Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

C'est Qui ? C'est Quoi ?

  • : Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • : Blog du Syndicat CGT Culture de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris.
  • Contact

Qui sommes nous ?

Nous sommes des personnels de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris, travaillant dans les bibliothèques, conservatoires, musées, ateliers des beaux-arts, services centraux...

Nous militons au sein de la CGT pour défendre les droits des salariés, la qualité du service public rendu aux Parisiens.

Pour vous syndiquer, demander conseil, faire des réclamations, envoyer des informations, une seule adresse : daccgtculturegmail.com


Recherche

Pages

17 avril 2015 5 17 /04 /avril /2015 17:31
La Mairie de Paris offre à ses cadres briseurs de grève des places pour aller voir jouer des milliardaires

                                                  Bon, finalement, Paris a perdu !

La mairie de Paris, enfin surtout les élus, bénéficie de places gratuites pour aller voir jouer le Paris-Saint-Germain dans son stade du Parc des Princes. Les naîfs croyaient probablement que ces places étaient distribuées aux gamins défavorisés ou bien aux clubs de foot amateur ? Que nenni...

Selon des informations confidentielles, la direction de la jeunesse et des sports (DJS) de la ville de Paris a trouvé une idée formidable pour motiver ses cadres à affronter un contexte social assez tendu, il est vrai. Pour cela, la Maire leur offre du rêve....Des places pour le match de quart de finale aller de la coupe d'Europe, PSG-Barcelone.

Qu’est ce qui bien pu pousser l’équipe d’Anne Hidalgo à distraire ses employés de la sorte ? Rien moins que récompenser ceux qui sont venus travailler le week-end pour piloter les vacataires recrutés par la municipalité pour zlataner les effets du mouvement social qui touche les équipements sportifs de la capitale.

Mais quand même, offrir des places pour aller voir jouer des milliardaires à des cadres briseurs de grève alors que dans le même temps les agents de la DJS revendiquent depuis quinze mois une revalorisation de leur prime dominicale (ils veulent simplement passer de 45 euros à 100 euros comme leurs collègues bibliothécaires) en dit long sur l’abîme moral dans lequel est tombée une partie de l'équipe dirigée par Anne Hidalgo. Bon, finalement, contre le Barça, Paris a perdu.

 

La Mairie de Paris offre à ses cadres briseurs de grève des places pour aller voir jouer des milliardaires
Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans Grèves - manifestations Primes Informations Abus de pouvoir
commenter cet article
24 mars 2015 2 24 /03 /mars /2015 07:38
Margaret Thatcher élue nouvelle maire de Paris !

« Nous allons recruter des vacataires pour remplacer les grévistes » a déclaré au Parisien Anne Hidalgo, en digne héritière de la Dame de fer

C’est l’un des plus longs conflits qu’a connu la mairie de Paris. Depuis plus d’un an, les personnels agents techniques, des piscines, stades et gymnases débrayent chaque dimanche pour obtenir une revalorisation de leur prime dominicale. Depuis tout ce temps la mairie a tout fait pour casser le mouvement. D'abord le pourrissement, en ne recevant pas les syndicats. Ensuite une promesse «  d'ouvrir des discussions sur les primes avec des négociations dans toutes les directions ». Et puis finalement toujours rien treize mois plus tard.

« On nous a fait lanterner des mois en prétextant les municipales, puis les européennes, les vacances et enfin les élections professionnelles. Cela fait 15 ans qu’on attend une revalorisation ; pas question d’abandonner » ont réaffirmé les agents de la Direction de la Jeunesse et des Sports (DJS). D'ailleurs, loin de s’essouffler, le mouvement s’est même durci en s’étendant d'abord au samedi puis maintenant au mercredi. Du côté de la mairie, on essaie donc par tout les moyens de mettre fin à « cette maudite grève » selon les termes même de l'administration parisienne..

Après le pourrissement et les menaces de sanctions diverses et variées, la mairie a remis au goût du jour le principe d'une caisse anti-grève : « Nous avons une enveloppe exceptionnelle d’heures supplémentaires pour remplacer les grévistes et assurer les compétitions les plus sensibles » pouvait-on lire dans une note interne qui aurait dû rester confidentielle (lire ici). Apparemment, pour empêcher les personnels d'exprimer des revendications on ne peut plus légitimes, on sait trouver de l'argent.

Seulement, comme cela ne suffira pas, la ville a décidé d'engager des vacataires, une centaine au bas mot, pour remplacer les grévistes ! « En février, nous avions commencé à redéployer les agents non-grévistes qui travaillaient le dimanche afin d’ouvrir les équipements prioritaires. Cette fois-ci, on renforce les effectifs avec des vacataires pour que l’essentiel des équipements puisse être accessible » a déclaré au Parisien un porte parole de la mairie. Margaret Thatcher avait tout mis en œuvre pour casser la grève des mineurs anglais dans les années 80, visiblement elle a trouvé de dignes héritiers à la Ville de Paris.

Toutefois, il faut signaler qu'embaucher des vacataires pour remplacer des grévistes est interdit par la loi. Alors va-t-on voir une ancienne inspectrice du travail condamnée pour atteinte au droit de grève ? Ce serait so shocking.... Et même carrément indeed

 

                                               Margaret Thatcher, nouvelle maire de Paris ?

Margaret Thatcher élue nouvelle maire de Paris !

                              - Oh my dear, je me disais bien que vous me rappeliez quelqu'un

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans Grèves - manifestations Informations
commenter cet article
13 mars 2015 5 13 /03 /mars /2015 10:56
La Ville de Paris ouvre une caisse noire pour casser la grève du dimanche dans les équipements sportifs

« Nous avons une enveloppe d'heures supplémentaires exeptionnelle "gestion de grève" pour faire venir des agents et assurer la tenue des compétitions les plus sensibles » a avoué la mairie dans une note confidentielle.

C'est ce qu'on appelle une tentative de noyade ! A la Direction de le Jeunesse et des Sports (DJS) de la Ville de Paris, on ne sait plus quoi faire pour casser le mouvement des agents des équipements sportifs en grève depuis maintenant 13 mois (oui, treize !) pour la revalorisation de leur prime dominicale actuellement fixée à 45 euros.

Dans une note qui aurait du rester confidentielle mais dont néanmoins les syndicats ont eu connaissance, on apprends que la ville de paris est prête à tout pour casser la grève des agents municipaux. Mais alors vraiment prête à tout.

« Voici le rappel des points abordés lors des dernières réunions avec la direction sur la gestion de cette maudite (sic) grève » annonce d’emblée la note municipale. La Ville commence par la carotte pour pouvoir attirer des « volontaires » qui seront affectés au remplacement des agents grévistes. 

« Nous avons une enveloppe exceptionnelle d'heures supplémentaires "gestion de grève" » annonce la note de service. Probablement une sorte de « caisse noire » car plus personne dans l'administration depuis les années Chirac n'en avait entendu parler. « Elle va nous servir à faire venir les agents et assurer les compétitions les plus sensibles. N’hésitez pas à l'utiliser pour sécuriser un maximum les manifestations » continue la missive. A vu de nez chaque agent « volontaire » pourrait être payé environ 200 euros par jour. A la mairie, on met vraiment les moyens quand il s'agit de casser une mouvement social pourtant légal et on ne peut plus légitime.

 

                  La mairie cherche dans les textes où se trouve le budget gestion de grève

La Ville de Paris ouvre une caisse noire pour casser la grève du dimanche dans les équipements sportifs

                     - Je ne vois nulle trace Mme le Maire, il faut sûrement remonter à TIbéri

                         -  Voire jusqu'aux années Chirac comme c'est une caisse noire !

 

Mais, comme la carotte ne suffira pas à ouvrir « coûte que coûte » les établissements sportifs de la capitale, la mairie peut sortir le bâton. Outre le fait de sanctionner les grévistes en faisant des rapports à tout va, à la la DJS  c'est maintenant les non grévistes qui sont dans la ligne de mire municipale. « Si un agent refuse son déplacement d'un site à un autre (non prévu actuellement Ndr) il s'expose à un rapport qui sera suivi d'une sanction » menace la note interne.

D'autant que l'équipe d'Anne Hidalgo ne prend pas de gants pour décider du déplacement forcé d'un agent. « Il faut juste le lui avoir notifié, peu importe qu'il signe ou pas. Attention le directeur (un énarque socialiste qui a travaillé autrefois au cabinet de Delanoë Ndr) a donné comme consigne de sanctionner immédiatement sans même de lettre de remontrance préalable ». Visiblement le directeur n'est pas très sport. Il faudrait peut être en avertir une ancienne inspectrice du travail ?

Enfin, cerise sur gâteau Olympique, la ville montre aussi son peu d’intérêt, voire son mépris, envers les « petits » usagers. « Ne pas hésiter à déplacer un agent d'un petit équipement  sans compétition et le fermer pour faire ouvrir un autre avec compétition importante » ordonne l'administration.

La DJS a toutefois une pensée émue pour ceux qui vont devoir appliquer ces consignes « ces informations doivent être partagées avec les chefs d'établissement pour une communication commune. Conscient de la difficulté de votre tâche nous vous en remercions » Avec une prime ?

De nombreux élus ont mis à l'ordre du jour du prochain conseil de Paris la longue grève des agents de la DJS. Outre la dénonciation « de la mauvaise gestion de ce conflit » ils réclament « l'ouverture des négociations avec les grévistes et une harmonisation des primes du dimanche par le haut ».  Ça tombe bien car la mairie de Paris va accorder officiellement 100 euros de prime dominicale aux agents des bibliothèques Françoise Sagan et Canopée qui doivent être inaugurées cette année. Il va y avoir du sport !

 

                 A Paris; l'objectif est uniquement de casser la grève du dimanche à la DJS

La Ville de Paris ouvre une caisse noire pour casser la grève du dimanche dans les équipements sportifs

                                                                        - Coûte que coûte

 

 

 

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans Grèves - manifestations
commenter cet article
2 septembre 2013 1 02 /09 /septembre /2013 15:27

 

                                        Le-Peril-jeune-20111223115752.jpg

 

              Manifestation le mardi 10 septembre à 14h place de la République !

Le gouvernement a annoncé une nouvelle réforme des retraites. Elle constitue une attaque contre nos droits en rognant encore notre pouvoir d’achat.

La durée de cotisation augmentera progressivement, pour atteindre 43 ans en 2035. Un jeune qui rentre sur le marché du travail à 25 ans, travaillera jusqu’à 68 ans s’il ne connaît aucune période de chômage. Pour la retraite, ce n’est plus le péril jeune, c’est le péril pour les jeunes !

Alors que le point d’indice stagne depuis quatre ans, les cotisations à la CNRACL vont augmenter et votre salaire va encore baisser ! Mettre à contribution les revenus financiers des entreprises dégagerait plus de 40 milliards d’euros rien que pour la Branche maladie. Aujourd’hui alors que ce gouvernement ne cherche que sept milliards, on sait donc où les trouver !

De plus, une véritable politique de plein emploi permettrait de combler le déficit des caisses de retraite.

Pour ne pas commencer à cotiser In Utéro, les jeunes (et les moins jeunes) seront à République le 10 septembre.


               Retraite: Pour les Socialistes " une réforme juste est possible"  et le Gouvernement "doit céder"

      Retraites-PS-manifestation-Aubry pics 809

                                     " Bon qu'est ce qui fout François, on avait dit 14h à Répu !! "

 

 

Lire aussi

Les bibliothèques parisiennes se donnent rendez-vous à République le 10 septembre

Les Conservatoires et Ateliers Beaux-Arts parisiens se donnent rendez-vous à République le 10 septembre

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans Grèves - manifestations
commenter cet article
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 13:44

 

                                        2010 1ER MAI

 

 

                                        affiche 1er mai-copie-1

 

                                        zz-PremierMai-1972-FSM

 

                                         1er-mai-1951

 

                                          1er-mai-1950

 

 

Voir aussi d'autres affiches historiques dans la rubrique

Adhésion

 

le 6 juin, on va voter dans les musées parisiens

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans Grèves - manifestations
commenter cet article
14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 14:25

 

9404-4.jpg

                                                        

 

            Dans les piscines parisiennes, les relations sociales prennent l’eau !

Depuis le 22 mai 2012, les piscines parisiennes sont fermées tous les jours, au moins partiellement.

Après dix mois de conflit, force est de constater que la détermination des Maitres nageurs de la Ville de Paris ne faiblit pas.           

N’ayant, semble-t-il, plus d’argument à opposer, La Ville de Paris menace désormais les grévistes de sanctions disciplinaires et remet en question le droit de grève.

La Mairie de Paris, en accord avec L’adjoint chargé des piscines, Monsieur Vuillermoz, (pourtant un ancien syndicaliste), vient d’envoyer des lettres d’intimidation aux grévistes et leur annoncer que cela figurerait dans leur dossier administratif.

Evidemment cette pratique est complètement illégale et la CGT portera l’affaire devant les tribunaux si la Mairie de Paris persiste dans ses pratiques, ce qui pourrait l’entrainer dans une forme de noyade judiciaire.

Pour rappel, le conflit porte sur :

-   La création d’une filière aquatique encadrée par des professionnels de la natation.

-   L’amélioration de la sécurité et de la qualité de l’enseignement de la natation scolaire.

-   Le maintien des cours dispensés par les Maitres nageurs au grand public et le maintien du principe actuel d’organisation des leçons  individuelles et collectives.

Dans le cadre de la mise en place de l’Aménagement des Rythmes Educatifs, les maitres nageurs parisiens ont rencontré la Directrice de Cabinet de Madame Colombe Brossel, adjointe chargée des affaires scolaires. L’occasion de lui rappeler que les professionnels de la natation veulent retrouver une place pleine et entière dans une activité occupée pour le moment par les professeurs d’Education Physique de la Ville de Paris.

Visiblement, la Mairie de Paris a trop d’argent et préfère payer en heures supplémentaires ces mêmes professeurs dont ce n’est pas le cœur de métier en lieu et place des professionnels de la natation que sont les Maitres nageurs.   

Faute de proposition, le conflit s’apprête désormais à entrer dans son onzième mois. Les piscines municipales, comme les relations sociales, prennent l’eau à Paris.

 

 maitre-nageur-1979-01-g.jpg

- " Hmmm, les relations sociales prennent l'eau à la Mairie de paris ! "

- " Oui, sans compter de risque de noyade judiciaire ! "

 

 

Lire aussi

Pour son jubilée, la Reine D’Angleterre s’offre les Jeux Olympiques. Bertrand Delanoë, lui, boit la tasse !

 

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans Grèves - manifestations
commenter cet article
12 juin 2012 2 12 /06 /juin /2012 09:32

 

                                                              nuit-blanche-1-copie-2.jpg

                                                                                        " Ca, c'est Paris !! "


... Elle organise une "ronde de nuit" pour palier l’échec de la prochaine "Nuit blanche».

  On croyait avoir tout vu, mais non. La Mairie de Paris exhorte ses agents à « participer à la parade de la prochaine nuit blanche » ! Elle les pousse à s’enrôler en envoyant de nombreuses alertes sur les messageries internes.

Mais de quoi s’agit-il ? Le samedi 6 octobre prochain des milliers d’agents municipaux sont « invités » à une danse collective « de quelques minutes » qui sera exécutée plusieurs fois entre 19h et minuit : Gasp ! Elle aura pour nom  « Paris à l’infini (la danse) » On vous jure, ce n’est pas une blague.

La Ville de Paris, jamais prise en défaut dans le politiquement correct, précise même que cela se fera « sans distinction de grade, d’âge, de sexe ou d’ancienneté ( !). »  "Tous les agents sans exception sont conviés » !!!  Elle ne précise rien pour les autres. Ils peuvent toujours contacter le nouveau comité des fêtes pour en savoir plus

Mais bon, cependant «aucune compétence particulière n’est exigée ». On ne vous demandera simplement « que de l’endurance et de l’enthousiasme « (sic). Véridique.

 

                                                            nuit blanche 7

                                                                           De l'endurance et de enthousiasme !


Attention, tout cette comédie se fera gracieusement. Il n’y a que les artistes pour être payé très cher durant la Nuit blanche », « les agents participeront à cette parade sur la base du volontariat bénévole » la naissance d’un nouveau concept.

Pour réussir cette prestation, la municipalité fournira même un costume.  « Une tenue simple et colorée » précise notre nouveau comité des fêtes parisien. Et pour que  cette « ronde » soit une complète réussite cinq répétitions sont prévues de juin à octobre, et, oui, « La présence de l’agent à toutes les répétitions est essentielle à la réussite du projet » décrète le comité des fêtes, angoissé devant l’ampleur de la tâche.

Mais nos amuseurs municipaux rassurent aussitôt les agents qui se porteraient volontaires : « les répétitions pouvant avoir lieu sur votre temps de travail, une fois votre hiérarchie prévenue, l’absence sera comptabilisée comme du temps de travail »

 

                                                          nuit blanche 1-copie-1

                                                                               Une tenue simple et colorée !


Là, on tombe de notre chaise (aïe !!) car la Mairie de Paris n’arrête pas de claironner qu’il est grand temps de s’attaquer à l’absence au travail, faisant une délicieuse distinction entre absences incompressibles (congé maternité notamment) et  absences évitables (en gros tout le reste). La municipalité n’hésitant pas prôner l’éradication des maladies, accidents et autres à des partenaires sociaux interloqués. D’où la surprise de la CGT devant cet encouragement à s’absenter de son travail.

« Les agents peuvent même s’inscrire le jour de la présentation du projet au Théâtre du Châtelet », conclut magnanime la Mairie, soucieuse de l’éducation artistique de son personnel. « Paris à l’infini (la danse) »  ce concept révolutionnaire sera clarifié par Julie Desprairie, dont on apprend qu’elle est la fameuse présidente de ce nouveau Comité des Fêtes.

 

                                                               nuit blanche 11

                                                         Pour Nuit Blanche, on pourra aussi amener son Solex !


La Mairie de Paris ferait mieux de consacrer son énergie à assurer correctement ses missions de service public et offrir des bonnes conditions de travail à ses agents au lieu de tomber dans un délire festif, dont cette ronde de nuit n’est que le dernier symptôme.

Franchement, qu’est ce qu’il ne faut pas faire pour que Nuit Blanche ne vire pas au bide intégral ! D'ailleurs dans un élan charitable, nous proposons une comptine et une jnouvelle chanson pour saluer l'événement. (lire ici)

 

                                                         nuit blanche 14 


La Mairie de Paris dispose pourtant d’un formidable outil culturel: Bibliothèques, musées, conservatoires, ateliers beaux arts. Même si tous souffrent d’un manque cruel de moyens depuis un trop long moment. Concentrons notre énergie à l’amélioration au service public plutôt qu’à ces happenings inutiles 

Quitte à donner dans l’artistique, la CGT suggère à notre employeur de plutôt faire valser les promotions, danser les avancements ou paso-dobler les augmentations de salaire  ce qui au vu de la situation de ces agents (logements, transports) ne serait pas inutile qui pousse un certain nombre d’entre eux à quitter la Ville de Paris dès que l’occasion se présente.

 

                                          nuit blanche 10

                                           " Tous à Nuit Blanche, sinon je lâche ce micro ! "

 


Lire aussi La complainte de la ronde de "Paris à l'infini (la danse)"

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans Grèves - manifestations
commenter cet article
8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 08:58

 

                                                    nuit blanche

                                                                     " Est ce que je peux venir moi aussi ? "

 

Pour fêter les 10 ans de "Nuit blanche", la Mairie de Paris lance un nouveau comité des fêtes. Celui ci propose une grande "danse de l'art contemporain" et c'est pas triste. Lire ici

 
Pour saluer cet événement hautement artistique (et néanmoins burlesque), la CGT propose de mettre en musique à sa façon cette noble initiative. (Vous pouvez voir les détails savoureux de la proposition municipale dans le commentaire).

 

                                                             nuit blanche 7-copie-1 

                                                                             " Nous allons bien rigoler ! "

 

Nous allons bien rigoler,la fanfare va démarrer

avec les za-zas ,avec les gents-gents avec les agents ,

on va tous aller danser ,oui mais on ira à pieds ,

on n'a pas d'adar ,on n'a pas d'gent-gent,on n'a pas d'argent

mais si on n'est mal payés ,on peut quand même rigoler

avec la Mai-Mai avec la ri-rie on s'paye du bon temps

vous trouvez ça démago?...z'avez l'esprit mal placé !


nuit blanche 9-copie-1 

"  Z'avez  l'esprit mal placé "


il faut oublier votre pauvreté et tous vos tourments !

les précaires sans logements qui sont tous désargentés

n'ont rien à bouffer ,mais payent pas d' loyer ,donc ils sont contents

les titulaires vieillissants ,viendront nous accompagner

dans leurs beaux fau-fau dans leurs beaux fauteuils ,leurs fauteuils roulants

vous parlez de NBI ,d'heures sup ,de primes de panier 


  nuit blanche 6-copie-1

" C'est vraiment méchant ! "

 

c'est vraiment méchant ,c'est désobligeant ,c'est inconvenant !

car ce qui est important c'est de savoir pardonner

à Delano-no à de la hé-hé! à Delanoé !

et si vous vous obstinez ,à pense qu'décidément,

c'est un peu malsain ,qu'on est méprisés et manipulés

qu'on ferait mieux de lutter que c'est plus intelligent

il faut adhérer à la CGG ,à la GGT ,à la CGT


Et pour s'éclater en musique à la ronde de nuit de "Paris à l'infini (la danse)", La CGT vous propose une surprise.... cliquez là

 

                                                                  nuit blanche 3-copie-1

                                                                              " Ah,  Paris à l'infini et au delà ! "

 

Lire aussi:  Culture : La Mairie de Paris lance un comité des fêtes pour ses personnels !

 

 

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans Grèves - manifestations
commenter cet article
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 16:58

 

                                djs 2

                                                                                      " Hello Paris ! "

 

Delanoë boit la tasse et pour la fin de son deuxième règne il s’offre : Une grève des éboueurs, une grève des égoutiers, une grève de la maîtrise, une grève des piscines ! Paris avait loupé les Jeux Olympiques pour 2012, sur le front social en revanche elle en tête au nombre de médaille.

 

                                                    djs 6

                                                        " Argh ! Ils m'en font voir de toutes les couleurs ! "

 

Depuis le 22 mai, la Ville de Paris tente de faire croire que les maîtres-nageurs des piscines (EAPS) sont en guerre contre certains professeurs de la Ville de Paris pour donner des cours de natation. 

 

La réalité est toute autre : Les maitres-nageurs comme les professeurs dénoncent leur ras le bol de la politique d’austérité budgétaire mise en œuvre par cette municipalité. 

 

Pourtant dans le socle des compétences à acquérir en primaire il y a : savoir lire, savoir écrire et savoir nager. 

 

                                                     djs 5

                                                               " Attention ! Moi le mercredi, j'ai piscine ! "

 

Les maitres-nageurs sont un rouage indispensable du ‘savoir nager’. Sans eux au bord du bassin, pas de cours de natation car eux seuls  ont le diplôme conférant le titre de maître nageur sauveteur et véritables spécialistes de l’enseignement des activités de la natation. A ce titre ils revendiquent la totalité de la natation scolaire. 

  

Alors que dans d’autres collectivités territoriales ils participent au Conseil de classe et émettent un avis sur le suivi pédagogique des enfants, à la Ville de Paris, les EAPS aquatiques sont priés de faire le ménage en arrivant et de se cantonner à la surveillance des baigneurs.                                         

 

La politique ambitieuse de l’éducation Nationale, exige des intervenants à la hauteur des défis à relever.  

A l’heure où la Ville de Paris veut faire signer un accord sénior qui prévoit ‘le vieillir en bonne santé’, savoir nager permet à chacun d’atteindre cet objectif.  

 

Pour vieillir en bonne santé, il faut acquérir, dès son plus jeune âge une bonne hygiène de vie.  

Chaque parisien a droit à un enseignement sportif de qualité. Les EAPS aquatiques leur offrent leur savoir faire. 

 

                                                   djs 7 

                                                            "Pour vieillir en bonne santé, je vais nager ! "

 

 

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans Grèves - manifestations
commenter cet article
29 avril 2012 7 29 /04 /avril /2012 12:06

 

                                                      1er mai 1 

 

             Mardi 1er mai 2012 à 15 heures: Manifestation du premier mai à Paris

Trajet/Parcours : Départ 15h de Denfert, en direction de Bastille.

Denfert-Rochereau, Av. Denfert-Rochereau, Bd St Michel, Bd St Germain, Pont de Sully, Bd Henri IV, Bastille.
(Prolongement jusqu'à Nation envisagé en cas de très grosse affluence)

Ordre des cortèges:
Solidaires, UNSA, FSU, CGT, CFDT puis les associations et partis politiques.

Banderole et carré de tête:   « Pour la solidarité internationale et le progrès social »

 

                                                  1 mai 2

                                                Départ à 15 heures de Denfert-Rochereau

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans Grèves - manifestations
commenter cet article