Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est Qui ? C'est Quoi ?

  • : Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • : Blog du Syndicat CGT Culture de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris.
  • Contact

Qui sommes nous ?

Nous sommes des personnels de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris, travaillant dans les bibliothèques, conservatoires, musées, ateliers des beaux-arts, services centraux...

Nous militons au sein de la CGT pour défendre les droits des salariés, la qualité du service public rendu aux Parisiens.

Pour vous syndiquer, demander conseil, faire des réclamations, envoyer des informations, une seule adresse : daccgtculturegmail.com


Recherche

Pages

6 septembre 2012 4 06 /09 /septembre /2012 09:44

 

                                                          Bertrand Delanoë et Valérie Bedague-Hamilius

                        viewmultimediadocument

                            " J'espère qu'elle va bientôt finir parce que je commence à avoir une petite faim, moi ! "

 

 

« L’accès du plus grand nombre à la restauration collective est pour l’administration un sujet d’attention prioritaire ». Véronique Bedague-Hamilius, Secrétaire Générale de la Ville de Paris. Journal « Mission Capitale », été 2012.


Surprise ! A sa lecture, le bulletin de communication de la Mairie de Paris envoyé aux personnels, le bien nommé « Paris Capitale », nous est littéralement tombé des mains. Il faut dire que les déclarations de la secrétaire générale de la Ville de Paris, le plus haut poste dans la haute fonction publique parisienne, ont de quoi surprendre plus d’un agent municipal. Celle-ci affirme sans faillir que l’accès des personnels à « la restauration collective » est pour elle « un sujet d’attention prioritaire ». Le genre de phrase qui nous met en appétit.


                                         Bertrand-Delanoe-ils-sont-au-top-ces-chocolats portrait w67

                                     " Humm ! Ces petits fours, c'est pas du secondaire ! "

 

A y regarder de plus près, on se demande cependant si la Mairie de Paris n’essaye pas de nous refourguer le plat du jour de la veille, au lieu du menu affiché à l’entrée de l’Hôtel de Ville, car pour un « sujet de d’attention prioritaire » les cantines municipales sont dans un piteux état et l’année qui vient va être dévastatrice pour la gastronomie municipale. Goutez vous-même.

La cantine "Jean Bart" dans le 6ème a été fermée en d’urgence au printemps pour raison d’hygiène défectueuse après une inspection matinale (le repas du midi déjà préparé a néanmoins été servi avant la fermeture administrative dès l’après midi). Le site de l’ASPP plein d’humour suggère toutefois d’aller au « restaurant le plus proche » qui se trouve situé ….à l’Hôtel de Ville (six stations de métro ou 30 minutes à pied pour les sportifs).

La cantine Auteuil (16è) sacrifiée aux intérêts de la Fédération Française de tennis va bientôt fermer ses portes pour laisser place à l’extension de Rolland Garros dans les Serres d’Auteuil. Jeu, set et match !

La Cantine des Célestins, métro Pont Marie a été fermée cette année ! 

 

                                       Imagedelanoe 2

                                                               " Allez, on va boire un coup pour fêter ça ! "

 

La cantine Morland, située dans le Centre Administratif, fermera logiquement ses portes, dès le transfert des agents vers l’avenue de France (13è). Le Centre Morland suscite de grands appétits immobiliers et serait, parait-il  transformé en hôtel de luxe comme l'ancienne "Samaritaine".

La cantine Schœlcher (14è) du côté de Denfert Rochereau va fermer ses portes en juin 2013, suite, là aussi, à la vente de l’immeuble. C’est tout un pan du territoire parisien qui n’est plus desservi et qui touche entre autres les bibliothèques Plaisance, Malraux et Brassens, les musée Zadkine et Bourdelle.

La Cantine Louvre (1er) est menacée de fermeture en 2014, les locaux loués par la Ville seraient rendus à leur propriétaire. Les agents pourront toujours aller à la cafétéria qui ouvrira dans la future bibliothèque du Forum des Halles.

 Résultat, sur les 13 cantines municipales situées intra muros, six vont fermer ou sont déjà fermées ! Bon appétit !

 

                     bertrand-delanoe-en-pleine-degustation_2095_w460.jpg

                              " Moi, avec toutes ces fermetures, j'ai comme un petit creux ! "

 

On voit là le calcul financier de la Mairie de Paris qui refuse de distribuer des Tickets restaurants aux personnels au prétexte qu’ils peuvent se rendre dans les cantines d’entreprise. Mais en les fermant, la Ville fait une bonne affaire. Pour elle, c’est fromage et dessert !

Il est vrai que la dernière fois que la restauration  a été un sujet d’attention prioritaire pour la municipalité, ce fut le jour où elle a envoyé les CRS déloger le piquet de grève des agents de l’ASPP. A cet instant, c’est plutôt la matraque qui semblait prioritaire. Au final, le mouvement de grève a duré 15 jours, un record qui a dû peser sur l’estomac de Bertrand Delanoë. C’est pourquoi les cantines sont devenues depuis un sujet secondaire, le temps pour lui de digérer sans doute. Lire ici

La CGT demande l’ouverture de nouvelles cantines pour permettre aux personnels de prendre leur repas dans des conditions satisfaisantes.

L’allocation de tickets Restaurants aux agents qui travaillent le samedi, le dimanche et en horaires atypiques ou si ce n’est pas possible juridiquement l’attribution d’une prime de panier.

Pour des cantines gastronomiques toute l'année, je rejoins la CGT !

 

                               4448

                                " C'est vrai qu'à Paris, j'ai fait un carton avec ma chanson ! "

 

 

Pour écouter la chanson " Y a plus de frites à la cantine" , cliquez là

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans Informations
commenter cet article

commentaires

Marie-Laure Garbar 08/09/2012 11:11

Je ne suis pas juriste, mais n'existe-t-il pas une obligation de traitement égalitaire des salariés ? je ne travaille pas à proximité d'une cantine, et je travaille le samedi, et je me sens
financièrement défavorisée par rapport à d'autres personnels. Les "avantages" accordés ne devraient-ils pas être les mêmes pour tous ? Une action au tribunal administratif serait-elle envisageable
? (je ne travaille pas à la DAC, mais nous rencontrons les mêmes problèmes).

CGT Culture DAC Ville de Paris 12/09/2012 11:23



Bonjour,


Voici quelques réponses à vos questions en cliquant là: http://www.cntr.fr/V2/legislation/tr_attribution.php


D'autres réponses sont consultables ici: http://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do;jsessionid=CF354CA31F39CB73F18ADB74CFCBB05D.tpdjo04v_1?idSectionTA=LEGISCTA000018531962&cidTexte=LEGITEXT000006072050 


En tout état de causes, la question d'une action au Tribunal Administratif se pose et va probablement être bientôt discutée au sein de la CGT


Bonne journée



Personnels de la Mairie de Paris 07/09/2012 17:54

Et pour les animateurs de centres de loisirs qui attendent toujours avec impatience que soit règlé le problème de la gratuité des repas les mercredis et vacances scolaires , on en est où ??? Si au
moins on pouvait obtenir une harmonisation des tarifs ( on a harmonisé les tarifs enfants sur tout Paris, mais les anim' on a oublié...) à toutes les caisses des écoles !!! Sur une même CAS on ne
paie pas tous la même chose !!!
Sophie.P, Directrice d'école

Personnels Ville de Paris 07/09/2012 17:52

Sans compter qu'il n'y a de cantine ni les samedis, ni les dimanches et pas de tickets-restaurants non plus !!!
Philippe V. Bibliothécaires (qui travaille le samedi)

Alain B. 07/09/2012 08:51

Et ceux qui ont le "privilège" de pouvoir accéder à une cantine ASPP, ne peuvent que constater la dégradation constante du service :

- qualité en baisse constante d'une nourriture qui devient très bas de gamme (sauf éventuellement pour le plat le plus cher)

- dans le même temps, hausse spectaculaire des frais d'accès

Avez-vous des renseignements sur l'évolution de la subvention de la ville pour la restauration ASPP ?
On suppose que cette subvention doit être en chute libre.

CGT Culture DAC Ville de Paris 12/09/2012 11:25



C'est vrai hormis le restaurant de l'Hôtel de Ville et celui de Morland (qui va bientôt fermer ses portes) le reste est devenu très très moyen, voire médiocre.


D'où notre réaction au discours de la Mairie de Paris