Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est Qui ? C'est Quoi ?

  • : Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • : Blog du Syndicat CGT Culture de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris.
  • Contact

Qui sommes nous ?

Nous sommes des personnels de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris, travaillant dans les bibliothèques, conservatoires, musées, ateliers des beaux-arts, services centraux...

Nous militons au sein de la CGT pour défendre les droits des salariés, la qualité du service public rendu aux Parisiens.

Pour vous syndiquer, demander conseil, faire des réclamations, envoyer des informations, une seule adresse : daccgtculturegmail.com


Recherche

Pages

23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 09:09

 

                                           dac 1

                                                   La DAC n'a jamais été si rapide !


     

La Direction des Affaires Culturelles (DAC) a convoqué un Comité Technique Paritaire (CTP) pour avaliser le transfert des musées parisiens vers une nouvelle structure, un Etablissement Public (EP). L’administration a diffusé un compte rendu de cette réunion, qui s’est pourtant finie vers 19 heures, dès potron-minet le lendemain sur toutes les messageries internes !!!  Cette promptitude de la Direction des Affaires Culturelles est pourtant inhabituelle, puisque dans une affaire de harcèlement sexuel dénoncée par le syndicat UNSA, la Directrice, Laurence Engel, fait trainer les choses depuis….. neuf mois ! ( Voir ici les détails de cette affaire qui embarrasse très fortement la Mairie de Paris ! )  

 

Là où la Mairie de Paris fait fort dans cette communication c’est qu’elle claironne  « Le CTP s’est prononcé sur le transfert des 891 emplois de la DAC qui viendront rejoindre au 1er janvier 2013 l’établissement public des musées. ». Le CTP s’est « prononcé » certes, mais avec l’opposition unanime de tout les syndicats. Ce que notre chère administration avait oublié de préciser. La CGT s’est également opposé, avec FO et l’UNSA au démantèlement du service communication des affaires culturelles qui laisse l’ensemble des agents dans l’incertitude.

 

                                                                   la-situation-est-grave-mais-pas-desesperee-a02[1]

                                                                                         Ben en fait, si !

 

Ce que la Direction des Affaires culturelles a oublié d’indiquer c’est qu’une des premières mesures qu’elle a annoncé dans cette réunion est de veiller à ce que certaines personnes dans le futur Etablissement des musées parisiens puissent toucher la fameuse « prime départementale ». Sachant que ni les personnels de la surveillance, ni ceux de la conservation ne la perçoivent (soit 90% de l’effectif total !) c’est la future direction qui va empocher le pactole (de 27 000 à 40 000 euros par tête de pipe !).  

 

                            epa[1]

                                    «  A nous la Prime départementale !  »  

   

Ce qui n’est pas retranscrit non plus dans le compte rendu ce sont les déclarations de la future direction. A la question sur l’avenir des agents, celle-ci a répondu dans un anglicisme qui a rendu l’assemblée hilare que cela se ferait step by step (« pas à pas »  pour ceux qui ne maitrisent pas le grand breton). Mouais, Pour la CGT, cette « démarche » risque fort de ressembler au « Ministère des marches stupides » des célèbres Monthy Python. Voir ici ce qu’est le step by step. 

 

                                                      dac 5

 

Bon, puisque la Mairie de Paris s’est bien gardée de préciser les implications qu’entrainera le transfert des musées municipaux, la CGT se fait un déplaisir malheureusement de le rappeler :

- L'appel au mécénat des entreprises privées puisque celles ci pourront désormais le déduire de leurs impôts 

- La mutualisation des besoins entre les musées signifie rien de moins que la polyvalence pour les agents puisque aucun recrutement n'est envisagé.

  

Bien qu’il soit de notoriété publique avec les nombreuses fermetures de salles que les musées parisiens sont en sous effectif criant nous devons nous attendre à  une extension des horaires d'ouverture au public vers le soir (voire le très tardif).  

Pire, la flexibilité des emplois est à craindre, les dirigeants de l’EPM imposeront probablement les méthodes de management du privé, avec moult chargés de mission amis. Autant dire que le souci de la rentabilité se substituera à celui des missions de service public, comme désormais France Télécom ou La Poste en sont les tristes exemples.  

Quand aux annonces municipales qui maintiennent les garanties statutaires des agents, l’histoire nous apprends toujours (mais alors toujours) qu’un changement de statut en amène un autre (Le Louvre, Versailles, Orsay, Grand Palais) et son cortège de privatisation (dans la surveillance notamment).  

 

                                                    dac 4

                                  La privatisation des musées parisiens est en marche (step by step)

                                  

   

Lire aussi

Musées : La Mairie de Paris lance un partenariat avec « SOS Amitié » en 2013 !

Musées de la Ville de Paris : EPA.... mais pas moins pire !

EPA: Les syndicats mis à l'écart des musées de la Ville de Paris !

Fait divers: Agression d'une syndicaliste à l'Hôtel de Lamoignon !

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans musées
commenter cet article

commentaires