Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

C'est Qui ? C'est Quoi ?

  • : Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • : Blog du Syndicat CGT Culture de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris.
  • Contact

Qui sommes nous ?

Nous sommes des personnels de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris, travaillant dans les bibliothèques, conservatoires, musées, ateliers des beaux-arts, services centraux...

Nous militons au sein de la CGT pour défendre les droits des salariés, la qualité du service public rendu aux Parisiens.

Pour vous syndiquer, demander conseil, faire des réclamations, envoyer des informations, une seule adresse : daccgtculturegmail.com


Recherche

Pages

3 octobre 2012 3 03 /10 /octobre /2012 19:09

 

                   photo500

                              -  "  Voilà Présidente, je vous ai accroché les tableaux syndicaux tout  la haut !  "                                                                                                    -  "  Parfait, comme ça personne pourra les voir !  "

  

Anne Hidalgo, nouvelle présidente des musées parisiens, risque de ne pas apprécier la plaisanterie !

Souvenons-nous. Après la (très longue) tentative de délit d'entrave au Musée Cognacq Jay, un artiste contemporain a été obligé d'intervenir avec une oeuvre spectaculaire (lire ici)

Anne Hidalgo, la nouvelle présidente des musées parisiens, et ancienne inspectrice du travail, n’aurait guère apprécié la plaisanterie parait-il.

Il faut dire que dans cette histoire l'administration (et notamment le Bureau des Musées) n'a rien fait pour l'aider. C'est donc pour donner du baume au cœur à notre chère Présidente, que nous lui dédions ce petit poème.

 

 

La complainte de la présidente des musées parisiens

comment un syndicat ?

mais c'est quoi ces gens là ?

non vraiment, connais pas !

et pourquoi ils sont là ? 

informer les agents ?

donner des éléments

et leur expliquer quoi ?...

oh! hé ! mais ça va pas !

 

551223-gl4c7172

" On aura qu'à informer les agents avec ça "

  

ils sont très bien comme ça

travaillent et parlent pas

connaissent pas leurs droits

comme au Guatémala.

un "PANNOSSINDICAL" ?

c'est quoi ? un animal ?

une genre de végétal ?

ah c'est le truc en bois pour mettre les cartes postales !

 

311199 10151129857239597 1352739139 n

" Bon, vous êtes content ? Maintenant vous l'avez votre panneau ! "

 

vous dites démocratie, vous dites obligation

connais pas ces mots là, j'ai besoin d'formation

mais si vous m'expliquez, je ferai un effort

finirai par comprendre que vous n'avez pas tort 

et qui sait ,après tout, je suis pas rancunier,

oui, à la CGT je pourrais adhérer !

 

anne-hidalgo-12-09-09 1253300823

" Si vous voulez pas continuer à ramer, adhérez à la CGT ! "

 

 

Lire aussi

Justice : Délit d’entrave au Musée Cognacq Jay (Paris IVe) !

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans Amis de la poésie - bonsoir !
commenter cet article
2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 09:22

 

                           formation-troubles-musculo-squelettiques-tms-home1.jpg

 

                                 Etes vous en train de vous préparer un TMS* ?

  En répondant à ces quelques questions vous en saurez un peu plus sur les risques que vous prenez de contracter des troubles musculo-squelettiques. 

Si vous passez énormément de temps derrière votre bureau ou une table de réunion, vous risquez à terme de souffrir de maux de tête, de dos, de nuque, du poignet…Les TMS (troubles musculo-squelettiques) touchent toutes les catégories d’agents. 

Pour chaque réponse, indiquez non=0, oui =1

1° Votre ordinateur est il positionné de manière à ce que vous fixiez en face de vous, sans lever ou baisser la tête, le haut de l’écran ? Si votre ordinateur est placé sur le moniteur ou si vous travaillez uniquement sur un portable sans rehausseur, il y a de grandes chances que ce ne soit pas le cas… 

Oui

Non

2° Avez-vous besoin de tendre le bras, pour prendre votre téléphone ou votre souris, ou ces objets sont ils placés juste à côté de vous ?

Oui

Non

3° Pouvez vous faire pivoter votre chaise pour vous retrouver bien en face de l’ordinateur quand vous devez l’utiliser ?

Oui

Non

4° Vos avant-bras posés sur la table forment ils un  bel angle  de 90 degrés par rapport à votre bras ?

Oui

Non

5° Votre chaise est elle confortable ? Elle doit être nécessairement ajustable, réglée par vous et pour vous, avec accoudoirs et elle vous cale bien les reins et vous laisse de la place entre le bord de la chaise et le creux des genoux

Oui

Non

6° Avez-vous orienté votre écran de manière à ce que la fenêtre ne soit pas derrière ni devant lui, et en tous les cas pour que la source lumineuse ne se reflète pas dessus

Oui

Non

7° Faites vous des pauses régulières ? En général, il est préconisé une pause de 5 minutes par heure si la tâche est intensive, 10 minutes toutes les deux heures sinon. Une pause hors de l’écran entendu…

Oui

Non

8° Avez vous réglé le contraste et la luminosité de votre écran de manière optimale ? Directement sur l’écran mais aussi dans les paramètres de l’ordinateur. Les résolutions d’écran trop élevées sont à éviter 

Oui

Non

9° Buvez vous suffisamment dans la journée (de l’eau, pas des cafés..) ? Avez-vous fréquemment une bouteille à côté de vous, y compris en réunion ?

Oui

Non

10° Profitez vous de votre rôle « passif » dans certaines réunions pour pratiquer quelques exercices respiratoires, de petits étirements discrets, regarder dans le lointain, masser discrètement votre front… ?

                             travail assis 

Oui

Non

11° Vous ne croisez pas les jambes quand vous êtes assis ? Ne laissez pas vos jambes croisées, ou encore croisées sous vos fesses ou autres positions acrobatiques…Elles doivent être bien à plat sur le sol, voire sur un repose pieds.

Oui

Non

12° Avez-vous l’occasion, fréquemment de vous lever ? Vos dossiers ne sont pas tous à côté de vous, l’imprimante est dans le couloir etc. Si au quotidien cela peut être pesant, cela à l’avantage de vous faire bouger…

Oui

non

13° Votre écran est il placé entre 50 et 70 cm devant vous ? Vous devez pensez à le quitter des yeux pour voir plus loin, à intervalle régulier, et ainsi reposer votre regard en changeant d’accommodation

Oui

Non

14° Appuyez vous délicatement sur les touches du clavier ou de la souris ? Elles n’ont pas besoin d’être martyrisées pour faire leur travail. Ou alors il faudrait penser à changer le matériel !

Oui

Non

15° Profitez vous souvent d’un appel téléphonique pour vous lever et bouger ? La visiophonie n’étant pas encore à la mode dans nos collectivités, cela laisse grand ouvert le champ des exercices possibles, sous réserve que vos collègues vous trouvent encore sain d’esprit…

Oui

Non

16° Avez-vous investi dans un repose poignet ? Si vous faites beaucoup d’ordinateur c’est un petit investissement pour un grand confort.

Oui

Non

17° Arrivez vous à désencombrer suffisamment votre bureau ? Si votre bureau est noyé sous les dossiers, ces piles de papiers restreignent peut être vos mouvements sans que vous vous en aperceviez vraiment.

Oui

Non

18° Utilisez vous de préférence l’escalier par rapport à l’ascenseur ? Privilégiez-vous systématiquement la marche à la voiture, dans les cas ou l’alternative est possible

Oui

Non

19° Mangez vous devant votre bureau ou pire, devant votre ordinateur ? Outre le risque de parfumer vos dossiers au Ketchup et d’engorger votre clavier de miettes de pain, vous courrez surtout celui de ne pas arriver à décrocher.

Oui

Non

20° Vous planifiez vous des plages dans votre agenda où personne ne vous dérange, pour réellement travailler sur le fond  vos dossiers, sans gérer plusieurs choses à la fois ? Vous évitez ainsi de sortir du bureau avec l’impression que rien n’avance et un gros mal de tête en prime…

Oui

Non

 

                                            TMS-3

  

Vos résultats : 

  Vous avez moins de 15 oui :

Quelles sont les vraies raisons qui vous poussent à ne pas adopter ces quelques conseils basiques ? Interrogez vous et agissez…avant l’arrivée des premières douleurs.

Le Comité Hygiène et Sécurité (CHS), le médecin du travail, le Bureau de Prévention des Risques Proffessionels (BPRP), peuvent être de très bons conseils pour vous aider à adopter les bonnes postures par rapport aux particularités de votre poste, voire des relais indispensable s’il s’agit de plaider pour investir dans un matériel adapté 

 

                               delanoe bergerac OPon 21

                                                   "  Aïe ! J'aurais dû agir avant les premières douleurs !! "


Vous avez plus de 15 oui :

Vous avez adopté les bonnes pratiques pour ne pas vous martyriser le dos, les yeux ou encore les poignets. Faites en profiter vos collègues. Dans tous les cas, n’hésitez pas à contacter vos représentants des personnels CGT dans les CHS de direction; 

 

                                                                 Ils ont adopté les bonnes pratiques !

                             963049_paris-mayor-bertrand-delanoe-and-paris-deputy-mayor-.jpg

                                                      " Tu crois qu'on doit en faire profiter les collègues ? "          

 

Lire aussi notre rubrique: santé au travail

 

* Merci à « la lettre du cadre territorial », périodique auquel nous avons emprunté ce test

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans santé au travail
commenter cet article
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 08:58

 

                                                Le Maire doute de l'engagement des cadres intermédiaires

                   blog -delanoe B-etrangleur

                                                    " Arrgh, Je sens que tout est en train de m'échapper ! "

 

 

Il lance « Décryptages », son nouveau bulletin de propagande !

 

La Mairie de Paris est tout d’un coup prise d’un léger doute existentiel ! Elle semble si peu sûre de sa politique, notamment des dernières réorganisations administratives qu’un message signé, s’il vous plait, par le Maire en personne, a été envoyé à tous les cadres pour qu’ils propagent et répandent la bonne parole de Bertrand Delanoë

 

« J’ai choisi de diffuser un nouveau support d’information. Baptisé Décryptages, il vous sera adressé le premier lundi de chaque mois à partir d’octobre 2012, en tant qu’encadrant(e)s, et ce directement sur votre messagerie. » N’hésite pas à proclamer le Maire de Paris qui doit ignorer que les encadrants de la Mairie de Paris reçoivent déjà quantité de mails de la municipalité sur leur messagerie interne.

 

« Conçu pour vous soutenir et vous accompagner dans votre rôle de manager, ce support s’attachera à mieux vous faire comprendre les priorités de l’administration, pour vous permettre de répondre aux interrogations de vos collaborateurs » continue le premier magistrat qui considère ses cadres si fragiles qu’il faille « les soutenir ». Dans ce cas, une bonne béquille de propagande est toujours utile.

 

Le successeur d’Etienne Marcel n’a cependant pas perdu tout ce qui fait sa qualité première : la modestie ! « C'est grâce à votre management quotidien que nous sommes aujourd'hui en capacité d’offrir aux Parisiens un service public d’une très grande qualité. » poursuit le premier édile. Car, oh bonheur suprême, il a fallu attendre 2001 pour que la Mairie de Paris, enfin « offre un service public de très grande qualité ». Avant le service n’était sans doute que de «simple qualité », voire de «médiocre qualité» maintenant il est devenu de «très grande qualité». Il était temps d'annoncer cette bonne nouvelle à travers "Décryptages" pour communier tous ensemble  !

 

                                                   b 720 0 0 0 images stories benedetto star wars style post

 

Par contre, on sait désormais qu’il a fallu attendre onze trop longues années pour que Paris devienne une ville digne de ce nom. C’est probablement dû à l’effet « Qualiparis », le dernier bidule de «très grande qualité» inventé par la municipalité

 

« En vous redisant ma confiance, je forme le vœu que « Décryptages » serve à la fois le dialogue et l'efficacité au sein de l'administration, pour la plus grande satisfaction des Parisiens et des agents. » précise Bertrand Delanoë à ses cadres en réaffirmant « sa confiance » dans un grand coup de brosse à reluire. Confiance limitée toutefois  car il « forme surtout le vœu » que ses  exécutants deviennent les plus zélés possible en lisant et relisant « Décryptages » et reprennent les "éléments de langage" préparés avec soin par le cabinet du Maire. Rompez ! Et silence dans les rangs

 

La CGT a tout de même réussi à « décrypter » une caractéristique méconnue du Maire de Paris : un trait d’humour, certes fugace, mais non moins réel de notre cher patron lorsqu’il n’hésite pas à conclure que tout cela était fait « pour la plus grande satisfaction des agents. ». Et pour ça, ça valait vraiment le coup d’attendre l’arrivée de « Décryptages ». Vivement le premier numéro !

 

Voir l'intégrale de la lettre de Bertrand Delanoë dans la rubrique "commentaire"

 

 

 

                                                Bertrand Delanoë possède un humour fugace, mais réel 

                                                  delanoe007

                                              " Je fais tout ça pour la plus grande satisfaction des agents "

 

 

Lire aussi

Bertrand Delanoë, créatif comme jamais, vient d’inventer une Direction de l’Appui au Changement !

 

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans Informations
commenter cet article
26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 09:02

 

                                                      9782353460168

                                                   T'as vu ? Ils ont mis des barrières pour nous acceuillir 

 

 

Le nouvel adjoint chargé de la Culture, Bruno Julliard a reçu la CGT ! 

 

Mais que se sont ils dit ? En cette fin d’été, dans le saint des saints, l’Hôtel de Ville de Paris, une délégation de la CGT a été conviée par l’adjoint à la Culture, Bruno Julliard, afin de mieux faire connaissance

 

Après de brèves présentations, le nouvel adjoint à la Culture y est allé franco en posant une question sur la refondation syndicale à la Direction des Affaires Culturelles. Un héritage sans doute de son passé de leader du syndicat étudiant, l’Unef. Les divers bouleversements survenus ces derniers mois l’ont intéressé au plus haut point! Après un bref exposé qui a éveillé son attention, il a compris qu’une vaste redistribution des cartes était visiblement en cours !

 

Après nous avoir exposé sa vision de la culture, nous sommes rentrés dans le vif du sujet en évoquant (carrément) l’avenir des équipements culturels de proximité (Ateliers Beaux Arts, Conservatoires ou bibliothèques). L’élu en charge de la Culture n’est pas favorable à leur suppression.

 

Notre syndicat en a profité pour lui rappeler que des équipements avaient été fragilisés ou menacés de fermeture par l’ancienne équipe de Christophe Girard  (bibliothèques Vaugirard, Château d’Eau, Lancry, Isle Saint Louis) et évoqué ceux qui pourraient êtres impactés par l’ouverture de nouveaux équipements (Hergé, Genevoix ou Louvre). Message reçu, semble t-il.

 

 

                                           Quand la CGT rencontre Bruno Julliard

                                   056pf6

                                              Une vrai rencontre au sommet !

 

 

Nous avons insisté également pour qu’il se penche sérieusement sur le cas des personnels lésés ces derniers temps par des évolutions de carrières contrariées: personnels administratifs des ateliers Beaux Arts et des Conservatoires, personnels de catégorie C des bibliothèques avec en point d’orgue le pataquès (un de plus) de la nouvelle filière culturelle de la catégorie B.

 

Nous lui avons rappelé également l'approche positive de son prédécesseur sur l’obtention d’une NBI pour les personnels des bibliothèques et des musées qui n’en percevaient pas et l’attribution de la prime départementale à la totalité des agents des archives ….départementales ! Une réponse sera apportée dans quelques semaines, le temps pour lui de se pencher sur la question.

 

Enfin, pour aider le nouvel adjoint à se retrouver dans les méandres de l’administration, nous lui avons fait remarquer l’échec cuisant des chefs de secteurs en bibliothèques, ces génies de l’alourdissement bureaucratique dont l’efficacité a été puisée au plus profond  du « principe de Dilbert ».  

 

                                     le-principe-de-dilbert-101275.jpg

                                      " Ouch ! Il est aspiré par les chefs de secteurs ! "

 

 

Nous avons demandé leur suppression et nous savons que ceux qui ont affaire à eux quotidiennement nous bénirons. En contrepartie de ces quatre postes budgétaires de catégorie A, nous avons suggéré le recrutement de quatre animateurs de préventions pour consolider le Bureau de Prévention des Risques Professionnels (BPRP), principe d’ailleurs voté lors d’un CHS. Au vu du développement de plus en plus aigu des questions de santé au travail ces arrivés sont plus que jamais obligatoires.

 

A ce changement, en principe peu difficile à obtenir, nous verrons la volonté de Bruno Julliard sur cette question fondamentale.

 

Après lui avoir fait remarquer qu’il avait seulement un an devant lui avant les prochaines échéances électorales, il a conclu d’un « ce n’est pas faux » digne d’un vieux briscard.

 

Nous avons convenu de nous revoir dans un proche avenir pour aborder notamment la question de l’orientation municipale sur la sociologie des nouveaux publics. Orientation qui pour le moment ne nous rassure pas.

 

 

                                                    Bruno Julliard rencontre la CGT

                      1580145 julliard

                                                            " Chuuut, surtout ne lui dites rien   !! "

 

 

 

Lire aussi

Bibliothèques : La Mairie de Paris fait jouer les remplaçants !!

Canopée : A Paris, la bibliothèque du futur soufflera le chaud et le froid !

Paris: le Bureau des Bibliothèques ne connaît pas la crise (lui) !

Quand la CGT rencontre Christophe Girard c’est ….

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans Informations
commenter cet article
22 septembre 2012 6 22 /09 /septembre /2012 17:40

 

                               nyc 77blackout

                                                            La médiathèque Yourcenar en plein Black Out !

 

Victime d'une panne électrique générale elle ne peut même pas téléphoner pour appeler à l'aide !

Stupeur pour les usagers et les personnels de la médiathèque Marguerite Yourcenar, située Rue d'Aleray dans 15ème arrondissement de Paris.


Ce samedi, jour de forte affluence, la médiathèque a été victime  d "une panne électrique générale qui paralyse complètement la médiathèque Marguerite Yourcenar (réseau + téléphone)." selon un message envoyé par la Mairie de Paris aux personnels des bibliothèques parisiennes.


"Nous vous transmettons de leur part ce message afin que des usagers qui n’auraient pas pu rendre leurs documents chez eux ne soient pas pénalisés au cas où ils voudraient emprunter ailleurs." rajoute l'administration.


Il est impossible pour le moment de dire si la bibliothèque sera ouverte demain dimanche. Cette précision est en effet des plus utile car Yourcenar est une des trois bibliothèques parisiennes qui pratiquent l'ouverture dominicale.

Les bibliothèques parisiennes n'ont décidément pas de chance en cette année 2012: Pannes de chauffage cet hiver, pannes informatiques le reste de l'année. Une bibliothèque (celle de la Goutte d'Or) fermée depuis un an sans que les travaux aient commencé ou menaces de fermeture pour d'autres. Enfin, pour pas faire de jaloux, baisse de budget pour tous.

 

Selon une prédiction maya, la fin du monde est prévue pour la fin de l’année 2012. A croire que cette prédiction a décidé de se réaliser en frappant d’abord les bibliothèques parisiennes.

 

                    2012-movie.jpg

                                                   Bibliothèques: On dirait bien que la prédiction se réalise 



Lire aussi

Pannes informatiques dans les bibliothèques parisiennes : La Mairie tente de s’expliquer !

Fermeture de la bibliothèque Goutte d’Or : Des responsables qui se justifient « goutte que goutte » !

Bibliothèques de la Ville de Paris : Christophe Girard dit enfin la vérité !

Paris: le Bureau des Bibliothèques ne connaît pas la crise (lui) !

Baisse des budgets dans les bibliothèques de la Ville de Paris

 

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans bibliothèques
commenter cet article
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 14:19

 

                                                   arnaque

                                                                    " Ah là, il est plus fort que nous ! "  

 

….Ceux ci se sont fait refourguer des sites qui tombent en ruine !

 

A malin, malin et demie. En obtenant hier un accord pour implanter de nouvelles antennes-relais sur des bâtiments appartenant à la Mairie de Paris, les opérateurs de téléphonie mobile Orange, SFR, Free et Bouygues Télécom pensaient avoir fait une bonne affaire. Las, « Le Parisien » dans son article « la ville ouvre ses toits aux antennes-relais »  nous révèle que parmi les bâtiments proposés figure notamment … le Musée Carnavalet (IVè)  dont le toit tombe en ruine (avec chutes de pierres abondantes et régulières).

 

                                     ruines-009-452

                                                 C'est vrai que c'est pas bien solide !

 

 

Le Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris (XVIè) devrait logiquement lui aussi accueillir les antennes chères aux opérateurs mais le musée pourrait être lui aussi être une très mauvaise affaire car, après la chute d’une lourde porte coupe-feu blessant un employé, ce sont ses corniches qui s’effondrent depuis trois ans maintenant. 

 

Bref, les opérateurs se sont fait avoir comme des bleus par la Mairie de Paris, celle-ci leur refilant des toits qui pourraient s’avérer dangereux. Après les chutes de pierres, les chutes d’antennes ? Paris serait enfin « Ruine Numérique » !

 

                          accef814-1048-11e1-ad21-110a06cfeeb6

                            " Alors là Bertrand, Chapeau ! Tu les a roulés comme un chef ! "

 

 

La CGT des Affaires Culturelles est néanmoins surprise par cette information, car le Comité Hygiène et Sécurité (CHS) de la Direction des Affaires Culturelles (DAC) n’a pas été saisi.

 

Pourtant, l’implantation d’antennes–relais au sein même des musées parisiens pose des questions de santé au travail et l’impact des ondes electro-magnétiques sur la santé est désormais avéré.

 

D’ailleurs le Conseil de Paris avait émis un vœu pour réduire drastiquement la puissance d’émission des antennes et la Conférence de Citoyen réunie avec tambours et trompettes par la Mairie de Paris sur le même sujet avait entre autre recommandé "des lieux publics sans ondes" et de "privilégier dans les bâtiments publics (administration, bibliothèques, écoles, hôpitaux) ou l'utilisation filaire par rapport au wifi", lorsque cela est possible. » Lire ici

 

C’est pourquoi notre syndicat va mettre ce point à l’ordre du jour et demander au Président du CHS, l'adjoint à la Culture, Bruno Julliard, la présence de Mao Péninou, le négociateur municipal et René Dutrey, adjoint au Maire chargé de l’environnement qui devront apporter des éclaircissements.

 

Ah, une petite question : les musées municipaux transférés dans un Etablissement Public ne devaient ils pas trouver de nouveaux  financements pour continuer ? Ils en auront besoin pour assurer leur entretien. Avec l’aide des marchands de téléphone ?

 

 

                                         Bruno Julliard, le Président du CHS de la DAC

                                    6093685616 daf549988c

                                       "  Arrgh ! Encore un coup de la CGT, ça capte plus ! "

 

 

Lire aussi

Wifi dans les bibliothèques : Les personnes électrosensibles ont désormais des explications scientifiques

Le Musée d’Art Moderne victime d’un nouveau coup de sort !

 

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans santé au travail
commenter cet article
17 septembre 2012 1 17 /09 /septembre /2012 10:06

                    

                        MG 8822-690x460

                                                                  Bon alors, je mets le chèque à l'ordre de qui ?

 

La Ville de Paris sous la menace d’une amende de plus de deux millions d’euros !

La Mairie de Paris vient d’être condamnée par le tribunal des Prud’hommes pour abus de Contrats Aidés, ces emplois subventionnés par l’Etat ou la Région, à la suite de procédures initiées par la CGT. 

Une dizaine d’agents ont saisi les Prud’hommes obtenant ainsi la requalification de leur contrat en CDI, assortie de 2 000 euros de dommage et intérêt. Pour ceux dont le contrat avait déjà pris fin, la Ville de Paris a été condamnée à leur verser de 12 000 à 15 000 euros pour indemnité de rupture.

D’autres dossiers sont en attente de jugement et cela pourrait coûter cher à la municipalité dirigée par Bertrand Delanoë. « Si les 200 cas litigieux réclament leur dû aux Prud’hommes, cela pourrait coûter entre 400 000 euros et 2,5 millions aux finances municipales selon que les contrats sont arrivés ou non à terme ».

Ces condamnations résultent d’un recours toujours trop massif à des emplois précaires.

La CGT réclame depuis deux ans au Maire de Paris, Bertrand Delanoë, la mise en place d’un plan de titularisation et le respect du code du travail.

Dans le cas contraire, la CGT continuera à aller devant la justice pour la défense des droits des agents et leur maintien en emploi.

 

                                              239597-bertrand-delanoe-presque-incognito-aux-637x0-3

                                                                            Ah non, pas de ça avec moi !

 

 

Lire aussi

Contrats aidés : La Mairie de Paris sur le banc des accusés !

Mairie de Paris: Quand les Délinquants jouent au shériff !

Paris : Une nouvelle génération de précaires * lance l’appel du 22 mars ** !

Augmentation du SMIC horaire à 9,22 euros brut depuis le 1er janvier 2012

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans précaires
commenter cet article
15 septembre 2012 6 15 /09 /septembre /2012 14:06

 

                      media_xl_3848541.jpg

                                                 Alors, toi aussi t'as des problèmes avec la justice ?

 

En essayant d’extorquer des écrits aux agents en fin de contrat, elle risque sept ans d’emprisonnement !

 

La Ville de Paris emploie actuellement 1700 contrats aidés. Ce dispositif devait permettre à des personnes au RSA de se réinsérer dans l’emploi : L’état paye la moitié du salaire du contrat aidé ainsi que les charges sociales.

 

En contrepartie, l’employeur, en l’occurrence la Ville de Paris, a une obligation de formation des agents : 80 heures prévues par les articles D6324-1 et D6324-1-1 du Code du travail. Cette obligation légale est loin d’être toujours respectée.

 

Cet été la municipalité parisienne a eu le toupet de convoquer les contrats aidés, qui n’ont pas suivi la formation qu’on ne leur a pas proposé  et dont le contrat arrive à échéance pour leur extorquer un écrit dans lequel l’agent indique qu’il n’a pas souhaité suivre de formation. Pour mieux les foutre à la porte ? Hummm ! Ce serait pervers, n’est ce pas ?

 

Or l’article 312-1 du code pénal précise que l'extorsion est le fait d'obtenir par violence, menace de violences ou contrainte soit une signature, un engagement ou une renonciation, soit (…..). L'extorsion est punie de sept ans d'emprisonnement et de 100000 euros d'amende. La CGT a immédiatement informé Madame Errecart, élue en charge des personnels, pour lui demander d’exiger la fin de ces manœuvres délictueuses. On ne voudrait pas qu’elle se retrouve sur le banc des prévenus !

 

 

                                      Marie Thérese Errecart sur le banc des prévevus ?

                   dominique_rizet_et_christophe_hondelatte_reference.jpg

                                      - " Alors Dominique que s'est il passé ensuite ? "

                        - " Eh bien Christophe, elle s'est retrouvée sur le banc des prévenus "

 

 

Mieux (ou pire), lorsqu’un contrat aidé (ou tout autre agent non titulaire, contractuel, vacataire) arrive en fin de contrat, il doit attendre 4 mois avant de toucher son indemnisation chômage, alors que le délai de carence légal (durée maximale à laquelle on doit percevoir les indemnités chômage) est de 75 jours. Lire ici 

 

La CGT a pourtant demandé le 15 juin au DRH de la Mairie de Paris, Monsieur Thierry Le Goff,  d'embaucher temporairement (de vrais CDD pour le coup) des gens au bureau des pensions pour donner un coup de bourre pour réduire de manière drastique le délai d'indemnisation (comme ça a été fait après la fusion Pole Emploi/Assedic). Réponse de l'administration: " Bah oui mais on n'a pas la place pour les accueillir ! ".  On savait que Paris manquait de foncier, mais à ce point !

 

Bon, il parait que la Ville de Paris, est soucieuse de l’égalité femme/homme. Or, la plupart de ces emplois précaires, sont des femmes, bien souvent seules avec des enfants à charge. Mais que fait notre féministe première adjointe, Anne Hidalgo ? Il est vrai que dans une récente interview dans le magazine « Elle », la candidate à la succession de Bertrand Delanoë s’est elle même qualifiée du terme de « rebelle » ! Si, si.

 

                             hidalgo-delanoe1

                                           " Toi une rebelle ? Pemière nouvelle ! "

 

 

La CGT demande à la Ville de Paris de jouer son rôle citoyen d’employeur solidaire et de cesser de jeter à la rue les agents qui servent les Parisiens depuis plusieurs années.

 

La CGT revendique :

- La titularisation de tous les contrats aidés sur des besoins permanents. La Cgt a déjà gagné des requalifications de contrats aux prud’hommes.

- L’embauche de fonctionnaires en nombre suffisant au bureau de l’indemnisation chômage

- Une attestation délivrée par l’assistante sociale de l’administration parisienne pour informer les bailleurs et les créanciers des agents du retard de paiement imputable à la Ville de Paris : les agents ne doivent ni être expulsés, ni interdits bancaires.  

- Un vrai plan de résorption de l’emploi précaire

 

                                    Impossible-20pas-20francais.jpg

                                              Allez, impossible n’est pas CGT !

 

Lire aussi

La Mairie de Paris condamnée aux Prud’hommes pour emploi abusif ! 

"Génération Précaire": La CGT interpelle la Mairie de Paris 

Les musées de la Ville de Paris liquident leurs vacataires !!! 

Précaires de la Ville de Paris: Le parcours du combattant !

 

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans précaires
commenter cet article
13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 09:05

 

                             remplacement.jpg

                                                                     Bon, les titulaires vous sortez  !!

 

 

L’adjoint à la Culture, restera t-il fidèle à ses convictions de jeunesse ?

 

On savait la Direction des Affaires Culturelles férue de sports et compétitrice assidue du tournoi annuel de football inter-direction, voilà que désormais elle choisit plutôt  de « sélectionner » des remplaçants, vacataires ou contractuels, en lieu et place de personnels titulaires pour faire fonctionner les sections d’une bibliothèque si ce n’est une bibliothèque entière !

 

Elle avait déjà mis en marche ce processus lors de l’ouverture des bibliothèques le dimanche, puisque ce jour là elles fonctionnent avec 50% de personnels étudiants. A la bibliothèque François-Truffaut ce chiffre atteint même 60%.

 

Il y a quelques semaines la section jeunesse de la bibliothèque Buffon n’a ouvert qu’avec deux vacataires. Mais la Mairie de Paris fait plus loin et plus fort encore !! Dès la fin du mois de septembre la bibliothèque jeunesse de l’Isle St Louis fonctionnera avec 75% de contractuels non formés sous l’autorité d’une ….AASM, agent de catégorie C !! Elle peut légitimement réclamer la prime réservée à l’encadrement ! Sinon en cas d’absence, Isle St Louis sera une bibliothèque 100% vacataires. Un célèbre industriel avait rêvé d’une entreprise sans usines , la Direction des Affaires Culturelles a réalisé une bibliothèque sans titulaires !!

 

                                 1317718745 8

                                                 Il n'y a plus beaucoup de titulaires dan ton équipe, Bertrand !

 

 

Oh, l’administration pourra toujours rétorquer que cette bibliothèque est placée sous l’autorité de la bibliothèque Baudoyer, mais il y a semble t-il plus d’un étage de distance !! 

 

De plus ce renfort de contractuel n’est prévu que trois mois. En janvier 2013, la bibliothèque Isle St Louis ne sera pas en mesure d’ouvrir ses portes.

 

A moins que cela ne soit une manière de couler la petite bibliothèque de l’Isle Saint Louis ? Ce serait un sale coup pour le Maire du IVème qui n’est autre que ….Christophe Girard, lui qui s’était engagé pour son maintien ! Son ancienne administration est décidément sans pitié. Lire ici 

 

 

                                                             5ep41ww.jpg

                                                                     Arrrg ! Ils ne m'auront rien épargné !

 

 

Nous ne doutons pas que le nouvel adjoint à la Culture, Bruno Julliard, l’ancien leader étudiant à la pointe du combat contre le CPE (Contrat Nouvel Embauche) sera fidèle à ses convictions de jeunesse pour rappeler à l’ordre son administration de tutelle et faire fonctionner les bibliothèques parisiennes avec du personnel titulaire.

 

La CGT ne manquera pas de le lui rappeler lors de sa prochaine rencontre, dans quelques jours.

 

 

                                      Bruno Julliard et Bernard Thibault contre le CPE

                                 francemar30aweb5so.jpg

                           Gaffe, Bernard ! Il y a mes idéaux de jeunesse qui essayent de passer !

 

 

Lire aussi

Christophe Girard, maire du 4éme, victime d’acharnement dans son propre arrondissement !

 

 

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans bibliothèques
commenter cet article
12 septembre 2012 3 12 /09 /septembre /2012 19:31

 

                                danger-musee

 

              Un drame évité de justesse ! La CGT réclame une commission d’enquête

  Le Musée d’Art moderne (XVIè) avait défrayé la chronique lors du spectaculaire vol de cinq tableaux de maitre d’une valeur de 100 millions d’euros. Voici qu’un nouvel épisode vient entacher la sécurité du prestigieux bâtiment où un drame a été évité d’extrême justesse 

Dans la journée du 11 septembre une lourde porte coupe-feu pesant plusieurs centaines de kilos est tombée sur un agent qui faisait une ronde. Cette porte avait pourtant fait l’objet de nombreux signalements et son état défectueux était connu de tous. 

Bien que les pompiers soient intervenus très rapidement, cet accident à conduit l’agent à l’hôpital où il a été opéré rapidement. Heureusement, ses jours ne sont pas en danger . 

Les mesures de sécurité des personnels et des œuvres auraient été prises selon la Mairie de Paris qui se rassure comme elle peut.

 

                                    la-chute-de-la-maison-usher

                                          Y a pas que la maison Usher qui chute  !

 

La CGT des Affaires Culturelles demande l’ouverture immédiate d’une enquête dans le cadre du Comité Hygiène et Sécurité (CHS) de la Direction des Affaires Culturelles, instance compétente dans les musées pour quelques semaines encore. 

Notre syndicat  déplore malgré ses demandes répétées que cette commission mobilisable à tout moment n’a jamais été constituée, la Mairie de Paris ayant toujours pris soin de la refuser. Le drame de la nuit dernière l’exige pourtant. 

La CGT vient de saisir en ce sens, Bruno Julliard, nouvel adjoint à la Culture et président du CHS.   

Le musée d’Art Moderne n’est pas un cas isolé. Dernièrement, le musée Carnavalet avait été victime de faits similaires (Chute de pierre, porte qui s’effondre en plein jour sur la banque d’accueil,..)  

On ne peut que constater le délabrement d’une partie des musées parisiens. Leur transfert dès le 1er janvier prochain  dans le cadre d’un Etablissement Public auquel la CGT s’est toujours opposée, est déjà source d’inquiétude


                                                 Bruno Julliard, nouveau président du CHS de la DAC

                   Bruno-Julliard

                                             " Ca y est, les emmerdes commencent ! "

 

 


Lire aussi

Le musée Carnavalet victime d'un délit de fuite !

 

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans musées
commenter cet article