Absence. Ca ne vous rappelle rien ?

Ce « cadeau » fait au MAM a été confirmé par la DRH, et le nouveau directeur. Cette proposition n’a pas semblé incongrue au Bureau des Bibliothèques présent en nombre lors de cette réunion puisque qu’il n’a pas moufté ! Il est possible toutefois qu’il ai été en plein choc thermique à force de mélanger les espaces chauds et espaces froids de la future canopée?  (lire ici)

 

                                      14 aout 2

                                Victime d'un choc thermique, le Bureau des bibs est déserté le 15 Août !


Bref, cher(e)s collègues ne vous laissez pas impressionner par les injonctions du Bureau des Bibliothèques, d’autant qu’il s’est bien gardé d’annoncer cette proposition par le biais d’une, toujours délicieuse, note de service. Bon il a quand même tenté le coup.

Inutile de poser des congés. Et puis après tout, ça pourrait être, pourquoi pas, le cadeau de bienvenue du nouveau directeur et du prochain (de la prochaine) adjoint(e) chargé(e) de la Culture en remplacement de Christophe Girard. (Lire ici) Allez, Champagne ! 

 


                                                                        Le Bureau des Bibs tente le coup !

                                    primes 1-copie-2

 

 

Lire aussi

Canopée : A Paris, la bibliothèque du futur soufflera le chaud et le froid !

Culture à la Ville de Paris : Christophe Girard s’en va et un nouveau directeur remplace Laurence Engel !

Travaux de la bibliothèque Goutte d’Or : Des personnels et des usagers « dé-gouttés »

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans bibliothèques
commenter cet article

commentaires

Hypatia 19/08/2012 08:37

Bonjour,
Ce n'est pas seulement à Paris que se produit ce genre de chose, voici un autre exemple dans une BM de banlieue : pont du 15 août imposé ET journée du 17 juillet (post week-end 14 juillet) sans
aucune consultation préalable du personnel (peut-être les cadres mais nous n'en savons rien).
Doit-il y avoir obligatoirement une délibération municipale pour ces décisions ? notre direction est coutumière de ce genre de pratique.
merci

CGT Culture DAC Ville de Paris 19/08/2012 16:24



Bonjour,


A la Ville de Paris les jours de congés ou de RTT sont reglementés par l'accord cadre sur le temps de travail signé entre la Mairie de Paris et les syndicats en 2001. Il doit probablement exister
un texte similaire au niveau départemental ou bien dans un texte régissant le temps de travail dans les collectivités  collectivités locales à la suite de l'accord sur les 35 heures.Il vous
fudrait probablement vous renseigner auprès d'une organisation syndicale. A Paris le régime juridique est différent.


Par contre si l'on s'en tient au code du travail, un employeur peut fermer son etablissement et mettre ses personnels en vacances. C'était très fréquent autrefois, lorsque les usines fermaient
toutes en juillet ou en aout. Toutefois, ce genre de situation est devenue rarissime (sauf pour les petites PME ou dans le domaine du commerce)


Nous esperons vous avoir apporté une réponse satisfaisante


Bonne journée



Ligne directe 01/07/2012 09:54

Vous dites qu'il y a "un nouveau service du bureau des bibliothèques, ça s’appelle le Supap. Bon, on ne connaissait pas encore, ils n’arrêtent pas de changer les dénominations à la DAC."

Pour votre information ce nouvel acronyme signifie Service Utile Pour l'Administration Parisienne (SUPAP).

Ce nouvel organe administratif devrait êtres présenté à tout les directeurs et cadre dirigeants de la Direction des Affaires Culturelles à l'occasion du pot de départ de Laurence Engel organisé au
musée Carnavalet le 7 juillet.

Vous voilà rassurés ?

Critique, moqueur et syndicaliste 30/06/2012 11:02

Suite à notre communication, l’administration vient d’apporter une réponse. Elle vient d’un nouveau service du bureau des bibliothèques, ça s’appelle le Supap. Bon, on ne connaissait pas encore,
ils n’arrêtent pas de changer les dénominations à la DAC. Voici donc la réponse de la Mairie de Paris

« Le mardi 14 août, les bibliothèques ne seront pas ouvertes au public

Les personnels qui le désirent pourront donc profiter du pont en déposant un jour de congé ou une RTT. Les autres pourront travailler dans leur établissement.

Contrairement à ce qui a été dit, cela n’a rien à voir avec la situation du musée d’art moderne qui est fermé pour travaux.

Le SUPAP-FSU avait demandé à la Ville de prendre des mesures adaptées pour les personnels du MAM, ce qu’elle a fait en donnant des autorisations spéciales d’absence pour ces jours de fermeture.

Il est important pour le SUPAP-FSU de ne pas tout mélanger au risque de paralyser le bon sens qui est de permettre aux agents des bibliothèques présents au moment du 15 août de bénéficier de ces
trois jours continus s’ils le désirent. Sans fermeture et cette heureuse décision, les nécessités de service les en auraient empêchés.

A vouloir toujours se moquer et critiquer ….on finit par ne plus penser aux intérêts des agents. »

Nous remercions l’administration pour ces précisions qui permettent au « bon sens » de ne plus être « paralysé » ! Ouf, on l’a échappé belle ! Mais après la création des quatre chefs de secteurs,
d’un adjoint à l’adjoint, des effectifs pléthoriques du SPR, de l’inspectrice qui nous fiche son billet, voilà donc la création d’un nouveau département….. Le Supap. L’inflation bureaucratique ne
s’arrêtera donc jamais.

Ah, mais au fait, quel est donc ce syndicat pas très raisonnable qui est toujours en train de se « moquer et critiquer » ? On cherche toujours les coupables !