Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est Qui ? C'est Quoi ?

  • : Syndicat PACS-DAC de la Ville de Paris
  • : Blog du syndicat PACS de la Direction des Affaires Culturelles (DAC) de la Ville de Paris.
  • Contact

Qui sommes nous ?

Nous sommes des personnels de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris, travaillant dans les bibliothèques municipales, conservatoires d'arrondissement, ateliers des beaux-arts, services centraux...

Nous militons au sein du syndicat des personnels administratifs, de la culture et de service (PACS) pour défendre les droits des salariés, la qualité du service public

Pour vous syndiquer, demander conseil, faire des réclamations, envoyer des informations, une seule adresse : daccgtculturegmail.com

 

 

 

Recherche

25 avril 2018 3 25 /04 /avril /2018 10:04
Service de ménage dans les bibliothèques parisiennes : non au recours aux sociétés privées qui maltraitent leurs salarié.e.s !

Ce vaste mouvement de privatisation révèle la façon dont la Ville de Paris traite les personnes qui nettoient ses établissements publics

Le service du ménage avait déjà été privatisé dans une partie des bibliothèques parisiennes... Et voilà que la Ville décide de généraliser le recours à la sous-traitance privée dans toutes les bibliothèques, et de déplacer d’autorité les personnels de ménage municipaux qui y exerçaient jusqu’alors. Il va sans dire que cette méthode a provoqué l'émoi des collègues (lire ici).

Le travail du ménage est un travail sous-payé, et très peu reconnu, physiquement pénible et fatigant, souvent invisible, pourtant c’est un travail indispensable. Un travail essentiel au fonctionnement de nos établissements, et à notre bien-être à tous, personnels comme usagers. Faire le ménage est toujours un travail dur et usant, mais ce n’est pas la même chose de l’effectuer en tant qu’agent municipal et en tant que salarié.e d’une société privée.

En tant qu’agents municipaux, les hommes et les femmes qui font le ménage dans nos bibliothèques bénéficient de la sécurité de l’emploi, ils ont accès aux services proposés par la Ville à ses agents, ils sont intégré.e.s dans des équipes de façon pérenne et peuvent nouer des relations de confiance et d’amitié avec leurs collègues même si leur quotidien est loin d'être rose bien sûr.

Par contre en tant que salarié.e.s de sociétés privées, ces personnes sont embauchées dans le cadre de contrats précaires, elles ne sont pas affectées à un endroit mais déplacées comme des pions, elles multiplient les lieux de travail et les trajets dans une même journée, leur temps de travail est haché, leurs tâches décuplées (un seul agent prévu pour remplacer les deux agents municipaux de la bibliothèque Italie, un agent laissé seul pendant des mois pour nettoyer les 3000 mètres carrés de la médiathèque Yourcenar…), avec très peu ou pas de moyens pour défendre leurs droits.

Ce vaste mouvement de privatisation révèle la façon dont la Ville de Paris traite les personnes qui nettoient ses établissements publics, ces personnes qui assurent au quotidien ce travail si difficile et si indispensable. Sous-effectif ? Sous-équipement ? Horaires intenables ? Épuisement, souffrance au travail, santé en danger ? La Ville de Paris s’en lave les mains : ce n’est pas son problème, ce n’est plus elle l’employeur ! Oui au maintien du personnel de ménage municipal ! Non au recours aux sociétés privées qui maltraitent leurs salarié.e.s !

Service de ménage dans les bibliothèques parisiennes : non au recours aux sociétés privées qui maltraitent leurs salarié.e.s !

Partager cet article

Repost0

commentaires