Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

C'est Qui ? C'est Quoi ?

  • : Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • : Blog du Syndicat CGT Culture de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris.
  • Contact

Qui sommes nous ?

Nous sommes des personnels de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris, travaillant dans les bibliothèques, conservatoires, musées, ateliers des beaux-arts, services centraux...

Nous militons au sein de la CGT pour défendre les droits des salariés, la qualité du service public rendu aux Parisiens.

Pour vous syndiquer, demander conseil, faire des réclamations, envoyer des informations, une seule adresse : daccgtculturegmail.com


Recherche

Pages

28 mai 2013 2 28 /05 /mai /2013 09:10

 

                                             793_002.jpg

 

                La Préfecture de Police a pourtant lancé plusieurs mises en garde !

La bibliothèque Forney logée dans le superbe Hôtel de Sens dans le Marais (IVe) peut elle continuer à fonctionner au mépris des règles élémentaires de sécurité? Les différents rapports de la commission de sécurité de la Préfecture de Police que nous avons pu consulter, pointent de tels risques qu’on peut en douter.

En cas d’incendie la bibliothèque Forney deviendrait une véritable Tour infernale si l’on en croit les comptes rendus de la commission de sécurité et confirmés par la visite récente du Comité Hygiène et Sécurité de la Direction des Affaires Culturelles.

Dans ce bâtiment particulièrement biscornu, les voies de passage, les escaliers et les sous-sols sont tellement encombrés de mobiliers, archivages et stockages divers qu'une évacuation rapide n’est guère imaginable. Inutile d’ajouter que devant un tel fatras les pompiers auraient même du mal à manier la lance à incendie.

Pire, une fois ces obstacles franchis les agents se trouveraient face à des issues de secours verrouillées !

 

                         Rush-Signals.jpg


Le risque incendie est loin d’être négligeable à l’Hôtel de Sens. Le Document Unique (DU) de l’établissement qui identifie les risques hygiène et sécurité, pointe la présence de livres (normal) mais aussi d’affiches, de papiers peints, cartes postales et même …tissus et dentelles. Pas vraiment des matériaux ignifugés. Risque incendie renforcé par la vétusté de l’installation électrique.

Paradoxalement et malgré le potentiel hautement calorifique, on se les gèle à Forney. Des bureaux à la banque d’accueil le froid s’infiltre, ce qui oblige le personnel à multiplier les chauffages d’appoints…et les risques.

Finalement, on n’a pas attendu la bibliothèque du futur pour expérimenter les espaces chauds et les espaces froids.

 

                                            il-gle-en-enfer-movie-poster-1990-1020540439.jpg


Pour réduire ces risques, il est urgent de désencombrer les espaces et réduire le potentiel calorifique des collections. La CGT a des solutions:

- Une grande campagne de numérisation qui permettrait de stocker par la suite les documents originaux, les cartes postales par exemple, dans un lieu d’archivage adapté.

- Ouvrir un nouveau site. Saviez-vous que la bibliothèque Forney se situe à un jet de pierre d’un bâtiment inutilisé qui appartient à la Ville de Paris (et même mieux à la Direction des Affaires Culturelles) ?  ..... Gagné, il s’agit de la bibliothèque Isle Saint-Louis ! Celle-ci fermée depuis la fin de l’année dernière semble abandonnée à son triste sort par les autorités municipales (seul un éphémère comptoir de prêt va lui permettre de survivre quelques temps, lire ici). 

La CGT propose de lui redonner un avenir en la transformant en annexe de la Bibliothèque Forney. Elle pourrait être utilisée non seulement pour la conservation et l’archivage (toujours le fonds des cartes postales) mais aussi servir d’espace d’exposition sur le modèle de la Bibliothèque Historique et sa galerie des bibliothèques installée à proximité du bâtiment.

C’est faisable rapidement (et économiquement) puisque la Ville de Paris n’a sûrement pas l’intention de vendre l'immeuble qui abrite la bibliothèque Isle Saint Louis à un quelconque magnat du pétrole ou de l’acier, n’est ce pas ?

En tout cas, un qui devrait se réjouir de nos propositions, c’est le Maire de l’arrondissement, Christophe Girard. L’ancien adjoint à la Culture aurait pu craindre que son arrondissement devienne un désert culturel.

La Mairie centrale devrait donc lui éviter ce sale coup.


                                                    Des perspectives en vue pour le IVe arrondissement

                   eGdzZ3U0MTI-_o_plv-12-mariage-pluvieux-feat-christophe-gira.jpg

                                                            " Je ne remercierais jamais assez la CGT !  "

 

Lire aussi

Paris : Départ surprise du Directeur des Affaires Culturelles !   

Accident de trajet: Pour rester dans les clous !    

Aménagement des rythmes des bibliothèques : Là aussi c’est historique !       

Ondes et santé : L’exposition au Wifi a bien un impact                                         

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans bibliothèques
commenter cet article
22 mai 2013 3 22 /05 /mai /2013 09:49

                                     

                                        c est dingue mais on y va,0

 

Mais dans le IVe arrondissement, on ne saura bientôt plus où donner de la tête !

Le centre de Paris va-t-il devenir un désert culturel ? Le IVe arrondissement pourtant dirigé par, rien moins que l’ancien adjoint à la culture, Christophe Girard va être privé de bibliothèques dès cet été. Après la fermeture, semble-t-il définitive, de la petite bibliothèque de l’Isle Saint Louis, c’est au tour de sa voisine la bibliothèque Baudoyer de baisser le rideau fin juin pour rénovation. Durée des travaux : au moins huit mois ! La saison 2013-14 risque d'être calme dans l’arrondissement niveau lecture publique.

Ah mais pas si vite, car une idée (de génie) vient de sortir du cerveau de l’administration parisienne : l’ouverture d’un comptoir de prêt, deux jours par semaine, à la bibliothèque…..Isle-Saint- Louis ! Cette dernière, fermée depuis décembre dernier, va donc retrouver une seconde jeunesse en septembre prochain. Franchement saluons l’audace de la Mairie de Paris qui va donc (r)ouvrir une nouvelle bibliothèque.

Là où les choses se compliquent, c’est la méthode qu’il va falloir employer pour aménager ce comptoir de prêt: Il faudra d’abord faire place nette et déménager une partie des collections du fonds jeunesse de l’Isle-Saint-Louis (vers la poubelle?). Avec l'espace ainsi libéré on pourra ainsi y amener… une partie des collections adultes de Baudoyer. Eh oui, à croire que les Shadocks ont pris le pouvoir à la Mairie de Paris.

 

                                        Biliothèques: ça s'en va et ça revient dans le IVe arrondissement

                     pomper

 

Pour le lecteur en revanche, il va falloir adopter une certaine forme de flexibilité pour comprendre ce revirement de l’administration parisienne et sa décision soudaine de faire revenir le public vers l’Isle-Sait-Louis. Celui-ci risque d’attraper un torticolis estampillé Qualiparis !

Car quand même, après leur avoir dit d’aller à Baudoyer après la fermeture de l’Isle-Saint-Louis, les voilà obligés d'y retourner le temps de la fermeture de Baudoyer. Mais comme probablement l’Isle Saint-Louis fermera de nouveau à la réouverture de Baudoyer (vous suivez toujours?), il faudra à ce moment-là leur dire de partir de nouveau de l'Isle-Saint-Louis et de retourner à Baudoyer.....un sketch digne de Raymond Devos !

Les usagers du IVeme arrondissement n’ont pourtant cessé d’écrire à Christophe Girard ou à la Direction des Affaires Culturelles pour connaitre l’avenir de leurs bibliothèques. On sait donc maintenant que la réponse de la Municipalité, jamais à cour d’idée festive, va être d'expérimenter in vivo le sketch du rond point à travers ce nouveau jeu de piste.  Mais là, les lecteurs du quartier s’en remettront-ils ?

Une chose est certaine. Les bibliothècaires refusent de faire un comptoir de prêt dans ces conditions ubuesques et on les comprends. Et si ça a encore un sens, seul un emplacement au sein même de la Mairie serait envisageable. Sauf à tourner en rond !

 

                                              Christophe Girard sur le chemin entre Baudoyer et St Louis

                      5ep01ww.jpg

                                                             " Pfff ! C'est de plus en plus dur, leur jeu de piste ! "

 

 

Lire aussi

Christophe Girard, maire du 4éme, victime d’acharnement dans son propre arrondissement !

Bibliothèque Isle St Louis: Liquidation totale avant fermeture !

La bibliothèque Isle Saint Louis fermée jusqu'à nouvel ordre !

 

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans bibliothèques
commenter cet article
21 mai 2013 2 21 /05 /mai /2013 09:55

 

                       19-15493-havel1

                                   Cette préfiguration, c’est vraiment pas du velours !


        La CGT rencontre les personnels de la bibliothèque le mercredi 29 mai

La bibliothèque Pajol-Vaclav Havel (XVIIIe) connaît décidément un accouchement difficile !

Les conditions d’entrée dans les locaux, alors que les travaux ne sont pas terminés, avaient déjà quelque chose d’épique. (Lire ici)

Depuis, la situation ne s'est pas améliorée. Pis, les choses semblent même s’être considérablement dégradées. Il est vrai qu'il y a toujours des travaux en cours.

Poussières, mobiliers déjà abimés, pas d'eau chaude, ni de savon, problèmes de sécurité...Bref à Vaclav Havel les conditions de travail, c'est pas du velours ! 

L'ouverture de la bibliothèque semble bien mal engagée et ce malgré les pressions grandissantes de la Mairie de Paris pour l'inaugurer au plus vite, élection municipale oblige. Ceci explique probablement cela.

La CGT rencontre les personnels de la bibliothèque Vaclav-Havel, le mercredi 29 mai à 14 heures. Au menu : Conditions de travail, réglementation, hygiène et sécurité, risques psycho-sociaux…

 

                                           Conditions de travail : Vaclav Havel n’en peut plus d’attendre

                                            havel6
                                             

                                          La réunion, c’est bien à partir de 14h, hein ?

 

 

Lire aussi

Médiathèque Pajol-Vaclav Havel (Paris XVIIIe): Un chantier qui ne passe pas !

Violences au travail: Comprendre pour agir !

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans bibliothèques
commenter cet article
15 mai 2013 3 15 /05 /mai /2013 08:45

 

                       42364-1

                                              " Ouf, on est enfin certifié Qualiparis ! "

 

                              

                              On peut même venir y promener son chien Lulu...

 

On s’en doutait un peu, mais la nouvelle est maintenant confirmée. Une organisation bien mystérieuse infiltre de nouveau les bibliothèques municipales !

 

La création d’une nouvelle mission qualité au bureau des bibliothèques, justifiant la suppression du poste d’inspectrice a permis le retour en force de l’analyse transactionnelle au cœur même de l’administration parisienne. 

 

La victime de cette infiltration insidieuse ? Rien moins qu’une formation Qualiparis sur l’accueil du public.

 

Les bibliothèques parisiennes s'étaient à peine (non sans mal, certes) défaites de l’emprise de la pyramide de Maslow  (lire ici) que le triangle malèfique de cette organisation toujours aussi tenace réussit à s’infiltrer.

 

 

                                                  Qualiparis: L'administration ne va-t-elle pas trop loin ?

                   tupperware.jpg

                                            " Attention, maintenant je vais vous montrer un triangle ! "

 

 

 

Car  aujourd'hui toute formation digne de ce nom commence avec plusieurs schémas tous en forme de triangle avec un nombre considérable de flèches sur tous les côtés. Au sommet du triangle, on trouve le sigle GP pour …Grande Puissance qui signifie l’autorité ! Oups !  

 

En bas du triangle (de la grande puissance donc) il y a, plus ou moins, les bibliothécaires, sous une forme ou une autre, et le public. On y trouve également de la demande et des contrats et tout doit être bien équilibré comme un triangle. Et oui, dans les nouveaux services publics agents et usagers doivent passer un contrat sinon pas de certification Qualiparis !

 

Après l’étape évidente du jeu de rôle à laquelle personne ne peut échapper, arrive la distribution tant attendue d’un schéma qui décrit les rapports humains. De la pure analyse transactionnelle tirée d’un bouquin de Thomas Harris  « I’m OK, you're OK ! » (Je suis OK, t’es OK pour les non anglophones). Une formule raillée par plusieurs générations d’américains (voir ici). Mais bon, ceux qui sont derrière cette infiltration, en plus d’être OK! doivent sûrement êtres aussi bath (ils aiment leur salle de bain, toujours pour les non anglophones)

 

 

 

                                                   Pour Qualiparis, le matériel de formation est de qualité !

                      diagramme10

                                               Une fiche spécialement rédigée pour les non-anglophones

 

 

 

Cette tentative d’infantilisation des bibliothécaires n’est peut être après tout qu’une façon de leur refuser des compétences techniques et culturelles ? A moins que ce type de formation ne soit plus qu’une façon de démontrer que l’horizon indépassable des personnels est de gérer les chocs thermiques des futurs espaces chauds et froids que veut installer la Mairie de Paris dans ses bibliothèques du Futur (lire ici) ?

 

Dieux merci, arrive le chien Lulu. Un curieux épisode animalier pour une formation pourtant réputée sérieuse.

 

Les participants doivent résoudre cette énigme : Un type promène son chien Lulu sur la plage; Lulu rencontre un autre chien. Que se passe-t-il ?  Et, oui que se passe-t-il ?

 

 

                                                 Qualiparis: Y a pas que les chiens qui s'appellent Lulu

                              314769.jpg

                                                          " Ah non, nous on veut pas êtres mêlé à ça ! "

 

 

Imaginons la tête d’un bibliothécaire nouvellement labélisé Qualiparis qui fait l’effort de participer à une formation sur l’accueil du public, qui entend comparer ses situations de travail à deux chiens qui se reniflent sur une plage… ?  Arggh. Ca y est, ce collègue est converti à son insu !

 

Finalement ramener les rapports humains à Lulu et ses congénères est peut-être la forme ultime de mépris des agents et des usagers ? Et ça, c’est une manœuvre finalement très Qualiparis, non ?

 

Allez pas la peine de chercher bien loin. La prochaine bibliothèque qui ouvrira à Paris s’appellera « médiathèque Ron Hubbard » on en est sûr maintenant.

 

 

                                                            QualiParis: Une formation sans accroc

                                             podborochka-kartinok 62402 s 52

                                              "  Hummm, à mon avis, ils ont été convertis à leur insu ! "

 

 

 

Lire aussi

L’inspectrice des bibliothèques parisiennes ne renonce jamais !

Paris : La Bibliothèque du futur fait polémique !

La Mairie lance un appel pour donner un nom au futur centre Hip-Hop du Forum des Halles

 

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans bibliothèques
commenter cet article
18 avril 2013 4 18 /04 /avril /2013 08:32

 

                  apple2_1977.jpg

 

         Une technologie portable, qui favorise enfin le développement durable. 

Bienvenue dans l’ère qui transformera notre façon de comprendre le monde. Les bibliothèques, on le sait, doivent s’adapter aux évolutions techniques ou disparaitre. 

Voilà que s’annonce un outil novateur porteur d’une nouvelle forme de divertissement qui va les sauver. Un dispositif bio-optique d’enregistrement des connaissances qui utilise un procédé révolutionnaire qui transmet l’information directement au cerveau. Totalement nomade, il n’a pas besoin de batteries, de Wifi ou de chargeur. 

Disponible à tout instant et capable de stocker des milliers de bits d’information, cette technologie révolutionnaire est aussi dotée d’une application qui permet de revenir à l’endroit exact de la fermeture de votre dernière session, même si vous avez arrêté tous les programmes. Une première mondiale. 

Cette technologie est aussi dotée d’une programmation ultra sensible et pour la première fois, grâce à ses mises à jour automatiques les applications ne plantent pas et n’ont donc jamais besoin d’être réinitialisées. 

Enfin cette invention, ce n’est pas rien, est un produit respectueux de l’environnement car entièrement composée de matériaux recyclable. 

Les bibliothèques en passe d’obtenir le label « QualiParis » vont devoir acquérir cette nouveauté pour enfin être aux normes 

Pour découvrir cette innovation qui transformera notre façon de comprendre le monde cliquez là

 

                            Cosby-TI994A.jpg

                                                            " Une invention vraiment révolutionnaire ! "

 

Lire aussi

Bibliothèques : La RFID à Paris, cinq ans après......

A Paris, les bibliothèques ça va, ça viens !

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans bibliothèques
commenter cet article
9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 08:54

 

                     eGZ2bGhsMTI-_o_bruno-julliard-secrtaire-national-du-ps.jpg

                                                                      " Il ne sera pas fait appel à Yves Alix ! "

 

                                          Bruno Julliard fait une mise au point

Nous vous l’avions annoncé. Pour justifier la mise à l’écart de l’actuelle inspectrice des bibliothèques parisiennes, la Mairie de Paris indiquait qu'elle envisageait de recourir  aux services de l’inspection …de l’Etat. Une première historique (lire ici

Mais, oh stupeur ! Parmi les éventuels inspecteurs susceptibles de venir « inspecter » figurait une vieille connaissance, Yves Alix, dont le parcours très controversé dans les bibliothèques parisiennes avait d’ailleurs conduit à un départ précipité. 

Oui mais voilà, la nouvelle équipe en place à la direction des bibliothèques pouvait, au vu de sa méconnaissance de l'histoire des bibliothèques, être victime de tromperie sur la marchandise. La Mairie de Paris risquait donc se voir refourguer un drôle d'inspecteur. Une très très mauvaise nouvelle pour le réseau parisien. 

Fantasme ou réalité ? Toujours est-il que le nom d’Yves Alix a bien circulé et que sa venue a même été annoncée officiellement à de nombreux responsables d’établissements lors de  réunions internes. Inutile de dire que cette annonce n'a pas créé l’unanimité chez les participants. 

Devant le tollé que pouvait susciter cette venue, le Comité Technique de la Direction des Affaires Culturelles a été des plus mouvementé. A nos demandes de précisions, l’adjoint au Maire chargé da la Culture, Bruno Julliard a effectué une mise au point :

« Au cas où la Mairie de Paris solliciterait les services de l’Inspection de l’Etat (notons le conditionnel) je vous annonce qu’il ne sera pas fait appel à Yves Alix ni maintenant, ni plus tard. J’ai bien entendu qu’il ne vous avait pas forcément laissé de bons souvenirs lors de son passage dans le réseau parisien, donc nous demanderons à l’Inspection de l’Etat de ne pas nous le proposer » 

Voilà une annonce qui met fin (provisoirement ?) à la grande frousse de nombreux bibliothécaires parisiens.


                   x-grandefrousse-jj

                                                  " Pas de panique, ce n'est que moi ! "

 

 

 

Lire aussi

Bibliothèques : Paris va faire appel à un Inspecteur de l’Etat !

L’inspectrice des bibliothèques parisiennes ne renonce jamais !

La Mairie de Paris recrute à tour de bras pour faire tourner ses bibliothèques et ses musées

Dans les bibliothèques parisiennes, t’es ok !

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans bibliothèques
commenter cet article
5 avril 2013 5 05 /04 /avril /2013 15:57

 

                                            9782841873494_1_75.jpg

 

Elles ne pourront plus prêter (ou reprendre) de livre, elles ne feront ni inscription, ni renseignement et ni réservation ! 

C’est  une situation inédite.  

En raison de la mise à l’arrêt pendant le week-end du 13 avril à partir de 13 heures de tous les systèmes informatiques de la Ville de Paris, les bibliothèques municipales ne pourront faire ni le prêt ni le retour des livres….mais devront tout de même rester ouvertes. C’est osez Paris ! 

Inutile de préciser que les usagers ne pourront pas davantage s’inscrire (ou se réinscrire), ni faire de recherche sur les catalogues. Bref, ce sera le chaos garanti le jour de plus grosse affluence ! 

Cette annonce des plus tardives a surpris plus d’un bibliothécaire, d’autant que la Mairie de Paris n’a bien sûr fait aucune annonce publique sur ce sujet. Pour elle qui adore beaucoup communiquer, c’est assez rare pour être signalé ! Signalons donc. 

La Ville de Paris qui veut ouvrir coûte que coûte ce jour là va donc offrir un service très dégradé en proposant simplement aux usagers de consulter les documents sur place. Pas très QualiParis tout ça !

 


                                         Les usagers devront se précipiter sur les revues et les quotidiens 

            h_4_ill_1125105_eze.jpg

                                                              - " Vite y en aura pas pour tout le monde ! "

 

Visiblement la Mairie ignore que l’essentiel des usagers fréquentent les bibliothèques pour emporter des documents chez eux, pas pour lire sur place ou assister à une animation. Evidemment, l’impossibilité d’emprunter un samedi après-midi sera source de conflit, mais la municipalité doit penser que les bibliothécaires n’auront qu’à se débrouiller avec le bordel ambiant ! Dans ce cas ils devront muscler leur jeu. 

Histoire d’éviter une situation qui sera vite ingérable, tous les établissements ont demandé à fermer dès 13 heures samedi prochain. Pour le moment l’administration (qui elle aussi adore pourtant communiquer) est d’une discrétion de première communiante. 

Evidemment la CGT soutient cette revendication, pour le moins légitime, des personnels de fermeture anticipée et exceptionnelle et demande à la Mairie de Paris, de prendre les dispositions qui s’imposent.

Les bibliothécaires devaient donc êtres entendus. A moins d’envoyer la Police Municipale ?


 

                                      Le 13 Avril ce sera chaud bouillant dans les bibliothèques parisiennes

                le-maire-socialiste-de-paris-bertrand-delanoe_767669_920x61.jpg

                                          - " Bon, les gars tenez vous prêt à intervenir ! "

 

Dernière minute : La Direction des Affaires Culturelles vient finalement d’envoyer ce message à tous les personnels des bibliothèques parisiennes.

« Toutes les applications informatiques de la Ville de Paris seront indisponibles du samedi 13 avril 13h00 au lundi 15 avril 8h00. Dans ces conditions, les bibliothèques fermeront au public le samedi après-midi à partir de 13h00.

Seules les manifestations culturelles prévues dans les bibliothèques seront maintenues ce samedi 13 avril. Les bibliothèques habituellement ouvertes le dimanche seront fermées exceptionnellement le dimanche 14 avril toute la journée. »

Les bibliothécaires ont donc étés entendus (pour une fois). Bon, face à la réactivité de la Mairie de Paris, on peut plus suivre maintenant.

 

                cf3a6d079ead5927aebfc88d87593169.jpeg

                              " Ah, je crois qu'on vient de couper l'herbe sous le pied de la CGT ! "

 

Lire aussi

Médiathèque Pajol-Vaclav Havel (Paris XVIIIe): Un chantier qui ne passe pas !

Accident de trajet: Pour rester dans les clous !

Le handicap dans les bibliothèques : La Ville de Paris peut (doit) mieux faire !

Bibliothèques : La Ville de Paris fera-t-elle appel aux inspecteurs de l’Etat ?

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans bibliothèques
commenter cet article
26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 13:33

                      

                               385px-Portail Bhvp 

                                                                   Photo prise un prochain samedi

 

              La Bibliothèque Historique de la Ville de Paris devra fermer le samedi

L’impact des sous effectifs touche là où on ne l’attend pas. Après plusieurs bibliothèques de quartier, même une institution aussi prestigieuse que la Bibliothèque Historique de la Ville de Paris (BHVP) située dans un superbe hôtel particulier au cœur du marais va être obligée d’adapter ses rythmes d’ouverture au public.

Si elle ne trouve pas de solution au manque récent de personnel, elle, qui ouvrait sur six jours, risque de  passer immanquablement à la semaine des cinq jours (du lundi au vendredi) avec une fermeture le samedi.

Pour pallier au manque d’effectif, la responsable de l’établissement se voit contrainte à organiser la pénurie en modifiant les fiches de postes et l’organisation des rythmes de  travail.

La CGT rappelle toutefois que les modifications d’organisation du travail ont un impact sur les conditions de travail des agents et que cela doit être soumis à l’avis du Comité Hygiène et Sécurité (CHS) ainsi qu’au Comité Technique Paritaire (CTP).

La CGT a écrit à la Direction des Affaires Culturelles pour aborder dans un premier temps ce problème avec les parties concernées

La seule solution pour la bibliothèque serait évidemment de retrouver les effectifs nécessaires. Dans le cas contraire, la bibliothèque Historique devra s’adapter au nouvel aménagement des rythmes des bibliothèques et fermer le samedi.

Et là aussi c’est historique !  

 

                                                     La Bibliothèque Historique en pleine réorganisation !

                                       PAS%20QUESTION%20LE%20SAMEDI

                                                         " Bon, là c'est pas possible, on revient lundi !

 

 

 

Lire aussi

Médiathèque Pajol-Vaclav Havel (Paris XVIIIe): Un chantier qui ne passe pas ! 

Aménagement des rythmes scolaires : Et maintenant au tour des bibliothèques parisiennes ? 

Bibliothèques parisiennes: C'est officiel, le roi est nu !  

Accident de trajet: Pour rester dans les clous !

 

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans bibliothèques
commenter cet article
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 10:18

 

                  P1080443

                                                  Médiathèque Pajol: Un chantier où on ne passe pas !

 

La CGT demande une visite d'urgence dans le cadre du Comité Hygiène et Sécurité 

La Direction des Affaires Culturelles veut envoyer d’ici quelques jours les personnels de la future médiathèque Vaclav-Havel intégrer les nouveaux locaux situés dans le quartier réaménagé de Pajol (XVIIIe). 

Problème : Le site est actuellement en chantier (et pour longtemps à voir le retard des travaux). Il est impossible pour les personnels d’aller s’y installer (de force?) malgré les désirs de l’administration, c’est pourquoi la CGT a écrit au président du Comité Hygiène et Sécurité (CHS) de la Direction des Affaires Culturelles, Bruno Julliard, pour effecuer une visite d'urgence du chantier dans le cadre des prérogatives de cette instance. Voici la teneur de ce courrier.

 

                            P1080614

                                              Le CHS arrivera-t-il à passer pour faire une visite de chantier ?

 

Monsieur,

Dans quelques jours le personnel et les collections de la future bibliothèque Vaclav Havel doivent rejoindre le site Pajol.

Plusieurs organisations syndicales, dont la CFDT par voie de tract, ont alerté sur les conditions d’hygiène et de sécurité alarmantes qui ne permettent pas d’accueillir ce déménagement.

La CGT demande d’y surseoir et sollicite l’organisation en urgence d’une visite de chantier dans le cadre des prérogatives du CHS.

La situation est telle que si la demande des représentants du personnel n’était pas entendue, des droits de retrait seraient initiés par nos collègues.

Vous trouverez en pièces jointes quelques photos du chantier

Nous n'imaginons pas que vous ne preniez pas les décisions qui s’imposent.  

En espérant une réponse favorable de votre part, nous vous prions de croire, monsieur le président, en notre considération.

 

             Entrée P1080633    

                                             L'entrée de la bibliothèque: Là on ne passe même plus !

 

 

Bon, au vu des photos publiées, il serait pour le moins étonnant que Bruno Julliard ne prenne pas "les décisions qui s'imposent".


                                     Vaclav Havel est dubitatif sur la situation

              239013 l-ancien-president-tcheque-vaclav-havel-au-parlement

                                   " Hmmm, je crois que Bruno va prendre les décisions qui s'imposent "

 

 

 

Lire aussi

La bibliothèque Isle Saint Louis fermée jusqu'à nouvel ordre !

Conditions de travail : Vaclav Havel n’en peut plus d’attendre

 

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans bibliothèques
commenter cet article
21 mars 2013 4 21 /03 /mars /2013 09:32

 

                                   le-voleur.jpeg

                                                     Vol de DVD: Il a trouvé la faille du système antivol

 

                                   Encore un échec de la technologie RFID ?

Depuis plusieurs semaines les rayons des DVD des bibliothèques de la Ville de Paris sont victimes d’un ou de plusieurs aigrefins

Les bibliothécaires ont régulièrement la surprise de retrouver des centaines de boitiers vides dans leurs rayonnages. Un phénomène constaté, entre autre, à la bibliothèque Clignancourt (XVIIIe), François Villon (Xe), Flandre (XIXe) ou encore Chaptal (IXe). 

Il faut noter que les DVD en question sont équipés de puces RFID, technologie de pointe censée éviter tout les problèmes.

Les DVD (ou les CD) n’ont pas sonné aux portiques antivol car les voleurs connaissaient les failles de sécurité de cette technologie. Failles que nous n’allons pas détailler ici pour ne pas donner de mauvaises idées à d’autres mais que nous sommes prêt à révéler à l’administration si elle le désire (contre l’acceptation de toutes nos revendications…bien entendu !).

La Mairie refuse toujours de faire le bilan de la technologie RFID, on comprend maintenant pourquoi.

Rappelons toutefois que ceux qui lui ont vendu, il y a cinq ans, la technologie en question sont toujours présents (et toujours aussi nombreux) à la Direction des bibliothèques. On attend donc, avec impatience, leur réaction.

Pour patienter,  vous pouvez trouver le vrai  bilan économique, professionnel, écologique de la technologie RFID dans les bibliothèques, à Paris ou en Province, en cliquant là 

 

 

                                                         Vol de DVD: La Mairie de Paris tire le bilan de la RFID

                                             mascii-jean-20-affiche-pour-le-film-au-voleur-3116299.jpg

                                                                         " Je vous tiens mes gaillards ! "

 

 

 

Lire aussi
Bibliothèques : La RFID à Paris, cinq ans après......  


Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans bibliothèques
commenter cet article