Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est Qui ? C'est Quoi ?

  • : Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • : Blog du Syndicat CGT Culture de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris.
  • Contact

Qui sommes nous ?

Nous sommes des personnels de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris, travaillant dans les bibliothèques, conservatoires, musées, ateliers des beaux-arts, services centraux...

Nous militons au sein de la CGT pour défendre les droits des salariés, la qualité du service public rendu aux Parisiens.

Pour vous syndiquer, demander conseil, faire des réclamations, envoyer des informations, une seule adresse : daccgtculturegmail.com


Recherche

Pages

7 juillet 2012 6 07 /07 /juillet /2012 17:50

 

                                              t8-6.jpg

 

                               Dans ce nouvel Alcatraz, l’humain passera après !

  La Mairie de Paris va bientôt inaugurer un nouvel échafaudage destiné à recevoir les agents de la Direction de l’Urbanisme et de la Voierie. Une nouvelle prison en plein Paris  (lire ici) 

 

                                                        Le Nouvel Alcatraz de l'avenue de France (13ème)

                                        100 5050-1-[1]

                                   A Paris, la transparence n'est toujours pas à l'ordre du jour !

  

Les barreaux en bois (non ignifugés ??) aux fenêtres masquent totalement la lumière. La transparence n’est pas l’ordre du jour à la Mairie de Paris. La prévention des risques incendie non plus !

A la question des dégâts causés par les pigeons parisiens qui pourraient se nicher dans les barreaux, Mme Anne Hidalgo a répondu : « impossible » ! Et d’après elle, ancienne inspectrice du travail tout de même, la pose d’un écriteau « interdit aux pigeons »’ n’est pas raisonnable, les pigeons ne sachant pas lire pour la plupart. Une perspicacité qui l’honore !


                                                     t8-2-copie-1.jpg


S’agissant de la climatisation, la CGT s’interroge  sur la qualité de la maintenance de l’installation. Mesure de la rapidité de l’encrassement des filtres ? Quelle société sera en charge du nettoyage des filtres ?

Sachant que les Comité Hygiène et Sécurité duraient une heure au maximum, sous la présidence de Mme Hidalgo, comment ses membres seront-ils informés du suivi de l’entretien des filtres ?

Heureusement, les fenêtres ne s’ouvrent pas et rendent les suicides difficiles, les salariés devront innover !

Rappelons (méchamment) qu’en février 2012 la Ville avait été condamnée à 40.000 euros d’amende pour infraction à la législation du travail. (Sans parler des 300.000 euros destinés à payer les dépassements d’heures effectués par les agents). C’est le suicide d’une salariée qui avait déclenché l’enquête de l’inspection du travail. Encore des agents passéistes incapables de s’adapter aux méthodes de management “modernes” !  Lire ici


                                 hidalgo-1.jpg

                                      - "Encore des passéistes incapables de s'adapter ?"

                                            - " J'en ai bien peur Monsieur le Président ! "


Le mépris d’une élue qui rêve de diriger Paris. Une fois de plus, la Mairie se désintéresse totalement des conditions de travail de ses agents et leur impose sa vision décadente d’une architecture ‘moderne’.  

Pourtant le jour du CHS, de nombreux agents concernés par le déménagement ont manifesté leur mécontentement malgré le blocage des mél syndicaux par les encadrants.

Les ptérodactyles semblent toujours aux manettes de la Mairie de Paris, malgré la météorite responsable, il y a 65,5 millions d’années, de la disparition des dinosaures. Il serait temps de confier enfin le pouvoir à de vrais mammifères.


                                hidalgo-3-copie-1.jpg

                                  -  "Alors, comme ça, cette impétrante veut diriger Paris ? "

                                       - " Oui, mais j'ai d'abord besoin de 340 000 euros ! "


De plus, les élus parisiens l’ignoraient sans doute mais en choisissant l’architecte, Rudy Ricciotti  pour construire ce chef d’œuvre carcéral, ils ont (encore une fois) fait fausse route. Car celui-ci, vivant dans le Var il est vrai, montre une certaine méconnaissance du climat parisien.

A Paris, on cherche rarement à se protéger du soleil. Plafonniers allumés en permanence et climatisation dilapident l’énergie des centrales nucléaires dont un président “normal” parle de réduire la production à 50 % du total d’ici quelques années. Aidons le à tenir ses promesses !!


                                      du 1

 

Chers collègues, rassurez-vous : Pendant que vous serez parqués comme des huitres dans des Open Stress, nos têtes dé-pensantes ont des bureaux qui s’apparentent à des lofts avec vue imprenable sur la Seine.

La CGT propose que nos Secrétaires Généraux, Directeurs et autres Sous Directeurs aillent vivre dans cette horreur architecturale dont ils vantent les mérites, en compagnie de l’architecte qui l’a conçue. A moins qu’ils n’apprécient pas l’environnement qu’ils imposent à leurs salariés ?

Pour ne pas vivre dans un parc à huitres, je me syndique !


                                     delanoe.jpg

                                " Pas mal ce petit blanc Bertrand, mais ça manque un peu d'huitres ! "

                                    " Je sais Martine, mais ces passéistes refusent de s'adapter ! "

   

Lire aussi

Bientôt une prison moderne (mais polluante) en plein Paris !

Pour son jubilée, la Reine D’Angleterre s’offre les Jeux Olympiques. Bertrand Delanoë, lui, boit la tasse !

Risques psychosociaux à la Mairie de Paris : La CGT interpelle Bertrand Delanoë !

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans santé au travail
commenter cet article

commentaires

Employés Mairie de Paris 10/07/2012 17:42

Mais non, c'est pour tester notre résistance au gaz.carbonique..à petite dose....
puisqu'on m'a dit qu'il y aurait des douches collectives...? non pas collectives? j'ai pas bien compris alors....?!
D'ailleurs même les plantes sont apparemment interdites, puisqu'on supprime le jardinier, mais aussi parce que comme dans mon bureau derrière des grands arbres, tout est en plastique, comme dans
les cimetières...parce les plantes ne peuvent pas vivre sans lumière...
mais nous, si.
Helène L.