Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

C'est Qui ? C'est Quoi ?

  • : Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • Le blog de CGT Culture DAC Ville de Paris
  • : Blog du Syndicat CGT Culture de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris.
  • Contact

Qui sommes nous ?

Nous sommes des personnels de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris, travaillant dans les bibliothèques, conservatoires, musées, ateliers des beaux-arts, services centraux...

Nous militons au sein de la CGT pour défendre les droits des salariés, la qualité du service public rendu aux Parisiens.

Pour vous syndiquer, demander conseil, faire des réclamations, envoyer des informations, une seule adresse : daccgtculturegmail.com


Recherche

Pages

9 décembre 2011 5 09 /12 /décembre /2011 15:30

 

                                                                   oukaze 4

                                                                     Un oukaze repousse les élections à Paris

 

Un oukaze du Maire de Paris repousse à 2014 les élections professionnelles prévues en 2011 ! 

  Le Maire de Paris a décidé unilatéralement de reporter les élections professionnelles de 3 ans ! Si le gouvernement décidait de repousser les élections présidentielles de 3 ans, tous les Français parleraient d’insupportable atteinte totalitaire à la démocratie! On imagine la réction de Bertrand Delanoë ! 

Trois des organisations syndicales qui représentent plus de 50% des agents ont exprimé la nécessité de maintenir les élections professionnelles en 2011.  

Evidemment, le Maire, grand démocrate devant l’éternel, a préféré écouter les organisations syndicales minoritaires qui ont peur de se présenter devant vous parce qu’elles ne sont pas représentatives.   Pourquoi ? Parce que le Maire est mobilisé avec ses équipes à la préparation des Présidentielles. Les agents municipaux ne sont pour lui que la cinquième roue du carrosse, ce qu’a confirmé le dernier CSAP (instance paritaire dans laquelle on étudie le statut des agents), écourté parce que l’élue en charge des personnels, Maîté Errecart,  devait se rendre à un compte rendu de mandat…. Les agents apprécieront ce mépris de leur patron.

 

                                                           Maîté Errecart: Adjointe chargée des élections professionnelles

                                                  oukaze 2

                                           "Hé,he! J'ai fait perdre à Paris son triple A démocratique"

 

Le Maire prétend également bricoler, à sa façon, le décret de 1994 fondateur de notre statut d’agents de la Mairie de Paris !!

   

 Pour reporter la date des élections, la Ville doit engager une mise à jour du décret du 24 mai 1994 relatif aux statuts des personnels des administrations parisiennes.    

En quoi consiste cette “mise-à-jour” du décret de 1994 ?

Après assimilation à la Fonction Publique Territoriale, lorsque nous passerons un concours, nous aurons 2 ans pour trouver un poste,  faute de quoi, nous perdrons le bénéfice du concours et nous devrons le repasser ! On appelle ça les reçus/collés.  

Quelles seront les conséquences de la “mise-à-jour du décret ?

Le 14 octobre, le Maire de Paris a déclaré publiquement qu’il supprimerait les services publics inutiles. En ouvrant le décret de 1994, l’administration appliquera la loi sur la mobilité. C'est-à-dire qu’en cas de fermeture de service (ex : les centres de santé, le laboratoire Saint Marcel, le Bureau Topo à Morland, la bibliothèque des personnels, etc.),  l’administration parisienne pourra vous proposer de vous reclasser dans un poste à Boulogne (Grand Paris), voire Orléans ou le Mans. Si vous refusez, vous serez mis en disponibilité chez vous SANS SALAIRE. En bref, le Maire de Paris applique la possibilité de licencier les fonctionnaires prévue par la RGPP. Les agents apprécieront ce spectaculaire progrès social !  

Le Maire de Paris prétend souhaiter cette modification statutaire afin de pouvoir appliquer aux personnels parisiens, des mesures dont bénéficient les agents d’autres collectivités publiques, en particulier d'ouvrir la possibilité de l’avancement minimum d’échelon, qui offrira une amélioration du déroulement de carrière des agents.  

Les CAP sont les instances où on étudie votre avancement

 Si le Maire de Paris voulait vraiment améliorer la carrière des agents, il accorderait dès demain matin, en signant un arrêté, des ratios à 100% : C'est-à-dire que dès qu’un agent remplit les conditions pour changer de grade, il est immédiatement nommé dans le grade supérieur. Rappelons que la CGT est le seul syndicat à revendiquer la carrière linéaire depuis des années, parce que changer de grade c’est du pouvoir d’achat pérenne lors du départ à la retraite.  

En mettant à jour le décret de 1994, Le Maire de Paris laissera l’avancement minimum d’échelon au bon vouloir du Prince, comme pour les primes, comme pour les nominations au choix.

 

                                                     oukaze 5

                                                    " Je m'en fout, moi je vote en 2012"

  

Les promesses n’engagent que les benêts qui les croient ! Le Maire de Paris a donc décidé :

1.      De nous faire travailler plus,

2.      De nous payer moins

3.      De supprimer les services publics “inutiles” et leurs agents 

 

                                     oukaze 8

                                 Une image insoutenable que Paris ne voudrait plus voir !

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans Informations
commenter cet article
7 décembre 2011 3 07 /12 /décembre /2011 12:07

 

                                                                        France soir 1

 

                                             " France-Soir" a un avenir, "France-Soir" doit vivre !

  La section CGT des affaires culturelles apporte son soutien aux personnels de "France Soir". 

Symbole d'une presse populaire de qualité, malgré une histoire mouvementée, la disparition de ce journal ne serait pas une bonne nouvelle pour le pluralisme. Nous vous encourageons à signer la pétition

 

 

                                                          france soir 3 


A chaque fois qu’un journal disparaît, c’est un pan de la démocratie qui tombe.

C’est pour cette raison que les salariés en appellent aux lecteurs, aux citoyens, aux partis politiques, aux parlementaires, aux candidats à l’élection présidentielle et aux personnalités des médias et de la culture pour soutenir l’action des salariés et pour garantir à France-Soir un avenir sur les supports tant papier que numérique.

Laisser agir M. Pugachev équivaudrait à la mort certaine de France-Soir à court terme.

En effet, depuis les années 1950-1960, le journal a connu un déclin qui s’est traduit par une baisse importante de son lectorat. Mais, en 2010, France-Soir s’est appuyé sur un regain de ses ventes, ouvrant de réelles perspectives de développement.

Malgré ces résultats encourageants, les choix stratégiques et éditoriaux imposés par le nouveau propriétaire, M. Pugachev, ont stoppé cette dynamique. Il n’en reste pas moins qu’un lectorat existe pour un quotidien national populaire d’information générale dès lors que son actionnaire ne confond pas un journal populaire avec un journal populiste.

Entouré de conseillers occultes, le milliardaire Alexander Pugachev tente d’imposer un modèle économique rejeté par l’ensemble des grands groupes de presse mondiaux : une diffusion du journal sur le seul support numérique, et ce gratuitement. Cette logique mortifère pour l’avenir du titre entraîne un plan social d’une rare violence en supprimant 89 postes.

Un autre avenir est possible. Les salariés de France-Soir réclament l’arrivée d’un nouvel actionnaire qui s’appuie sur une ligne éditoriale cohérente, sur des choix économiques fiables et sur celles et ceux qui œuvrent quotidiennement à faire de France-Soir un journal populaire de qualité.

Rejoignez nombreux le comité de soutien à France-Soir.

 

Soutenu par Info’Com-CGT, SGLCE/SNJ-CGT, Syndicat des correcteurs, SGJ-FO

 

 

                                                       france soir 2

 




Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans Informations
commenter cet article
2 novembre 2011 3 02 /11 /novembre /2011 09:22

 

                                                        banniere-site-daccgt-950better.gif 

 

                                   Sul concetto di stupidità di fronte a un toro 

  La CGT DAC s'associe à la pétition de soutien à Roméo castellucci contre les intégristes venus pertuber le spectacle"sul concetto di volto nel figlio di Dio". 

La liberté d'expression ne saurait en aucun cas être entravée par le fanatisme de quelque groupuscule que ce soit, religieux ou non. 

L’art est, a été, et restera subversif.

Nous nous élevons contre  ces tentatives d'intimidation,et tenons à manifester  notre estime et notre sympathie à l'équipe du 104 ,du théatre de la ville ,à Roméo castellucci et ses acteurs pour le courage et la dignité dont ils ont su faire preuve face à ces menaces.

   

Lire sur le même sujet, un excellent article sur le site "Arrêt Sur Images"         

 

                                                         castelucci               

                                                 La peinture qui fait office de décor (Messine, 1470)

 

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans Informations
commenter cet article
24 octobre 2011 1 24 /10 /octobre /2011 14:52

 

                                                                    P1050710.jpg

 

                                Mutation et mobilité au travail  : « A ma guise, à ma guise !! »

Depuis la note de la secrétaire générale de la ville de Paris incitant clairement à faire bouger les cadres parisiens, voire l’ensemble des agents, les directions sont prises de « mobilitonite aigue ». Pas un chef de service qui ne reçoive ses adjoints pour leur demander d’aller voir si l’herbe n’est pas plus verte ailleurs.

  La CGT Rappelle que mutaion et mobilité font partie des droits et non des devoirs des fonctionnaires. 

  Les mutations et l’obligation de mobilité peuvent être des sanctions disciplinaires déguisées. René Chapus, spécialiste en droit administratif, y voit même une façon de « satisfaire une intention répressive sans l’extérioriser » !


Cette tendance lourde est également un moyen de pallier le manque d’effectif. Quand c’est un jeu cela s’appelle les chaises musicales, quand la Mairie de Paris veut jouer au chef d’orchestre, c’est la RGPP qui se met en place.

 Si vous êtes concerné par un de ces deux cas de figure (mobilité forcée ou mutation/sanction), n’hésitez pas à nous contacter.  

 CGT : cadres@us-cgt-spp.org 

Téléphone direct : 01 44 52 77 11 - Fax: 01 44 52 77 29

 

 

                                                          chirac 1

                                                   Contraint à la mobilité, il va contacter la CGT !


Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans Informations
commenter cet article
11 octobre 2011 2 11 /10 /octobre /2011 13:04

 

 Trente cinq écrivains, éditeurs, scénaristes, comédiens.....  viennent  en aide à la bibliothèque du Centre Morland à Paris 

Sept écrivains et scénaristes viennent de rejoindre Didier Daeninckx, Jean Bernard Pouy, Jacques Mondoloni et vingt huit autres personalités du monde du livre dans la défense de la biblothèque de Morland dans le 4ème arrondissement de Paris. 

Parmi les nouveaux signataires, on compte l'écrivain et par ailleurs comédien de la série "Navarro", Christian Rauth et l'auteure de nombreux livres publiés dans  la "Série Noire", Nadine Monfils. 

C'est un lieu unique à destination des personnels de la Ville de Paris que Bertrand Delanoë veut fermer à la fin de l'année.  

  De son côté l'écrivain Francis Mizio, un des auteurs du "Poulpe" a publié une vibrante tribune dans le Nouvel Observateur pour soutenir ce combat.  

Ce sont désormais 35 personnalités de l'univers du livre qui interpellent le Maire de Paris, Bertrand Delanoë et son adjoint à la Culture, Christophe Girard pour la sauvegarde de cette bibliothèque.

 

                                                   serie noire 1

                                                           Morland victime d'une véritable série noire ?

 

Voici le texte manifeste

Les écrivains au secours de la bibliothèque du personnel de Morland 

La Mairie de Paris veut fermer la Bibliothèque du Personnel du centre administratif du 17 boulevard Morland. Cette fermeture est programmée pour le mois de décembre prochain. Une première tentative de fermeture avait déjà eu lieu en 2005.

Pourtant, l'immeuble du 17 boulevard Morland a encore plusieurs années d'activité devant lui. La fermeture de sa bibliothèque est une mesure pénalisante pour l’accès à la culture – qui plus est de proximité -et les personnels usagers. C’est une mauvaise action contre la culture, contre les catégories de personnels citoyens à revenus modestes de la Ville de Paris. 

Actuellement ce sont 1200 agents qui fréquentent assidûment la bibliothèque – plus de 900 inscrits, sans compter ceux qui viennent consulter sur place les revues et documents et y étudient en préparation de concours. Ils y trouvent un accueil chaleureux et, chez les bibliothécaires, une bonne connaissance des différents domaines de la littérature (le polar par exemple).

Nous sommes écrivains, les bibliothèques sont notre poumon, c’est là que nos livres respirent et ont une chance de vivre. 

                                                            morland.jpg

                                                     Il ne restera plus que le métro pour lire quelque chose à Morland

   

Les premiers signataires (cliquer sur le nom pour retrouver leur bibliographie) 

Didier Daeninckx (écrivain), Jean Bernard Pouy (écrivain), Philippe Annocque (écrivain), Patricia Baud (photographe), Cécile Beauvoir (écrivain), Alain Bellet (écrivain), Antoine Blocier (écrivain), Fernand Buron (écrivain), Sylvie Cohen (écrivain), Jean Paul Ceccaldi (écrivain), Thierry Crifo (écrivain), Gilles Del Papas (écrivain), Maurice Gouiran (écrivain), Bertil Hessel (éditeur), Nicolas Jaillet (écrivain), Michèle Lesbre (écrivain), Roger Martin (écrivain), Francis Mizio (écrivain), Jacques Mondoloni (écrivain), Chantal Montellier (auteure de BD), Jean Hughes Oppel (écrivain), Jean Pierre Orsi (écrivain), Jean Jacques Reboux (éditeur), Valere Staraselski (écrivain), Gérard Streiff (écrivain), Maxime Vivas (écrivain), Lalie Walker   (écrivain) 

                                 daeninckx                  pouy

                                               Didier Daeninckx                                                Jean Bernard Pouy

 

Les sept nouveaux signataires

Serge Scotto (écrivain) , Christain Rauth (écrivain, scénariste et comédien), Nadine Monfils (écrivain), Eric Yung (écrivain, journaliste), Benjamin Legrand (écrivain et scénariste), Michel Leydier (écrivain) et Didier Fossey (écrivain)

 

 

 

Sur le même sujet :  Bibliothèque Morland: Des écrivains interpellent Delanoë !

                                      Bibliothèque Morland: Une tribune de Francis Mizio

                                      Fermeture de la bibliothèque du centre Morland

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans Informations
commenter cet article
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 11:14

                                           

                                            feu               


                                               Le Centre administratif de Morland brule-t-il ?

  Les économies sur la sécurité mettent en danger la vie des agents ! 

Lundi 26 septembre, une coupure d’électricité prive dès le matin les 1300 agents de Morland du droit de travailler. 

A 15 heures, la situation se dégrade et l’évacuation est décidée. Les agents sont invités à rentrer chez eux. 

Pourquoi ? Y avait-il un danger et lequel ?

 

La CGT s’interroge d’autant plus que les organisations syndicales siégeant dans les CHS de direction n’ont pas été saisies. 

La Mairie toujours prompte à publier des flashs info, ne nous a donné aucune précision sur les risques encourus par les personnels. 

On peut raisonnablement penser que si l’administration s’est privée du travail de 1300 fonctionnaires, c’est que la situation était grave ! 

Déjà le 17 septembre, les personnels et les usagers du Musée Carnavalet étaient évacués.

 

Est-ce que cela va devenir une habitude ? 

Les ‘budgets contraints’ ne dégradent pas seulement nos conditions de travail, ils mettent en péril notre vies! 

Devra-t-on venir travailler en uniforme ignifugé ? 

Dans cet immeuble qui compte 16 étages, que se passera t’il en cas d’incendie, notamment pour les agents des étages supérieurs ?

 

LA CGT attend des réponses précises! 

Nos vies valent plus que leurs économies !  Pour défendre la sécurité au travail

 

                                                                          morland---5.jpg

                                            L'administration tentant (en vain!) d'empêcher l'évacuation de Morland

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans Informations
commenter cet article
21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 10:51

 

morland 4 

 

Les écrivains au secours de la bibliothèque du personnel de Morland

La Mairie de Paris veut fermer la Bibliothèque du Personnel du centre administratif du 17 boulevard Morland. Cette fermeture est programmée pour le mois de décembre prochain. Une première tentative de fermeture avait déjà eu lieu en 2005. 

Pourtant, l'immeuble du 17 boulevard Morland a encore plusieurs années d'activité devant lui. La fermeture de sa bibliothèque est une mesure pénalisante pour l’accès à la culture – qui plus est de proximité -et les personnels usagers. C’est une mauvaise action contre la culture, contre les catégories de personnels citoyens à revenus modestes de la Ville de Paris.

 Actuellement ce sont 1200 agents qui fréquentent assidûment la bibliothèque – plus de 900 inscrits, sans compter ceux qui viennent consulter sur place les revues et documents et y étudient en préparation de concours. Ils y trouvent un accueil chaleureux et, chez les bibliothécaires, une bonne connaissance des différents domaines de la littérature (le polar par exemple). 

Nous sommes écrivains, les bibliothèques sont notre poumon, c’est là que nos livres respirent et ont une chance de vivre.

 

Premiers signataires :

Didier Daeninckx – Ecrivain, Jean bernard Pouy- Ecrivain, Philippe Annocque-Ecrivain, Patricia Baud- Photographe , Cécile Beauvoir- Ecrivain , Alain Bellet – Ecrivain , Antoine Blocier- Ecrivain, Fernand Buron- Ecrivain, Jean Paul Ceccaldi- Ecrivain, Sylvie Cohen- Ecrivain, Thierry Crifo- Ecrivain, Gilles Del Papas- Ecrivain, Maurice Gouiran- Ecrivain  , Bertil Hessel – Editeur (édition Oskar), Nicolas Jaillet Ecrivain, Michèle Lesbre, Roger Martin –Ecrivain, Francis Mizio- Ecrivain, Jacques Mondoloni_ Ecrivain , Chantal Montellier- Auteure de BD, Jean Hugues Oppel – Ecrivain  , Jean Pierre Orsi, Jean Jacques Reboux Editeur, Valere Staraselski- Ecrivain, Gerard Streiff- Ecrivain, Maxime Vivas- Ecrivain

 

Cette pétition sera adressée à :

Monsieur Bertrand DELANOE

Maire de Paris

Hôtel de Ville

75004 PARIS

   

Voici les signatures originales

 

                  Doc 1                          Doc 2

 

 

 

                                                                     Doc 3

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans Informations
commenter cet article
29 juin 2010 2 29 /06 /juin /2010 18:51

Les personnels des trois bibliothèques parisiennes ouvertes le dimanche, François Truffaut (Les Halles), Marguerite Yourcenar (15ème) et Marguerite Duras (20ème), ont marqué le coup lors de l'assemblée générale du 26 août.

http://farm4.static.flickr.com/3657/4564549913_d9ccccc511.jpg

Réunis dans la plus grande médiathèque du réseau, ils ont réaffirmé leur revendication : si la prime du travail le dimanche n'atteint pas les 100€ net, les agents seront en grève les dimanches à compter de la rentrée.

En attendant la réponse de la DAC, une AG est déjà programmée le 26 août à Duras afin de préparer ce qui risque fort d'être le 1er couac de la rentrée culturelle à Paris !

 

 

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans Informations
commenter cet article
25 juin 2010 5 25 /06 /juin /2010 12:57

FSP-CGT.jpg

Les agents des services publics territoriaux étaient fortement présent-e-s hier dans les manifestations et rassemblements organisés à l’occasion de la journée d’action unitaire interprofessionnelle. 

Selon les chiffres du ministère de la Fonction publique, qui minore systématiquement la réalité, le taux de grévistes pour la Fonction publique territoriale est de 15,9%, soit au minimum plus de 275 000 grévistes. Il s’agit du taux de grévistes le plus important de l’année 2010. Le niveau de la grève est supérieur à celui annoncé par le ministère le 19 mars 2009 et proche de celui annoncé le 29 janvier 2009.

La Fédération tient à souligner une nouvelle fois que les estimations du ministère restent très contestables. Dans de nombreuses collectivités, le taux de grévistes n’est établi par l’administration qu’au bout de plusieurs jours… Une fois encore, nous avons par ailleurs eu connaissance d’un certain nombre d’exemples de départements où les services de police ont basé leurs estimations transmises aux préfectures sur le nombre de grévistes dans seulement trois voire même deux grandes collectivités ! Et ce, alors que les agents des petites et moyennes collectivités étaient nombreux hier dans les manifestations…

L’entreprise de désinformation du gouvernement ne peut masquer la réalité : la journée de mobilisation du 24 juin 2010 a été une des plus importantes des dernières années. Nos syndicats font état d’une mobilisation massive, qui monte en puissance, et concerne toutes les tailles de collectivités ainsi que les secteurs de l’eau et du logement social.

La journée du 24 juin témoigne de la forte combativité des agents territoriaux et de leur volonté d’obtenir satisfaction sur les questions de retraite, de salaire, d’emploi et de service public.

Face à l’ampleur de la mobilisation, nous exigeons du gouvernement qu’il retire son projet de réforme des retraites et qu’il ouvre de nouvelles négociations. De même, nos revendications en matière de salaires doivent être entendues. Nous continuons de plus de revendiquer le retrait du projet de réforme territoriale, machine de guerre contre les services publics locaux.

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans Informations
commenter cet article
1 juin 2010 2 01 /06 /juin /2010 10:47

 

RECRUTEMENT DES AASM 2010

« Rien ne sert de passer le concours, on prendra des contractuels »


SERVICE entrée par la villa

 

C’est au printemps qu’a eu lieu le concours de recrutement sur dossier des Agents d’Accueil de Surveillance et de Magasinage (AASM filière bibliothèques). C’est notamment l’occasion pour de nombreux agents contractuels de passer le concours et d’intégrer la fonction publique. Cette année, il y avait 31 reçus sur liste principale. A la lecture du mouvement il y avait d’ailleurs 31 postes proposés : logique, non ?

Pourtant, la Ville n’a décidé d’appeler que les 10 premiers : pourquoi ? 

Oui, pourquoi passer un concours, le réussir et ne pas avoir de poste ? 

Pourquoi proposer 30 postes au mouvement alors que seulement 10 seront en définitive pourvus ? 

Pourquoi mener en bateau les chefs d’établissement en leur assurant que tous leurs postes seront pourvus « en fin de compte » ? 

Pourquoi dire aux lauréats « qu’ils seront appelés, c’est sûr, mais on ne sait pas quand » ? 

On aura beau nous expliquer que les vacances fonctionnelles ne correspondent pas aux vacances budgétaires, le résultat est là : des nouveaux agents qu’on traite comme des bouche-trous, des effectifs en dentelle dans tous les établissements et la seule réponse de l’administration : précarité pour tout le monde !   

Car, si la Ville économise encore quelques mois de salaire, elle est néanmoins contrainte d’embaucher des contractuels, qu’elle choisit parmi… ceux qui ont échoué au recrutement : c’est le monde à l’envers !

 

Avec la CGT, refusons ce mode de gestion du personnel absurde et antisocial !

Pour vous syndiquer :

CGT Culture

daccgtculture@gmail.com

 

http://daccgtculture.over-blog.com/

 

Repost 0
Published by CGT Culture DAC Ville de Paris - dans Informations
commenter cet article