Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

C'est Qui ? C'est Quoi ?

  • : Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • : Blog du Syndicat CGT Culture de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris.
  • Contact

Qui sommes nous ?

Nous sommes des personnels de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris, travaillant dans les bibliothèques, conservatoires, musées, ateliers des beaux-arts, services centraux...

Nous militons au sein de la CGT pour défendre les droits des salariés, la qualité du service public rendu aux Parisiens.

Pour vous syndiquer, demander conseil, faire des réclamations, envoyer des informations, une seule adresse : daccgtculturegmail.com


Recherche

Pages

11 septembre 2017 1 11 /09 /septembre /2017 14:46

 

Les fainéants se lèvent tôt et ils se couchent tard

Ils vident les poubelles dans le matin blafard

Pendant que vous dormez dans votre beau plumard

Les fainéants des musées, ouverts, travaillent même le soir

 

Des crèches, des égouts, des mairies, faut les voir

Dans les bibliothèques aussi les fainéants se marrent

Du lundi au dimanche, pour un mensuel pourboire

De 1500 euros, franchement, quels lascars !

Ces agents de la Ville qui font bien des histoires

 

Ce sont eux les nantis et ils foutent le bazar !

Ils sont toujours en grève, arpentent les trottoirs

Ils veulent le respect, ils crient qu'ils en ont marre

Ils le crieront encore pour le faire savoir !

 

Faut que Macron l'entende avant qu'il soit trop tard

Tous dans la rue demain pour retrouver l'espoir !!!

 

Les fainéants saluent Emmanuel Macron
Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans Grèves - manifestations Amis de la poésie - bonsoir !
commenter cet article
15 mai 2015 5 15 /05 /mai /2015 13:09
Au musée du Petit Palais, c’est le règne des trois amigos !
Au musée du Petit Palais, c’est le règne des trois amigos !

                                             Saurez-vous les reconnaître ? 

Ils sont trois. Ce sont des figures éminentes du musée du Petit Palais à Paris. Ils exercent leur autorité dans la surveillance, la plus haute administration, voire la plus haute direction. Malheureusement leur comportement n’est pas tout à fait à la hauteur des exigences de Paris-Musée en matière sociale. Saurez-vous les reconnaître ?  En tout cas voici quelques indices….

 

Le premier est très méchant

il embête nos adhérents

mais comme il est pas trop franc

il le fait discrètement

il tournicote près des gens

leur promet des châtiments

des sanctions, des embêt'ments

(pour les propos humiliants

c'est sûr il a du talent)

il se fait intimidant

auprès de pauvres agents

surtout près des militants

ça n'est pas très reluisant

d'avoir ce comportement.

le second est moins méchant

mais tout aussi méprisant

CGT? qui? quoi? comment?

hein? protection des agents ?

connais pas ...c'est tout récent?

vous m'avez écrit ? mais quand ?

vous vous plaignez tout le temps !

je réponds pas, pas le temps !

qu'est ce que c'est le harcèlement?

bon.on a perdu du temps.

 

                                                                       Le premier est très méchant

Au musée du Petit Palais, c’est le règne des trois amigos !
Au musée du Petit Palais, c’est le règne des trois amigos !

                                - Hum,hum, et en plus il a toujours la main ausi leste, je vois

 

passons au troisième maint'nant:

s'il existe !... car lui vraiment,

il n'est pas trop partisan,

du dialogue, c'est évident !

car dans les établissements

tout en haut, c'est effrayant

on voit pas les surveillants !

c'est pas qu'on soit mal voyant

ou débile ou malveillant

on ignore tout simplement

qu'en bas aussi y'a des gens

et, de plus, qu'accessoirement,

on est aussi le garant

de l'équité de traitement

entre tous, c'est évident,

même si c'est très ennuyant...

bref si tout ça est gênant

et même si on est patient,

à la cégète, maintenant,

on ne prendra plus de gants

on demandait poliment

on exigera à présent !

 

Au musée du Petit Palais, c’est le règne des trois amigos !

                  - Nous voilà démasqués maintenant, il est temps de rencontrer nos amis de la CGT

                        - je dirais même plus, les amigos de nos amigos sont nos amigos

 

 

 

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans musées Abus de pouvoir Amis de la poésie - bonsoir !
commenter cet article
18 février 2014 2 18 /02 /février /2014 13:25

              

                 hallyday johnny retiens la nuit                 

    

   Cela pourrait tourner vinaigre pour Paris-Musée et sa présidente Anne Hidalgo

La Mairie de Paris, par le biais de son nouvel établissement public, Paris-Musées veut faire travailler les agents le soir, la nuit (le dimanche c’est déjà fait), alors que la majorité d’entre eux habite en banlieue, voire en grande banlieue. A notre avis, si l’établissement public ne propose des conditions de travail et de rémunération qui soient acceptable pour ses personnels, cela risque de tourner vinaigre. C’est pourquoi nous dédions ce petit poème à Anne Hidalgo, Présidente du Conseil d’Administration et Delphine Levy, directrice de Paris-Musées. Poème intitulé : la complainte du noctambule dans les musées parisiens. Avant d’ouvrir plus, ouvrons mieux les musées parisiens dont de nombreuses salles sont fermées au public (lire ici).


              6093146061 34f67db053 z

                                          - Ben dis moi Anne, ça tourne vinaigre chez toi ...


 

La complainte du noctambule

ça commence comme ça,

allons y pas à pas :

Voilà ta semaine type, agent de surveillance :

6 jours tu travailleras, du mardi au dimanche.

environ 48H + nocturne le jeudi jusqu'à 21H = 51h + permanence le lundi

(pourquoi le lundi ?...On sait pas, c’est comme ça ! payé double en heures sup ? ben non même pas)

+ 8 = 59H, donc.

Et ça n'est pas fini : Veilleur de nuit malade : qui le remplacera ?

Hé ben voyons, c'est toi !

+12H ça nous fait du 71H ...

 

 

                       Des chiffres qui interloque Cédric Vilani, président du comité de soutien d'Anne Hidalgo

           villani 

                                                    - Pas de doute, les calculs de Paris-Musée sont à revoir !


 

et attention c'est là que ça va se gâter :

- dis donc c'est pas légal, tu as trop travaillé

je te le dis, tu dois poser des rtt !

- mais elles sont à moi, je peux en disposer

ce repos qu'on exige, il faut me le donner.

- non, non, non, c'est trop tard, et tu es fatigué,

je t'ordonne de dormir, il faut te reposer !

- mais alors -mille excuses- j'emploie un mot osé

je crois que dans l'affaire, je me suis fait b...erner.

j'ai travaillé 100 heures et dois encore payer !

car pour pouvoir dormir, je donne mes congés

voilà, on rend service et on se fait plumer

leon benouville the wrath of achilles 

 Des nocturnes ?  Ça va pas la tête ? Allez hop, tous à poil et au lit !

 

Alors pour vos nocturnes, vous pouvez repasser...

je reste au chaud chez moi, je regarde la télé,

ou je lis un bouquin ,celui que j'ai trouvé :

la santé au travail, je vais le potasser

pour l'instant je vais bien, mais dans quelques années

parait que la fatigue sera accumulée

et que dans ces cas là, la vie est écourtée...

j'ai comme une vague envie de m'y intéresser...

à ces trucs un peu flous, à ces trucs compliqués...

j'ai comme une vague envie de plus me faire plumer...

d'essayer de comprendre, voire de me syndiquer...

et qui peut soutenir les gentils salariés ?

les guider, leur sourire et les accompagner?...

Euréka ! j'ai trouvé ce s'ra la CGT...

 

                  Bertrand-Delanoe-930x620 scalewidth 630                                                  - Euréka !                                        

 

                                                               

                                                                                                 

 

Lire aussi

Musées : Les gros sabots de la Mairie de Paris

Bibliothèques: Pour tout savoir sur le zizi !

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans Amis de la poésie - bonsoir !
commenter cet article
15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 08:58

                              

                                       lumbago_01.jpg

 

              Certains agents sont même atteints du syndrome de la courbette !

Une étrange épidémie de lumbagos plane sur les musées parisiens ...Voici donc qu'est née une nouvelle pathologie chez certains agents : le syndrome de la courbette, autrement appelée la carpetopathie.

Cette pathologie, s'apparente à une danse de séduction compulsive qui dans un premier temps ne présente pas d'inconvénients majeurs, sinon la vive antipathie qu'elle génère chez les collègues, mais devient  rapidement une course infernale qui mène le sujet à sa ruine, voire à sa perte.

Car depuis un certain temps et même un temps certain, ce ne sont plus les compétences ou même l'assiduité qui sont récompensées chez les agents de surveillance (entre autres...) mais une sorte de course à la flagornerie ou les ronds de jambes, courbettes et  distributions de menus cadeaux se substituent à des rapports hiérarchiques normaux...

Outre que ces efforts sont physiquement épuisants, ils s'avèrent l'être aussi psychologiquement puisque ces manœuvres compliquées, à long termes, n'avancent pas  à grand chose, et qui n'avance pas, nous le savons, recule. Nous dédions ce poème, la complainte du lumbago, aux encenseurs de tout poil, serviles, hypocrites et autres flagorneurs.    

                                       114830380-copie-1

 

La complainte du lumbago

"Ô chef voici des fleurs des feuilles et des branches

Et puis voici mon cœur qui ne bat que pour vous

Ne le repoussez pas avec vos deux mains blanches

Demain matin, juré, vous aurez des bijoux..."

Je travaille beaucoup, du mardi au dimanche

Et pour une promo, vrai, je suis prêt à tout

Toujours du bon côté, du bon côté du manche,

Je ne pense qu'à moi, les autres je m'en fous

à force de courbettes, si souvent je me penche,

Que j'ai des lumbagos et mal un peu partout

559385 488894001141358 54764388 n-copie-1

Mes collègues me disent:

-"si tu as mal aux hanches,

Oui, c'est bien fait pour toi, tu te moques de nous !

Et si ça continue, on te découpe en tranches,

Les traîtres on n'aime pas, ce sont des trous du cou

Tu n'as donc pas compris que notre seule chance,

C'est de se syndiquer, tous ensemble, c'est tout !

Pour faire valoir nos droits, il faut que l'on enclenche

Un mouvement puissant, arrêtons d'être mous !

Arrêtons de penser-on n'est pas des oies blanches-

Qu'en fayotant ainsi on aura plus de sous !"

-"allons ne pleure plus, il faut pas que tu flanches,

Je crois que t'as compris puisque tu n'es pas fou

Tous ensemble, exigeons des primes de dimanche,

Triplées ou quadruplées, ENSEMBLE on aura TOUT !

C'est vers la CGT que mon petit cœur penche

C'est un syndicat fort, fort et pourtant très doux...

Grâce à lui nous pourrons prendre notre revanche

             Pour être respectés, ne plus vivre à genoux !                  

                                                                      The Carpet Crawlers

                                                         Dans les musées, on crawle parfois sur la carpette !

 

 

Lire aussi

Dans les musées parisiens, c’est la prime de courbettes !

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans Amis de la poésie - bonsoir !
commenter cet article
4 janvier 2013 5 04 /01 /janvier /2013 09:42

              hidalgo2.jpg

                                               " Ahhh, je veux surtout pas entendre ça !  "

 

 

            La CGT présente ses vœux à la nouvelle direction de « Paris-Musées » 

Ca y est, c’est officiel ! Les douze musées de la Ville de Paris sont transférés au 1er janvier vers un Etablissement Public (EPA) baptisé « Paris-Musées ». Ce changement de statut a pour but, parait-il, de faire entrer les musées municipaux dans la modernité. En attendant ce miracle, voici une petite description du quotidien des agents de surveillance. Nous dédions ce petit poème, « la complainte du musée parisien » à Anne Hidalgo, présidente du Conseil d’administration de « Paris Musées » et à Delphine Levy, sa nouvelle directrice (mais aussi conceptrice du projet de privatisation des musées parisiens en tant qu’ancienne membre du cabinet de Bertrand Delanoë et qui hérite donc de ce poste prestigieux). Une façon pour nous de leur présenter nos vœux !

 


                                                     En 2013, les musées parisiens sont transferés vers un EPA

                              6a00d83451dd2e69e2015390c997e0970b-800wi.jpg

                                       "  Je vais doper les musées à l'EPO, euh, non à l'EPA ! "

 

 

La complainte du musée parisien

Ayant poussé la lourde porte  qui chancelle

je me suis promené dans ce très beau musée

qu’éclairaient doucement des spots un peu cassés

des agents vieillissants gardaient sous leurs aisselles

des talkies poussiéreux, des talkies abimés

d'où sortait un murmure quelque peu suranné

messages de service consignes habituelles

 

je leur ai dit fait froid, vraiment on se les gèle !

pour travailler ici faut être bien payé !

on gagne des clopinettes et on n'est pas chauffé

un tout petit salaire quant aux primes annuelles...

 

...on vous le dit monsieur, ça parait irréel

même avec une loupe on a bien regardé

mais on n'a rien trouvé, ont ils rétorqué

je leur ai dit vraiment mais c'est obsessionnel !

depuis plus de 15 ans j'entends cette ritournelle

depuis plus de 15 ans vraiment rien n'a changé?

 

mais moi à votre place je serais énervé !

on se croirait vraiment à l'écol' maternelle

pas le droit de parler pas le droit de bouger

que le droit de se taire ! non ça peut plus durer !

je vous le dit à tous : devenez donc rebelles !

cette situation, elle n'est pas éternelle

 

votre vie est à vous et vous pouvez vot

       voter pour qui ? voyons, mais pour la CGT ! 

                                                                                        1311268-Verlaine et Rimbaud marchant dans Londres

"marche plus vite Arthur on va être en retard à la manif !"


Ayant poussé la porte étroite qui chancelle,

je me suis promené dans le petit jardin

qu'éclairait doucement le soleil du matin,

pailletant chaque fleur d'une humide étincelle.

 

rien n'a changé ... j'ai tout revu : l'humble tonnelle

de vigne folle avec les chaises de rotin ...

le jet d'eau fait toujours son murmure argentin

et le vieux saule tremble sa plainte sempiternelle.

 

les roses comme avant palpitent ; comme avant,

les grands lys orgueilleux se balancent au vent,

chaque alouette qui va et vient m'est connue.

 

même j'ai retrouvé debout la Velléda,

dont le plâtre s'écaille au bout de l'avenue

- grêle, parmi l'odeur fade du réséda.

je me suis promené dans ce très grand musée

 

bd-jma.jpg

- " A ton avis Jean Marc, de quel musée parle-t-il ? "

- Bah, moi, je mettrais bien une petite pièce sur Carnavalet ! "

 

 

Lire aussi

Moody's: Les musées parisiens, à peine privatisés, veulent s’attaquer aux acquis sociaux !

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans Amis de la poésie - bonsoir !
commenter cet article
3 octobre 2012 3 03 /10 /octobre /2012 19:47

 

                       Deutsch-Delanoe

 

            Le Maire de Paris récompensé du Grand Prix de la Poésie Parisienne !

Les relations sociales restent toujours dificilles à la Mairie de Paris, malgré l'élection de Bertrand Delanoë en 2001. Depuis, les sujets qui fâchent ne manquent pas: Journée de carence, fonctionnaires municipaux traités de "fainéants", instances paritaires réduites à néant, salaires, effectifs, conditions de travail... Pour celebrer ces rapports toujours tendus, nous dédions à Bertrand delanoë, l'élu de la Butte Montmarte, ce petit poème. De "La Complainte de la Butte" à  "La complainte de la Lutte" il n'y que quelques vers et quelques pieds d'écart, n'est ce pas ?

 

                                                      Bertrand Delanoë avec des amis sur la Butte Montmartre

                                                   arton8952-2a19d

                                           " Dis Bertrand, t'as la fibre poétique depuis que tu connais Dalida ! " 

 

La complainte de la lutte

un maire et puis la cgt

depuis longtemps ,on vous ment pas

tentaient en vain de discuter

mais ils n'y arrivèrent pas

espérant que Delanoë,

un matin d'printemps l'entendra

cette chanson fut composée

et on espère qu'elle lui plaire

 

 Bertrand Delanoë dans le 18ème (à gauche sur la photo)

med mitterrand delanoe jospin vaillant estier-lebrun -jpg

Bon, j'espère que ça lui plait !

 

ô toi fonctionnaire,

t'es dans la misère

ça peut plus durer

ton maigre salaire

ta pauvre carrière

te font déprimer 

journée de carence,

au goût vraiment rance

faut pas l'appliquer

on sait c'que tu penses

mais où va la France?

on a régressé

les conditions de travail sont dures aux miséreux

la cgt protège ces malchanceux.

 

Bertrand Delanoë en compagnie d'une artiste

carla bruni et bertrand delanoe reference 

" Avec ce poème, Bertrand, c'est enfin la réunion de ta  fibre sociale et artistique "

 

gentil fonctionnaire,

je sais ta misère

tu cherches un appui

tu te cherches un frère

un pote ou un père

enfin un ami 

or, un syndicat

c'est un peu tout ça

mais c'est mieux aussi,

chacun a sa place,

quelque soit la race

des grands, des petits

les  conditions de travail sont dures aux miséreux

la cgt protège ces malchanceux. 

laissons place au rêve

on va faire la grève

ce sera mardi

on va défiler

et on va  gagner

et hop ! C’est parti

les conditions de travail sont dures aux miséreux

la cgt protège ces malchanceux.

 

20071218PHOWWW00122 

" Humm,  C'est la lutte finale, Bertrand ! "

 

Retrouvez "La complainte de la Butte" chantée par Cora Vaucaire en cliquant là

 

Lire aussi notre rubrique: Amis de la poésie, bonsoir !

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans Amis de la poésie - bonsoir !
commenter cet article
3 octobre 2012 3 03 /10 /octobre /2012 19:09

 

                   photo500

                              -  "  Voilà Présidente, je vous ai accroché les tableaux syndicaux tout  la haut !  "                                                                                                    -  "  Parfait, comme ça personne pourra les voir !  "

  

Anne Hidalgo, nouvelle présidente des musées parisiens, risque de ne pas apprécier la plaisanterie !

Souvenons-nous. Après la (très longue) tentative de délit d'entrave au Musée Cognacq Jay, un artiste contemporain a été obligé d'intervenir avec une oeuvre spectaculaire (lire ici)

Anne Hidalgo, la nouvelle présidente des musées parisiens, et ancienne inspectrice du travail, n’aurait guère apprécié la plaisanterie parait-il.

Il faut dire que dans cette histoire l'administration (et notamment le Bureau des Musées) n'a rien fait pour l'aider. C'est donc pour donner du baume au cœur à notre chère Présidente, que nous lui dédions ce petit poème.

 

 

La complainte de la présidente des musées parisiens

comment un syndicat ?

mais c'est quoi ces gens là ?

non vraiment, connais pas !

et pourquoi ils sont là ? 

informer les agents ?

donner des éléments

et leur expliquer quoi ?...

oh! hé ! mais ça va pas !

 

551223-gl4c7172

" On aura qu'à informer les agents avec ça "

  

ils sont très bien comme ça

travaillent et parlent pas

connaissent pas leurs droits

comme au Guatémala.

un "PANNOSSINDICAL" ?

c'est quoi ? un animal ?

une genre de végétal ?

ah c'est le truc en bois pour mettre les cartes postales !

 

311199 10151129857239597 1352739139 n

" Bon, vous êtes content ? Maintenant vous l'avez votre panneau ! "

 

vous dites démocratie, vous dites obligation

connais pas ces mots là, j'ai besoin d'formation

mais si vous m'expliquez, je ferai un effort

finirai par comprendre que vous n'avez pas tort 

et qui sait ,après tout, je suis pas rancunier,

oui, à la CGT je pourrais adhérer !

 

anne-hidalgo-12-09-09 1253300823

" Si vous voulez pas continuer à ramer, adhérez à la CGT ! "

 

 

Lire aussi

Justice : Délit d’entrave au Musée Cognacq Jay (Paris IVe) !

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans Amis de la poésie - bonsoir !
commenter cet article
2 juillet 2012 1 02 /07 /juillet /2012 15:41

 

                                                     engel-2.jpg

                                                   " Allez tous à Carnavalet le 5 juillet, il y aura champagne ! "

 

                                      …. Mais pas de caviar pour les autres !

  La directrice des Affaires Culturelles de la Ville de Paris, Laurence Engel, partie rejoindre la cabinet de la nouvelle ministre de la culture organise, pour fêter son départ, un « cocktail » au musée Carnavalet le jeudi 5 juillet à 18h30. Tout les directeurs de musées, de conservatoires, conservateurs de bibliothèques (et parait-il quelques syndicalistes) sont invités. Mais attention les autres personnels (la plèbe) sont priés de regarder de l’extérieur.

Le musée réquisitionné pour l’occasion, accueillera champagne et caviar. On ne sait pas si c’est le contribuable qui règlera la note. En ces temps de rigueur budgétaire, nul doute que la facture figurera au prochain budget de la Mairie de Paris. Bon en fait si, quelques manants assisterons à ce pince fesse: les personnels du musée réquisitionnés pour assurer la surveillance. 

Allez pour fêter l’événement, la CGT (qui sera malheureusement absente pour l’occasion) offre cette complainte pour saluer l’action de notre ancienne directrice. Notre cadeau de départ en quelque sorte. Allez champagne !

 

engel-1.jpg

La directrice vous invite pour une soupe populaire (mais festive) le 5 juillet à Carnavalet

   

La complainte du Doogy bag  

admirables agents , vous qui avez lutté

pour un plateau repas,ou un chèque déjeuner

qu'on vous refuse encor lorsque vous travaillez

à surveiller les riches qui viennent s'amuser

lors de  ces réceptions et ces soirées privées

saviez vous que la ville préfère financer

les fiestas de certains lorsqu'ils vont s'en aller

oui, les pots de départ ,elle veut bien les payer


engel 2

 Le champagne coulera à flot


(enfin ,c'est vos impôts qui sont utilisés...)

le champagne ,les gateaux ,tous ces mets raffinés ,

ils ne sont pas pour vous ! faut pas éxagérer !

les torchons, les serviettes, faut pas les mélanger!

pour les uns, le caviar, pour les autres un café,

un sandwich à la dinde ?...non c'est trop demander!

un petit bout de lard?...une prime de panier ?...

mais vous rêvez très cher ! vraiment vous délirez !

 

engel 4

- " Tenez cher ami, voilà votre prime de panier ! "

     - "Et je peux avoir aussi mon sandwich à la dinde ?"

 


tout ça est bien trop cher, vraiment c'est insensé

mangez votre gamelle à moitié réchauffée

car chacun  à sa place, les vaches sont bien gardées,

y'a les cantines aussi, et si elles sont fermées

les samedis dimanche et tous les jours fériés

ben allez au restau, faut tout vous expliquer !

si vous manquez d'argent, ben c'est pas compliqué

jeûnez de temps en temps c'est bon pour la santé


engel 1

Du caviar à la louche !


en tous cas ,je vous dis, si vous vous entêtez

je connais un moyen, il faut se rassembler

vous êtes énervés, vous êtes révoltés ?

pour obtenir des sous, des primes ,et à manger

si vous voulez agir il faut vous syndiquer

à quel syndicat ?...

mais à la CGT !...

(il en existait d'autres ??...j'avais pas remarqué) 

 

engel-3.jpg 

" N'oubliez pas la caviar les amis "

 

Lire aussi

Culture : La Mairie de Paris lance un comité des fêtes pour ses personnels !

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans Amis de la poésie - bonsoir !
commenter cet article
10 juin 2012 7 10 /06 /juin /2012 09:00

 

                                                                       free 2

 

Pour fêter les 10 ans de Nuit Blanche et les 5 ans de Vélib', la Mairie de Paris propose à tous ses agents (petits, grands, gros, maigres) de participer bénévolement à la prochaine fiesta. On va se déguiser et danser !  Les répétitions se feront sur les heures de service. (Lire ici).  Elle est pas belle la vie ? Voici donc la complainte du bénévole pour ne pas oublier les paroles.

 

                                                    free 3-copie-1 

                                                                                  " Je compte sur vous ! "    

 

nous ne ferons pas de bénévolat

on n'a pas le temps et on ne veut pas

que cyclomachin paie ses employés

un peu de respect pour ses salariés !

ils sont mal traités et pas bien payés

le pain de la bouche ,faut pas leur ôter

les associations faut les respecter

je dirais même mieux ,il faut les aider

 

free 1

Le badminton aussi, il faut les aider !

 

pour trouver des sous ,on sait où chercher

dans les coffres-forts, chez les pdg

peuvent faire un effort ! sont plein à craquer

ils roulent sur l'or ,nous on est fauchés

nous ne ferons pas de bénévolat

on n'a pas le temps et on ne veut pas

on n'est pas des fous ,on n'est pas tarés

 

free 2-copie-2

Volontaires, mais seulement dans le métro


la démagogie on l'a dénoncée

mille fois déja ,c'est pas compliqué :

travailler gratis ,c'est déconseillé ,

c'est même interdit dit la CGT !

donc on n'ira pas ,oui c'est décidé

on reste chez nous devant la télé

et n'insistez pas !on va s'énerver

si on continue de nous provoquer

nous ne ferons pas de bénévolat

on n'a pas le temps et on ne veut pas

 

  free 4-copie-1

"  Dans ce ce cas je vais m'y coller moi même ! "

 

  

Pour fêter les 5 ans de Vélib', la CGT en tout bénévolat vous offre cette plage musicale en cliquant là   

 

Lire aussi Pour participer sans entrave, Paris invente un bénévolat très, très municipal !

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans Amis de la poésie - bonsoir !
commenter cet article