Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est Qui ? C'est Quoi ?

  • : Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • : Blog du Syndicat CGT Culture de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris.
  • Contact

Qui sommes nous ?

Nous sommes des personnels de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris, travaillant dans les bibliothèques, conservatoires, musées, ateliers des beaux-arts, services centraux...

Nous militons au sein de la CGT pour défendre les droits des salariés, la qualité du service public rendu aux Parisiens.

Pour vous syndiquer, demander conseil, faire des réclamations, envoyer des informations, une seule adresse : daccgtculturegmail.com


Recherche

Pages

12 juin 2013 3 12 /06 /juin /2013 16:44

 

                               La Mairie de Paris a pourtant voulu faire pression pour s'éviter une grève !

                 anne-hidalgo-et-bertrand-delanoe-13687

                   "  L'administration a du mal comprendre, j'ai dis que je voulais juste une bonne pression "

 

                              Malgré les fortes pressions de la Mairie de Paris !

Les conservatoires parisiens étaient en grève aujourd’hui à l’appel de sept syndicats (CFDT, CFTC, CGT, FO, Supap, UCP et Unsa). Les raisons du mouvement? L’impact de la réforme des rythmes scolaires lourd de conséquences sur leur fonctionnement. L’intersyndicale demandait, au minimum, la création d’une vingtaine de postes (lire ici). 

A ces revendications, la Mairie de Paris par la voix de son adjoint à la Culture, Bruno Julliard, n’a pu répondre que par la création de seulement sept postes, ajoutés à ceux de contractuels à temps partiels (comme au bon vieux temps du CPE finalement). Les syndicats lui ont d’ailleurs décerné un « premier prix de pipeau ».

Avec ces maigres propositions les conservatoires municipaux parisiens étaient en grève aujourd’hui et le mouvement a été historique pour ce secteur malgré les pressions de la Mairie de Paris (convocation des directeurs hier soir, demande de déclaration de grève à l’avance - ce qui est illégal, demande d’ouvrir en sous-effectif,..). Qu'est ce qu'il ne faut pas faire pour s'éviter un mouvement social.

Les dix huit conservatoires municipaux ont donc tous été touchés par ce conflit et une bonne partie d’entre eux aura été fermée partiellement ou totalement. En voici le détail (non exhaustif). Celui que la Mairie de Paris ne fournira jamais.

Conservatoire du VIIe arrondissement: 50% de grévistes chez les administratifs.  VIIIe arrondissement: Fermé. IXe arrondissement: 100 % des personnels administratifs et enseignants font grève au moins une heure. XIe arrondissement: fermé.  XIIe : fermé : XIIIe : 57% de grévistes chez les administratifs. XIVe : fermé : XVIe : fermée. XVIIe : fermé.  XVIIIe : 50% de grévistes chez les administratifs et très suivie chez les enseignants : XIXe : Fermé. N'en jetez plus, une grève historique on vous dit.

Les pressions n’ont donc pas fait leur effet ! Le mécontentement est donc à prendre avec le plus grand sérieux. Les personnels des conservatoires attendent désormais des nouvelles propositions de la part de Bruno Julliard.

Dernière minute: Pour sortir de la crise, Bruno Julliard reçoit les syndicat lundi 17 juin en fin d'après midi à l'Hôtel de Ville. Aura-t-il des biscuits dans sa besace? Lire ici  

 

                        Conservatoires: Bruno Julliard va-t-il faire de nouvelles propositions ?

          14 02-Bruno-Julliard-930620

                  " Hmm, faut d'abord que je retire la pression que je viens de subir aujourd'hui ! "

 

Lire aussi

Paris : Une grève historique dans les conservatoires municipaux ! 

Les conservatoires parisiens seront en grève le mercredi 12 juin 

Conservatoires: La mairie de Paris joue du pipeau sur l’aménagement des rythmes scolaires ! 

Conservatoire de la Ville de Paris : Ce n’est pas encore la semaine des quatre jeudis !  

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans Conservatoire-ABA
commenter cet article

commentaires