Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

C'est Qui ? C'est Quoi ?

  • : Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • : Blog du Syndicat CGT Culture de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris.
  • Contact

Qui sommes nous ?

Nous sommes des personnels de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris, travaillant dans les bibliothèques, conservatoires, musées, ateliers des beaux-arts, services centraux...

Nous militons au sein de la CGT pour défendre les droits des salariés, la qualité du service public rendu aux Parisiens.

Pour vous syndiquer, demander conseil, faire des réclamations, envoyer des informations, une seule adresse : daccgtculturegmail.com


Recherche

Pages

17 juin 2010 4 17 /06 /juin /2010 13:06

Le gouvernement vient de dévoiler les grandes orientations de la réforme des retraites. C'est un recul social sans précédent pour les travailleurs. Le passage à 62 ans est une attaque frontale contre notre système par répartition qui ne répond même pas réellement au problème de financement des retraites à l'horizon 2020. Certains économistes soulignent déjà que cette durée est insuffisante si le chômage continue à augmenter.C'est là en effet une donnée centrale.

Notre système actuel privilégie la solidarité entre les travailleurs actifs et les retraités. Ainsi, les retraites sont payées par une partie du salaire des salariés, via les charges sociales (salariés et patronat).

Si le chômage augmente, le nombre d'actifs diminuant, le montant disponible pour payer les retraites se réduit d'autant !

C'est pourquoi, afin de sauver notre système de retraite, ce qu'il faut faire impérativement c'est :

  • Supprimer les allègements de charges sociales
  • Embaucher massivement, notamment dans la Fonction Publique
  • Augmenter les salaires (et donc, proportionnellement, les cotisations sociales)

Le gouvernement "dans un souci d'équité" a également insisté sur le relèvement du taux de cotisation des fonctionnaires (de 7% à 10%) pour rejoindre celui des salarié du privé. Cela revient à baisser les salaires des fonctionnaires, qui sont pourtant au plus bas ! C'est par ailleurs masquer une réalité : ce sont les caisses de la CNRACL, bénéficiaires, qui payent les retraites des caisses déficitaires !

 

Ce matin (17/06/2010) Didier Porte a justement pointé les nombreuses injustices de cette réforme (et avec humour !)

 

Ce que cherche à tout prix le gouvernement, les patrons, les banquiers et les assureurs, c'est supprimer le système par répartition afin de le remplacer par un système par capitalisation, supprimant ainsi le système solidaire mis en place au sortir de la guerre.

Pour toutes ces raisons :

tous en grève et à la manifestation

Le 24 juin 2010

14h République - Bastille - Nation

 

Plus d'info sur les retraites :

http://www.cgt.fr/spip.php?article37416

http://www.solidaires.org/article31121.html

http://www.us-cgt-spp.org/us/us_131_19_100612.php

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans Grèves - manifestations
commenter cet article
18 mai 2010 2 18 /05 /mai /2010 13:50

Services publics, emploi, salaires, retraite :

toutes et tous mobilisés, rassemblés et exigeants !

bientôt la retraite à 70 ans

Dans un contexte économique et social caractérisé par une situation de l’emploi dégradée, des difficultés de pouvoir d’achat et une aggravation des conditions de travail pour de nombreux salariés, dans le public et dans le privé, en France et en Europe, les organisations syndicales CFDT, CGT, FSU, Solidaires, UNSA réaffirment que la sortie de crise passe par des politiques publiques en faveur d’une relance économique intégrant la satisfaction des besoins sociaux.

Donner la priorité à l’emploi stable, améliorer les salaires et le pouvoir d’achat, réduire les inégalités, réorienter la fiscalité vers plus de justice sociale, investir pour l’emploi de demain par une politique industrielle prenant en compte les impératifs écologiques et par des services publics de qualité restent nos objectifs communs.

Concernant les retraites, elles rappellent que l’emploi "en quantité, en qualité et qualifié, reconnu et valorisé" doit devenir une priorité dans les entreprises et les administrations pour redonner du sens au travail, à la société toute entière. C’est une source de financement incontournable pour assurer le devenir et la pérennité de notre système de retraites par répartition basé sur la solidarité intergénérationnelle. Une plus juste répartition des richesses, la réduction des inégalités, l’égalité entre les Femmes et les Hommes au travail s’imposent aussi pour garantir à tous un bon niveau de vie à la retraite. L’âge légal de départ en retraite à 60 ans doit être maintenu. La pénibilité du travail doit être reconnue et ouvrir des droits à un départ anticipé à la retraite.

TOUS ENSEMBLE

Pour défendre nos retraites, nos salaires, réclamer plus de justice sociale, en finir avec les inégalités professionnelles, tous dans la rue,

tous en grève le 27 mai 2010 :

départ 14h de Denfert-Rochereau, en direction de Bastille


http://www.demosphere.eu/node/18961

http://www.spterritoriaux.cgt.fr/spip.php?article3996


Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans Grèves - manifestations
commenter cet article
25 novembre 2009 3 25 /11 /novembre /2009 19:32

 

C'est aujourd'hui mercredi 25 novembre 2009 que les bibliothèques parisiennes étaient en grève pour défendre le service des transports du SDE et rappeler à la Direction des Affaires Culturelles les revendications qui sont toujours en cours et concernant la sectorisation, la mutualisation, les effectifs, la RFID...

 

 

Cette journée a été un vrai succès : 90% des bibliothèques touchées avec des chiffres de grévistes allant de 50% à 100% selon les établissements. Malgré la pluie, de nombreux collègues se sont réunis dans la cour de l'Hôtel d'Albret, sous surveillance policière (des vigiles avaient même été recrutés en plus...).

Une délégation des personnels a été reçue par la directrice, Mme Engel, l'adjoint de Christophe Girard, Mme Rialle-Salabert, Mme Paternot, MM. Pilon et Lugaro.

L'entrevue n'a pas donné grand chose sinon l'assurance que la prestation du service des transports serait maintenue à l'identique. Quant au service proprement dit et l'avenir des conducteurs... la direction est restée dans le traitement au cas par cas, sans plus de précisions.

 

 

Concernant la sectorisation et la mutualisation des bibliothèques, la direction a émis des démentis timides sur la possibilité de déplacer les personnels sur les établissements. Idem concernant la création des 4 "chefs de secteur" dont le rôle reste pour le moment un peu flou. Nous avons émis l'hypothèse que l'apparition de ces 4 conservateurs étaient une manière de créer 4 postes au sein du Bureau des Bibliothèques qui selon la CGT souffre d'un sous-effectif patent (lenteur dans les réponses à donner au réseau, difficulté de trouver un interlocuteur, manque de structuration...). La DAC a démenti fortement, ne souhaitant pas être dans une situation paradoxale de suppressions de postes dans les bibliothèques et de création de poste à sa tête. Dommage, c'était pourtant une bonne idée...

 

Ensemble, restons vigilants dans les semaines à venir et préparons-nous à d'autres journées de mobilisation car rien n'est assurée. C'est pourquoi la grève des transports est maintenue.

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans Grèves - manifestations
commenter cet article
18 novembre 2009 3 18 /11 /novembre /2009 17:37

 

L’intersyndicale formée au sein de la DAC a posé un préavis de grève pour la journée de mercredi prochain : le 25 novembre 2009.

 

Il est très important de montrer notre mobilisation à la DAC qui est pour l’instant complètement sourde à nos revendications.

 

A ce jour, de nombreux sujets de mécontentements sont au point mort : 

-          les négociations sur le dimanche : aucune date n’est avancée, le bilan est bidon, la DAC nous traite avec mépris

-          la réorganisation du SDE, notamment des transports, s’est faite n’importe comment, sans concertation ni anticipation

-          les problèmes liés à la RFID ne sont pas réglés : aucun bilan n’a été fait et pourtant le système est étendu à Clignancourt…

-          la décentralisation des moyens vers les mairies d’arrondissement relève de l’acrobatie et pénalise notre fonctionnement au quotidien (fournitures de bureau, nettoyage...)

-          les privatisations (ou externalisations) des services municipaux nuisent à notre travail (entretien, maintenance, CHAUFFAGE !)

-          les salaires, plus bas à Paris qu’à l’Etat ou en Territorial…

-     des embauches nécessaires mais bloquées, un recours toujours plus massif aux contractuels

 

Pour notre métier, pour nos conditions de travail, pour le service public parisien,

Le rendez-vous est 13h dans la cour de l’Hôtel D’Albret : VENEZ NOMBREUX !

 

Vous pouvez ne prendre qu’une demi journée ou une heure de grève pour apporter votre soutien au mouvement.



Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans Grèves - manifestations
commenter cet article
28 septembre 2009 1 28 /09 /septembre /2009 12:41

 

Du 28 septembre au 3 octobre est organisée une grande votation citoyenne contre le changement de statut de La Poste et donc la privatisation qui devrait suivre. Cette action d'envergure est coordonnée par de nombreux partis, syndicats et associations, parmi lesquelles la confédération CGT.



Nous vous renvoyons plus particulièrement au site du Comité National où vous trouverez toutes le sinformations pratiques pour participer à cette action.

 

A Paris, vous pouvez voter dans de très nombreux lieux (devant les bureaux de Poste, certaines mairies). Tous les lieux et détails sont rassemblés sur cette page :

 

http://www.appelpourlaposte.fr/spip.php?article24

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans Grèves - manifestations
commenter cet article
4 juin 2009 4 04 /06 /juin /2009 10:54

logo-bib-06.jpg

 

PARIS EN TOUTES LETTRES”: PENDANT LES FESTIVITES, LA LECTURE PUBLIQUE EST MISE A MAL

PARIS EN TOUTE GREVE


Paris, « capitale littéraire », met en place la première édition de « Paris en toutes lettres » avec laquelle l’adjoint à la culture espère poursuivre « l’objectif de la démocratisation de la culture ».

C’est donc cela, la nouvelle politique culturelle de la Ville : un grand et gras événement littéraire sur une semaine, une seule semaine, et quelle semaine : la semaine précédant les élections européennes du 7 juin.

Dans son bref éditorial, le maire n’oublie pas d’évoquer rapidement « les 69 bibliothèques et leurs 300 000 lecteurs ». Pourtant, depuis le début de la nouvelle mandature, les bibliothèques (mais également les musées) connaissent de graves difficultés qui ne cessent de dégrader un service essentiel à la culture de proximité, seul réel outil de la démocratisation de la culture.

Les exemples ne manquent pas :

La fermeture annoncée de Vaugirard puis le confus projet de son intégration à la médiathèque Yourcenar. Projet qui en préfigure d’autres.

La gestion catastrophique des recrutements d’AASM mais également d’AB et de BAS, les normes et effectifs cibles sont pourtant attendus depuis plusieurs mois. Des AAB qui ne peuvent plus que postuler à des postes de AASM.

La liste des postes vacants qui s’allonge dans tous les établissements mais que la DAC refuse de communiquer aux organisations syndicales

Des budgets en baisse qui mettent en péril toute politique documentaire et démotive les équipes

La bascule vers VSMART qui s’est opérée dans des conditions acrobatiques et dont le dysfonctionnement permanent est dommageable au service rendu aux parisiens

Les doutes qui planent sur les attributions du SDE et son existence même

Aucun bilan sur le travail du dimanche, pourtant annoncé au Conseil de Paris en juillet 2007 avant toute extension.

Des bâtiments neufs ou vieillissant dont la maintenance est aléatoire et comme toujours dommageable aux lecteurs (pannes électriques, informatiques, fuites d’eau, chauffage…)

Le projet de sectorisation qui risque de  déposséder les bibliothécaires de leur métier et compétences en ajoutant des échelons hiérarchiques inutiles.

Pour toutes ces raisons, l’intersyndicale (CFDT, CGT, FO, UNSA, Supap-FSU) a posé un  préavis de grève pour le samedi 6 et le dimanche 7 juin pour toute la journée

 

                                                 en-greve.png


Afin de protester contre le flou artistique avec lequel la Direction des Affaires Culurelles gère les Bibliothèques. L’intersyndicale revendique donc : 

L’embauche massive de titulaires pour pourvoir les postes vacants et combler les manques à venir dans les nouveaux établissements

La communication de tous les postes vacants ainsi que la liste des effectifs cibles par bibliothèque

Le maintien de Vaugirard et l’élaboration d’un véritable projet d’établissement

Le rétablissement des crédits.

La restitution des 64 postes budgétaires (musées et bibliothèques) que la Ville a détournés pour financer l’Ecole Supèrieure de Physique Chimie (ESPCI)

L’augmentation de la prime  d’ouverture le dimanche

Une clarification de l’organisation des services centraux  (projet de sectorisation), le maintien et le renforcement du SDE.

La reconnaissance des métiers et d’une organisation en réseau s’appuyant sur un fonctionnement de plein exercice des établissements.

Une mise à plat des dysfonctionnements de VSMART afin de forcer le prestataire à réaliser ce pour quoi il est payé

 

Un rassemblement est prèvu à la rotonde de Stalingrad (métro Jaurès ou Stalingrad) ce samedi 6 juin à 15h pour protester et faire connaître aux Parisiens qui nous soutiennent au quotidien les conditions médiocres dans lesquelles ce service culturel de proximité est rendu. Une ronde aura lieu pendant la performance « tentative d’épuisement d’un auteur » de l’écrivain Jacques Jouet

 

Une rencontre avec les parisiens aura également lieu à 18 h au Pont des arts (métro Louvre, Pont neuf) au moment où les comédiens de la Comédie Française viendront faire des lectures

 

SOYONS TRES NOMBREUX !

 

Les collègues qui maintiennent les animations pourront lire et distribuer le texte en pièce jointe, expliquant le mouvement de grèves des personnels aux usagers.

 

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans Grèves - manifestations
commenter cet article