Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est Qui ? C'est Quoi ?

  • : Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • : Blog du Syndicat CGT Culture de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris.
  • Contact

Qui sommes nous ?

Nous sommes des personnels de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris, travaillant dans les bibliothèques, conservatoires, musées, ateliers des beaux-arts, services centraux...

Nous militons au sein de la CGT pour défendre les droits des salariés, la qualité du service public rendu aux Parisiens.

Pour vous syndiquer, demander conseil, faire des réclamations, envoyer des informations, une seule adresse : daccgtculturegmail.com


Recherche

Pages

13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 16:16

                                              

                                                morland 2 

                                                                   "La fermeture de la bibliothèque Morland"   


                                       Morland : Le suspens hitchcockien aura peu duré

  Le sort en a été jeté lors du Comité Technique des Affaires Culturelles du 9 décembre 2011. La  bibliothèque du personnel Morland – qui est une bibliothèque dédiée au personnel, n’en déplaise à certain dans l’administration contestant jusqu’à l’appellation et la fonction même de bibliothèque du personnel - fermera cette fois, et de manière certaine et définitive, en janvier 2012 (histoire de bien commencer l’année….).

C’est là une manière bien cynique pour la municipalité de décréter 2011 "année du livre et des bibliothèques" et de présenter des vœux 2012 aux agents du service public, à qui leur est retiré désormais un lieu de culture apprécié et fréquenté (mais la proposition d’une visite de la bibliothèque Morland n’a reçu aucune réponse de M. l’adjoint chargé de la culture, par peur de rencontrer le mécontentement des lecteurs ?!!).  

C’est aussi un déni au travail accompli par les agents affecté à cette bibliothèque, à l’écoute des leurs collègues et pas avares de conseils.   

Que les agents municipaux aient exprimé leur attachement à cette bibliothèque par le biais de pétitions et de témoignages compte vraiment bien peu au regard des décideurs, puisque, lors de la présentation de la pétition des personnels, ayant recueilli plus de 1000 signatures, les représentants syndicaux se sont entendu rétorquer «  Une pétition ? Mais le papier appelle l’encre ! ». Autrement dit  les décideurs, prônant en d’autres domaines la concertation la plus large, se moquent ouvertement de l’avis des agents du service public ! En termes de motivation des agents, ne pourraient-ils faire plus désastreux ?

                                                            morland 3

                                                             " Le papier appelle l'encre? Alors là, t'a fait fort!"

 

  Pourtant les représentants syndicaux et leurs experts –qualifiés de « violents » ! (ne manquait que le couteau entre les dents, on dirait : que faisait l’accessoiriste ?)- ont défendu avec pugnacité et conviction le maintien de la bibliothèque du personnel lors de ce Comité de la dernière chance (les interventions en faveur de cette  bibliothèque ayant d’ailleurs durés plusieurs heures, bouleversant ainsi l’ordre du jour).  

Ainsi des « économies budgétaires »  seront faites au détriment et sur le dos du personnel. Cela devient une fâcheuse habitude à la Mairie de Paris.   

Hélas, nous  (agents municipaux et leurs représentants)  « vivons dans un autre monde » a –t-il été dit par le Maire adjoint en charge de la culture (à court d’arguments  et à certains moments s’octroyant même  quelques couplets sur la lutte des classes !). Cet autre monde étant celui d’une quête de justice sociale, d’une défense du personnel (qui ne sont pas des nantis, et combien d’imposés sur la fortune parmi ce personnel ?!!), d’un reconnaissance de leur probité professionnelle et de leur sens du service public. 

                                                                         morland 4-copie-1

                                                                       "Vous revez? Et puis quoi encore"  

  Les agents de la Ville ont manifesté leur attachement à la culture de proximité, à la liberté que confère la lecture, cet attachement ayant été relayé par des personnalités du monde littéraire.    

Les agents municipaux sont en colère,hélas, pas pour rien !  

Alors oui nous sommes des Aliens,  à ce titre et le revendiquons  face à de tels décideurs sourds aux paroles du personnel !  C’est aussi un sale temps pour la culture !  

 

                                                                     morland 1

                                                                       Pas de printemps pour Morland

 

 

 

Lire aussi: Bibliothèque Morland: Une tribune de Francis Mizio

 

                     Fermeture de la bibliothèque du centre Morland

 

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans bibliothèques
commenter cet article

commentaires