Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

C'est Qui ? C'est Quoi ?

  • : Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • : Blog du Syndicat CGT Culture de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris.
  • Contact

Qui sommes nous ?

Nous sommes des personnels de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris, travaillant dans les bibliothèques, conservatoires, musées, ateliers des beaux-arts, services centraux...

Nous militons au sein de la CGT pour défendre les droits des salariés, la qualité du service public rendu aux Parisiens.

Pour vous syndiquer, demander conseil, faire des réclamations, envoyer des informations, une seule adresse : daccgtculturegmail.com


Recherche

Pages

17 novembre 2011 4 17 /11 /novembre /2011 13:34

 

                                                                  banniere-site-daccgt-950-flowers.gif 

 

                    Les bibliothécaires subissent la rigueur budgétaire avant l'heure !

 

Pour faire de subtiles économies d'argent, la Direction des Affaires Culturelles (DAC) de la Ville de Paris a prise une décision de dernière minute concernant les reliquats budgétaires des bibliothèques, en supprimant toute les commandes du mois de décembre. La Mairie de Paris vient donc d’inventer une année 2011 qui ne compte que onze mois.

 

Alors que ces reliquats servaient les années précédentes aux bibliothécaires à aller en librairie pour choisir directement un certain nombre d'ouvrages qui ne pouvaient être achetés  que l'année suivante, la Ville de Paris  a choisi de supprimer cette possibilité, du jour au lendemain, sans prévenir ni les acquéreurs, ni les chefs d'établissement.

 

Non seulement cela ruine tout le travail préparatoire des agents qui ont planifié cette dépense, mais cela ampute également une partie non négligeable du budget de fin d'année. Et bien entendu, les lecteurs n'auront ces livres que fin février 2012 dans le meilleur des cas. Et l'argent prévu initialement à cette dépense est... "perdu" ! Il n’y a plus de petites économies

 

Visiblement, la réorganisation en 2011 du service des  achats à la Mairie de Paris a engorgé dangereusement les services comptabilité des différentes directions. Pour autant, est-ce une raison pour empêcher les bibliothécaires de dépenser l'argent qui leur est confié par le pouvoir politique pour la lecture publique ?

 

La CGT demande au Maire de Paris, Bertrand Delanoë, et à son adjoint à la culture, Christophe Girard,  le rétablissement immédiat de cet argent pour maintenir un service de lecture publique de qualité

 

A moins que ce soit une subtile façon de se préparer à la rigueur budgétaire de 2012 et à la hausse attendue de la TVA sur les livres ?

 

 

              précaire 5                     girard-1.jpg

                                      " Malin, non ? "                                                                        " Oui plutôt "

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans bibliothèques
commenter cet article
29 septembre 2011 4 29 /09 /septembre /2011 15:41

 

Un des auteurs du "Poulpe" vient au secours de la bibliothèque Morland 

Francis Mizio, auteur de près d'une vingtaine de romans et de nouvelles (dont la série "Le¨Poulpe")  a publié une tribune dans le "Nouvel Observateur"  pour protester contre la décision de la Mairie de Paris de fermer la bibliothèque des personnels du Centre Morland. 

Lire l'article du "Nouvel Observateur"  

 

                                                      morland-4.jpg

 

 

Sur le même sujet:  Bibliothèque Morland: Des écrivains interpellent Delanoë !

 

                                      Fermeture de la bibliothèque du centre Morland

 

 

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans bibliothèques
commenter cet article
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 11:00

 

 

Livre.jpg

 

 

Des livres jetés à la poubelle : La Ville de Paris suivra t- elle l’exemple de la  BnF- François Mitterrand ? 

 

Que faire pour éviter ça ?

La Bibliothèque Nationale de France va jeter à la poubelle plusieurs dizaines de milliers de livres, selon les informations données par des conservateurs du Conseil Scientifique de la BnF.

Derrière le terme poétique « d’écrêtage », cette réduction des collections cache en réalité une diminution drastique des budgets d’acquisition. Voir sur : http://sursautbnf.wordpress.com/ . Cela ne vous rappelle t-il pas quelque chose ?

 

La mairie de Paris préfère parler de « volumétrie ». 

Le projet de réduction du volume des collections dans les bibliothèques de la Ville de Paris va dans ce sens, malgré les dénégations de l’administration : redéploiement des collections et des budgets vers les grandes bibliothèques-médiathèques avec des petits établissements qui, ainsi fragilisés, n’auraient plus à terme qu’à disparaître.

Seconde conséquence de ce futur « écrêtement » : l’envoi à la poubelle, ou à la déchetterie de dizaines de milliers de documents (livres, BD, CD,…) ! Comme à la BnF finalement ! Symboliquement, cela fait plutôt mauvais effet.  

                                                        poubelle 2

                                                     Des bibliothécaires en pleine reconversion !

                                           

Or, un nombre non négligeable d’ouvrages appelés à être « pilonnés » sont les seuls exemplaires disponibles dans le réseau des bibliothèques parisiennes et ne peuvent êtres envoyés à la Réserve Centrale. Faute de place en effet, puisque ce « trésor » du réseau est désormais saturé et ne peut s’agrandir.  

 

                                                        tiru 4

                                                   Qelle direction la Ville de Paris va t-elle choisir ?

 

Pour remédier à ce problème, nous proposons la création de réserves centrales « décentralisées », réparties dans les arrondissements sur une base éventuellement thématique (polar, science fiction, BD, ….). Ces réserves pourraient êtres localisées dans les grands établissements où il n’est pas rare de trouver des espaces inoccupés. 

Cela aurait un quadruple avantage : 

  • Ne plus jeter autant de documents à la poubelle
  • Préserver et développer la diversité documentaire
  • Offrir de vraies perspectives de développement pour la Réserve Centrale
  • Offrir aux lecteurs le plus grand choix de documents depuis n’importe quel établissement

 

                                                               tiru 2

                                                    La  nouvelle Réserve Centrale des bibliiothèques parisiennes? 

 

 

 

                                               

                                          banniere-site-daccgt-950-flowers.gif

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans bibliothèques
commenter cet article
6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 13:40

 

                                                            morland 4

 

   La Ville de Paris prête a accorder deux heures de pause déjeuner à ses agents !

La Ville de Paris veut fermer la bibliothèque du personnel du centre Morland. Parmi les nombreux arguments (nombre d’inscrits, fréquentation, futur déménagement, etc.) figure celui que les agents pourront aller au centre de documentation de…………. la Rue Lobau, situé à plus d'un kilomètre de distance !

 

                                              marathon 1

                                            Des personnels de Morland se rendant rue Lobau

 

Les agents du Centre Morland qui ne disposent, comme la plupart des agents de la Ville que d’une heure pour déjeuner, profitaient de leurs temps de repas pour fréquenter la bibliothèque du personnel, emprunter des livres, ou simplement s’informer et se cultiver.
La proposition de la Mairie de fermer Morland et d’envoyer les personnels vers l’Hôtel de Ville (soit à deux station de métro) veut dire que la DRH dans sa grande sagesse accorde désormais aux agents………deux heures de pause déjeuner. Une demi-heure de trajet, plus une demi-heure pour lire, se former et s’informer et le tour est joué !

                                  La CGT remercie M. Bertrand Delanoë  et Mme Errecart !
Devant cette solution avant-gardiste au service de la promotion culturelle de ses personnels, la CGT ne peut que s’incliner. Toutefois, elle attend que Mme Errecart et la DRH reparamètre le système de Chronogestor de Morland et des autres services situés aux alentours pour permettre aux personnels de se rendre au centre de la Rue Lobau sans angoisse.

 

                                                lapin d'alice

                               Un agent,désormais, sans angoisse sur le contrôle de ses horaires !

                                                    

                                                             La culture pour tous ?
La CGT espère que le Maire de Paris, dans sa grande mansuétude, étendra cette avancée sociale à tous les agents des autres Directions.
En cas de refus, la Bibliothèque Morland doit rester un service de proximité pour des agents qui ne peuvent se rendre dans les bibliothèques municipales (il n’y en a guère dans le quartier) et habitent pour nombre d’entre eux en banlieue !

La CGT demande que la bibliothèque Morland retrouve son budget pour enrichir son offre documentaire.
La bibliothèque Morland a reçu le soutien de toutes les organisations syndicales de la Ville de Paris. Nous vous encourageons à signer et faire signer la pétition mise en ligne sur :  link
La CGT revendique la culture pour tous. C’est pourquoi nous demandons aussi la gratuité des CD dans les bibliothèques municipales pour une culture à destination de tous.

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans bibliothèques
commenter cet article