Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

C'est Qui ? C'est Quoi ?

  • : Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • : Blog du Syndicat CGT Culture de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris.
  • Contact

Qui sommes nous ?

Nous sommes des personnels de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris, travaillant dans les bibliothèques, conservatoires, musées, ateliers des beaux-arts, services centraux...

Nous militons au sein de la CGT pour défendre les droits des salariés, la qualité du service public rendu aux Parisiens.

Pour vous syndiquer, demander conseil, faire des réclamations, envoyer des informations, une seule adresse : daccgtculturegmail.com


Recherche

Pages

13 janvier 2012 5 13 /01 /janvier /2012 08:43

 

                                                                 herg- 1[1]


Hergé, Flandre, Rabier : après Château d’eau et Lancry à qui le tour ?

La CGT l’avait révélée : La Mairie de Paris confirme bien son intention de fermer les deux bibliothèques du 10ème arrondissement,  Château d’eau et Lancry à l’occasion de la prochaine ouverture de la médiathèque dite « Saint-Lazare » vers la Gare de l'Est, utilisant le doux vocable « d’évolution nécessaire des établissements » et sur ceux non moins soyeux de « démarche culturelle » et « valorisation des collections ».

Mais ça ne va peut être pas s’arrêter là ! La médiathèque Pajol-Vaclav Havel ouvrira bientôt à la lisière des 18ème et 19ème arrondissements. Pour la CGT, toujours en alerte, les mêmes causes pourraient avoir les mêmes effets. La future médiathèque sera en effet édifiée rue Pajol, rue qui donne dans la rue du Département qui n’est autre que celle de …..La bibliothèque Hergé ! Celle-ci connaitra-t-elle également un sort funeste ?  Hum ! Hum ! Pas bon tout ça.

Le sort des  bibliothèques Flandre et Benjamin Rabier, situées elles aussi dans le 19ème arrondissement, n’est guère assuré si l’on en croit la nouvelle politique du Maire de Paris. En matière de lecture publique à Paris ce n’est plus « objectif lune », mais « objectif ruine » !

                                                        herg- 3[1]

                                                         Un grand quotidien l'avait prévu


La CGT se mobilisera pour éviter cette éradication de la diffusion culturelle au côté des personnels et alertera les élus et l’opinion pour éviter la fermeture de services culturels de proximité qui doivent continuer à vivre pour le plus grand plaisir des usagers.

La CGT va contacter les autres organisations syndicales  pour connaitre leur position et s’organiser collectivement. Après la CGT, le Supap a fait connaître son hostilité aux projets municipaux. Nous vous informerons des réponses de la CFDT, CFTC, FO, UNSA et UCP.

En attendant notre syndicat, toujours bien informé, peut vous livrer dès maintenant la réponse de l’administration. A lire sans modération jusqu’à la fin.

hergé 4             hergé 5

                  Un vestige du vieux Paris                                                          Een overblijfsel van het oude Parijs


Bonjour, 

Vous avez été destinataires d’un message de la CGT sur la situation des bibliothèques Hergé, Flandre (nouvellement Levy Strauss) et Benjamin Rabier, qui mérite commentaire. 

La création de la médiathèque Pajol (future Vaclav Havel) va modifier l’offre de lecture publique dans le nord-est parisien et avoir un impact sur les établissements les plus proches : la bibliothèque Hergé, Levis Strauss, etc…. Dans ces conditions, il convient d’engager une réflexion sur l’évolution nécessaire de ces établissements, notamment sur leurs collections et leur démarche culturelle.  

A ce titre, une interrogation sur les activités de la bibliothèque Hergé et en particulier sur le travail d’animation autour de ces collections, si important pour l’arrondissement, participe de cette réflexion dans la mesure où ils pourraient éventuellement être valorisés auprès du public dans les futurs espaces de la médiathèque Pajol-Vaclav Havel.  

Dans le même esprit,  il est nécessaire de mener une réflexion sur les bibliothèques Flandres et Benjamin Rabier, puisque l’administration aura besoin de poste budgétaire de personnels et de crédits d’acquisition  pour valoriser  l’offre  de la médiathèque Vaclav-Havel qui sera proposée au public.  

C’est pourquoi vont  êtres constitués de faux groupes de travail réunissant des membres de chaque bibliothèque concernée et des membres de l’équipe de préfiguration de Pajol, sous la direction exclusive du bureau des bibliothèques et de la lecture.. Les réflexions de l’administration seront présentées aux élus concernés, et notamment au maire du XIXe arrondissement, afin que l’activité de ces trois établissements soit arrêtée. (Oups !!! Lapsus)

C’est bien sûr en toute transparence que ces réflexions sont engagées. 

Bien cordialement

La Sous direction de l’éradication de la diffusion culturelle et la promotion du happening en bibliothèque.

 

                                               girard

                                        - "Flandre, Hergé, Rabier, Lancry, on s'y retrouve plus avec tout ces noms"

                                                 - " On va essayer d'en supprimer pour régler le problème"

                                                                   -  " Ah! Là c'est brillant, Christophe ! "

                         

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans bibliothèques
commenter cet article
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 09:31

 

                                                             chateau d'eau 3

                                                                Bibliothèque Chateau d'Eau, Paris 10ème

 

Après Morland, Vaugirard et La Fontaine, les bibliothèques Château d’Eau et  Lancry sont dans la ligne de mire du Maire de Paris !

 

La Ville de Paris annonce l’ouverture prochaine de deux nouvelles médiathèques, dont celle de Saint-Lazare à l’emplacement de l’ancien hôpital du même nom dans le 10ème arrondissement.

 

Mais….Damnation ! La dernière trouvaille de la Ville de Paris est de transférer l’ensemble du  fonds «photo» de la bibliothèque Château d’Eau vers la future médiathèque Saint-Lazare qui n’a pourtant rien demandé ! 

 

  La bibliothèque Château d’Eau, installée depuis 1896 dans la mairie du 10ème, va ainsi se retrouver fragilisée, le fonds «photo» constitué de plus de 3 000 ouvrages  étant une partie très  importante de cette bibliothèque appréciée et reconnue par les professionnels et les amateurs de pellicule


                                                          440px-Prison saint-lazare 1912

                                                                L'ancien hôpital de Saint-Lazare, Paris 10ème

 

 Pour la Mairie de Paris, cette opération est un billard à multiples bandes : On construit une nouvelle médiathèque, on vide de sa substance une  bibliothèque située dans le même arrondissement. Ainsi affaiblie, celle-ci est contrainte à fermer. On récupère des postes et on économise des budgets. Cerise sur le gâteau, le Maire du 10ème récupère des locaux : bingo !


                                                                  saint lazare

                                                                    "Alors là, je vous tire mon chapeau, les gars!"

 

 Parions que la bibliothèque Lancry (également dans le 10ème), dont l’histoire est intimement liée à celle de Château d’Eau, ne se sente guère rassurée par cette perspective. Il est vrai que la suppression de sa section discothèque est déjà dans les tuyaux de l’administration.

 

 Ce scénario ressemble étrangement  à la mésaventure essuyée par la désormais célèbre bibliothèque Vaugirard (15ème) qui il y a quatre ans a dû subir deux (oui,deux!) tentatives de fermeture !

 

  Après la fermeture de la Bibliothèque du personnel de Morland (4ème), de celle de La Fontaine (1er) dont le comptoir de prêt n’a jamais été crée en dépit de la promesse solennelle de Christophe Girard, la menace pèsera aussi sur la bibliothèque du Louvre (1er).

 

 Quel est le devenir de certaines petites bibliothèques comme Isle St Louis (4è), Drouot (9ème), Musset  (16è) ou Mortier (20è) classées en queue de peloton pour leur nombre de prêts, dont l’existence ne correspond plus à l’idée que se font nos élites d’un accès à la culture de proximité ?

 

 Les bibliothèques sont en plein brouillard : Explosion des postes vacants, baisse des budgets d’acquisition et ajoutons à cela une incohérente filière statutaire source de conflit. Bref ! Ca ne va plus.


                                                                      logo-bib-05.jpg

                                                        Les bibliothèques parisiennes sont en plein brouillard

 

 La CGT demande au Maire de Paris de renoncer à cette politique de «petites économies» qui consiste à sacrifier des petits établissements pour ne promouvoir que des projets de prestige. Bling! Bling!

 

 Pour mémoire, la contribution de la Mairie de Paris à la rénovation d’une structure qui ne lui appartiendra plus (Les Halles) dépasse le ……Milliard d’euros !

 

 La CGT des Affaires Culturelles se mobilisera contre la menace de fermeture de la bibliothèque Château d’Eau et contacte dès maintenant  élus et usagers du 10ème arrondissement pour les alerter.


                                                         girard 1

                                                           "Humm! Vous êtes dans la ligne de mire,j'crois bien !"                                    

 

 

 

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans bibliothèques
commenter cet article
17 décembre 2011 6 17 /12 /décembre /2011 12:23

 

                                                      morland

                                             Le seul endroit, désormais, où l'on peut lire quelque chose à Morland

                           

                             Bibiothèque Morland: En 2012, tout doit disparaitre ! 

Le Maire de Paris souhaite de bonnes fêtes de à ses personnels et pour affronter l'hiver va envoyer en 2012, vingt cinq mille livre à la déchèterie ! Mais, bon ! Les parisiens auront au moins de quoi se chauffer. 

                                                    poubelle 2 

                                             Les personnels de Morland en pleine reconversion  

Ca y est, c’est officiel, la bibliothèque des personnels du Centre administratif de Morland ferme ses portes. Malgré les protestations des personnels, le refus unanime de tous les syndicats et le soutien d’écrivains et d’hommes et femmes de lettres, rien n’y a fait ! Une tribune ou une lettre ouverte, n'ont pas eu plus de succès. Elle n’était pas assez rentable selon Christophe Girard, l’adjoint chargé de la «culture». Pourtant avec près de 1 000 lecteurs inscrits,sans compter les gens de passage et un fonds de 25 000 documents ce lieu culturel n’avait rien de dérisoire.

                                                       morland 11

                                               La nouvelle campagne de communication de la Mairie de Paris

           

Comme cadeaux pour les fêtes de fin d’année, la Mairie de Paris envoie donc ses agents voir si l’herbe culturelle est plus verte ailleurs. En tout cas elle semble aux abois financièrement car elle justifie la fermeture de ce lieu uniquement par la récupération de quatre postes d’agents municipaux et le budget d’acquisition de la bibliothèque. L’argent est apparemment attendu instamment pour financer le CentQuatre, le stade Jean Bouin ou le très coûteux (plus du milliard d’euros) projet du Forum des Halles.


                                                                         deprime 3

                                                                                    Morland: De Profundis 

 

Voici donc l’ultime témoignage de cette bibliothèque. En regardant ces images on comprends pourquoi ce lieu était très apprécié.


                                     morland 7      morland 10

                                                      Un choix large....                                        ....Un espace aéré

 

                                     morland 4       morland 9

                                                   Un lieu convivial......                                Et, quel horreur! .....Des livres

  

Lire aussi: Christophe Girard: "On ne vit pas dans le même monde" !

                    Pas de printemps pour la bibliothèque Morland !

                    Série noire pour la bibliothèque Morland

                    Bibliothèque Morland: Des écrivains interpellent Delanoë !

                    Fermeture de la bibliothèque du centre Morland

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans bibliothèques
commenter cet article
16 décembre 2011 5 16 /12 /décembre /2011 09:19

 

                                                                  YOURCENARF9579.jpg 

 

              La RFID dans les bibliothèques: Un premier bilan, trois ans après.  

Le système RFID a  été installé il y a trois ans dans trois bibliothèques de la Ville de Paris. Depuis la RFID a été étendue à d'autres établissements parisiens. Bien que cette technologie soit loin de remplir tous ses objectifs, avec un système de vérification des documents qui ne fonctionne pas toujours, des logiciels défectueux, un matériel fragile, un système antivol peu fiable, le tout pour un coût toujours très élevé, l'administration en charge de son installation se garde bien d'en faire le moindre bilan.

C'est pourquoi trois ans après vous trouverez le texte "La RFID dans les bibliothèques à Paris: Quel bilan pour quelles idées" publié sur le site "Social Nec Mergitur"  

Vous trouverez également un article "Les puces RFID pas encore efficaces" sur le  site des univers du livre "ActuaLitté"

                                                   YOURCENARF9578.jpg      

   

Lire aussi:  La RFID c'est pas automatique (1ère partie)

                 La RFID c'est pas automatique (2ème partie)

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans bibliothèques
commenter cet article
13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 16:16

                                              

                                                morland 2 

                                                                   "La fermeture de la bibliothèque Morland"   


                                       Morland : Le suspens hitchcockien aura peu duré

  Le sort en a été jeté lors du Comité Technique des Affaires Culturelles du 9 décembre 2011. La  bibliothèque du personnel Morland – qui est une bibliothèque dédiée au personnel, n’en déplaise à certain dans l’administration contestant jusqu’à l’appellation et la fonction même de bibliothèque du personnel - fermera cette fois, et de manière certaine et définitive, en janvier 2012 (histoire de bien commencer l’année….).

C’est là une manière bien cynique pour la municipalité de décréter 2011 "année du livre et des bibliothèques" et de présenter des vœux 2012 aux agents du service public, à qui leur est retiré désormais un lieu de culture apprécié et fréquenté (mais la proposition d’une visite de la bibliothèque Morland n’a reçu aucune réponse de M. l’adjoint chargé de la culture, par peur de rencontrer le mécontentement des lecteurs ?!!).  

C’est aussi un déni au travail accompli par les agents affecté à cette bibliothèque, à l’écoute des leurs collègues et pas avares de conseils.   

Que les agents municipaux aient exprimé leur attachement à cette bibliothèque par le biais de pétitions et de témoignages compte vraiment bien peu au regard des décideurs, puisque, lors de la présentation de la pétition des personnels, ayant recueilli plus de 1000 signatures, les représentants syndicaux se sont entendu rétorquer «  Une pétition ? Mais le papier appelle l’encre ! ». Autrement dit  les décideurs, prônant en d’autres domaines la concertation la plus large, se moquent ouvertement de l’avis des agents du service public ! En termes de motivation des agents, ne pourraient-ils faire plus désastreux ?

                                                            morland 3

                                                             " Le papier appelle l'encre? Alors là, t'a fait fort!"

 

  Pourtant les représentants syndicaux et leurs experts –qualifiés de « violents » ! (ne manquait que le couteau entre les dents, on dirait : que faisait l’accessoiriste ?)- ont défendu avec pugnacité et conviction le maintien de la bibliothèque du personnel lors de ce Comité de la dernière chance (les interventions en faveur de cette  bibliothèque ayant d’ailleurs durés plusieurs heures, bouleversant ainsi l’ordre du jour).  

Ainsi des « économies budgétaires »  seront faites au détriment et sur le dos du personnel. Cela devient une fâcheuse habitude à la Mairie de Paris.   

Hélas, nous  (agents municipaux et leurs représentants)  « vivons dans un autre monde » a –t-il été dit par le Maire adjoint en charge de la culture (à court d’arguments  et à certains moments s’octroyant même  quelques couplets sur la lutte des classes !). Cet autre monde étant celui d’une quête de justice sociale, d’une défense du personnel (qui ne sont pas des nantis, et combien d’imposés sur la fortune parmi ce personnel ?!!), d’un reconnaissance de leur probité professionnelle et de leur sens du service public. 

                                                                         morland 4-copie-1

                                                                       "Vous revez? Et puis quoi encore"  

  Les agents de la Ville ont manifesté leur attachement à la culture de proximité, à la liberté que confère la lecture, cet attachement ayant été relayé par des personnalités du monde littéraire.    

Les agents municipaux sont en colère,hélas, pas pour rien !  

Alors oui nous sommes des Aliens,  à ce titre et le revendiquons  face à de tels décideurs sourds aux paroles du personnel !  C’est aussi un sale temps pour la culture !  

 

                                                                     morland 1

                                                                       Pas de printemps pour Morland

 

 

 

Lire aussi: Bibliothèque Morland: Une tribune de Francis Mizio

 

                     Fermeture de la bibliothèque du centre Morland

 

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans bibliothèques
commenter cet article
5 décembre 2011 1 05 /12 /décembre /2011 09:11

 

                                                                      sde 5

                                                                                Ceci n'est pas une boite !

 

                        Restructuration du SDE: Une simple histoire de boite !!!! 

On savait la Direction des Affaires Culturelles joueuse et créative mais à ce point !

 Lors d’une réunion récente sur le devenir du SDE (Service du Document et des Echanges des bibliothèques parisiennes) quelle n'a pas été notre surprise d’apprendre que le but final de cette démarche était de mettre à la verticale des boites qui étaient auparavant à l’horizontale !!! ( dixit le bureau des bibliothèques).

  Chaque boite representant en fait un service du SDE. Peut être une façon de « redresser la situation » !

   

                            sde 2                                          sde 4

                                  Le SDE avant restructuration                                                        Le SDE après

 

Cette décision est d’autant plus surprenante que la tendance « mode » de l’année est plutôt à la « transversalité ».

  La CGT n’a pas de point de vue particulier sur l’empilage mais s’inquiète de ce que la DAC voudra mettre dans ces boites. Notre syndicat s’interroge plus sur le fond que sur la forme:   

- Quelles seront les activités de tous ces services, une fois la restructuration mise en œuvre.

- Le Service de reprographie a-t-il encore un avenir ?

- Le service bibliographique « jeunesse » pourra t il continuer à recevoir les collègues dans de bonne conditions alors que l’on note déjà une réduction du nombre de plages de consultation ?

- Nos collègues devront ils se rendre dans les librairies (avant début novembre toutefois) sur leur temps libre et personnel pour se faire une idée des nouveautés ?

- Le service catalogage va-t-il être réduis puisque on demande aux différentes commissions de faire leur propre catalogage ?  

- Que va devenir le service des commandes avec la mise en place du module «  acquisition » de V-Smart ?

 

Le Comité Technique Paritaire du 9 décembre devra apporter des réponses à ces interrogations

 

 

                                                                       sde 3

                                                                               Que trouvera t-on dans la boite?

 


 

 

Lire aussi :     Bibliothèques de la Ville Paris: Volumétrie ou déchetterie ?                

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans bibliothèques
commenter cet article
17 novembre 2011 4 17 /11 /novembre /2011 13:34

 

                                                                  banniere-site-daccgt-950-flowers.gif 

 

                    Les bibliothécaires subissent la rigueur budgétaire avant l'heure !

 

Pour faire de subtiles économies d'argent, la Direction des Affaires Culturelles (DAC) de la Ville de Paris a prise une décision de dernière minute concernant les reliquats budgétaires des bibliothèques, en supprimant toute les commandes du mois de décembre. La Mairie de Paris vient donc d’inventer une année 2011 qui ne compte que onze mois.

 

Alors que ces reliquats servaient les années précédentes aux bibliothécaires à aller en librairie pour choisir directement un certain nombre d'ouvrages qui ne pouvaient être achetés  que l'année suivante, la Ville de Paris  a choisi de supprimer cette possibilité, du jour au lendemain, sans prévenir ni les acquéreurs, ni les chefs d'établissement.

 

Non seulement cela ruine tout le travail préparatoire des agents qui ont planifié cette dépense, mais cela ampute également une partie non négligeable du budget de fin d'année. Et bien entendu, les lecteurs n'auront ces livres que fin février 2012 dans le meilleur des cas. Et l'argent prévu initialement à cette dépense est... "perdu" ! Il n’y a plus de petites économies

 

Visiblement, la réorganisation en 2011 du service des  achats à la Mairie de Paris a engorgé dangereusement les services comptabilité des différentes directions. Pour autant, est-ce une raison pour empêcher les bibliothécaires de dépenser l'argent qui leur est confié par le pouvoir politique pour la lecture publique ?

 

La CGT demande au Maire de Paris, Bertrand Delanoë, et à son adjoint à la culture, Christophe Girard,  le rétablissement immédiat de cet argent pour maintenir un service de lecture publique de qualité

 

A moins que ce soit une subtile façon de se préparer à la rigueur budgétaire de 2012 et à la hausse attendue de la TVA sur les livres ?

 

 

              précaire 5                     girard-1.jpg

                                      " Malin, non ? "                                                                        " Oui plutôt "

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans bibliothèques
commenter cet article
29 septembre 2011 4 29 /09 /septembre /2011 15:41

 

Un des auteurs du "Poulpe" vient au secours de la bibliothèque Morland 

Francis Mizio, auteur de près d'une vingtaine de romans et de nouvelles (dont la série "Le¨Poulpe")  a publié une tribune dans le "Nouvel Observateur"  pour protester contre la décision de la Mairie de Paris de fermer la bibliothèque des personnels du Centre Morland. 

Lire l'article du "Nouvel Observateur"  

 

                                                      morland-4.jpg

 

 

Sur le même sujet:  Bibliothèque Morland: Des écrivains interpellent Delanoë !

 

                                      Fermeture de la bibliothèque du centre Morland

 

 

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans bibliothèques
commenter cet article
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 11:00

 

 

Livre.jpg

 

 

Des livres jetés à la poubelle : La Ville de Paris suivra t- elle l’exemple de la  BnF- François Mitterrand ? 

 

Que faire pour éviter ça ?

La Bibliothèque Nationale de France va jeter à la poubelle plusieurs dizaines de milliers de livres, selon les informations données par des conservateurs du Conseil Scientifique de la BnF.

Derrière le terme poétique « d’écrêtage », cette réduction des collections cache en réalité une diminution drastique des budgets d’acquisition. Voir sur : http://sursautbnf.wordpress.com/ . Cela ne vous rappelle t-il pas quelque chose ?

 

La mairie de Paris préfère parler de « volumétrie ». 

Le projet de réduction du volume des collections dans les bibliothèques de la Ville de Paris va dans ce sens, malgré les dénégations de l’administration : redéploiement des collections et des budgets vers les grandes bibliothèques-médiathèques avec des petits établissements qui, ainsi fragilisés, n’auraient plus à terme qu’à disparaître.

Seconde conséquence de ce futur « écrêtement » : l’envoi à la poubelle, ou à la déchetterie de dizaines de milliers de documents (livres, BD, CD,…) ! Comme à la BnF finalement ! Symboliquement, cela fait plutôt mauvais effet.  

                                                        poubelle 2

                                                     Des bibliothécaires en pleine reconversion !

                                           

Or, un nombre non négligeable d’ouvrages appelés à être « pilonnés » sont les seuls exemplaires disponibles dans le réseau des bibliothèques parisiennes et ne peuvent êtres envoyés à la Réserve Centrale. Faute de place en effet, puisque ce « trésor » du réseau est désormais saturé et ne peut s’agrandir.  

 

                                                        tiru 4

                                                   Qelle direction la Ville de Paris va t-elle choisir ?

 

Pour remédier à ce problème, nous proposons la création de réserves centrales « décentralisées », réparties dans les arrondissements sur une base éventuellement thématique (polar, science fiction, BD, ….). Ces réserves pourraient êtres localisées dans les grands établissements où il n’est pas rare de trouver des espaces inoccupés. 

Cela aurait un quadruple avantage : 

  • Ne plus jeter autant de documents à la poubelle
  • Préserver et développer la diversité documentaire
  • Offrir de vraies perspectives de développement pour la Réserve Centrale
  • Offrir aux lecteurs le plus grand choix de documents depuis n’importe quel établissement

 

                                                               tiru 2

                                                    La  nouvelle Réserve Centrale des bibliiothèques parisiennes? 

 

 

 

                                               

                                          banniere-site-daccgt-950-flowers.gif

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans bibliothèques
commenter cet article
6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 13:40

 

                                                            morland 4

 

   La Ville de Paris prête a accorder deux heures de pause déjeuner à ses agents !

La Ville de Paris veut fermer la bibliothèque du personnel du centre Morland. Parmi les nombreux arguments (nombre d’inscrits, fréquentation, futur déménagement, etc.) figure celui que les agents pourront aller au centre de documentation de…………. la Rue Lobau, situé à plus d'un kilomètre de distance !

 

                                              marathon 1

                                            Des personnels de Morland se rendant rue Lobau

 

Les agents du Centre Morland qui ne disposent, comme la plupart des agents de la Ville que d’une heure pour déjeuner, profitaient de leurs temps de repas pour fréquenter la bibliothèque du personnel, emprunter des livres, ou simplement s’informer et se cultiver.
La proposition de la Mairie de fermer Morland et d’envoyer les personnels vers l’Hôtel de Ville (soit à deux station de métro) veut dire que la DRH dans sa grande sagesse accorde désormais aux agents………deux heures de pause déjeuner. Une demi-heure de trajet, plus une demi-heure pour lire, se former et s’informer et le tour est joué !

                                  La CGT remercie M. Bertrand Delanoë  et Mme Errecart !
Devant cette solution avant-gardiste au service de la promotion culturelle de ses personnels, la CGT ne peut que s’incliner. Toutefois, elle attend que Mme Errecart et la DRH reparamètre le système de Chronogestor de Morland et des autres services situés aux alentours pour permettre aux personnels de se rendre au centre de la Rue Lobau sans angoisse.

 

                                                lapin d'alice

                               Un agent,désormais, sans angoisse sur le contrôle de ses horaires !

                                                    

                                                             La culture pour tous ?
La CGT espère que le Maire de Paris, dans sa grande mansuétude, étendra cette avancée sociale à tous les agents des autres Directions.
En cas de refus, la Bibliothèque Morland doit rester un service de proximité pour des agents qui ne peuvent se rendre dans les bibliothèques municipales (il n’y en a guère dans le quartier) et habitent pour nombre d’entre eux en banlieue !

La CGT demande que la bibliothèque Morland retrouve son budget pour enrichir son offre documentaire.
La bibliothèque Morland a reçu le soutien de toutes les organisations syndicales de la Ville de Paris. Nous vous encourageons à signer et faire signer la pétition mise en ligne sur :  link
La CGT revendique la culture pour tous. C’est pourquoi nous demandons aussi la gratuité des CD dans les bibliothèques municipales pour une culture à destination de tous.

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans bibliothèques
commenter cet article