Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est Qui ? C'est Quoi ?

  • : Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • : Blog du Syndicat CGT Culture de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris.
  • Contact

Qui sommes nous ?

Nous sommes des personnels de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris, travaillant dans les bibliothèques, conservatoires, musées, ateliers des beaux-arts, services centraux...

Nous militons au sein de la CGT pour défendre les droits des salariés, la qualité du service public rendu aux Parisiens.

Pour vous syndiquer, demander conseil, faire des réclamations, envoyer des informations, une seule adresse : daccgtculturegmail.com


Recherche

Pages

17 octobre 2012 3 17 /10 /octobre /2012 14:17

                               

                                     Des artistes honorent une commande du musée d'Art Moderne

                         20120823_the-who-whos-next_33-copie-1.jpg

                                                                          " Et, hop! Voilà le travail ! "

 

Un agent du musée glisse sur une flaque d’urine : cinq jours d’arrêt de travail !

 

Le Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris (MAM), dans un souci de création artistique a décidé de faire appel à de nouveaux artistes. Il leurs a commandée une « performance » artistique : Uriner jour et nuit sur la porte de l’issue de secours du musée, avenue de New York. Une des conséquences de cette « performance » est que l’artistique mixture s’écoule sous la dite porte et s’engouffre à l’intérieur du temple de l’art moderne parisien. C’est Pipicasso qui s’expose au musée !

 

Mais il y a quelques jours, patatras ! Un agent vérifiant la fermeture des issues de secours après le départ des derniers visiteurs … glisse sur la flaque d’urine et se blesse gravement. Il est vrai que celle-ci bien qu’artistique n’évite pas « l’aquaplaning ».  Résultat de cet accident de travail inédit : cinq jours d’arrêt de travail minimum !

 

Petit problème. Depuis plus d’un an, les agents signalent régulièrement l’intrusion de ce liquide dans le musée sans que la direction ne fasse rien pour y remédier. Elle aurait pourtant dû se méfier, car le Musée d’Art Moderne est victime d’une véritable malédiction.

 

 

                                     Ceci n'est plus une oeuvre du Musée d'Art Moderne ! 

                          Urinoir

                             Au MAM, depuis sa disparition, ça va de mal en pipi (bon, facile!)

 

 

Souvenons-nous : le mois dernier un agent a été hospitalisé (et arrêté) après avoir reçu une porte anti-incendie de plusieurs centaines de kilos sur la tête. Depuis une enquête du Comité Hygiène et Sécurité a été ouverte (lire ici).

 

On serait eux, on craindrait maintenant pour la sécurité des œuvres.

 

Selon nos informations, cette flaque d’urine n’était pas signalée lors du spectaculaire vol de tableau (d’une valeur de 100 millions d’euros) que le musée a subi en 2010. Car pour sûr, si le malfaiteur avait emprunté cette issue de secours, il aurait immanquablement été arrêté par cette alarme anti-intrusion d’un nouveau genre.

 

                      492509 les-experts-de-la-police-scientifique-enquetent-apre

                                                       Le service d'hygiène mène les recherches au MAM !

 

Lire aussi

Le Musée d’Art Moderne victime d’un nouveau coup de sort !

Départ de Laurence Engel: Champagne pour tout le monde !

Muséopolis : Un très mauvais film produit par la Mairie de Paris

Le musée Carnavalet victime d'un délit de fuite !

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans musées
commenter cet article

commentaires

Parisse 18/10/2012 10:31

Bravo pour la qualité de vos articles ! Un ton ironique, des illustrations décalées et un bon point de vue sur les conditions de travail et le service public.

CGT Culture DAC Ville de Paris 18/10/2012 15:49



Merci pour vos encouragements. Nous essayerons de garder le cap. Mais pour reprendre la célèbre formule: " la route est droite, mais la pente est forte » !