Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

C'est Qui ? C'est Quoi ?

  • : Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • : Blog du Syndicat CGT Culture de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris.
  • Contact

Qui sommes nous ?

Nous sommes des personnels de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris, travaillant dans les bibliothèques, conservatoires, musées, ateliers des beaux-arts, services centraux...

Nous militons au sein de la CGT pour défendre les droits des salariés, la qualité du service public rendu aux Parisiens.

Pour vous syndiquer, demander conseil, faire des réclamations, envoyer des informations, une seule adresse : daccgtculturegmail.com


Recherche

Pages

29 mai 2013 3 29 /05 /mai /2013 09:44

 

                PINK_FL2_JPG-copia.jpg  

   

                          Comme quoi, on ne racontait pas (que) des salades !

 En 2007, un certain nombre de bibliothécaires parisiens se plaignaient de maux de têtes, nausées… après l’installation massive de bornes Wifi dans leur établissement. Cet épisode avait abouti à un bras de fer entre la Mairie de Paris et les syndicats donnant lieu notamment à l’organisation d’une Conférence de Citoyens sur la prolifération des ondes électromagnétiques à Paris.  

Vos représentants syndicaux, aujourd’hui à la CGT, ont à l’époque bataillé au Comité Hygiène et Sécurité, dans les médias puis organisé des colloques à l’Assemblée Nationale et au Sénat, avec l’aide de l’association Robin des Toits et des scientifiques internationaux en pointe sur la question pour que l’administration parisienne reconnaisse la souffrance de nos collègues contraints de nous appeler à l’aide.   

D'ailleurs en début d'année, dans un appel, plusieurs dizaines de syndicalistes demandaient aux pouvoirs publics et aux employeurs une baisse des expositions aux ondes dans les espaces de travail. Le texte est disponible en cliquant ici. 

Aujourd'hui une expérience faite par cinq jeunes danoises va dans le même sens, comme le révèle cet article. Et là c'est pas des salades !

 

                                     2221910_Nick-Mason---Inside-Out.jpg

 

Voilà une trouvaille qui leur a valu le prix du concours  "Jeunes Chercheurs". Cinq lycéennes danoises ont prouvé à quel point l'exposition au Wifi était nocive aux végétaux.

L'idée est partie d'une expérience personnelle : "Nous pensions que les problèmes de concentration à l’école et parfois d’insomnie venaient du fait que nous dormions avec nos téléphones portables à côté de notre tête", raconte l'une d'elles.

Elles ont imaginé un protocole expérimental original et simple à la fois. Elles ont comparé la croissance de graines de cresson exposées au Wifi à celle de graines non exposées. Pendant douze jours 6 assiettes comportant des graines de cresson ont été placées à proximité d'ondes d'un routeur Wifi de la norme IEEE 802.11g. En guise de groupe "contrôle", 6 autres assiettes ont été isolées de toute forme de radiation.

Résultat : les graines de cresson exposées aux ondes Wifi ne se sont pas développées et ont même parfois muté ! Les graines protégées, de leur coté, ont germé tout à fait normalement.

De nombreux chercheurs du Royaume-Uni, de Suède et des Pays Bas se sont intéressés à cette expérience. "Dans les limites de leurs compétences, les filles ont mis sur pied et documenté un travail d’une grande élégance. La richesse de détails et de précisions est exemplaire, le choix du cresson est très intelligent, et je pourrais continuer mes éloges" raconte le professeur Olle Johansson de l’Institut Karolinska de Stockholm. 

Pour voir les rapports détaillés de l’expérience (en danois) cliquez ici et là 

 

 

                                              Les effets du Wifi sur la santé: C'est pas des salades !

           couv22.jpg 

                                     A gauche, le cresson malade, non germé. A droite, le cresson sain

 

 

Santé au travail : Des syndicalistes sensibles aux ondes électromagnétiques.

Bibliothèques : La RFID à Paris, cinq ans après......

Ondes électromagnétiques et santé : Un sujet toujours très sensible à la Mairie de Paris !

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans santé au travail
commenter cet article
28 mai 2013 2 28 /05 /mai /2013 09:10

 

                                             793_002.jpg

 

                La Préfecture de Police a pourtant lancé plusieurs mises en garde !

La bibliothèque Forney logée dans le superbe Hôtel de Sens dans le Marais (IVe) peut elle continuer à fonctionner au mépris des règles élémentaires de sécurité? Les différents rapports de la commission de sécurité de la Préfecture de Police que nous avons pu consulter, pointent de tels risques qu’on peut en douter.

En cas d’incendie la bibliothèque Forney deviendrait une véritable Tour infernale si l’on en croit les comptes rendus de la commission de sécurité et confirmés par la visite récente du Comité Hygiène et Sécurité de la Direction des Affaires Culturelles.

Dans ce bâtiment particulièrement biscornu, les voies de passage, les escaliers et les sous-sols sont tellement encombrés de mobiliers, archivages et stockages divers qu'une évacuation rapide n’est guère imaginable. Inutile d’ajouter que devant un tel fatras les pompiers auraient même du mal à manier la lance à incendie.

Pire, une fois ces obstacles franchis les agents se trouveraient face à des issues de secours verrouillées !

 

                         Rush-Signals.jpg


Le risque incendie est loin d’être négligeable à l’Hôtel de Sens. Le Document Unique (DU) de l’établissement qui identifie les risques hygiène et sécurité, pointe la présence de livres (normal) mais aussi d’affiches, de papiers peints, cartes postales et même …tissus et dentelles. Pas vraiment des matériaux ignifugés. Risque incendie renforcé par la vétusté de l’installation électrique.

Paradoxalement et malgré le potentiel hautement calorifique, on se les gèle à Forney. Des bureaux à la banque d’accueil le froid s’infiltre, ce qui oblige le personnel à multiplier les chauffages d’appoints…et les risques.

Finalement, on n’a pas attendu la bibliothèque du futur pour expérimenter les espaces chauds et les espaces froids.

 

                                            il-gle-en-enfer-movie-poster-1990-1020540439.jpg


Pour réduire ces risques, il est urgent de désencombrer les espaces et réduire le potentiel calorifique des collections. La CGT a des solutions:

- Une grande campagne de numérisation qui permettrait de stocker par la suite les documents originaux, les cartes postales par exemple, dans un lieu d’archivage adapté.

- Ouvrir un nouveau site. Saviez-vous que la bibliothèque Forney se situe à un jet de pierre d’un bâtiment inutilisé qui appartient à la Ville de Paris (et même mieux à la Direction des Affaires Culturelles) ?  ..... Gagné, il s’agit de la bibliothèque Isle Saint-Louis ! Celle-ci fermée depuis la fin de l’année dernière semble abandonnée à son triste sort par les autorités municipales (seul un éphémère comptoir de prêt va lui permettre de survivre quelques temps, lire ici). 

La CGT propose de lui redonner un avenir en la transformant en annexe de la Bibliothèque Forney. Elle pourrait être utilisée non seulement pour la conservation et l’archivage (toujours le fonds des cartes postales) mais aussi servir d’espace d’exposition sur le modèle de la Bibliothèque Historique et sa galerie des bibliothèques installée à proximité du bâtiment.

C’est faisable rapidement (et économiquement) puisque la Ville de Paris n’a sûrement pas l’intention de vendre l'immeuble qui abrite la bibliothèque Isle Saint Louis à un quelconque magnat du pétrole ou de l’acier, n’est ce pas ?

En tout cas, un qui devrait se réjouir de nos propositions, c’est le Maire de l’arrondissement, Christophe Girard. L’ancien adjoint à la Culture aurait pu craindre que son arrondissement devienne un désert culturel.

La Mairie centrale devrait donc lui éviter ce sale coup.


                                                    Des perspectives en vue pour le IVe arrondissement

                   eGdzZ3U0MTI-_o_plv-12-mariage-pluvieux-feat-christophe-gira.jpg

                                                            " Je ne remercierais jamais assez la CGT !  "

 

Lire aussi

Paris : Départ surprise du Directeur des Affaires Culturelles !   

Accident de trajet: Pour rester dans les clous !    

Aménagement des rythmes des bibliothèques : Là aussi c’est historique !       

Ondes et santé : L’exposition au Wifi a bien un impact                                         

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans bibliothèques
commenter cet article
27 mai 2013 1 27 /05 /mai /2013 09:31

 

             CRS-Manif-pour-tous-Invalides-Paris_coverphoto.jpg

                                           " C'est bon chef, les gens du Petit Palais peuvent plus partir ! "

 

La direction du musée, plutôt frigide devant l’événement, a rendu les personnels complètement barjots !

C’est une conséquence inattendue de la « manif pour tous » organisée dimanche dernier.

Le musée du Petit Palais (VIIIe) s’est transformé dès le début d’après-midi en véritable camps retranché : Le pont Alexandre III bloqué, toutes les bouches de métro fermées*. Le quartier était, il est vrai, quadrillé par la Police.

Résultat: les personnels du musée, qui eux, malheureusement, n’habitent pas dans le « triangle d’or parisien », ne pouvaient plus rentrer chez eux ! La direction du Petit Palais pourtant alertée par le représentant sur place de la CGT est restée des plus frigides devant l’événement en gardant les agents sur place jusqu’à la fermeture du musée. Attitude d’autant Incompréhensible qu’il n’y avait plus qu'une poignée de visiteurs, vu le climat d’état de siège qui régnait dans les environs.  

 

                                                             Le Musée du Petit Palais le 26 mai 2013

                  petit-palais 

                              La direction du Petit Palais est restée des plus frigidee devant l’événement  

 

Les agents déjà d’astreinte le dimanche attendaient donc un geste de la Mairie de Paris pour partir plus tôt. Elle aurait ainsi fait preuve de solidarité envers des agents victimes collatérales d'une manif pour tous qu’elle dénonce par ailleurs.

Pour toute réponse, non seulement les personnels sont partis à l’heure habituelle, mais les transports les plus proches étant situés fort loin**, avec des rames de métro encore plus bondées que sur la ligne 13, ils sont surtout rentrés chez eux fort tard. De quoi devenir complètement barjots !

Evidemment les agents qui ont déjà des conditions de travail difficiles commencent à en avoir ras-le-bol d’être traités de la sorte. Et surtout marre d'une hiérarchie incapable de réagir aux situations exceptionnelles (lire ici).

Déjà en début d’année ils avaient dû attendrent plusieurs mois avant de pouvoir toucher une partie de leur salaire. Il a fallu, là encore, que la CGT des musées parisiens intervienne pour débloquer la situation (lire ici).

Alors, pour rattraper le coup, notre syndicat demande à la direction de Paris-Musée dont le conseil d’administration est composé entre autre, d’Anne Hidalgo, Christophe Girard et Bruno Julliard, de faire un geste envers les agents du Petit Palais dont les conditions de travail ont été fortement dégradées par les opposants au Mariage pour tous. La CGT propose donc qu’une prime exceptionnelle de 100 euros leurs soit attribuée.

Même limitée au seul musée du Petit Palais, elle pourrait même être baptisée de « prime pour tous ». Un geste fort de la part de Bertrand Delanoë.  

 

                                              La Mairie de Paris va-elle attribuer une "prime pour tous" ?

                 frigide.jpg 

                                                                       " Allez, un petit geste quoi ! "

 

* Les stations fermées étaient Concorde, Champs-Elysées Clémenceau, Invalides, La Tour Maubourg, Ecole Militaire

** Les stations les plus proches encore ouvertes étaient: Alma Marceau, Madeleine, Opéra ou Tuillerie

 

Lire aussi

le 6 juin 2013, on va voter dans les musées parisiens

Paris-Musées : Banquier, votre argent nous intéresse !

Frais de bouche: Les musées parisiens ne sont pas « hors sujet » !

Hold-up dans les musées parisiens !

A la Mairie de Paris, c'est pas la restauration pour tous !

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans musées
commenter cet article
24 mai 2013 5 24 /05 /mai /2013 08:18

 

                                         tumblr m7of4oTnlg1r8zhuso1 500

 

                          Un air qui se situe entre l’arlésienne et la  flute désenchantée !

C’est un premier prix de pipeau que nous décernons à la Ville de Paris face au peu d’avancées proposées pour la mise en œuvre de l’Aménagement des Rythmes Scolaires (ARE) dès la rentrée 2013 dans les conservatoires municipaux.  

Depuis plusieurs semaines, nous exprimions notre inquiétude face au projet de délibération sur le temps de travail proposé par l’administration censée redéfinir le temps de travail des agents administratifs des conservatoires. Ces dernier risquent d’être contraints, si rien n’est fait, de travailler six jours sur sept. 

Une telle refonte ne peut passer que par un renforcement des effectifs et des avancées indemnitaires conséquentes pour pallier les contraintes nées de cette réforme. 

Nous estimons qu’une vingtaine de postes de titulaires à temps complet est nécessaire au fonctionnement des établissements pour permettre au personnel administratif deux jours de congés hebdomadaires consécutifs (samedi et dimanche ou dimanche et lundi)* et organiser les ouvertures et fermetures des sites avec, au moins, la présence de deux agents d’accueils. 

Ces postes doivent répondre à la mise en place d’équipes de 8 à 10 agents administratifs, regroupant 5 ou 6 profils dans chaque établissement en fonction des dispositions propres à chaque Conservatoire Municipaux d’Arrondissement (CMA). 

Pour répondre à cette exigence, la municipalité parisienne généreuse comme jamais, propose …trois postes en équivalent temps plein pour les sites où la situation est, selon elle, à conforter: Annexe Boulard (Conservatoire Municipal du 14ème Arrondissement), le CMA du 18ème et celui du 19ème. 

Les autres établissements qui passent leur temps à jongler avec les sous effectifs apprécieront.

 

                                         Conservatoires: La Mairie joue (aussi) de la flûte !

                    fdfc28fd

                                               " Allez les enfants, je vous emmene droit dans le mur !!!

 

Pour ce qui est de la prise en compte des contraintes liées aux activités dans les Conservatoires par une indemnisation des agents à la hauteur de leur engagement, nous considérons que le compte n’y est pas du tout, mais vraiment pas ! 

Là où nous attendions la mise en place de primes (NBI) et d’heures supplémentaires pour la période des inscriptions, la Ville sert sur un plateau…. 30 malheureux euros bruts par mois. Bon, au moins nos collègues échapperont à la taxe des 75% ! 

A cela s’ajoute une limitation inacceptable de l’action culturelle, limitation du nombre de concerts des professeurs, suppression de la plage d’ouverture au public du lundi matin ou obligation faite aux accompagnateurs d’organiser leur présence sur quatre jours. 

Dans ces conditions, il est à craindre (pour la Mairie de Paris) que tous les syndicats représentés à la Direction des Affaires Culturelles refusent ces propositions. 

Une intersyndicale est donc à prévoir. Le mois de juin risque d’être animé dans les conservatoires parisiens. Et là, c’est pas du pipeau !

 

                                            Pour les conservatoires, un chef d'orchestre sans baguette !

             delanoe-scandale-paris-cgt

                                                             " Zut, je vais devoir revoir ma partition ! "

 

 

* Dernière minute: Lors de la réunion du mardi  28 mai entre les syndicats et la Mairie de Paris, le principe des deux jours consécutifs de repos (samedi-dimanche ou dimanche-lundi) a été finalement intégré dans le projet de délibération. Pour le reste rien de neuf)

 

Lire aussi

Conservatoire de la Ville de Paris : Ce n’est pas encore la semaine des quatre jeudis !

Les agents du Petit Palais victimes de la « Manif pour tous » !

 


Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans Conservatoire-ABA
commenter cet article
23 mai 2013 4 23 /05 /mai /2013 08:46

 

                               Sidney - Let's Break - 1984

                                                 " Ah, je vois qu'à la CGT y a des fins connaisseurs !  "

 

 

                                       Pour la CGT, un seul nom s’impose !

« Proposez un nom pour le centre culturel hip-hop des Halles » c’est ainsi que commence le communiqué annonçant la nouvelle idée de la Ville de Paris (lire ici) 

« Dès aujourd’hui, les internautes peuvent proposer un nom pour le futur centre culturel dédié au hip-hop qui ouvrira aux Halles fin 2014. Les propositions seront examinées par la Ville de Paris et le nom choisi sera dévoilé avant l’été.» annonce la Mairie de Paris qui précise toutefois pour appâter le chaland que « Le lauréat du meilleur nom gagnera un an d’accès premium pour deux personnes au centre hip-hop des Halles.» Et oui, prémium !

« Deuxième capitale mondiale du hip-hop, Paris sera désormais dotée d’un centre transdisciplinaire qui permettra à la fois la diffusion du hip-hop auprès du grand public, la transmission de savoirs et compétences, et l’accompagnement des jeunes artistes. » continue la Municipalité.  

Mais attention, si ce nouveau centre sera transdisciplinaire il n’oublie pas pour autant le monde des affaires : « Le centre culturel hip-hop des Halles accueillera des artistes confirmés en résidence et comportera un incubateur de projets d’entreprise. » Un incubateur que l’on espère prémium lui aussi. Let's break !

Mais alors qui pour donner son nom à ce futur lieu des cultures urbaines qui sera installé à proximité de la, future elle aussi, bibliothèque de la « Canopée » ?

Pour la CGT un seul nom s’impose, celui qui le premier a fait rentrer le Hip-Hop jusqu’au cœur de l’hémicycle du Conseil de Paris. Rien moins que... Christophe Girard !

Car, comme le prouve cette photo, en portant  les attributs de tous rappeurs qui se respectent sous les ors de l’Hôtel de Ville, le nom de l’ancien adjoint à la Culture, est le seul digne de figurer au fronton de cette Maison de la Culture la plus Hip qui soit. Maintenant on attends notre abonnement prémium.

 

                                          Yo ! La CGT rend hommage à MC Girard     

            2009 12 16 Girard Inside

                                            " Bah, vous me devez bien ça les gars !
"

 

Lire aussi

A Paris, les bibliothèques ça s'en va et ça revient !  

Conservatoires: La mairie de Paris joue du pipeau sur l’aménagement des rythmes scolaires !

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans Informations
commenter cet article
22 mai 2013 3 22 /05 /mai /2013 09:49

                                     

                                        c est dingue mais on y va,0

 

Mais dans le IVe arrondissement, on ne saura bientôt plus où donner de la tête !

Le centre de Paris va-t-il devenir un désert culturel ? Le IVe arrondissement pourtant dirigé par, rien moins que l’ancien adjoint à la culture, Christophe Girard va être privé de bibliothèques dès cet été. Après la fermeture, semble-t-il définitive, de la petite bibliothèque de l’Isle Saint Louis, c’est au tour de sa voisine la bibliothèque Baudoyer de baisser le rideau fin juin pour rénovation. Durée des travaux : au moins huit mois ! La saison 2013-14 risque d'être calme dans l’arrondissement niveau lecture publique.

Ah mais pas si vite, car une idée (de génie) vient de sortir du cerveau de l’administration parisienne : l’ouverture d’un comptoir de prêt, deux jours par semaine, à la bibliothèque…..Isle-Saint- Louis ! Cette dernière, fermée depuis décembre dernier, va donc retrouver une seconde jeunesse en septembre prochain. Franchement saluons l’audace de la Mairie de Paris qui va donc (r)ouvrir une nouvelle bibliothèque.

Là où les choses se compliquent, c’est la méthode qu’il va falloir employer pour aménager ce comptoir de prêt: Il faudra d’abord faire place nette et déménager une partie des collections du fonds jeunesse de l’Isle-Saint-Louis (vers la poubelle?). Avec l'espace ainsi libéré on pourra ainsi y amener… une partie des collections adultes de Baudoyer. Eh oui, à croire que les Shadocks ont pris le pouvoir à la Mairie de Paris.

 

                                        Biliothèques: ça s'en va et ça revient dans le IVe arrondissement

                     pomper

 

Pour le lecteur en revanche, il va falloir adopter une certaine forme de flexibilité pour comprendre ce revirement de l’administration parisienne et sa décision soudaine de faire revenir le public vers l’Isle-Sait-Louis. Celui-ci risque d’attraper un torticolis estampillé Qualiparis !

Car quand même, après leur avoir dit d’aller à Baudoyer après la fermeture de l’Isle-Saint-Louis, les voilà obligés d'y retourner le temps de la fermeture de Baudoyer. Mais comme probablement l’Isle Saint-Louis fermera de nouveau à la réouverture de Baudoyer (vous suivez toujours?), il faudra à ce moment-là leur dire de partir de nouveau de l'Isle-Saint-Louis et de retourner à Baudoyer.....un sketch digne de Raymond Devos !

Les usagers du IVeme arrondissement n’ont pourtant cessé d’écrire à Christophe Girard ou à la Direction des Affaires Culturelles pour connaitre l’avenir de leurs bibliothèques. On sait donc maintenant que la réponse de la Municipalité, jamais à cour d’idée festive, va être d'expérimenter in vivo le sketch du rond point à travers ce nouveau jeu de piste.  Mais là, les lecteurs du quartier s’en remettront-ils ?

Une chose est certaine. Les bibliothècaires refusent de faire un comptoir de prêt dans ces conditions ubuesques et on les comprends. Et si ça a encore un sens, seul un emplacement au sein même de la Mairie serait envisageable. Sauf à tourner en rond !

 

                                              Christophe Girard sur le chemin entre Baudoyer et St Louis

                      5ep01ww.jpg

                                                             " Pfff ! C'est de plus en plus dur, leur jeu de piste ! "

 

 

Lire aussi

Christophe Girard, maire du 4éme, victime d’acharnement dans son propre arrondissement !

Bibliothèque Isle St Louis: Liquidation totale avant fermeture !

La bibliothèque Isle Saint Louis fermée jusqu'à nouvel ordre !

 

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans bibliothèques
commenter cet article
21 mai 2013 2 21 /05 /mai /2013 09:55

 

                       19-15493-havel1

                                   Cette préfiguration, c’est vraiment pas du velours !


        La CGT rencontre les personnels de la bibliothèque le mercredi 29 mai

La bibliothèque Pajol-Vaclav Havel (XVIIIe) connaît décidément un accouchement difficile !

Les conditions d’entrée dans les locaux, alors que les travaux ne sont pas terminés, avaient déjà quelque chose d’épique. (Lire ici)

Depuis, la situation ne s'est pas améliorée. Pis, les choses semblent même s’être considérablement dégradées. Il est vrai qu'il y a toujours des travaux en cours.

Poussières, mobiliers déjà abimés, pas d'eau chaude, ni de savon, problèmes de sécurité...Bref à Vaclav Havel les conditions de travail, c'est pas du velours ! 

L'ouverture de la bibliothèque semble bien mal engagée et ce malgré les pressions grandissantes de la Mairie de Paris pour l'inaugurer au plus vite, élection municipale oblige. Ceci explique probablement cela.

La CGT rencontre les personnels de la bibliothèque Vaclav-Havel, le mercredi 29 mai à 14 heures. Au menu : Conditions de travail, réglementation, hygiène et sécurité, risques psycho-sociaux…

 

                                           Conditions de travail : Vaclav Havel n’en peut plus d’attendre

                                            havel6
                                             

                                          La réunion, c’est bien à partir de 14h, hein ?

 

 

Lire aussi

Médiathèque Pajol-Vaclav Havel (Paris XVIIIe): Un chantier qui ne passe pas !

Violences au travail: Comprendre pour agir !

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans bibliothèques
commenter cet article
15 mai 2013 3 15 /05 /mai /2013 08:45

 

                       42364-1

                                              " Ouf, on est enfin certifié Qualiparis ! "

 

                              

                              On peut même venir y promener son chien Lulu...

 

On s’en doutait un peu, mais la nouvelle est maintenant confirmée. Une organisation bien mystérieuse infiltre de nouveau les bibliothèques municipales !

 

La création d’une nouvelle mission qualité au bureau des bibliothèques, justifiant la suppression du poste d’inspectrice a permis le retour en force de l’analyse transactionnelle au cœur même de l’administration parisienne. 

 

La victime de cette infiltration insidieuse ? Rien moins qu’une formation Qualiparis sur l’accueil du public.

 

Les bibliothèques parisiennes s'étaient à peine (non sans mal, certes) défaites de l’emprise de la pyramide de Maslow  (lire ici) que le triangle malèfique de cette organisation toujours aussi tenace réussit à s’infiltrer.

 

 

                                                  Qualiparis: L'administration ne va-t-elle pas trop loin ?

                   tupperware.jpg

                                            " Attention, maintenant je vais vous montrer un triangle ! "

 

 

 

Car  aujourd'hui toute formation digne de ce nom commence avec plusieurs schémas tous en forme de triangle avec un nombre considérable de flèches sur tous les côtés. Au sommet du triangle, on trouve le sigle GP pour …Grande Puissance qui signifie l’autorité ! Oups !  

 

En bas du triangle (de la grande puissance donc) il y a, plus ou moins, les bibliothécaires, sous une forme ou une autre, et le public. On y trouve également de la demande et des contrats et tout doit être bien équilibré comme un triangle. Et oui, dans les nouveaux services publics agents et usagers doivent passer un contrat sinon pas de certification Qualiparis !

 

Après l’étape évidente du jeu de rôle à laquelle personne ne peut échapper, arrive la distribution tant attendue d’un schéma qui décrit les rapports humains. De la pure analyse transactionnelle tirée d’un bouquin de Thomas Harris  « I’m OK, you're OK ! » (Je suis OK, t’es OK pour les non anglophones). Une formule raillée par plusieurs générations d’américains (voir ici). Mais bon, ceux qui sont derrière cette infiltration, en plus d’être OK! doivent sûrement êtres aussi bath (ils aiment leur salle de bain, toujours pour les non anglophones)

 

 

 

                                                   Pour Qualiparis, le matériel de formation est de qualité !

                      diagramme10

                                               Une fiche spécialement rédigée pour les non-anglophones

 

 

 

Cette tentative d’infantilisation des bibliothécaires n’est peut être après tout qu’une façon de leur refuser des compétences techniques et culturelles ? A moins que ce type de formation ne soit plus qu’une façon de démontrer que l’horizon indépassable des personnels est de gérer les chocs thermiques des futurs espaces chauds et froids que veut installer la Mairie de Paris dans ses bibliothèques du Futur (lire ici) ?

 

Dieux merci, arrive le chien Lulu. Un curieux épisode animalier pour une formation pourtant réputée sérieuse.

 

Les participants doivent résoudre cette énigme : Un type promène son chien Lulu sur la plage; Lulu rencontre un autre chien. Que se passe-t-il ?  Et, oui que se passe-t-il ?

 

 

                                                 Qualiparis: Y a pas que les chiens qui s'appellent Lulu

                              314769.jpg

                                                          " Ah non, nous on veut pas êtres mêlé à ça ! "

 

 

Imaginons la tête d’un bibliothécaire nouvellement labélisé Qualiparis qui fait l’effort de participer à une formation sur l’accueil du public, qui entend comparer ses situations de travail à deux chiens qui se reniflent sur une plage… ?  Arggh. Ca y est, ce collègue est converti à son insu !

 

Finalement ramener les rapports humains à Lulu et ses congénères est peut-être la forme ultime de mépris des agents et des usagers ? Et ça, c’est une manœuvre finalement très Qualiparis, non ?

 

Allez pas la peine de chercher bien loin. La prochaine bibliothèque qui ouvrira à Paris s’appellera « médiathèque Ron Hubbard » on en est sûr maintenant.

 

 

                                                            QualiParis: Une formation sans accroc

                                             podborochka-kartinok 62402 s 52

                                              "  Hummm, à mon avis, ils ont été convertis à leur insu ! "

 

 

 

Lire aussi

L’inspectrice des bibliothèques parisiennes ne renonce jamais !

Paris : La Bibliothèque du futur fait polémique !

La Mairie lance un appel pour donner un nom au futur centre Hip-Hop du Forum des Halles

 

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans bibliothèques
commenter cet article
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 13:44

 

                                        2010 1ER MAI

 

 

                                        affiche 1er mai-copie-1

 

                                        zz-PremierMai-1972-FSM

 

                                         1er-mai-1951

 

                                          1er-mai-1950

 

 

Voir aussi d'autres affiches historiques dans la rubrique

Adhésion

 

le 6 juin, on va voter dans les musées parisiens

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans Grèves - manifestations
commenter cet article
29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 18:07

 

                                            moi-y-en-a-vouloir-des-s-ii08-g

                                                                    Le 6 juin, dans les musées, votez CGT  !

 

 

Lire aussi

le 6 juin 2013, on va voter dans les musées parisiens

Elections professionnelles : à la Direction des Affaires culturelles on votera à la fin de l’année

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans Elections
commenter cet article