Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est Qui ? C'est Quoi ?

  • : Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • : Blog du Syndicat CGT Culture de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris.
  • Contact

Qui sommes nous ?

Nous sommes des personnels de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris, travaillant dans les bibliothèques, conservatoires, musées, ateliers des beaux-arts, services centraux...

Nous militons au sein de la CGT pour défendre les droits des salariés, la qualité du service public rendu aux Parisiens.

Pour vous syndiquer, demander conseil, faire des réclamations, envoyer des informations, une seule adresse : daccgtculturegmail.com


Recherche

Pages

24 janvier 2014 5 24 /01 /janvier /2014 07:15

               


                          photo

 

 

Notre amie très chère, Ida Cohen, nous a quittés subitement ce 16 janvier nous rendant tous très tristes. Nous aurions pu esquisser son parcours syndical et son investissement sans faille mais Ida n’est pas une femme qu’on esquisse  

 

Pour nous Ida est un tableau en pied, mélange de la douceur d’un Watteau et de la chaleur d’un tournesol de Van Gogh. Ida c’est une rondeur avec des contours en saillies. C’est un gouffre de coups de greule et une montagne d’amour. Amour qu’elle a toujours donné sans compter.  

 

Nous, ses amis, étions ses chéris. L’expression n’est pas en l’air, elle nous chérissait, vraiment. Les copains finissaient tous au rang de ses amoureux sans jamais pouvoir atteindre la cote de Brad Pitt car Ida était aussi furieusement fleur bleue. Un curieux mélange d’Athéna et de fée pimprenelle dans la belle au bois dormant.

 

Allez manifester, plutôt deux fois qu’une mais toujours avec son portable rose à paillettes. Se battre bec et ongles dans les réunions mais arriver en retard souvent parce qu’une manucure s’impose.

 

A la fois sphinx d’Egypte où elle est née pour protéger sa vie privée et grisette Parisienne maniant avec plaisir les pires gros mots de la langue française. Elle était capable de commencer une phrase en qualifiant de sans C…, ceux qu’elle n’estimait pas très courageux et la finir au bord des larmes parce que le stabat mater qu’elle écoutait était sans aucun doute l’âme du monde. 

 

Nous plaignons celui qui un jour voudrait publier ses carnets. Nous avons en mémoire une réunion où elle a usé deux cahiers de cinquante pages en une heure. Non pas parce qu’elle écrivait beaucoup mais parce que son écriture était à son image, généreuse, opulente. Trois mots et la page était pleine !

 

Ida était aussi capable de travailler nuit et jour sur des dossiers mais de stopper une réunion syndicale importante parce qu’une camarade arrivait avec son bébé. Ida, on le devine, était maternelle et beaucoup d’entres nous ont le sentiment d’avoir perdu une seconde maman, quand bien même seule une poignée d’années nous séparait. 

 

La place particulière que nous avions dans son cœur, ne réduisait pas celle qu’elle donnait à ses filles. Aucun appel téléphonique ne restait en attente dès que l’une d’elles essayait de la joindre. Elles sont au centre de son amour. 

 

Ida avait des convictions mais pas de certitudes. Nous n’étions pas toujours d’accord mais elle savait écouter. Elle avait l’extrême courtoisie de même savoir changer d’avis. Elle travaillait sérieusement sans jamais se prendre au sérieux.

 

Sans volonté de pouvoir personnel, Ida a osé un syndicat où chacun est libre et respecté. Un syndicat Benetton, plein de couleurs, d’avis, de grades, de statuts différents. Des titulaires aux précaires, du cadre C au cadre A. Du maitre nageur tout en muscles à la bibliothécaire un peu poussiéreuse.

 

Vous l’avez compris, aujourd’hui nous ne disons pas au revoir à madame Cohen mais nous pleurons « Tata Rachel » et si on peut lui donner un dernier avis : « Ida, là haut, y sont pas encore tous syndiqués… Allez, au boulot ».

 

 

                  ida 1

                                                                                   Au boulot, mes chéris

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans Ida
commenter cet article

commentaires

Pour Ida 24/01/2014 13:00

le syndicat CGT des cadres et techniciens vous invite, si vous le souhaitez, à vous rendre, ce jour,
aux funérailles de sa secrétaire générale, Ida COHEN :
- A 15h30 au crématorium du Père Lachaise (*)

Bien évidemment, l’hommage collectif des syndiqués prévu initialement à 16h, à la bourse du travail, 3 Rue du château d’eau, salle grande Croizat, est annulé, puisque nous nous rendons aux obsèques
d’IDA.

Mais l’accueil de tous en sa mémoire, à partir de 17h30, dans le même lieu, est maintenu.