Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

C'est Qui ? C'est Quoi ?

  • : Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • : Blog du Syndicat CGT Culture de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris.
  • Contact

Qui sommes nous ?

Nous sommes des personnels de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris, travaillant dans les bibliothèques, conservatoires, musées, ateliers des beaux-arts, services centraux...

Nous militons au sein de la CGT pour défendre les droits des salariés, la qualité du service public rendu aux Parisiens.

Pour vous syndiquer, demander conseil, faire des réclamations, envoyer des informations, une seule adresse : daccgtculturegmail.com


Recherche

Pages

18 novembre 2013 1 18 /11 /novembre /2013 18:36

                                   

                                      La directrice de Paris-Musées n'arrive plus à avancer879499-family-1976                                                          -  La CGT elle fait rien que de m'enbêter ...

 

                 Avancer, je dois avancer, pourquoi veulent-ils m'en empêcher ?

Depuis la création de l’établissement public Paris-Musées, la structure qui regroupe au 1er janvier les musées municipaux parisiens, force est de constater que les relations sociales sont très (très) tendues. Il est vrai que la direction s’assoit carrément sur toutes les propositions des organisations syndicales visant à améliorer la santé au travail. D’ailleurs le premier Comité Technique de l'établissement public a été boycotté par la plupart des membres élus (lire ici).

Par ailleurs, les conditions de travail se sont, elles aussi, fortement dégradées pour les personnels des musées parisiens avec comme indicateur le nombre de rapports et de sanctions disciplinaires en augmentation. Bref, le climat est devenu encore plus détestable si cela était encore possible et les réunions entre la direction et les organisations syndicales finissent désormais toutes en eau de boudin.

Nous devons donc saluer la directrice de Paris-Musées, Mme Delphine Levy pour son action. Il est vrai que celle-ci est l’ancienne conseillère de Bertrand Delanoë et était à ce titre « chargée de mission » pour changer le statut des musées parisiens. Mission accomplie ! Afin de saluer le premier anniversaire de sa prise de fonction officielle, et parce qu'elle ne cesse d'affirmer avec la plus parfaite mauvaise foi que son principal souci est « d'avancer », la CGT lui dédie ce petit poème, la complainte de la cavalière des petites écuries. A noter que le siège de Paris-Musées se situe....rue des petites écuries (ça ne s'invente pas) !

                          

  
                                              Entrée du siège de Paris-Musées, rue des petites écuries (Xe)                

DSC00358 

 

        la complainte de la cavalière des petites écuries 

Ah que ne puis je cravacher
ces orgas si mal élevées !
Et c'est surtout la CGT
que j'aimerais éliminer
perchée sur mon fier destrier
je pourrais enfin avancer !

C'est le maire qui m'a adoubée:
" Delphine, je te fais chevalier
de l'ordre de Paris Musées
en échange tu dois me jurer:
jamais tu ne vas trainasser

cette mission à toi confiée
elle consiste à avancer "
avancer, à cheval, à pieds,
avancer sans rien écouter
(et surtout pas la CGT)

 

photoaprh-1318952448-35

  - Tu me jures de pas trainasser, hein !

 

avancer, je dois avancer
pourquoi veulent-ils m'en empêcher
tous ces manants surexcités
qui ont le toupet d'exister
et le culot de protester !
j'en ai marre de les écouter

mais je peux pas les repousser
ils sont nombreux, déterminés
( parfois je ne peux pas m'empêcher
comment dire...de les admirer...)
mais le maire me l'a ordonné :

" Ne te laisse pas influencer,
Delphine, tu dois avancer
à la fin, ils vont se lasser
il te suffit de patienter."

parfois je me prends à douter
ils pourraient bien paralyser
la totalité des musées...
une grève ...et le tour est joué...
j'espère qu'ils vont pas y penser...

là, je commence à trembler
et s'il me fallait reculer.. 


chute

- Ouch, j'ai fini par tomber!

 



Lire aussi

Dans les musées parisiens, avec LVMH y a à boire et à manger !

Au musée du Petit Palais de la Ville de Paris, la sécurité des œuvres est-elle toujours assurée ?

Bibliothèques : la maison brûle mais la mairie de Paris regarde ailleurs !

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans musées
commenter cet article
13 novembre 2013 3 13 /11 /novembre /2013 08:47

           4e0c155a-e33f-11df-94c5-2fd342d88d98.jpg

 

                                                Enfin, y a surtout à boire ….. 

C’est vraiment de mieux en mieux depuis la création de l’Etablissement Public Paris-Musées, la structure qui chapeaute désormais les musées municipaux parisiens. 

Il y a quelques jours le musée du Petit Palais organisait une énième soirée privée, cette fois-ci au profit de la société LVMH. Il est vrai que celle-ci a toujours été bien en cours à la mairie de Paris, arrivant même à placer un de ses salariés comme adjoint à la culture. 

Mais à l’occasion de cet événement qui n’avait pourtant rien de culturel, on a innové. D’habitude ces pince-fesses étaient organisés dans l’entrée du musée ou dans des salles dépourvues d’œuvre d’art. Cette fois-ci, cela s’est déroulé au milieu des collections du Petit Palais où les invités de cette marque spécialisée dans le luxe se bâfraient de petits fours et se noyaient dans le champagne (du Moët?) sous l’œil atterrés des agents présents pour assurer la surveillance des lieux.

Le champagne coulait tellement à flot que nombre de convives s’étaient vite retrouvés positif à l’alcootest. Si positif  d’ailleurs qu’ils ont porté atteinte à l’intégrité des œuvres. Leurs flutes de champagnes ont failli à plusieurs reprises arroser les statues qui n’en demandaient pas tant. 

La CGT rappelle à l’exécutif de la  Mairie de Paris et à la direction de Paris-Musées qu’elles ne sont pas propriétaires des œuvres du Petit Palais et des autres musées municipaux et que celles-ci appartiennent au bien commun.

            

       001k.jpg

 

 

 

Lire aussi

Les agents du Petit Palais victimes de la « Manif pour tous » !


Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans musées
commenter cet article
12 novembre 2013 2 12 /11 /novembre /2013 08:46

                   petit-palais

 

                               Pas sûr, vu le nombre de salles sans surveillance 

Au Petit Palais on joue vraiment avec le feu niveau sécurité. Jusqu’à maintenant la direction du musée contrainte par le manque d’effectif des agents de surveillance fermait quotidiennement l’accès à de nombreuses salles (parfois jusqu’à un tiers de la surface). 

On ne sait quelle mouche l’a piquée car désormais elle a décidé d’ouvrir….. toutes les salles du musée alors que le personnel n’est toujours pas plus nombreux. Résultat, de nombreuses salles se retrouvent sans surveillance en pleine exposition sur les maitres de la peinture flamande (Jordaens, la gloire d’Anvers). On a même vu des enfants monter sur des statues sous l’œil bienveillant de leurs parents. D’autres n’hésitent pas à toucher les tableaux. 

Pas étonnant quand ont sait que la direction du musée a fait retirer tout les éléments qui empêchaient d’approcher de trop près les œuvres notamment les cordons de sécurité  Notons que nombre de ces tableaux viennent du monde entier. Nous aimerions savoir ce qu’en pensent les musées préteurs et leurs assureurs. 

 

                         Sécurité des musées: L'exécutif municipal demande son avis à un connaisseur

                         hidalgo-delanoe1

                                                               - T'en penses quoi Christophe ?

                                         - Ben, que ce dit la CGT, c'est pas faux !

 

Désormais, avec un seul agent pour surveiller cinq salles d’une grande superficie, difficile d’avoir un œil sur le public et les œuvres exposées. A croire que l’épisode du Musée d’Art Moderne n’a pas suffit. On aimerait savoir, là aussi, ce qu’en pense celui qui est en « charge de la sûreté » au sein de l’établissement public. 

En tout cas, la seule parade qu’a trouvé le musée a été de retirer la plupart des chaises sur lesquelles pouvaient s’asseoir les agents de surveillance. Les obliger à faire les cents pas ne renforcera pas la sécurité (il y a toujours en permanence de nombreuses salles pas surveillées) mais en plus cette manœuvre vexatoire touche une grande partie des personnels qui ont été reclassés pour raison médicale d’autres directions de la Ville de Paris et souffrent de handicap physique.             


          Bertrand-Delanoe-et-François-Hollande    

                     - T'as vu François, avant de perdre notre siège, j'ai rétiré ceux du Petit Palais !

          

Notre syndicat exige que les personnels retrouvent des conditions de travail correctes car l’exaspération est à son comble. Rappelons que la direction avait déjà tenté le coup en 2006  avant de remette les fameuses chaises. Il est vrai que cela c’était terminé par une grève 

La CGT demande à rencontrer rapidement le conservateur du Petit Palais, Christophe Leribaud pour mettre à plat tout ces problèmes et lui rafraichir la mémoire sur l’histoire des musées municipaux. Sinon y a fort à parier que le musée pourrait faire prochainement la une des faits divers.

 

              cassetableau

                                  - Vas-y, on peut y aller, y a plus personne pour surveiller

 

 

Lire aussi

Les agents du Petit Palais victimes de la « Manif pour tous » !

Dans les musées parisiens, avec LVMH y a à boire et à manger !

La complainte de la cavalière à la cravache


Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans musées
commenter cet article
24 juin 2013 1 24 /06 /juin /2013 12:38

 

                                          Paris-Musées: Cinq syndicats mettent un camouflet à la direction

                                     18867104.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

                                                                      " Hi, hi, vous avez vu leur tête ?

 

          Un véritable camouflet pour la direction du nouvel établissement public ! 

Les résultats des élections professionnelles étaient à peine proclamés et la liste des élus pas encore publiée au Bulletin Municipal  Officiel (BMO) que l’administration convoquait à la hâte le premier comité technique (CT) de Paris-Musées, le nouvel établissement public qui regroupe les musées musées municipaux parisiens. Réunion que l’écrasante majorité des syndicats, CFDT, CFTC, CGT, FO et Unsa, (soit cinq sur six) a choisi de boycotter 

Il faut dire que l’administration souhaitait clairement décider seule d’un règlement intérieur rédigé sans concertation avec les membres  élus de l’instance. Inutile de préciser que l’absence d’un règlement intérieur concerté est, pour vos représentants, la porte ouverte à toutes les dérives administratives et reflète clairement une absence de dialogue social. 

Pourtant la présidente de Paris-Musées n’est autre qu’Anne Hidalgo, chantre du dialogue social à travers son excellent livre dont le titre n’est autre que « travail au bord de la crise de nerf ». Bien vu. 

Pour les représentants du personnel, la défense des droits des agents des musées parisiens passe par un cadre fixé par consensus et non par des décisions arbitraires de la présidente de Paris Musées. D’où le boycott de ce comité. Evidemment, la direction était furax. Il faut dire qu’elle ne s’attendait pas à ce camouflet syndical. 

A tel point que Madame Danièle Pourtaud, autre élue de l’exécutif, faussement indignée, avec une mauvaise foi déconcertante déclara que nous «  devions prendre nos responsabilités auprès des personnels que nous représentions ! ». Paraphrasant le livre de sa présidente, elle était visiblement, elle aussi, au bord de la crise de nerf ! 


                                                  Paris-Musées: le ciel tombe sur la tête de Danièle Pourtaud

                               CIMG2558

                                               " Ah, ben zut alors, les syndicats ont pris leurs responsabilités ! '

 

Mme Pourtaud avait pourtant raison sur un point : Nous sommes des organisations syndicales responsables et si nous avons des comptes à rendre, c’est en effet aux personnel et à eux seuls, ceux ci n'ont d'ailleurs pas manqué de nous faire savoir qu'ils approuvaient notre décision ! 

Ah mais vous avez lu que cinq syndicats avaient boycotté, mais qui était donc le sixième ? Cette organisation qui n’est autre que….le Supap qui s’était installée dans la salle après avoir signée la liste d’émargement. Pourtant sollicité pour participer à ce boycott, ce syndicat a préféré jouer sa propre carte en lisant une déclaration clairement hostile aux choix des autres représentants. 

Néanmoins, que la représentante du Supap ait voulu siéger seule aura été vain puisque l’administration a dû la congédier prestement, faute quorum. Ah, c’est pas une vie ! 

Le prochain Comité Technique est reporté en septembre. La direction de Paris-Musées va devoir proposer des vraies bases pour construire un dialogue social de qualité pour éviter de nouveau d'être au bord de la crise de nerf ! 

 

               Le Comité Technique de Paris-Musées est resté vide, bien que certain ait voulu siéger (en vain)

        photo-1

                            Ah, le Supap a oublié de reprendre sa bouteile d'eau (laissée côté administration) !

 

Lire aussi

Elections de Paris-Musées : Les urnes ont rendu leur verdict !

Les agents du Petit Palais victimes de la « Manif pour tous » !

Paris-Musées : Banquier, votre argent nous intéresse !

Frais de bouche: Les musées parisiens ne sont pas « hors sujet » !

 


Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans musées
commenter cet article
4 juin 2013 2 04 /06 /juin /2013 09:30

 

Maitre-Renard.jpg 

                                              Un grand renard menaçant leur dit : - "partez, allez vous en !

 

                    Hummm, certains auraient-ils donc peur pour leur candidature ? 

Les élections, c’est pour très bien bientôt dans les musées parisiens et visiblement cela rend nerveux quelques gardes-chiourme. Il est vrai que certains sont …eux même candidats sur des listes concurrentes pour se faire élire « représentants des personnels ».

C’est  donc probablement par simple souci de pluralisme que ceux-ci essayent d’empêcher les candidats de la CGT d’aller afficher quelques tracts sur les panneaux syndicaux ou même horreur, d’aller saluer les collègues.

C’est ainsi que notre venue au Musée du Petit Palais ou à celui ce Cognacq-Jay n’est pas passé inaperçue ! Nous nous sommes attiré les foudres de nos chers candidats qui nous poursuivaient en vociférant jusque… dans les étages de la Direction ! Auraient-t-ils donc peur pour leur candidature ? 

Leur tentative de nous chasser s’étant révélée un échec cuisant nous leur dédions ce petit poème qui on l’espère plaira aussi aux esprits chagrins, aux renards et autres lapins.

 

Les Maîtres Renard et la CGT

Par un beau jour de printemps

s'en allaient fort joyeusement

deux fort aimables militants

le mollet vif et l'œil brillant

sous le bras quelques documents

pour informer tous les agents

il s'agit, vous le devinez

de nos amis d'la CGT

à peine furent ils arrivés

à la porte d'un petit ou grand musée

qu'on prétendit les en chasser

un grand renard menaçant

leur dit :

- "partez, allez vous en !

vous perturbez tous les agents"

- mais vous n'êtes pas très aimable

on ne fait rien, c’est incroyable"

répondirent les pauvres diables

"si ce n'est vous, c'est donc vos frères

vous voulez me mettre en colère ?

allez, zou ! hors de ma tanière! "


Concierge-Doisneau.jpg

allez, zou ! hors de ma tanière! "


"mais ce n'est pas votre tanière!

allons, voyons, c'est un musée !

calmez vous, on va s'en aller !

puisque vous nous intimidez

vous criez, vous nous menacez

cependant, soyez bien certain

que vous nous reverrez demain

car on n'est pas des clandestins.

on est des humains, pas des chiens !

il faudra respecter nos droits

nous supporter, Renard ou pas,

c'est pas vous qui faites les lois !

monter les dents, ça marche pas !


jaws

     Grrrrr !


c'est chez les animaux, très cher,

que la loi du plus fort opère

apprenez que c'est le contraire

chez les humains, oui mon compère

celle du plus faible doit régner.

On s'attaque à la CGT ? !

on voudrait la décourager?

et l'empêcher de s'exprimer

ah laissez moi donc rigoler !

on est polis, on est charmants

on est propres on se lav' les dents

mais on est aussi militants

si on défend tous les agents,

d'aucun nous chassent, cependant

certains peuvent ne pas nous aimer

nous haïr, nous détester

(ils se sentiraient en danger ?...)

mais ne doivent pas nous empêcher

de faire ce qui nous semble bien

pour tous, pour chacune et chacun

n'en déplaise aux esprits chagrins

aux renards et autres lapins.

 

 

N'en déplaise aux esprits chagrins,aux renards et autres lapins.

Chantal-Goya

" Nous, on n'a pas peur du Garde-chiourme, hein, mon lapin ? "

 

 

 

Lire aussi

Paris: Le musée Cognacq-Jay se dote d'une chasse gardée !

Les agents du Petit Palais victimes de la « Manif pour tous » !

le 6 juin 2013, on va voter dans les musées parisiens  

Les conservatoires parisiens seront en grève le mercredi 12 juin

 

Et bien sûr notre rubrique musées

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans musées
commenter cet article
27 mai 2013 1 27 /05 /mai /2013 09:31

 

             CRS-Manif-pour-tous-Invalides-Paris_coverphoto.jpg

                                           " C'est bon chef, les gens du Petit Palais peuvent plus partir ! "

 

La direction du musée, plutôt frigide devant l’événement, a rendu les personnels complètement barjots !

C’est une conséquence inattendue de la « manif pour tous » organisée dimanche dernier.

Le musée du Petit Palais (VIIIe) s’est transformé dès le début d’après-midi en véritable camps retranché : Le pont Alexandre III bloqué, toutes les bouches de métro fermées*. Le quartier était, il est vrai, quadrillé par la Police.

Résultat: les personnels du musée, qui eux, malheureusement, n’habitent pas dans le « triangle d’or parisien », ne pouvaient plus rentrer chez eux ! La direction du Petit Palais pourtant alertée par le représentant sur place de la CGT est restée des plus frigides devant l’événement en gardant les agents sur place jusqu’à la fermeture du musée. Attitude d’autant Incompréhensible qu’il n’y avait plus qu'une poignée de visiteurs, vu le climat d’état de siège qui régnait dans les environs.  

 

                                                             Le Musée du Petit Palais le 26 mai 2013

                  petit-palais 

                              La direction du Petit Palais est restée des plus frigidee devant l’événement  

 

Les agents déjà d’astreinte le dimanche attendaient donc un geste de la Mairie de Paris pour partir plus tôt. Elle aurait ainsi fait preuve de solidarité envers des agents victimes collatérales d'une manif pour tous qu’elle dénonce par ailleurs.

Pour toute réponse, non seulement les personnels sont partis à l’heure habituelle, mais les transports les plus proches étant situés fort loin**, avec des rames de métro encore plus bondées que sur la ligne 13, ils sont surtout rentrés chez eux fort tard. De quoi devenir complètement barjots !

Evidemment les agents qui ont déjà des conditions de travail difficiles commencent à en avoir ras-le-bol d’être traités de la sorte. Et surtout marre d'une hiérarchie incapable de réagir aux situations exceptionnelles (lire ici).

Déjà en début d’année ils avaient dû attendrent plusieurs mois avant de pouvoir toucher une partie de leur salaire. Il a fallu, là encore, que la CGT des musées parisiens intervienne pour débloquer la situation (lire ici).

Alors, pour rattraper le coup, notre syndicat demande à la direction de Paris-Musée dont le conseil d’administration est composé entre autre, d’Anne Hidalgo, Christophe Girard et Bruno Julliard, de faire un geste envers les agents du Petit Palais dont les conditions de travail ont été fortement dégradées par les opposants au Mariage pour tous. La CGT propose donc qu’une prime exceptionnelle de 100 euros leurs soit attribuée.

Même limitée au seul musée du Petit Palais, elle pourrait même être baptisée de « prime pour tous ». Un geste fort de la part de Bertrand Delanoë.  

 

                                              La Mairie de Paris va-elle attribuer une "prime pour tous" ?

                 frigide.jpg 

                                                                       " Allez, un petit geste quoi ! "

 

* Les stations fermées étaient Concorde, Champs-Elysées Clémenceau, Invalides, La Tour Maubourg, Ecole Militaire

** Les stations les plus proches encore ouvertes étaient: Alma Marceau, Madeleine, Opéra ou Tuillerie

 

Lire aussi

le 6 juin 2013, on va voter dans les musées parisiens

Paris-Musées : Banquier, votre argent nous intéresse !

Frais de bouche: Les musées parisiens ne sont pas « hors sujet » !

Hold-up dans les musées parisiens !

A la Mairie de Paris, c'est pas la restauration pour tous !

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans musées
commenter cet article
15 mars 2013 5 15 /03 /mars /2013 14:26

 

                                                        Météo: Les agents des musées pris au piège

                                                girard-copie-4

                                                       " Moi-même, j'ai eu une journée de 14 heures ! "  

 

4 heures pour arriver jusqu'à son lieu de travail, 8 heures de présence, 4 heures pour rentrer chez soi… Le compte est bon !

 

Gares enneigées, trains bloqués, retards de bus , RER inexistants ... En Ile-de-France La SNCF conseillait même aux Franciliens de ne pas se rendre à Paris en raison des chutes de neige en Ile-de France qui perturbaient fortement le trafic (lire ici)

 

Pourtant dans les musées municipaux parisiens que les agents arrivent à l'heure, c'est une obligation : qu'il pleuve, qu'il vente qu'il neige, qu'il grêle, qu'il tempête, que la terre tremble ou qu'une nuée de sauterelles s'abattent sur la ville ...Qu'importe ! Vous devez arriver à l'heure ou gare aux sanctions !

 

En revanche : Vous ne sortirez pas plus tôt, quand bien même le petit dernier vous attend à la crèche, quand bien même le dernier train est à 17H59, quand bien même vous vous êtes levés à l'aube ce matin pour ne pas louper le fameux RER, celui de 6H25, puisque celui de 8H20 est annulé !... 

 

 

                Numeriser0006

                                                                     Un nouveau musée pour Paris

 

 

                                                  

Vous êtes venus travailler - au prix de quels efforts ! - et Hop !  Le piège se referme ! vous êtes là ?...Restez y ! Pas de départ anticipé !  Paris-Musée n'a pas daigné donner des directives claires, les chefs d'établissement frileux (c'est le cas de le dire...) pour la plupart n'ont pas osé prendre de décision...

 

On a dit, il y a peu, à la CGT : pas besoin de tickets resto ! Mangez sur place !  Nous dira-t-on, en cas d'intempéries ? : Pas besoin de métro! Prenez un taxi !

 

La CGT demande à l'avenir que Paris-Musées prenne ses responsabilités et fasse fermer TOUS les musées à 17H en cas d'intempérie ! A moins que les agents ne restent chez eux ?

 

 

 

                                                         La direction de Paris-Musée au grand complet

                                 RichardDeanMuseeCooperUnion

                                              " La prochaine fois nous prendrons nos responsabilités "

 

  

   

Lire aussi

Frais de bouche: Les musées parisiens ne sont pas « hors sujet » ! 

Paris-Musées : Banquier, votre argent nous intéresse !  

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans musées
commenter cet article
12 mars 2013 2 12 /03 /mars /2013 08:39

 

                    ECH20731041 1publicite-bnp-al-capone-votre-argent-m-interesse-votre-arge

 

  BNP-Paribas à la rescousse des musées parisiens avant qu’il ne soit trop tard !

Après avoir été sauvé de la faillite, les banques vont elles maintenant voler au secours des musées municipaux parisiens ? C’est en tout cas l’obsession de la direction de « Paris-Musées », cette nouvelle structure qui sous forme d’établissement public, regroupe depuis le début de l’année les musées de la Ville de Paris !

Les musées parisiens crient tellement misère, qu’ils sont à le recherche de mécènes à tout prix pour couvrir tous leurs frais. Mais il faut faire vite avant qu’il ne soit trop tard car le mécénat à du plomb dans l’aile d’après un article du Figaro paru en juin dernier (et oui, nous lisons aussi Le Figaro)

"Les avantages fiscaux des donateurs pourraient être révisés à la baisse. Le mécénat a-t-il du plomb dans l'aile? Bercy s'apprêterait à réduire de moitié les avantages fiscaux accordés aux entreprises qui jouent les mécènes dans la culture.....Évidemment, cette méthode à succès se paie...... Si Bercy estime qu'il faut revoir cette niche fiscale, c'est bien qu'elle a fini par peser lourd en moindre rentrée fiscale...", car le mécénat à du plomb dans l’aile"  rapporte le quotidien de la rue du Louvre (lire ici).

 

                        article_bnp.jpg

                                                                     L'entrée du siège de "Paris-Musées "


C’est pourquoi Paris-Musées s'empresse, avant qu'il ne soit trop tard, de confier à BNP-Paribas la restauration des œuvres d'Eugène Leroy, propriétées du Musée d’Art Moderne.

En contrepartie, bien sûr, le musée s'engage à faire une publicité d'enfer à la banque, en rappelant sa marque sur les publications, les affiches, les murs, les communiqués de presse, les dossiers de presse, le site internet du musée…. . C’est en tout cas l’annonce qui a été faite lors du dernier Conseil d’Administration de l’établissement auquel la CGT et la CFDT avaient assisté (au titre d’observateur seulement, rassurez vous)

Notre syndicat avait dénoncé, dès le début, la création de cet établissement et ses perspectives de dérives mercantiles. Maintenant on y est ! Même certains élus dans l'assistance étaient choqués

Dans cette logique, à l’avenir sont ce les œuvres elles mêmes qui serviront d’espace publicitaire?  Et puis ensuite pourquoi pas, les logos d’entreprises tatoués sur le front des agents, ou bien  seront-ils revêtus d’un nouvel uniforme sponsorisé?

 

                                            La direction de "Paris-Musées" au grand complet

                          shirtparibas1.jpg

                                           " Voici la nouvelle tenue de travail du personnel des musées parisiens ! "

 

En tout cas quand nous avons déclaré qu'à long terme, nous redoutions que les sponsors influent sur le choix des expos...en précisant par exemple, que l’exposition  « L’art en guerre » actuellement au Musée d’Art Moderne ne serait pas "hors sujet" à être parrainé par Dassault. Inutile de vous dire que la direction était furieuse. Visiblement on est pas prêt, contrairement à certains autres, à se faire la bise ni à se tutoyer avec la direction de "Paris-Musées".

Il est vrai que lors de ce même conseil d’administration nous avons mis les pieds dans le plat, expression qui n’a jamais aussi bien porté son nom. Au menu, si l’on peut dire, le fait d’étendre les notes de restaurant aux collaborateurs de la direction de « Paris-Musés » lors des déjeuners avec des mécènes (lire ici tout les détails de cette proposition)

Choqués par cette proposition, nous faisions, aimablement remarquer, que les personnels des musées , qui eux travaillent le week–end réclament depuis toujours une prime panier ou l'attribution de Ticket-restaurant

Comme nous insistions, avec la ferme courtoisie qui nous caractérise, la directrice de « Paris-Musées » Delphine Lévy a clos ce qui s'apparentait - mais de très loin - à une conversation : "les agents peuvent déjeuner sur place". On l'entendait presque dire: "S'ils n'ont pas de pain, donnez leur de la brioche" !

Il faut aussi faire remarquer que la Directrice, a osé dire, avec applomb, qu'il n'y avait pas eu de problèmes pour la paie de janvier ! Personne ne l’avait informé. Elle était probablement partie déjeuner. (lire ici)

Bon, ce n’est pas grave on sait maintenant, en sortant de cette réunion, que telle Marie-Antoinette, la direction des musées parisiens va aller dans mur. Mais toujours avec aplomb !

 


                                                La Direction de "Paris-Musées" va droit dans le mur

             BNP-PARIBAS-MEP-HD_640.jpg

                                                                " Ah oui, mais toujours avec aplomb ! "

 


 

Lire aussi

Frais de bouche: Les musées parisiens ne sont pas « hors sujet » !

Social: Bertrand Delanoë annonce "une simplification de la gestion" des musées parisiens !

Hold-up dans les musées parisiens !

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans musées
commenter cet article
7 mars 2013 4 07 /03 /mars /2013 08:33

 

                     4e0c155a-e33f-11df-94c5-2fd342d88d98.jpg

                                                                               "  A la santé du Patron ! "

 

 

« Ah, non ! C’est pas le sujet » déclare, furieux, un éminent représentant du Conseil d’Administration de « Paris-Musées » !

La CGT (et la CFDT) ont participé, en tant qu’observateur seulement, au dernier Conseil d’Administration de « Paris-Musées » le nouvel établissement public qui regroupe désormais tout les musées municipaux parisiens.

On en entend parfois de belle dans ce genre de cénacle. Notre syndicat est intervenu sur les frais de représentation, lorsque un membre éminent de ce conseil, par ailleurs ancien adjoint à la culture, proposait d’élargir l'enveloppe des frais de bouche à ses collaborateurs lorsqu’un mécène était invité à déjeuner.

Quoi, des frais de représentation?  Alors que depuis des années la CGT réclame des tickets restaurants ou des primes de panier. Mais là, tintin ! Une revendication pourtant légitime pour des agents qui travaillent le samedi et le dimanche.
Nous aussi, personnels des musées, représentons la Ville de Paris !

Savez vous ce que nous a répondu l’éminent membre du Conseil, par ailleurs illustre Maire d’arrondissement ? « C’est pas le sujet ». Ben, si en fait, c’est le sujet ! La nourriture, pour des personnels au métier pas toujours épanouissant et payés au lance pierre, c’est un vrai sujet ! C’est pourquoi, nous, syndicalistes, n’ayant plus que de la nourriture culturelle à nous mettre sous la dent, dédions à l'édile ce petit poème « La complainte de chez Benoit* »

                                                              gala25ans.jpg

" Le vrai sujet , c'est que nous on va bien manger ! " 

 

La complainte de « Chez Benoit »

C'est pas le sujet, c'est jamais l'sujet

on parle de salaires, ceux des gros bonnet

comparé aux nôtres, c'est pas le sujet,

les primes de panier, c’est pas le sujet

alors on dit rien, alors on se tait

mais on recommence 5 minutes après:

"pour la NBI on réfléchissait...

ça serait sympa si on l'obtenait"

"ah mais cessez donc ! Vous êtes hors sujet !

hors sujet chaque fois, toujours hors sujet !

notre ordre du jour est déjà complet

reste plus de place pour d'autres sujets..."

dès qu'on dit un truc, enfin qu'on essaie...

on nous fait comprendre qu'on est hors sujet...

"qui sont ces prolos ? Fi donc ! Chassez-les!

on est entre nous, eux sont hors sujet !

1045483 3021247

comme ils sont vulgaires, et comme ils sont niais !

c'est une obsession leurs histoires de paie !"

Il y a quelque temps, ça nous déprimait :

d'être méprisés, ça nous paraissait

politiquement, un p'tit peu surfait

ontologiquement ça nous angoissait

philosophiquement ça nous torturait

c'est notre existence qui est hors sujet?...

(comme disait Lacan, parlant du sujet

supposé savoir ... qui nous écoutait)

c'est vrai je m’égare, car le vrai sujet

car la vraie question, celle qui nous plait

dont la solution n'est pas sans attrait :

c'est la CGT, syndicat parfait

pour se faire entendre, et pour parler vrai

je vous dit tout net : faites donc un essai

venez avec nous, l’ambiance est très gaie

sérieuse cependant quand les vrais sujets

doivent être abordés, là-ô grand jamais!  

   on ne vous dira : "vous êtes hors sujet ! "

 

                                  Paris-Musées lui a refusé les Tickets-Restaurants (Photo prise "Chez Benoit")

  girard2.jpg 

                                      "   Mince, je vais être forcé de demander des frais de répresentation ! "

 

 

Lire aussi

Social: Bertrand Delanoë annonce "une simplification de la gestion" des musées parisiens !

Pot de départ d’une Directrice de la Mairie de Paris : Une ardoise aux frais de l’administration ?

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans musées
commenter cet article
4 mars 2013 1 04 /03 /mars /2013 10:40

 

                                                     Jour de paye dans les musées de la Ville de Paris

                                         48.jpg

                                                          "  Encore une fois, le compte n'y est pas !  "

 

 Ils attendent toujours d’êtres payés pour des heures effectuées l’année dernière 

Les agents des musées parisiens n’ont toujours pas été payés ni pour les dimanches travaillés, ni pour les heures supplémentaires qu'ils ont effectué au mois de décembre 2012.  

Si aucune solution n’est apportée cette semaine par la Mairie de Paris, la CGT déposera un préavis de grève.

Les musées parisiens sont ouverts chaque dimanche, et les agents obligés de venir y travailler au moins un week-end sur deux. Ils réclament désormais leur dû.

Depuis le 1er janvier, les musées municipaux parisiens sont regroupés dans un établissement public, baptisé Paris-Musées pour « une simplification de gestion » selon Bertrand Delanoë (lire ici). Malheureusement, cette gestion se fait au détriment des personnels. 

Le Maire de Paris avait pourtant affirmé, la main sur le cœur, « que ce changement de statut ne se ferait pas au détriment des agents ». Ses engagements ne sont déjà plus respectés, quelques jours seulement après l’inauguration officielle de l'établissement public. 

La Direction de Paris-Musées nie, contre toutes évidences, les problèmes de paye de ses personnels. Au vu de son incompétence manifeste nous lui suggérons d’en tirer toutes les conséquences et de prendre ses responsabilités ! 

Il est vrai que le Conseil d’Administration présidé par Anne Hidalgo préfère privatiser les œuvres au profit d’une banque (lire ici) ou d’élargir les frais de bouche à quelques proches collaborateurs. (Lire ici

La CGT rencontre cette semaine, ça tombe bien, l’adjoint à la Culture, Bruno Julliard.

Au vu de ses explications et des solutions qu’il envisagera, la CGT déposera, ou pas, un préavis de grève pour l’ensemble des musées de la Ville de Paris.


 

                       moiyenavouloirdessous

                                             Les musées parisiens seront-ils en grève pour avoir leurs sous ?

 

 

Lire aussi

Social: Bertrand Delanoë annonce "une simplification de la gestion" des musées parisiens !

Frais de bouche: Les musées parisiens ne sont pas « hors sujet » !

Paris-Musées : Banquier, votre argent nous intéresse !

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans musées
commenter cet article