Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est Qui ? C'est Quoi ?

  • : Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • : Blog du Syndicat CGT Culture de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris.
  • Contact

Qui sommes nous ?

Nous sommes des personnels de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris, travaillant dans les bibliothèques, conservatoires, musées, ateliers des beaux-arts, services centraux...

Nous militons au sein de la CGT pour défendre les droits des salariés, la qualité du service public rendu aux Parisiens.

Pour vous syndiquer, demander conseil, faire des réclamations, envoyer des informations, une seule adresse : daccgtculturegmail.com


Recherche

Pages

16 septembre 2013 1 16 /09 /septembre /2013 09:49

 

                   la-mediatheque-musicale-de-paris 292997 

                

                  Ils l'écrivent ouvertement à Bertrand Delanoë et Bruno Julliard

Les personnels de la Médiathèque Musicale de Paris (MMP) située dans le Forum des Halles (1e arrondissement) ont envoyé une lettre ouverte au Maire de Paris, Bertrand Delanoë, et son adjoint à la culture, Bruno Julliard pour que leur collègue en libération conditionnelle ne retourne pas en prison faute d’une prolongation de contrat.

« Notre collègue a été affecté au service documentation dans le cadre d'un CUI (Contrat unique d’insertion), dans une démarche de réinsertion. La signature de ce contrat lui a permis d'obtenir une libération conditionnelle. Son contrat est arrivé à échéance et, sans engagement professionnel, il sera selon toute probabilité réincarcéré. » déclarent les personnels dans leur lettre aux élus.

« Pourtant notre collègue s'est très rapidement intégré et est devenu un élément indispensable à l'équipe, humainement très attachant, toujours prêt à aider, professionnellement irréprochable et consciencieux. Il manquerait cruellement à l'équipe, comme au bon fonctionnement du service. » poursuivent les bibliothécaires de la MMP qui se demandent « pourquoi un homme de 64 ans, dont on sait pertinemment qu'il ne pourra pas retrouver de travail, n'est pas accompagné jusqu'au bout par la Ville de Paris dans sa démarche de réinsertion ». Bonne question. 

Pour les agents de la bibliothèque des Halles « ce serait un déchirement pour nous, qui sommes ses collègues et amis depuis deux ans, de le voir partir dans ces conditions » concluent-ils dans leur lettre.

 

                                                         La salle de prêt de la médiathèque des Halles       

                   1354193626 1salledepret

 

Pourtant une solution semblait avoir été trouvée puisque tant le Cabinet de Bruno Julliard que le Bureau des Bibliothèques de la Direction des Affaires Culturelles étaient d’accords pour que ce contrat soit reconduit exceptionnellement sous une autre forme pendant un an le temps d’atteindre l’âge de la retraite et la fin sa conditionnelle.  

Oui mais voilà la Mairie de Paris n’aurait plus un fifrelin si l’on en croit la Direction des Ressources Humaines (DRH), car celle-ci se retranche derrière le fait qu’il n’y aurait plus de crédit pour prolonger le contrat. Le genre d’argument difficile à avaler. En tout cas cette situation provoque, on les comprend, la colère de ses collègues bibliothécaires.

D’ailleurs ces dernier s’interrogent ouvertement « Qu’en sera-t-il de notre collaboration avec la prison de la Santé, si l’on ne peut pas trouver de contrats adaptés dans le cadre de la réinsertion des personnes sous liberté conditionnelle (ce qui était l’objectif initial de cette collaboration) ? »

Pourtant les bibliothécaires sont très engagés dans ce projet de réinsertion avec la prison de la Santé. Ils se sentent maintenant totalement impuissant face à « une administration » qui n’a pas l’air de tenir compte des situations humaines et morales des personnes qui se sont impliqués dans cette aventure. Quant la ville de Paris s’engage dans un tel projet (et en tire bien sûr de la publicité), l’éthique interdit par respect à tous ses participants de se désengager unilatéralement.

 

Les personnels souhaitent donc que cette triste affaire trouve vite un dénouement. Ils peuvent compter sur le soutien de notre syndicat pour envisager d’autres actions si nécessaire.

 

                                      Aux Halles, la politique sociale de la Mairie de Paris est dans le trou

               halles-de-Paris

 

Lire aussi

La Mairie de Paris publie un « guide des bonnes pratiques » !

Pour avoir de la « valeur », la Ville de Paris enfile les perles !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans bibliothèques
commenter cet article

commentaires