Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est Qui ? C'est Quoi ?

  • : Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • : Blog du Syndicat CGT Culture de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris.
  • Contact

Qui sommes nous ?

Nous sommes des personnels de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris, travaillant dans les bibliothèques, conservatoires, musées, ateliers des beaux-arts, services centraux...

Nous militons au sein de la CGT pour défendre les droits des salariés, la qualité du service public rendu aux Parisiens.

Pour vous syndiquer, demander conseil, faire des réclamations, envoyer des informations, une seule adresse : daccgtculturegmail.com


Recherche

Pages

5 novembre 2013 2 05 /11 /novembre /2013 14:13

 

                             Bibliothèques: La bricoleuse du dimanche a perdu le mode d'emploi  

               WOS1210271321

 

Mais la candidate, devenue bricoleuse du dimanche, a perdu le mode d’emploi !

On le sait, les candidats aux prochaines élections municipales, tout bord confondu, n’affichent aucun intérêt pour les bibliothèques. Elles font probablement trop culture de proximité et pas assez festives sans doute.

Ainsi dans le programme culturel présenté par la favorite des sondages pour la mairie de Paris, Anne Hidalgo, les bibliothèques brillent par leur absence. Un choix qui avait surpris (et ému) le site ActuaLitté que les professionnels du livre connaissent bien.

« La situation des bibliothèques parisiennes mériterait pourtant une attention tout aussi soutenue : depuis plusieurs mois, les employés des établissements publics interpellent sur des conditions de travail considérablement dégradées, et un service public délivré aux citoyens qui s'en ressent. Vétusté des bâtiments, réduction des budgets et des effectifs » remarquait très justement le site d’information culturel. (Lire ici)

 

                                               Vincent Bolloré (patron d'Autolib), le Maire et la candidate

              hidalog-delanoe-bollore-1077051-jpg_955236.jpg

                                  - Tu sais VIncent, c'est pas de ma faute si elle ne s'intéresse qu'à tes voitures

 

Sans doute vexée par cet article, Anne Hidalgo, a sorti quelques jours plus tard à l’occasion d’un meeting sur la culture dans un lieu branché du XIe arrondissement sa seule idée concernant l’amélioration du fonctionnement des bibliothèques municipales. La candidate à la Mairie de Paris propose en effet, comme le rapporte le journal Libération,  « que dans chaque arrondissement une bibliothèque reste ouverte le dimanche ». Oups ! Comme trois sont déjà ouverte ces jours là (Truffaud (Ier), Yourcenar (XVe) et Duras (XXe) reste plus qu’à en trouver dix sept autres, rien moins ! Pour savoir qui seront les heureuses élues voir plus bas*

Notons que de son côté, la candidate de l’UMP, Nathalie Kosciusko Morizet n’est pas en reste puisque son programme se cantonne à étendre les horaires des bibliothèques vers le soir  en semaine, le week-end et le dimanche (elle ne parle pas des jours fériés, un oubli sans doute). Comment ? Là aussi c’est le flou le plus complet comme le note toujours finement le site ActuaLitté (lire ici). Bref, c’est à une véritable course à l’échalote que se livrent nos deux candidates. Sauf que tout ça frise le grand n’importe quoi;

 

                 Ouverture des bibliothèques le dimanche: A Paris, c'est la course à l'échalotte

            sarkozy-et-nkm-se-font-une-ballade-de-sante

                            - Ma chère Nathalie, j'ai l'impression que ton programme tire à hue et à dia !

 

Car plutôt que d’ouvrir un jour supplémentaire, les impétrantes devraient plutôt proposer que les bibliothèques fonctionnent normalement les jours actuels d’ouverture. Depuis un certain temps une partie d’entre elles a dû …réduire ses horaires d’ouverture au public faute d’effectif nécessaire.

Pire, la DRH, sous la houlette de Mme Hidalgo (aux affaires depuis treize ans comme première adjointe, rappelons-le) exige que les bibliothèques rendent une quarantaine de postes comme nous l’avions révélé. Raison invoquée ? Elles seraient…. en sureffectif !  Et oui c’est ça « osez Paris ».

Concrètement, ça veut dire que les postes actuellement vacants dans de nombreux établissements vont être supprimés définitivement. D’ailleurs d’autres bibliothèques s’apprêtent à leur tour à réduire leurs horaires d’ouverture. La candidate socialiste devrait d’autant plus le savoir que son porte parole de campagne n’est autre que Bruno Julliard…l’actuel adjoint à la Culture !

 

                    2865539 julliard-new

                                         - Je sens que je vais encore me faire souffler dans les bronches

 

Alors si la Mairie de Paris veut ouvrir le dimanche, il va falloir recruter du personnel et pas qu’un peu. Ca commence outre les quarante postes que la mairie veut supprimer par aussi rétablir la bonne cinquantaine (au bas mot) qui a été sucrée ces dernières années (voir ici).

Pire, pour pouvoir ouvrir un sixième jour les dix sept établissements concernés, à moins de supprimer le code du travail, il va falloir embaucher une soixantaine de bibliothécaires supplémentaires (estimation basse). Total de la douloureuse : cent cinquante postes de titulaires à pourvoir (oui, 150). On sent que la DRH s’en étrangle déjà !

Il faut savoir aussi qu’à Paris les trois bibliothèques du dimanche font appel massivement à de l’emploi étudiant pour fonctionner. Il faudrait compter là aussi sur cent cinquante nouveaux contrats de vacataire (à temps partiel, certes). Ca y est, la DRH s’est évanouie. Bref, vu le contexte budgétaire que brandit la mairie à tout bout de champ, ça semble injouable, à moins de fermer en semaine !

Attendez ce n’est pas encore fini. A Paris, chaque bibliothécaire qui travaille actuellement le dimanche touche une prime de 100 euros (brut). Avec la proposition de Mme Hidalgo il faudra compter à la louche cinq cent mille euros annuel (oui vous avez bien lu, 500 000). Si l'on rajoute les frais de personnel, la douloureuse devrait atteindre plusieurs millions d'euros. Là, c’est la direction des finances qui fait une crise de nerf.

 

                    anne-hidalgo-12-09-09_1253300823.jpg

                                           Ouverture du dimanche dans les bibliothèques, ça mouline !

 

A moins que la Mairie de Paris décide de supprimer cette prime ? Les bibliothécaires de Truffaut, Yourcenar et Duras qui ont fait grève pendant huit semaines pour l’obtenir risqueraient de ne pas apprécier.

On connaissait les « bricoleurs du dimanche » qui militent pour l’ouverture des magasins le septième jour, pour la première adjointe, il semble que niveau ouverture des bibliothèques, ce serait plutôt la « bricoleuse du dimanche ».

La CGT préférerait que les deux candidates proposent une véritable politique de lecture publique de proximité plutôt que de promettre n’importe quoi aux parisiens. Y aurait fort à parier que les usagers et les personnels y seraient sensibles.

Notre syndicat est bien entendu à leur disposition pour les rencontrer si elles le désirent. En semaine de préférence.                              

 

                              18478122

                                          - Moi, je vais ouvrir les bibliothèques le lundi et tôt le matin

                                    -  Alors là ça va trop loin, je peux plus suivre ...

 

* Les favoris au tiercé du dimanche sont Charlotte Delbo (IIe), Marguerite Audoux (IIIe), Mouffetard (Ve), André Malraux (VIe), Amélie (VIIe), Valeyre (IXe), François Villon (Xe), Hélène Berr (XIIe), Melville (XIIIe), Brassens (XIVe), Trocadéro (XVIe), Rostand (XVIIe).

A la corde : Dans ces arrondissements la course sera plus disputée. Dans le XIe cela se jouera entre Faidherbe et Parmentier, dans le XVIIIe entre Clignancourt et Goutte d’Or et dans le XIXe entre Flandre et Place des Fêtes.

Non partant ? : Baudoyer (IVe) et  Europe (VIIIe) il faudrait dans ce cas ouvrir la mairie de l’arrondissement, où elles sont situées. Nous n’en n’avons pas encore trouvé trace dans le programme d’Anne Hidalgo  

 

                 bv000002.jpg

 

Lire aussi

Culture : Comment Bruno Julliard va-t-il avouer la triste vérité aux parisiens avant les municipales ?

La Mairie de Paris veut-elle que les bibliothèques ferment boutique ?

Dialogue Social et santé au travail : La Mairie de Paris veut tout contrôler

 

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans bibliothèques
commenter cet article

commentaires