Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

C'est Qui ? C'est Quoi ?

  • : Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • : Blog du Syndicat CGT Culture de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris.
  • Contact

Qui sommes nous ?

Nous sommes des personnels de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris, travaillant dans les bibliothèques, conservatoires, musées, ateliers des beaux-arts, services centraux...

Nous militons au sein de la CGT pour défendre les droits des salariés, la qualité du service public rendu aux Parisiens.

Pour vous syndiquer, demander conseil, faire des réclamations, envoyer des informations, une seule adresse : daccgtculturegmail.com


Recherche

Pages

6 octobre 2011 4 06 /10 /octobre /2011 13:17

                                                   

                                                             primes 3-copie-1


                                          La crise, la Ville de Paris et ses bibliothèques 

La crise financière de 2008 n’en finit pas de toucher l’économie mondiale, avec des répercussions de plus en plus fortes sur les places boursières internationale. Le CAC 40 a perdu plus de 25% de sa valeur depuis janvier et ce n’est pas fini.

L’annonce de la faillite de Dexia, la banque franco-belge qui finance la majorité des collectivités territoriales, marque un nouveau pas dans cette dégringolade. Le refinancement de cet établissement bancaire par la France et la Belgique signifie une fois de plus que ce sont nos impôts, nos salaires donc, qui vont payer pour les négligences des marchés financiers tout comme en 1995 pour le Crédit Lyonnais !

Les nouvelles taxes imposées par le gouvernement et la politique d’austérité qu’il mène depuis 3 ans ne parviennent pas à enrayer la chute de notre économie : hausse du chômage, baisse des salaires et de la consommation, hausse des cotisations sociales mais baisse des remboursements.

Pour la Ville de Paris cela signifie une hausse de sa dette, une baisse de ses recettes et des réductions drastiques des moyens dans tous nos services : stagnation / suppression des embauches, gel des salaires et des primes, suppression des budgets d’équipement et de fonctionnement.

Et dans nos bibliothèques quels sont les effets de la crise ?

- Baisse des recrutements

- Explosion du nombre de postes vacants (avec la dissociation entre la vacance budgétaire et fonctionnelle)

- Difficultés d’approvisionnement en matériel (plus de marché pour les matériels de reliure depuis mars, suppression d’articles dans les marchés publics)

- Maintenance aléatoire ou inexistante

- Entretien des bâtiments très négligé

- Baisse des budgets pour les documents et les animations

 

 

 

                                                 logo-bib-05.jpg

                                           Les bibliothèques parisiennes en plein brouillard 

 

 

 

 

Il n’est pas question de se laisser faire !

 

Il faut montrer notre opposition et notre détermination face au gouvernement et à notre employeur : nous ne devons pas payer cette crise !

 

Les banquiers doivent payer, pas les salariés !

 

 

Tous en grève et à la manifestation

 

mardi 11 octobre

 

14h place de la République

 

 

 

  Sur le même sujet:   Bibliothèques de la Ville Paris: Volumétrie ou déchetterie ?

 

                                        Fermeture de la bibliothèque du centre Morland

 

 

 

                                                            banniere-site-daccgt-950-flowers.gif

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans Grèves - manifestations
commenter cet article
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 11:52

                                           

                                              dame-pipi.jpg



                     Les infirmières "ne sont que des dames pipi" selon la Mairie de Paris !  

Les infirmières du Service de médecine préventive  doivent « prendre plus de responsabilités » pour payer leur reclassement en catégorie A ? Et « il faut cesser de les utiliser comme dame pipi » a déclaré lors d’une réunion avec les organisations syndicales  sur la santé au travail, un éminent haut fonctionnaire de la DRH, et ancien spécialiste du risque chimique dans les piscines.

Ce curieux dérapage est inattendu de la part de quelqu’un dont la « fiche de poste »  ne mentionne  pourtant pas d’avoir des qualités d’humoriste.

 

                                           dame pipi

                                                          " Je fait, pourtant, un métier honnête!"

 

Nous demandons au Maire de Paris de condamner officiellement ces propos (par le flash info ?) 

Notre syndicat tient d’abord à rappeler à nos dirigeants que « dame pipi » est une activité honnête, contrairement à celle de certains hommes politiques. 

Surtout,  la Ville de Paris dans un souci de provocation veut utiliser les infirmières pour les consultations de la médecine préventive. Il est vrai que nous manquons (cruellement) de …..Médecins du travail ! Mais la CGT refuse la mise en place d’une sous-médecine du travail à bas prix !

                      

Les discussions sur la santé au travail à la Ville de Paris semblent bien malades, et nous espérons que l’administration va trouver la bonne ordonnance pour y remédier.

 

                                                             dame pipi 3

                                                                         " Moi aussi"

  

  

La CGT demande au Maire de Paris de prendre enfin en considération la santé de ses personnels par :

- un recrutement  conséquent de médecins du travail

- la reconnaissance des infirmières du travail avec une  formation diplômante (Diplôme Inter-Universitaire de Santé au Travail, ou une Licence Professionnelle, pas par une formation en ‘compagnonnage’

- un plan de développement du Service de  médecine préventive, en personnel et aussi en locaux décents,

- la mise en place dès maintenant de Comité Hygiène  Sécurité Conditions de Travail avec les mêmes compétences que dans le secteur privé

- la mise en place d’un véritable Accord sur la Santé et Sécurité au Travail qui fasse le lien entre effectifs et conditions de travail

 

 

                                           

                                    delanoe 

                                                                                                  " Et moi aussi !"

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans santé au travail
commenter cet article
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 11:14

                                           

                                            feu               


                                               Le Centre administratif de Morland brule-t-il ?

  Les économies sur la sécurité mettent en danger la vie des agents ! 

Lundi 26 septembre, une coupure d’électricité prive dès le matin les 1300 agents de Morland du droit de travailler. 

A 15 heures, la situation se dégrade et l’évacuation est décidée. Les agents sont invités à rentrer chez eux. 

Pourquoi ? Y avait-il un danger et lequel ?

 

La CGT s’interroge d’autant plus que les organisations syndicales siégeant dans les CHS de direction n’ont pas été saisies. 

La Mairie toujours prompte à publier des flashs info, ne nous a donné aucune précision sur les risques encourus par les personnels. 

On peut raisonnablement penser que si l’administration s’est privée du travail de 1300 fonctionnaires, c’est que la situation était grave ! 

Déjà le 17 septembre, les personnels et les usagers du Musée Carnavalet étaient évacués.

 

Est-ce que cela va devenir une habitude ? 

Les ‘budgets contraints’ ne dégradent pas seulement nos conditions de travail, ils mettent en péril notre vies! 

Devra-t-on venir travailler en uniforme ignifugé ? 

Dans cet immeuble qui compte 16 étages, que se passera t’il en cas d’incendie, notamment pour les agents des étages supérieurs ?

 

LA CGT attend des réponses précises! 

Nos vies valent plus que leurs économies !  Pour défendre la sécurité au travail

 

                                                                          morland---5.jpg

                                            L'administration tentant (en vain!) d'empêcher l'évacuation de Morland

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans Informations
commenter cet article
29 septembre 2011 4 29 /09 /septembre /2011 15:41

 

Un des auteurs du "Poulpe" vient au secours de la bibliothèque Morland 

Francis Mizio, auteur de près d'une vingtaine de romans et de nouvelles (dont la série "Le¨Poulpe")  a publié une tribune dans le "Nouvel Observateur"  pour protester contre la décision de la Mairie de Paris de fermer la bibliothèque des personnels du Centre Morland. 

Lire l'article du "Nouvel Observateur"  

 

                                                      morland-4.jpg

 

 

Sur le même sujet:  Bibliothèque Morland: Des écrivains interpellent Delanoë !

 

                                      Fermeture de la bibliothèque du centre Morland

 

 

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans bibliothèques
commenter cet article
25 septembre 2011 7 25 /09 /septembre /2011 12:18

 

                                                             wifi.jpg

 

Santé : tous les élus du CHS de la Bnf votent contre l’installation de nouvelles bornes Wifi.

  Les représentants des personnels CFDT, CGT et FSU du Comité d’Hygiène et Sécurité de la Bibliothèque Nationale de France ont voté à l’unanimité contre l’installation de nouvelles bornes Wifi lors de la séance plénière de vendredi dernier, 23 septembre. 2011 

Les organisations syndicales de la BnF avaient fait appel à trois experts, le professeur Dominique Belpomme, Etienne Cendrier de « Robin des Toits » et Agnès Dutrévis, représentante CGT au CHS de la DAC.

Leurs interventions ont été saluées par l’ensemble des représentants, conduisant même quelques participants, au départ indécis, à voter contre ce projet.

 

La CGT se préoccupe depuis toujours des questions de santé au travail et ses représentants sont impliqués fortement sur l’impact des ondes électromagnétiques sur la santé (Conférence de Citoyens, Colloque au Sénat et à l’Assemblée Nationale, relations constantes avec les médecins et les associations) 

Pour toutes vos questions sur la santé et sécurité au travail (décolle étiquette, accident de trajet, Wifi, etc…), n’hésitez pas à contacter votre représentante au CHS de la DAC, Agnès Dutrevis.

 

Pour tous contacts :  agnes.dutrevis@paris.fr    

Pour d’autres informations sur la santé au travail voir sur :  santé au travail

 

 

                                                                   banniere-site-daccgt-950better.gif

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans santé au travail
commenter cet article
23 septembre 2011 5 23 /09 /septembre /2011 14:31

 

Communiqué de presse

 

                                           logo-cfdt.jpg          siteon0-c707d.gif          fsu.jpg

  

WIFI à la Bibliothèque nationale de France : tous les syndicats sur la même longueur d'onde.

 

Aujourd'hui, vendredi 23 septembre 2011, lors du Comité Hygiène et sécurité de la BnF François Mitterrand, était soumis au vote le projet de déploiement du wifi dans la salle Ovale du site Richelieu (2ème)  mais aussi, sur le site de Tolbiac (13ème), dans le « LABO » des nouvelles technologies et dont la seule offre documentaire sera celle du « kiosque » Orange.


A la demande des syndicats,  trois experts ont été nommés: le Professeur Belpomme de Paris 5 Descartes,  Etienne Cendrier de l’association Robin des toits et Agnès Dutrevis, agent de la Bibliothèque administrative de la Ville de Paris et membre du CHS de la Ville.

Les échanges et la clarté des exposés autour de ce sujet ont permis de mettre en évidence qu’un tel dispositif non seulement pouvait à long terme être dangereux pour la santé des personnels (l’OMS vient de classer les ondes électromagnétiques comme potentiellement cancérigène, niveau 2B) et fermerait en outre les portes de la Bibliothèque aux personnes hypersensibles aux ondes électromagnétiques, malheureusement de plus en plus nombreuses.


Cette technologie, par ailleurs, n'est pas la plus fiable et la plus adapté à la transmission rapide de données contrairement à la fibre optique, solution alternative portée par les organisations syndicales et leurs experts.

Les syndicats CFDT, CGT et FSU ont voté à l'unanimité contre ce projet de déploiement dans le respect du principe de précaution et de l’égalité de traitement dans l’accès aux services de la Bibliothèque.

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans santé au travail
commenter cet article
22 septembre 2011 4 22 /09 /septembre /2011 14:05

 

                                    armures


                             La CGT Culture défend la haute couture à la française....

                               .... Voici le nouvel uniforme destiné aux agents du musée Carnavalet     

 

En effet, la peur n'évite pas le danger et cet établissement en présente de multiples...

  Chute de portes, de pierres, fuites diverses et variées, alarmes inaudibles...

  Ainsi, le 17 septembre, journée du patrimoine, le musée a été

évacué à 13h : de la " vapeur chaude " s'échappait d'un "conduit"...

 

 

carnavalet 3 

 "Avec ça, nous sommes parés"

 

  

Information approximative, certes, puisque aucune communication n'a été faite aux personnels, l'établissement a rouvert une heure plus tard, dans la plus grande discrétion, après l'intervention de la police et des pompiers, sans qu'on connaisse exactement la nature de l’incident, sans même attendre l'arrivée du technicien chargé de la réparation...

 

 

carnavalet 2

Un agent de Carnavalet avec son nouvel uniforme?

 

  

Rappelons que le même type d'incident avait déjà eu lieu, l'année dernière, et que, de la même façon, le musée était resté ouvert une journée, au mépris du principe de précaution, avant que la DAC ne décide de le fermer quelques jours afin de déterminer les risques encourus par les agents et les visiteurs... 

On fait décidément bien peu de cas de la sécurité des oeuvres et des personnes  dans ce musée ! 

Et la CGT doute fortement que la mise en place d'un EPA, en 2012, soit de nature à arranger les choses, le souci de rentabilité n'étant pas toujours conciliable avec le "principe de réalité"...

 

 

carnavalet 1

Exclusif ! le nouvel uniforme des agents des musées dans le futur EPA

 

   

 

 Sur le même sujet: MUSEES EN DANGER !

 

                              Musées : quand la fébrilité tient lieu d’efficacité …

 

 

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans musées
commenter cet article
21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 10:51

 

morland 4 

 

Les écrivains au secours de la bibliothèque du personnel de Morland

La Mairie de Paris veut fermer la Bibliothèque du Personnel du centre administratif du 17 boulevard Morland. Cette fermeture est programmée pour le mois de décembre prochain. Une première tentative de fermeture avait déjà eu lieu en 2005. 

Pourtant, l'immeuble du 17 boulevard Morland a encore plusieurs années d'activité devant lui. La fermeture de sa bibliothèque est une mesure pénalisante pour l’accès à la culture – qui plus est de proximité -et les personnels usagers. C’est une mauvaise action contre la culture, contre les catégories de personnels citoyens à revenus modestes de la Ville de Paris.

 Actuellement ce sont 1200 agents qui fréquentent assidûment la bibliothèque – plus de 900 inscrits, sans compter ceux qui viennent consulter sur place les revues et documents et y étudient en préparation de concours. Ils y trouvent un accueil chaleureux et, chez les bibliothécaires, une bonne connaissance des différents domaines de la littérature (le polar par exemple). 

Nous sommes écrivains, les bibliothèques sont notre poumon, c’est là que nos livres respirent et ont une chance de vivre.

 

Premiers signataires :

Didier Daeninckx – Ecrivain, Jean bernard Pouy- Ecrivain, Philippe Annocque-Ecrivain, Patricia Baud- Photographe , Cécile Beauvoir- Ecrivain , Alain Bellet – Ecrivain , Antoine Blocier- Ecrivain, Fernand Buron- Ecrivain, Jean Paul Ceccaldi- Ecrivain, Sylvie Cohen- Ecrivain, Thierry Crifo- Ecrivain, Gilles Del Papas- Ecrivain, Maurice Gouiran- Ecrivain  , Bertil Hessel – Editeur (édition Oskar), Nicolas Jaillet Ecrivain, Michèle Lesbre, Roger Martin –Ecrivain, Francis Mizio- Ecrivain, Jacques Mondoloni_ Ecrivain , Chantal Montellier- Auteure de BD, Jean Hugues Oppel – Ecrivain  , Jean Pierre Orsi, Jean Jacques Reboux Editeur, Valere Staraselski- Ecrivain, Gerard Streiff- Ecrivain, Maxime Vivas- Ecrivain

 

Cette pétition sera adressée à :

Monsieur Bertrand DELANOE

Maire de Paris

Hôtel de Ville

75004 PARIS

   

Voici les signatures originales

 

                  Doc 1                          Doc 2

 

 

 

                                                                     Doc 3

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans Informations
commenter cet article
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 11:00

 

 

Livre.jpg

 

 

Des livres jetés à la poubelle : La Ville de Paris suivra t- elle l’exemple de la  BnF- François Mitterrand ? 

 

Que faire pour éviter ça ?

La Bibliothèque Nationale de France va jeter à la poubelle plusieurs dizaines de milliers de livres, selon les informations données par des conservateurs du Conseil Scientifique de la BnF.

Derrière le terme poétique « d’écrêtage », cette réduction des collections cache en réalité une diminution drastique des budgets d’acquisition. Voir sur : http://sursautbnf.wordpress.com/ . Cela ne vous rappelle t-il pas quelque chose ?

 

La mairie de Paris préfère parler de « volumétrie ». 

Le projet de réduction du volume des collections dans les bibliothèques de la Ville de Paris va dans ce sens, malgré les dénégations de l’administration : redéploiement des collections et des budgets vers les grandes bibliothèques-médiathèques avec des petits établissements qui, ainsi fragilisés, n’auraient plus à terme qu’à disparaître.

Seconde conséquence de ce futur « écrêtement » : l’envoi à la poubelle, ou à la déchetterie de dizaines de milliers de documents (livres, BD, CD,…) ! Comme à la BnF finalement ! Symboliquement, cela fait plutôt mauvais effet.  

                                                        poubelle 2

                                                     Des bibliothécaires en pleine reconversion !

                                           

Or, un nombre non négligeable d’ouvrages appelés à être « pilonnés » sont les seuls exemplaires disponibles dans le réseau des bibliothèques parisiennes et ne peuvent êtres envoyés à la Réserve Centrale. Faute de place en effet, puisque ce « trésor » du réseau est désormais saturé et ne peut s’agrandir.  

 

                                                        tiru 4

                                                   Qelle direction la Ville de Paris va t-elle choisir ?

 

Pour remédier à ce problème, nous proposons la création de réserves centrales « décentralisées », réparties dans les arrondissements sur une base éventuellement thématique (polar, science fiction, BD, ….). Ces réserves pourraient êtres localisées dans les grands établissements où il n’est pas rare de trouver des espaces inoccupés. 

Cela aurait un quadruple avantage : 

  • Ne plus jeter autant de documents à la poubelle
  • Préserver et développer la diversité documentaire
  • Offrir de vraies perspectives de développement pour la Réserve Centrale
  • Offrir aux lecteurs le plus grand choix de documents depuis n’importe quel établissement

 

                                                               tiru 2

                                                    La  nouvelle Réserve Centrale des bibliiothèques parisiennes? 

 

 

 

                                               

                                          banniere-site-daccgt-950-flowers.gif

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans bibliothèques
commenter cet article
14 septembre 2011 3 14 /09 /septembre /2011 13:34

 

                                       toxique 2

                                  

                                  L’administration donne raison …………à la CGT !   

Dernièrement nous avions alerté les habitués du décolle étiquette de la marque KF FPS en aérosol des problèmes qu’ils pouvaient rencontrer lors de l’utilisation de ce produit.  Voir sur :   

Nous avons bien sur dans le même temps saisi la Mission Hygiène et Sécurité (MHS) de la Direction des affaires Culturelles. Ses conclusions nous donnent raison… !

« Ce produit chimique n’est pas dangereux sous respect des préconisations d’utilisations ».

Pas dangereux certes mais pouvant provoquer des maux de têtes, des nausées et des étourdissements…

 

                                                      etiquettes

                                                    Un bibliothécaire en train d'utiliser le "décolle étiquette" 

 

Et si ces « inconvénients » ne suffisaient pas, ce produit, par son action dégraissante peut être à l’origine d’irritations cutanées ou respiratoires plus ou moins sévères s’il n’est pas utilisé dans les conditions préconisées et avec les équipements individuels de protection (E.P.I) constitués d’un masque respiratoire de type FFP1 et de gants en nitrile (non, ce n’est pas le Seigneur des Anneaux !!!)

 

La CGT va demander à la DAC que ces équipements de protection figurent dans les prochains marchés.


 

                      toxiqus                        santé au travail

                        Dans la marché de la Ville de Paris                                  Bientôt dans le marché de la Ville

 

 

Si votre établissement est mal ventilé, n’hésitez pas à en faire la remarque via le cahier d’hygiène et sécurité et par le biais du relais de prévention de votre bibliothèque.

Il existe cependant des solutions pour limiter les malaises liés à ce solvant

Il semble que les décolles étiquettes puissent se trouver en tubes applicateurs, conditionnement préférable aux aérosols qui augmentent le risque d’exposition- en particulier par inhalation, des personnes utilisatrices.

La CGT demande que ce soit sous cette forme d’applicateur que le marché de la Ville soit validé

 

La MHS (Mission Hygiène et Sécurité)  recommande:

- D’utiliser des étiquettes qui ne laisseront pas de trace de colle au décollement  

- S’il s’agit uniquement de remplacer une étiquette par une autre, de recouvrir l’ancienne par la nouvelle  

- D’ôter le maximum de produit manuellement, avant d’utiliser le solvant 

En l’état actuel des marchés, il est clair que ces préconisations sont utopiques.

 

 

La CGT portera ce dossier au prochain CHS de la Direction des affaires culturelles et demande déjà un bilan sur l’ensemble des produits chimiques utilisés dans nos établissements 

Si vous-même employez des produits de ce type, faites nous le savoir en écrivant à votre représentant CGT au CHS de la Dac, à : agnes.dutrevis@paris.fr

 

 

Lire aussi:

Décolle étiquette : Des collègues bibliothécaires nous conseillent un nouveau produit qui respecte la santé et l’environnement !

 

 

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans santé au travail
commenter cet article